Warmania Forum

Version complète : Desdre, Un Monde Qu'il Y Fait Bon Vivre
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

Et boien s'est pratiquement fait. Un fluff pour ma Garde Impériale, du moins, le début. De l'origine des temps (presque), à l'Apostasie (laquelle est baclée, je sais, la flemme tout ça...). C'est pas du Taran, mais c'est un début.


Lisez siouplait, et dites moi ce que vous en pensez, ça serait bon de votre part:


Desdre


Dépend du Segmentum Obscurus


Système: une étoile de type Soleil, autour delaquelle orbitent 5 planètes: Eusèbe, Dresdre, Birmia, Malguerbos et Fratner.


Caractéristiques: située à 1,8 UA de son étoile, Dresdre a un diamètre de 14700 km. Dotée d'un unique continent, parsemées de nombreux grands lac, Dresdre possède une activité volcanique peu présente. Ce qui en fait un planète froide, mais pas inhospitalière. La planète connait une inclinaison de 15° ce qui permet une alternance de saisons, cependant, les régions polaires connaissent rarement les périodes de dégel.


Type: Actuellement civilisée, elle était lors de sa découverte, une planète de type moyen-âgeuse


Chronologie:


Vers 15,000: Première grande vague de colonisation interstellaire.


Se doutant de l'existence d'espèces extraterrestres belliquesue, à défaut d'être commerçantes, plusieurs convois de vaisseaux colonisateurs furent reprogrammés à l'insu de leur Capitaine pour établir des postes avancés de l'Humanité.


Seulement, la technologie subluminique n'étant pas encore au stade qu'on lui connait, beaucoup de ces vaisseaux se firent détruire, déviés en sortie du Warp, ou furent, le présume-t'on encore, perdus.


Le groupe Sophès, comprenant huit vaisseaux de colonisation de classe Behemoth, fut l'un des convois envoyés vers le bras externe de la galaxie.


Vers 19,000: Dates des premières traces de civilisation.


Des huit Behemoth partis, seul un arriva à destination, sensément être Naethan IV. C'est une fois l'équipage réveillé, que le Capitaine De Kerme remarqua qu'il ne se trouvait pas où il aurait dû être. Il dut faire le point avec ses officiers subalternes, et consigna dasn le journal de bord trois points:


-les niveaux de carburants ne permettaient, au mieux, que de réaliser un atterrissage.


-l'energie nécessaire à un saut Warp ne pouvait plus être dépensée


-les sondes affirmaient que la planète était viable


Le Capitaine entreprit alors d'installer la colonie sur place, et posa son vaisseau au plus proche, sur la ceinture équatoriale. La planète fut bapisée Desdre, du nom de l'épouse de De Kerme.


Jusqu'en 19,900: L'exploration.


Les documents relatant l'histoire de la planète datant de l'époque se font de plus en plus rares. On y apprend que la colonie principale s'est basée autour du vaisseau en une ville nommée Katarina, en hommage au Behemoth qui les y avait conduit, dont certaines parties ont été utilisées pour réaliser les premiers bâtiments. Puis, les colons ont commencé par explorer les alentours, puis à y établir des campements, qui devinrent plus importants en taille grâce à la découvertes de filons de minerais.


Vers 20,050: La Déchéance.


Dernière trace informatisée de l'histoire planétaire. Il s'agit d'un testament laissé par Maerha De Kerme, pour ceux qui pourraient réutilisé les anciennes technologies. Elle y explique comment la technologie périclita. Privé d'apports extérieurs, les descendants de rares scientifiques dont été chargé le Behemoth rescapé ne purent entretenir efficacement le matériel technologique. Les Desdrains régressèrent donc jusqu'au niveau de l'arme à feu, et virent apparaître des familles dotées de puissants privilèges, descendants des Officiers de la Flotte qui savait manier l'ancienne technologie, ou des familles de prospecteurs devenus propriétaires terriens. Le Testament précise qu'il existait plusieurs types de factions: les Grandes Familles qui avait établi tacitement une sorte de système féodal dont les De Kerme étaient les maîtres, les Guildes de prospecteurs, marchands et autres professions répandues, et les Indépendants, des éxilés, parias, et autres gens qui cherchaient à s'éloigner des gouvernements en place, ces groupes s'étant déjà installés loin de Katarina et de ses faubourgs.


De 20,100 à 28,682: l'Âge d'ombre.


On ne sait ce qui s'est passé durant cette période, que grâce aux rares manuscrits conservés dans le temple de Katarina. Quelques siècles après le Testament de Maerha, une guerre civile éclata, entre les différentes factions: les Grandes Familles, les Guildes, et les Indépendants déchirèrent les contrées aux abords de Katarina. On ne sait pas précisement combien de temps dura ce conflit, mais il semble qu'à son issue, les différents partis se divisèrent et s'étalèrent sur la surface du globe. Les De Kerme restèrent basés à Katarina, dont ils avaient supervisé la défence à l'aide des rares armes à énergies encore utilisables.


Durant les millénaires qui passèrent, entrecoupés de guerres, Desdre gagna en stabilité ce qu'elle perdit en technologie. On estime la dernière utilisation d'armes à feu aux alentours de 22,700. On apprend également, grâce aux traités de commerces que les animaux transportés par le Behemoth se multiplièrent, on retrouve ainsi des actes d'échnages de chevaux, de bêtes à cornes et autres ovidés et volailles contre des espèces locales toutes aussi comestibles.


Lors de leur exil, les autres factions purent explorer la planète, et y batirent leur capitale. Ainsi ils s'installèrent en Kindlegart, Niebel et Freebourg. En étudiant une coupe au niveau de l'équateur, les géohistoriens, se demandent encore, comment les colons de l'époque ont pu faire de la sorte: en reliant les quatre capitales, on obtiendrait un carré quasi parfait.


Le peuple se basant sur la hiérarchie médiévale vie dans une relative tranquilité, malgrès les guerres relativement fréquentes et leurs conscriptions. Il apparait qu'au fil du temps, les régimes des Guildes et des Indépendants se changèrent pour s'adapter au systèmes des Familles, le titre de Grande Famille restant l'apanage des descendants des Cavaliers Stellaires. D'après les écrits qu'il nous reste de cette époque et un sentiment de fierté du peuple à être sous la protection de telle ou telle Famille.


Certains rapports de bataille font montre de personnes, des mages dotées de pouvoirs extraordinaires: colonnes de feu, vortex, apparitions d'alliés surnaturels, rapidité accrues et autres manifestations habituelles chez ceux que l'on nomme psykers. En rapport avec leurs pouvoirs et le contextede cette époque, ces rares individus semblaient jouir de certains privilèges.


28,682: Redécouverte.


Les sciences se développant après une période de paix anormalement longue, approximativement six siècles, on commença à rédecouvrir l'astronomie, l'alchimie entre autres. Les astronomes apprirent que leur planète était en orbite autour d'une étoile ainsi que 4 autres planètes, et qu'elle était dotées de trois satellites: De Kerme, Maupertuis, Grant (des noms des trois plus importantes Grandes Familles). Il apparut aussi que certains des objets célestes bougeaient contrairement aux autres, restaient en orbite fixe... Craignant là un signe néfastes, tous reprirent les armes, les défense de Katarina furent une dernière fois activées. Et tous attendirent.


Puis, des vaisseaux atterrirent. Les historiens pressaient les foules au calme, rappelant qu'eux aussi seraient venus comme ça. Les étrangers en sortirent, et se révèlèrent être des, leur semblait il, hommes entièrement en armures noires.


Nous poursuivons ici avec les archives impériales, car il s'agissait de la Grande Croisade en marche. Dresdre avait été retrouvée par la Légion des Dark Angel, encore en quêtes de leur Primarque. Par la suite, Dresdre devint un monde de recrutement pour cette Légion devenue Chapitre. L'apparition de technologie et de personnes non-desdriannes poussa les savants et ingénieurs à adapter leur monde à ces nouveaux apports.


De 28,682 à l'Hérésie d'Horus: L'Essor


La première tâche de L'imperium fut d'instaurer une organisation planétaire délégué aux Dark Angel, Légion dont le Monde-Mère était le plus proche. il fut décidée de créer deux grandes villes aux pôle encore inoccupées de la planète. Ces deux cités serviront d'arsenal, et de garnison pour l'Armée Impériale. Les quatre capitales furent reconstruitent sur le modèle impériale et reliées entre elles et avec les cités pôlaires par un système de rails magnétiques. La construciton de deux astroports se firent, l'un à Katarina, l'autre à son antopode, Freebourg.


On commença aussi l'extraction de Pyron VI, un minerai présent sur De Kerme et Grant, qui une fois traité servait de carburant à vaisseaux.


Et l'Hérésie survint.


L'Hérésie d'Horus:


Fort hereusement éloignée de Terra, Desdre fut relativement épargnée des combats. Seuls se démarquèrent de petites insurrections mineures, hors des capitales, et le départ précipité et inexpliqué des Dark Angel en présence.


Depuis l'Hérésie d'Horus:


Le monde de Desdre fut retirée de la garde des Dark Angel. Un gouverneur, de la Famille des De Kerme fut nommé en accord avec les autres Grandes Familles, Adnos De Kerme. Ce dernier entama une vaste révision de l'organisation de la planète: il décida d'installer sa capitale à Katarina, fief de ses ancêtre. Chaque ancienne capitale et le réseau de rails divisant la planète en huit parties quasi égale, il accorda un droit de gestion aux huit autres Familles encore présentes économiquement, les De Kerme gardant la gestion planétaire. Chaque Famille épiant ses voisines pour connaitre leur tort, chacune paya ses dîmes en temps et en heures, pour ne rien avoir à céder au gouvernement central. Cet organisation dure depuis, tant bien que mal.


32,564: Création du Système de Défense Stellaire


Le Système de Défense Stellaire ainsi que des Régiment de la Garde Impériale marqués du 9ème au 40ème est une conséquence des actes de 35,564. Pour les comprendres, il faut revenir quelques années en arrière, en 32562.


A cette époque, le Rogue Trader Ank Mertis s'était élancé de Cypra Mundis vers l'intérieur de la galaxie, à la recherche d'un raccourci Warp qu'il ne trouva jamais. A sa sortie du Warp, il apparut que son Navigator, mort sur le coup, l'avait conduit dans le systême de Desdre, et poursuivi par une grande flotte pirate. En effet, un vaisseau armé, pouvant contenir deux régiments de gardes impériaux avait de quoi attirer bien des convoitises. Mertis fut contraint d'atterir en urgence sur Desdre, où il eu à peine le temps d'avertir les autorités. Etrangement, la flotte pirate ne bombarda pas la planète, mais fit débarquer ses troupes aussitôt.


Les historiens envisagent deux possiblités: un besoin alarmant de se ravitailler en armes, et en logistique, ou par fierté et mépris (certains, paix à leurs âmes, diront honneur) d'attaquer à distance un ennemi ne pouvant répliquer. Toujours est il que dans la précipitation, et sous le coups des attaques, les huit régiments de la Garde Impériale furent totalemnt désorganisés. A l'époque, l'armée cantonnée sur Desdre comprenait seulement un de sapeurs, un de cavalerie légère, et six d'infanterie. Lors de la première semaine, une vague de conscription forcée frappa les cinq provinces encore sauves, des appels furent lancés pour obtenir des renforts.


Les effectifs des assaillants étaient nombreux et variés: des Orks cotoyaient des Humains, des Ratlings couvraient les Ogryns de leurs tirs, des Eldars accompagnaient les Capitaines Pirates pour assurer des prises d'armes rapides et sanglantes. Certains témoignages notent la présences de colossent en armure noires, aux insignes impériaux limés ou otés.


L'attaque pirate semblait s'atténuer, quand dix huit jours après leur arrivée ils repartirent. C'est à ce moment qu'une seconde flotte arriva. Les Dark Angel, qui n'avait pas reçu l'alerte, mais qui venaient pour prendre de nouvelles recrues (du moins, c'est ce qu'avait dit le Capitaine M'Kenek de la Première Compagnie). Une fois les pirates exterminés et leurs sauveurs repartis, en emportant avec eux vingt-trois jeunes garçons, l'heure était à la reconstruction.


C'est ainsi que lors des cinq années qui suivirent, l'élaboration du SDS fut lancée (réseaux de satellites et silos terrestres), et que trente et un nouveaux Régiments furent créés, dont une majorités d'infanterie, épaulés par des régiments de blindés lourds, de cavaleries légères, de cavalerie, et de dragons aéroportés, et de sapeur. Les premiers régiments exsangüs furent reformés à l'exception du IInd, dont le numéro ne fut jamais réattribué en souvenir de la bravoure dont ses soldats firent preuve lors de la défense de Katarina.


Il apparut plus tard, lors de la réquisition des vaisseaux par la nouvelle flotte desdrianne, que le Seigneur Pirate n'était autre que l'autoproclamé Lord Amiral Grenel. Celèbre pirate en ce temps qui sillonait le Warp à l'aide de Navigateurs reniés de leur familles pour quelques raisons.


Le Règne de Sang:


Une fois encore, ce fut lors d'une des crises les plus graves de l'Imperium que Desdre connut une de ses phases les plus tranquilles. N'étant que très peu occupée par l'Ecclésiarchie, il n'y eut que de mineures révoltes, qui n'engagèrent qu'au maximum quelques milliers de rebelles. Ces derniers furent très vite matés par les Arbites aidés des Forces de Défense Planétaire.


Citation :Lisez siouplait, et dites moi ce que vous en pensez, ça serait bon de votre part
Ben, ça va, l'historique se tient à peu près.
Les seuls trucs peu crédibles sont :


- l'abandon de la planète par les DA (qui a décidé que ?) ;


- la composition de la garnison de 562M32, anachronique et sous-peuplée (à laquelle on ne peut donner le nom de Garde Impériale, ce vocable étant réservé aux régiments mobiles dépendant uniquement de l'Adeptus Terra, pas aux forces de défense planétaire dépendant de la monarchie locale) ;


- et l'attaque pirate, évidemment.


C'est dommage car il y a par ailleurs des trucs très sympas, logiques.


En plus clair, si le but de ce texte est de fournir l'historique des régiments de GI issus de cette planète, l'attaque pirate, son cosmopolitisme surfait, l'absence totale d'actes glorieux (ayant pu forger l'esprit de corps de tes futurs rég.) ni même de résistance, dans un rapport de force militaire et technologique dans lequel on se demande vraiment ce que ces pirates sont venus faire là, pour y détruire si peu, cette attaque pirate, disais-je, n'a aucun intérêt.


Car, au final, on ne sait même pas à quoi ressemble tes GI (ils ont le look cadian ?) ni quelles sont leurs spécificités indigènes (portent des tatouages, brandissent un chaudron de choucroute comme totem etc.), à part que leurs colonels s'appellent tous De Kerme, et encore.


Comme KDJE.


Tu as aussi fait des erreurs de dates et de fluff mais rien de très important. Le manque flagrant d'information sur la garde nuit par contre: pourquoi as tu écrit un long et sympathique texte (à part les pirates que l'on peut supprimer) pour ne pas nous parler de tes régiments.


De toute façon tu lis trop De Cape et de Cros (Eusèbe, Maupertuis) alors va plutôt acheter le tome 7 et chercher toutes les références! D'ailleurs il me semble que tu as aussi repris des noms de Star Wars... Non?


Le Rat, amateur de bonne bédés.


tite question sans aucun rapport dsl


Dresde c'est pas la ville allemande detruite massivement pour le plaisir par les alliés ?


natounne


KDJE




Citation :Ben, ça va, l'historique se tient à peu près.
Les seuls trucs peu crédibles sont :


- l'abandon de la planète par les DA (qui a décidé que ?) ;


- la composition de la garnison de 562M32, anachronique et sous-peuplée (à laquelle on ne peut donner le nom de Garde Impériale, ce vocable étant réservé aux régiments mobiles dépendant uniquement de l'Adeptus Terra, pas aux forces de défense planétaire dépendant de la monarchie locale) ;


- et l'attaque pirate, évidemment.

Répondons poitns par points:


-qui correspond à peu près au moment où Luther rappelle ses potes, et où le Lion ramène sa fraise pour démonter les traitres.


-c'est au moment de leur création (excuse bidon), ils n'ont pas encore été embarqués


-ben je me suis dit que le ressort scénaristique de la flotte chaotique était trop utilisé. Et puis, si le gus se fait appeler Lord Amiral, c'est qu'il a plus d'un seul croiseur. Considérant cela, s'il est par contr eun peu court en carburants et armes, il peut faire un bon gros raid sur les capitales.




Citation :C'est dommage car il y a par ailleurs des trucs très sympas, logiques.

Cool, mais vas y donne moi des exemples que je sache quoi ne pas corriger.




Citation :En plus clair, si le but de ce texte est de fournir l'historique des régiments de GI issus de cette planète, l'attaque pirate, son cosmopolitisme surfait, l'absence totale d'actes glorieux (ayant pu forger l'esprit de corps de tes futurs rég.) ni même de résistance, dans un rapport de force militaire et technologique dans lequel on se demande vraiment ce que ces pirates sont venus faire là, pour y détruire si peu, cette attaque pirate, disais-je, n'a aucun intérêt.

Ben il manque aussi plus de 4,500 ans d'histoire. Je sais, ça fait re-excuse bidon.


Les pirates, parce que le chaos, ça fait cliché. Et il me fallait des attaquants connus et humains (pour simplifier)




Citation :Car, au final, on ne sait même pas à quoi ressemble tes GI (ils ont le look cadian ?) ni quelles sont leurs spécificités indigènes (portent des tatouages, brandissent un chaudron de choucroute comme totem etc.), à part que leurs colonels s'appellent tous De Kerme, et encore.

Nope, les De Kerme c'est juste les boss, ils vont pas compromettre une belle lignée en allant faire les cacous parcourant les champs de batailles.


Là c'est juste une description historique de la planète. Les Régiments auraient été décrits après


Le Rat




Citation :Tu as aussi fait des erreurs de dates et de fluff mais rien de très important. Le manque flagrant d'information sur la garde nuit par contre: pourquoi as tu écrit un long et sympathique texte (à part les pirates que l'on peut supprimer) pour ne pas nous parler de tes régiments.
De toute façon tu lis trop De Cape et de Cros (Eusèbe, Maupertuis) alors va plutôt acheter le tome 7 et chercher toutes les références! D'ailleurs il me semble que tu as aussi repris des noms de Star Wars... Non?

Star Wars, pas intentionnellement en tout cas.


De Capes et de Crocs, évidement. Le tome 7, lu et relu.


Mais j'ai aussi mis les Envahisseurs.


Ceci dit, je pourrais réécrire avec des chaoteux, pour faire plus méchantes trotrofor.


Edit Natounette




Citation :Dresde c'est pas la ville allemande detruite massivement pour le plaisir par les alliés ?

Je crois bien, comme quoi les cours d'histoire, ça s'en va et ça revient. Et n'étant pas sûr de l'orthographe, j'ai dû inversé des lettres ^^


Pour Dresde, la ville s'était déclarée prise, mais a été rasée à la bombe incendiaire.


Pour le RP : j'apprécie particulièrement le passage de la déchéance technologique, avec la main mise des dernières armes à énergie autours de l'épave du vaisseau de transport.


Le passage que je trouve capillo-tracté, est l'attaque par des pirates humains//orks//eldars avec quelques gars en noir. (D'ailleurs, mes interrogateurs auraient deux mots à te dire à ce sujet. Non non, tu ne souffriras pas... après.) Ca fait un peu gros. Surtout connaissant les DA, il ne devrait pas retser beaucoup de témoins pouvant affirmer qu'il y a eu de ces dits gars en noir avec des symboles limés.


En tout cas beau travail de création. :-)


Dwarf, je commence par le scalpel ou la scie?


Citation :Pour le RP : j'apprécie particulièrement le passage de la déchéance technologique, avec la main mise des dernières armes à énergie autours de l'épave du vaisseau de transport.

Le vaisseau m'est venu de plusieurs réfèrences: la planète des singes (de Burton), Starcraft de Blizzard (qui font des jeux avec du vrai fluff dedans), entre autre.




Citation :Le passage que je trouve capillo-tracté, est l'attaque par des pirates humains//orks//eldars avec quelques gars en noir. (D'ailleurs, mes interrogateurs auraient deux mots à te dire à ce sujet. Non non, tu ne souffriras pas... après.) Ca fait un peu gros. Surtout connaissant les DA, il ne devrait pas retser beaucoup de témoins pouvant affirmer qu'il y a eu de ces dits gars en noir avec des symboles limés.

Certains bandes Orks s'ouvrent au mercenariat, pourquoi pas les pirates Ork? LEs Eldars font de très bons pirates eux aussi. Je ne l'ai peut être pas du tout souligné, mais une armada, ça rassemble beaucoup de monde... et c'est que ... Bon ça va, faudra que je le réécrive avec des vrais bouts de Chaos dedans, comme ça tout le monde sera content.


Le-Captain, "Eppur, si muove" comme dirait l'autre


Salut,




Citation :C'est pas du Taran, mais c'est un début.

Taran n'est décrite que bien imparfaitement pourtant.


Un truc me gène pas mal dans ton texte : tu changes de type de narration : un coup tu sais tout sur tout, un coup tu te retranches derrière le manque de documents d'époque...




Citation :Se doutant de l'existence d'espèces extraterrestres belliquesue, à défaut d'être commerçantes, plusieurs convois de vaisseaux colonisateurs furent reprogrammés à l'insu de leur Capitaine pour établir des postes avancés de l'Humanité.

On ne comprend pas bien l'intérêt de dire ça (et de décrire la flotte colonisatrice). En fait, les capitaines des vaisseaux de colonisation était sans doute volontaire... (c'est mieux pour réussir une colonisation)


De plus, tu ne parles pas des GPS qui sont à la base de la réussite de l'homme dans l'espace.




Citation :Les documents relatant l'histoire de la planète datant de l'époque se font de plus en plus rares

oui mais non. T'imagines des documents vieux de 15000 ans ? Pour nous, c'est les peintures rupestres...


Bon, le passage sur les pirates est ridicule et confus.


Patatovitch


Citation :Un truc me gène pas mal dans ton texte : tu changes de type de narration : un coup tu sais tout sur tout, un coup tu te retranches derrière le manque de documents d'époque...

Ca dépend aussi de la masse de document et de leur qualité. Quand les pc du vaisseaux marcahient encore, il était aisé d'écrire et d'en garder une trace. Après il suffisait, de retrouver les protocoles de remise en marche, et hop: rapport détaillés sur la vie à l'époque.




Citation :On ne comprend pas bien l'intérêt de dire ça (et de décrire la flotte colonisatrice). En fait, les capitaines des vaisseaux de colonisation était sans doute volontaire... (c'est mieux pour réussir une colonisation)

Et bien volontaire c'est sympa, surtout si on connait la destination (le fait de savoir que les potes sont à coté en cas de pépin).




Citation :De plus, tu ne parles pas des GPS qui sont à la base de la réussite de l'homme dans l'espace.

En effet, c'est une honteuse omission de ma part.




Citation :oui mais non. T'imagines des documents vieux de 15000 ans ? Pour nous, c'est les peintures rupestres...

En même temps, on n'a pas non plus 15000 de civilisation prospère technologiquement.




Citation :Bon, le passage sur les pirates est ridicule et confus

Il me fallait un évébement déclencheur pour une militarisation forcée et un peu subite, pour transformer ce monde de bisounours en planète de "sergent-la-terreur". Bon j'éxagère un peu là, mais c'était l'idée... en même temps, je l'ai écrit, je l'admet, à l'arrache.


Je me suis mal expliqué mon capitaine.^^ Ce n'est pas l'idée du mercenariat qui me gêne, et l'absence de chaos qui tâche est enfin originale. (Donc j'adhère là-dessus.) C'est surtout que... C'est bizarre. ca fait trop, l'agglomération d'orks, eldars et autres humains ne colle pas.


Ok, je sais, tu vas me dire un truc du genre "j'ai compris j'ai dis, je vais réécrire." C'était juste pour te conforter dans le fait que l'absence de chaos pour une fois est une bonne chose.


Dwarf, une courbature... deux courbatures... pleins de courbatures!!!