Warmania Forum

Version complète : Les Factions Sur Golgo Island
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

Jusqu’à présent, le jeu a focalisé essentiellement sur les héros et leurs quêtes de richesse et de gloire. Normal, c’est bien là l’idée du jeu et ce qui le différencie des autres mods pour WarEngine.


Maintenant, en regardant à la fois le développement (jusqu’à présent principalement oral, et plus ou moins informellement à l’écrit) du fluff, de la gamme de figurines et des personnages qui y collent, d’autres possibilités commencent à s’ouvrir.


La gamme compte désormais une quarantaine de héros (sans même compter les personnages importés d’autres gammes), et 4 types de troupaillons ou assimilés (et là encore, les possibilités offertes par d’autres gammes sont vastes). La plupart de ces héros sont des solitaires, ou des personnalités qu’on allie dans son petit groupe de figurine en des sortes de dream teams en suivant certaines affinités, ou juste parce qu’on en a envie. Anything goes, quoi.


Puis il y a parmi les personnages des grands meneurs au charisme ou à la mégalomanie tels qu’on les envisage davantage à la tête de clampins qu’entourés d’autres héros.


Enfin, prennent forme des factions qu’on imagine quasi exclusivement à base de clampins.


Ce qui fait que se profilent à la fois des possibilités à la fois de racontage d’histoires, de modélisme et de jeu, par le montage de petites armées plutôt que d’équipes de héros.


Je ne vais lister que les factions auxquelles j’ai pensé à partir de ce qui est entré dans le fluff, soit par voie de figurine, soit par voie de jeu. Ce n’est en rien exhaustif ; tout est évidemment possible et pondable et intégrable, c’est le principe – tout comme pour les héros, chacun peut faire pousser son empire sous-terrain, intergalactique ou simplement son petit village de braves gens qui sortent les fourches face à l’oppression.





· Les adorateurs du grand Golgo : des mecs en robes de bure dévoués au culte du volcan, symbole de destruction purificatrice par le feu. Du coup, ils passent leur temps à tailler des chapelles dans le granit pour y chanter des chants à la con, et pour se distraire ils mettent le feu à des gens en l’honneur du grand Golgo en attendant son réveil.


· Les adorateurs du grand Golgo (canal historique) : eux aussi, ils adorent le grand Golgo, mais ils poussent le bouchon plus loin, voulant exterminer tout le monde, si possible avant le réveil du grand Golgo. La nature est belle, l’homme est moche, eux essaient de racheter la triste souillure de leur humanité en flinguant tout le monde. Boum, boum-boum. On leur a appris ça quand ils étaient petits.


· Les adorateurs de la Banane Totémique : à l’opposé des cultes barbares qui vénèrent un putain de volcan, il y a ceux qui prient la banane. La banane, fruit divin dont les reliefs épousent celles de la main ; la banane dont du ciel, messie envoyé sur terre pour nourrir de ses bonnes vitamines l’œuvre du créateur ; la banane, rassemblant hommes et animaux autour d’un même désir et des mêmes bienfaits, ceux de sa chair tendre et sucrée ; la banane, symbole de paix, d’harmonie et d’amour. Eh ben la banane, il faut la défendre, merde !


· Les zorgls : fruits de l’accouplement de l’alpha zorgl, conquérant planétaire, et de la faune locale, les zorgls sont primaires mais se multiplient comme des lapins, chiant des pierres précieuses, me souffle-t-on dans l’oreillette, pour attirer des aventuriers au patrimoine génétique supérieur et offrir leur derrière à la semence de leur père à tous, afin de créer une race conquérante supérieure qui se répandra sur la planète comme des fourmis sur un carré de chocolat.


· Le Banana Tyrant : créature criminelle aux incroyables capacités télépathiques, le Banana Tyrant est capable d’attirer à lui tout être vivant ayant un faible niveau de conscience. Non seulement animaux, mais aussi zorgls et rappeurs.


· Ordurex : c’est vraiment une ordure, cet Ordurex-là. Patiemment, méthodiquement, il rassemble une armée qui lui construit des complexes sous-terrains et tue des gens et leur fait les poches, en attendant Le Jour où il prendra sa revanche et où ça va chier. Il appelle ça l’Empire Noir – et selon le slogan, « l’Empire Noir, c’est la Corruption et le Crime au Pouvoir ».


· Zanzibar : comparativement à Ordurex, c’est moins une ordure, ou plutôt c’est une ordure qui a moins de succès. Parce que lui, au moins, on sait qu’il fait des sales trafics de tout ce qui se trafique, que ses hommes pillent, tuent, brûlent – alors qu’Ordurex, on ne sait pas comment il fait pour obtenir tous ces moyens.


· Dante Comanchero : Ayant piqué le trésor de pierres précieuses du Banana Tyrant, cet extrémiste de gauche a investi, spéculé, et fondé son propre syndicat à Golgoville, dont certaines âmes médisantes prétendent qu’il serait en fait un genre de bande armée qui volerait à tout le monde pour donner à lui tout seul. Interrogé sur la question, il nie, bien évidemment, mais reconnaît bien quelques dépenses pour l’entretien de l’armée révolutionnaire qui sauvera le genre humain.


· Les forces de l’ordre : la milice citadine de Golgoville (qui principalement touche des pots de vin, et touche même des pots de vin de la mairie pour toucher des pots de vin des gangs), ou les milices des quelques petits villages ou hameaux disséminés autour de l’île.


· Les gangs de Golgoville : bon, ben voilà, les gangs de Golgoville, quoi.


· L’Empire du Kung-fu: Le kung-fu est une saine base pour construire une société, aussi éparse soit-elle. Il suffit de faire quelques mouvements, et on se reconnaît, entre gens de l’empire du kung-fu. « - Vous en êtes ? – Ah mais tout le monde ici. »


· Le Royaume nocturne de Brutella : patiemment, Brutella accumule les zombies et les empile dans une crypte avec l’aide de son fidèle Pervo. Là encore, il est fatal qu’il y ait un jour où ça rigole moins.


Ayant dû boucler précipitamment mon post précédent, j'en ai oublié l'objet principal.


A savoir sonder l'intérêt et les commentaires qu'il y aurait pour:


1/ un développement du flouffe dans le sens d'un gravage dans la pierre de factions de ce genre


2/ une demi-escalade dans la taille des affrontements. Ca ne nécessiterait que de pondre des Twists utilisables dans des parties d'affrontement classique où un groupe doit défaire l'autre, et les scénarios bateaux qui vont avec - en alternative aux parties d'exploration/collecte qui sont l'essentiel de ce qui se fait actuellement.


3/ question subsidiaire au 2e point; si oui, quel serait le format idéal? A priori, si on enlève les Créatures-non-joueurs, on peut jouer des batailles à gros-gros budget. Mais à mon sens, il y a déjà de quoi faire avec 5 unités dont certaines sont des Troupes.


A titre d'exemple, voici une liste d'Exterminateurs du Grand Golgo à 350pts pondue hier. 1 Héros seulement, 4 troupes, soit 13 bonhommes.


Zed, Héros exterminateur = 69pts


1 unité de 3 Exterminateurs w/shotguns avec leader 2*21+23=65pts


2 unités de 3 Exterminateurs w/assault rifle avec leader 2*(2*23+25)=142pts


1 unité de 3 Exterminateurs à cheval avec leader 2*24+26=74pts


Réponse tardive mais réponse quand même.


1) J'aime bien ce qui est écrit. Donc je vote pour. Au moins pour avoir quelques grandes lignes.


2) Je vote carrément pour. Comptant moi-même inclure un culte Cthulhuïen sur l'île.


3) Je manque de recul mais vu la liste que tu proposes, je vois bien des listes entre 300 et 500 points selon les envies.


Genre, à titre perso, une grosse partie pourrait comporter une larve de Cthulhu (gros truc à 100 points peut-être) plus une vingtaine de cultiste à 20 points pièce grand maxi. Après, ce n'est qu'un avis en l'air, hein... mais la liste à 350 me semble un peu juste si on veut mettre un gros bestiau ou 2/3 persos.


Citation :2) Je vote carrément pour. Comptant moi-même inclure un culte Cthulhuïen sur l'île.

Héhé.


A noter que le culte Cthulhoïde utilisé l'an dernier au GBS comptait, si je ne m'abuse...


Une 30aine de deep ones. Dans des parties à 3 unités.


Mais ils étaient à oilpé.




Citation :3) Je manque de recul mais vu la liste que tu proposes, je vois bien des listes entre 300 et 500 points selon les envies.
Genre, à titre perso, une grosse partie pourrait comporter une larve de Cthulhu (gros truc à 100 points peut-être) plus une vingtaine de cultiste à 20 points pièce grand maxi. Après, ce n'est qu'un avis en l'air, hein... mais la liste à 350 me semble un peu juste si on veut mettre un gros bestiau ou 2/3 persos.

350pts, c'est 5 unités (l'unité fait en moyenne 70pts par souci d'équilibre - il n'est pas indispensable de s'en soucier, cependant).


Une unité, communément, ça peut être soit un héros, soit 3 clampins qui tirent, soit une douzaine-quinzaine de clampins qui tapent.


Conclusion, à 350pts on peut aligner entre 5 et, allez, 60 cocos.


Comme dit plus haut, on peut davantage, et à l'aise. Mais au delà de 500pts, on commence à s'éloigner de l'objet initial du jeu - à savoir faire du Pulp apéritif centré sur des personnages débiles, pour lequel on n'a pas de mal à se monter une petite "armée" rigolote.


Citation :Conclusion, à 350pts on peut aligner entre 5 et, allez, 60 cocos.

Vu comme ça, 350 me semble pas si mal. J'ai pas encore les valeurs en tête...


Et pis ça me fera tjs moins de gus à peindre.


Les figs de profonds, c'était quoi ?



Nom di diou, j'avions pas vu ça. Etant moi même en train de peindouiller mes culteux du Grand Machin, ça fait bizarre de voirre les esprits se rencontrer comme ça.


De ste discussion je dirais de 350 est le bon format, donc, comme miguelle.


le squat


en violet pour les biclasser


Il y a beaucoup de grands esprits sur Golgo Island.


Je dirais que c'est un endroit très spirit, pour reprendre la formule de Furioso750.


Que le cthulhu y ait un grand succès, ça n'étonne donc personne.


Les profonds joués par Greg Privat au GBS étaient un mélange de figs RAFM et de bestioles Clix achetés au wagon, si je me souviens bien.


La question du budget, je la pose justement en prévision du prochain GBS; Xavier ayant émis l'envie de faire gonfler les effectifs et d'avoir recours davantage au 1 contre 1 plutôt qu'aux parties à 3-4.


S'il n'était occupé à sculpter une figurine finissable pour le concours Gangs of Golgoville, je me demanderais d'ailleurs pourquoi il n'intervient pas ici.


Ben je connaissais pas la gamme RAFM niveau Cthulhu. A part le gros Cthulhu que je croyais épuisé et esseulé dans une collection quelconque.


Résultat, je me sens moins con. Et mon porte-monnaie ne devrait pas tarder à se sentir plus léger. ^^