Warmania Forum

Version complète : Encore Une Période Obscure De L'imperium!
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

Et je n'ai même pas honte de le poster! (de : Astronomican)


***


COULEURS DE BATAILLE


Archive Impérial : CA 01/001 E


Référence à : Subversion et Illettrisme AR


Obsession et Folie MM1


Ref. Planétaire : Mappärl-le H3 système Notz


Ref. d’Entrée : Archives Adeptus Mechanicus


SM 439 Equipe 44/923


Date Entrée : 9355987.M2


Pensée du jour


Maîtriser l’art n’est pas plus satisfaisant que l’impulsion elle-même.


Comme tous les étudiants de l’art de la guerre le savent, ce n’est que par l’expérimentation que la compréhension d’une technique est accomplie. Tout comme en simulant les conflits, vous pourrez expérimenter les tactiques nécessaire à vos objectifs, ceci est un guide pour expérimenter la création d’authentiques machines et créatures dans toute leur gloire figurinesque.


Il coûta les nombreuses vies de nombreux agents pour vous fournir ces informations. Soyez prudent.


L’HISTOIRE DE JONJON BLANCHISAN


Les nombreuses forteresses monastères des Legiones Astartes possèdent toutes des installations de maintenance leur permettant la création de nouveaux schémas de camouflage pour armure et designs d’insignes. Elles sont contrôlées par des robots SID et fonctionnent automatiquement. La reprogrammation n’est nécessaire que pour les mises à jour occasionnelles de l’uniforme standard. Souvent, ceux qui échouent dans le processus d’initiation du Marine restent à la forteresse (en assumant qu’ils restent physiquement et mentalement intacts) pour devenir artisans et administrateurs, travaillant justement dans de tels domaines.


L’un de ces artisans, qui devint le conseiller personnel de l’Empereur sur le design d’uniforme et le camouflage, était Jonjon Blanchisan. Après son enfance dans les bas quartiers de la planète avant-poste Stieu – l’unique cité de Diio, il essaya de joindre les Legiones Astartes. Il fut finalement rejeté du service actif après avoir fait annuler une expédition entière de motojet Bullock Mk14 dans un exercice d’entrainement , et fut envoyé aux ateliers. On remarqua alors que l’inconscient Jonjon possédait des talents considérables, mais passait trop de temps à polir les chromes pour être efficace. Finalement, il fut envoyé à la programmation des robots SID. Les résultats de son travail sont maintenant répendus dans tout l’espace humain.


Blanchisan accentua le besoin d’iconographie personnalisée sur les équipements et armures. Non seulement cela permet aux Marines d’identifier les autres si leurs communicateurs sont détruits ou en panne, mais ça aide chaque Marine à avoir une identité et un but au sein de son escouade sans compromettre le stricte régime hiérarchique nécessaire pour le fonctionnement efficace d'’n Chapitre. Sur une armure normale, cela peut prendre la forme d’un slogan écrit sur une épaulette. Tant que l’insigne standarde d’unité n’est pas cachée, il ne devrait pas y avoir de restriction sur ce qu’il peut y avoir, déclara-t-il.


Ce concept fut étendu aux Marines en armures dreadnought. La grande surface que ces véhicules offrent fut utilisée par les Marines pour des embellissements encore plus dramatiques. Parfois, les slogans et autres marquages furent conçus pour qu’il faille une escouade entière de dreadnoughts afin de les voir en entier. Durant la bataille de Kearbea, une escouade de dreadnought fut peinte afin que, avançant en première ligne, l’hymne du bataille du Chapitre puisse être lu sur leurs grilles de radiateur !


Ce fut connu pour provoquer rivalités et snobismes entre Chapitres. Même dans les rangs d’un même Chapitre, les vétérans ont souvent ridiculisé la façon dont les plus inexpérimentés pouvaient embellir leurs uniformes. Parfois, des parchemins exquisement détaillés contenant des proverbes Impériaux ou même des portraits de l’Empereur lui-même furent peints sur un uniforme une semaine pour être vaporisés à la bataille la semaine suivante.


La plupart des guerriers expérimentés méprisent ces gadgets inutiles. Ils préfèrent généralement une simple armure avec peut-être un unique slogan pour rendre justice à leurs vues sur les autres formes de vie. « Kil Kil Kil » est populaire parmi de nombreux xénophobes (bien que certains commencent à penser qu’il est maintenant dépassé, le relégant au niveau des dés en peluche).


Mais les armures de parade sur le terrain perdent inévitablement des couches de peinture. Non seulement deviennent-elles usées, mais elles sont aussi sujet aux changements de goûts des troupes les portant, eux-mêmes changeant, frappé par les horreurs du conflit et modifiés par les traitements chimiques et hypnotiques des membres de l’Apothacarion.


Alors qu’un Chapitre va sur de nouveaux terrains d’opérations, les Marines doivent combattre dans de nouveaux environnements étrangers. Les jungles, glaciers et déserts imposent tous leurs propres demandes sur le design de l’uniforme et du camouflage. Certaines des notes de Jonjon sont utilisées ci-dessous pour élaborer sur ce sujet.


[après, ce sont les conseils de peinture]


Je vous le dis, je vais forcer Patato à tout refaire les marquages et autre SM! Plus à venir


***


INDEX ASTARTES


L’armure Space Marine est une forme très spéciale d’armure énergétique ; elle contient des bio-circuits intégrés fusionnant l’armure et le guerrier en un tout, formant une seconde peau extrèmement résistante. Cette armure unique fut développée spécialement pour les Space Marines, avec les designs initiaux créés spécialement par l’Empereur et les scientifiques sous sa direction.


Durant les débuts de l’histoire des Space Marines, ces designs initiaux furent testés sur le terrain et assez souvent modifiés. La Grande Croisade – quand les forces de l’Imperium reprirent la galaxie – fournissait le test idéal pour les nouvelles troupes et leurs équipements. La quantité gigantesque d’action que les Marines virent durant la reconquête montra tous les défauts du design de leur équipement. Vers l’Hérésie d’Horus, les armures et diverses insignes de Chapitres avaient évolué dans les formes qui sont encore en usage aujourd’hui.


Après l’Hérésie, et la réorganisation des Marines, ces schémas standards d’armure, détails d’uniforme et d’organisation furent écrits et codifiés dans un document connu sous le nom d’Index Astartes. Les Chapitres fondés depuis l’Hérésie ont suivi les lignes édictés par l’Index Astartes.


Bien que l’Index Astartes fournisse une description formelle du Chapitre Space Marine idéal, tous les Chapitres ne conservent pas son organisation stricte, ses équipements ou marquages. Chaque Chapitre a une copie manuscrite comme source principale d’information, et durant le recopiage, des interprétations légèrement différentes de l’originales peuvent entraîner de grandes modifications dans l’apparence et l’organisation du Chapitre.


D’autres Chapitres, comme les Ultramarines, sont simplement plus conservateurs que d’autres, préservant leur organisation, marquages et autres détails originelles de l’Index Astartes, recopiant pieusement les symboles de leur histoire comme guide d’interprétation.


Bien que chaque Chapitre voit ces choses comme une loi sacrée, venue de l’Empereur lui-même, et immuable peu importe les circonstances, il y a cependant de grandes variations à travers l’interprétation de ce texte.


La plupart des Chapitres ont évolué considérablement au fil des ans, et certains des plus anciens Chapitres – maintenant âgés de plus de dix mille ans – ont une longue histoire d’innovations et de divergeances. Les Chapitres étant des unités de combat autonomes, comprenant des installation de développement et maintenance de l’armement, des lignes d’assemblage de machines de guerre et leurs propres divisions d’approvisionnement et de transport, la tendance à se développer de façon individuelle suivant des lignes séparées est presque inévitable. Chaque armurier tend à fabriquer des armures et équipements de façon légèrement différente, donnant un style entièrement nouveau en quelques années. Les Chapitres stationnés près de mondes où les conditions sont particulièrement inhabituelles ou difficiles répondent souvent à cela en modifiant les armures en fonction de cela, la rendant plus résistante, ou fournissant un schémas de camouflage. Dans certains cas, un schémas de couleur développé pour répondre à un besoin spécifique peut engendrer un nouveau standard.


En raison des diversités tactiques auxquelles doivent faire face les Marines, et leur capacité à produire une réponse spécifique pour chaque nouvelle menace, de nombreux Chapitres ont créé des types spéciaux de Marines, d’organisation d’escouades, ou d’armes. Bien que la variation puisse être mineure, il est commun que chaque nouveau modèle d’armure ou d’arme ait son propre marquage. Il est certains que les centaines d’ajouts fait à l’Index Astartes depuis sa production originale n’étaient pas attendus.


Dans quelques cas, un Chapitre fut forcé de se réorganiser suite à la perte d’archives ou de sources. La destruction de la forteresse des Crimson Fists a par exemple entraîné la destruction des archives historiques du Chapitre, armureries et stocks d’équipement : les Crimson Fists furent forcés de réinterpréter la plupart de leur héraldie de mémoire seulement.


D’autres variations, à un niveau plus personnel, viennent de la tradition Marine de décorer leur propre armure comme partie de leurs rites d’initiation.


Les armures appartenant aux plus hauts rangs montrent encore plus de variations. Les tenues sont généralement faites par les Artificiers du Chapitre, des artisans attachés au Chapitre sculptant les pièces d’armure individuelle pour commémorer les attitudes exemplaires sur le champ de bataille.


Les Artificiers sont également responsables du design et de la construction des épaulettes de spécialistes. Etant donné qu’ils décident du design de chaque pièce pour aller avec la personnalité et le rôle de son porteur, même dans un même Chapitre on en trouve rarement deux identiques.


Les pages suivantes donnent juste un bref aperçu des milliers de variations que l’uniforme d’un Space Marine peut porter.


Citation :Je vous le dis, je vais forcer Patato à tout refaire les marquages et autre SM! Plus à venir

ben dis donc. Tu es vraiment sans pitié pour les croissants (et en plus tu es trop jeune pour avoir subi dorothée).




Citation :JONJON BLANCHISAN

même moi j'ai compris l'allusion. C'est nul. ;)


Là tu ajoutes du bois à notre bûcher de collectionneurs de boites de camenbert de merdre.


Patatovitch


PEINDRE VOS SPACE MARINES


Tous les Chapitres Space Marines suivent le même système basique pour peindre leurs uniformes, comme décrit dans l’Index Astartes, la source Impériale de toutes ces sortes d’informations. Le schémas basique est le suivant :


Chaque uniforme de Chapitre a une couleur de base. Par exemple, la couleur de l’uniforme de base des Blood Angels est le rouge, le gris pour les Space Wolves, le vert pour les Salamanders, le bleu pour les Ultramarines.


Le rang d’un Marine est noté par un symbole porté sur son casque et avant bras. Certains officiers utiliseront également leur héraldique personnelle sur leur uniforme.


Le type d’escouade à laquelle le Marine appartient est déterminé par le symbole sur son épaulette droite ; un Marine d’assaut, par exemple, porte deux flèches croisées et son symbole de chapitre sur son épaulette. Une méthode similaire est utilisée pour distinguer les Marines spécialistes, bien que dans ce cas une variation de couleur minimale puisse également être portée, ie un Chapelain porte généralement un casque et une épaulette noir avec un motif de crâne.


[...]


Bien sûr, certains Chapitres ont des variations par rapport à ce schémas basique. Dans ce livret, nous nous concentrons sur les quatre premiers Chapitres de la première Fondation et donnons les détails de ces variations, si elles existent, par rapport aux textes de l’Index Astartes – la source Impériale d’information sur l’Adeptus Astartes ou Space Marines.


BANNIERES


L’Index Astartes contient aussi de nombreuses règles concernant les bannières Marines (plus que toute autre chose, cette section de l’Index Astartes possède le plus de variations, et il est difficile de dire quel système actuel est le système officiel)


Chaque Chapitre a de nombreuses Bannières de Chapitres, d’anciennes et puissantes reliques avec chacune une riche histoire et incluant généralement des noms de batailles importantes dans lesquelles le Chapitre a participé. Une Bannière de Chapitre est confiée aux soins d’un Marine particulier, généralement un officier ou un Chapelain. Dans certaines circonstances, un Marine normal peut en porter une et décore son armure pour montrer cet honneur. Une Bannière de Chapitre est amené à la bataille uniquement si le Commandeur ou le Lieutenant Commandeur est présent.


En plus de cela, chaque Compagnie a sa propre bannière. Le design de celle-ci est généralement assez simple – le symbole du Chapitre et le numéro de la Compagnie sur un quadrillage. Encore une fois, chaque Bannière de Compagnie sera portée par un Marine de confiance, qui peut être n’importe quel Marine sur le terrain. La Bannière de Compagnie est déployée à chaque fois que la Compagnie est en action. Une particularité vient des bannières Salamanders, étant toujours de couleur unie. Elles se distinguent entre elles par un motif imprimé visible dans l’infra-rouge ; il peut être vu par les Marines Salamanders car ils ont une légère infra-vision [le Marine normal voit bien dans des conditions de lumière faible, mais pas dans l’infra-rouge, pas sans son casque du moins].


La Première Compagnie contient généralement les Marines entraînés pour l’utilisation de l’Armure Terminator et ils remplacent donc le numéro un de leur bannière par le Badge d’Honneur Terminator. Ceci ne s’applique pas aux bannières des véhicules de la Première Compagnie.


Finalement, chaque Marine porte sa propre bannière, stoquée dans son paquetage dorsal. Bien qu’elles soient utilisées généralement pour des cérémonies, elles peuvent également être déployées sur le champ de bataille. Il est fréquent qu’un Marine par escouade sorte sa Bannière Dorsale, généralement le Sergent. Les officiers et spécialistes, à l’exception des Techmarines, ont moins de contraintes, et la plupart sortiront leurs bannières.


Les designs de Bannières Dorsales varient même dans un Chapitre, bien qu’il y ait des points communs : les Sergents et Marines de base portent généralement un facsimilé de la Bannière de Compagnie, alors que les officiers supérieurs portent généralement leur propre héraldique. Les spécialistes (Médics, Chapelains, Techmarines et Archivistes) ont généralement une variation sur leur propre badge d’identification.


Les escouades particulièrement efficaces peuvent être autorisées à déployer toutes leurs Bannières Dorsales durant une bataille, et en de très rares occasions, un détachement entier peut faire de même.


Que les tons de votre armure protègent votre corps.


Que les couleurs de votre arme aident à tuer ceux qui doutent.


Que la bannière vous annonce.


Illuminez les ténèbres avec la lumière de l’Empereur


La Litanie de Décoration


Prise de l’Index Astartes


***


Encore plus à suivre!