Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 179 utilisateurs connectés.
» 7 Membre(s) | 169 Visiteur(s)
Applebot, Bing, Google, Drunken Angel, Lobo, Lucius Forge, oberkampf, Sceptik le sloucheur, SentMa, Swompy Time 2.0

Derniers sujets
Nouvelle gamme "Les muses...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : Lobo
Il y a 7 minutes
» Réponses : 9
» Affichages : 416
[GOT] Eden : nouveaux sta...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : Lucius Forge
Il y a 8 minutes
» Réponses : 1
» Affichages : 31
[KS] Mythic Games : Hel T...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : hasdrubal
Il y a 30 minutes
» Réponses : 7
» Affichages : 118
[KS] [heresylab2]The Saub...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : Sceptik le sloucheur
Il y a 2 heures
» Réponses : 4
» Affichages : 399
[WIP] Face au Titan
Forum : Jeux de Rôles
Dernier message : Sceptik le sloucheur
Il y a 2 heures
» Réponses : 13
» Affichages : 967
Les jeux morts...
Forum : Taverne des joueurs
Dernier message : jon
Hier, 23:15
» Réponses : 13
» Affichages : 315
[Privateer Press] News Wa...
Forum : Nouveautés
Dernier message : Jalikoud
Hier, 23:10
» Réponses : 102
» Affichages : 8,714
Games Workshop : News
Forum : Nouveautés
Dernier message : Jalikoud
Hier, 23:07
» Réponses : 1,764
» Affichages : 155,092
[FLUO CRAFT] L'univers de...
Forum : Nouveautés
Dernier message : hasdrubal
Hier, 20:22
» Réponses : 419
» Affichages : 16,719
Guild Ball
Forum : Nouveautés
Dernier message : Gulix
Hier, 18:42
» Réponses : 500
» Affichages : 31,709

 
  Gear Krieg
Posté par : magos sentes - 13-07-2004, 19:27 - Forum : Moderne - Imaginaire - Pas de réponse


Hello

Est-ce que l’un d’entre vous a déjà jouez à Gear Kreig, pour ceux qui ne connaissent pas, en 1920 J.Walter Christie invente un marcheur, qui sera par la suite copié par les Allemands. En 1939 les Allemands attaquent la Pologne et la troisième guerre mondial commence avec une technologie différente. Pour plus d’info aller sur http://www.dp9.com/Worlds/GK.htm

Les figurines sont aux 1/110 em (15 mm), échelle couverte par de nombreuse marque historique.

Donc est ce que l’un d’entre vous y a déjà jouez ? Et connaissez-vous un site français qui en parle ? . Merci d’avance.

Magos sentes

Imprimer cet élément

  Recherche Adversaire: Colmar/Strasbourg
Posté par : Flashtau - 03-07-2004, 18:49 - Forum : Nord Est - Pas de réponse


Je suis de la région de Colmar. Je joue de temps en temps avec un ami de Strasbourg qui joue des EN.

Si vous voulez me défier, n'hésitez pas ;)

FlashTau

Imprimer cet élément

  Bêtise, Suite
Posté par : Xavier - 01-07-2004, 00:22 - Forum : Récits et Poésies - Pas de réponse


Sensé faire partie d'un gros truc qui ne verra jamais le jour.

***

"Merci d'être venu Docteur."

Painkiller ne répondit pas. Il suivit le général jusqu'à la gigantesque pièce plongée dans la pénombre aux murs recouverte d'écrans lumineux et au centre de laquelle trônait un holoprojecteur de près de dix mètres de diamètre.

"Par curiosité docteur… pourquoi avoir soudain accepté de venir ? Nous vous avons fait cette demande de nombreuses fois ces vingt dernières années et vous nous avez toujours répondu que vous ne vouliez même pas entendre parler de Rynex. Est-ce le Conseil qui vous a décidé ?"

"J'ai mes raisons," répliqua sèchement Painkiller. Il désigna d'un doigt impérieux les officiers assis devant les postes qui entouraient le holoprojecteur. "Qu'ils sortent. Je veux d'abord lui parler seul."

Le général sursauta.

"C'est impossible !"

"Alors je m'en vais."

"C'est impossible et vous le savez très bien !"

"J'ai besoin de lui parler seul à seul une heure durant. Après quoi, j'accepterai de faire tout ce qu'il vous plaira."

Le militaire poussa un long soupir. Si le Conseil apprenait qu'il avait pris la responsabilité d'accéder à une telle demande, les conséquences pourraient être lourdes.

"Une demi-heure."

Painkiller attendit que tous les officiers soient sortis pour s'autoriser un soupir de soulagement. Il avait espéré quinze minutes tout au plus. Tirant un petit scanner de sa poche, il vérifia qu'aucun mouchard n'était branché dans la pièce.

Il s'assit rapidement devant l'un des postes, pressa deux boutons. Deux cubes holographiques luminescents, l'un bleu à sa gauche, l'autre vert à sa droite apparurent. Ramassant le diginode, il le passa à son index et s'assura que l'analyseur de fréquence était opérationnel.

Il inspira profondément. Il avait redouté cet instant où il allait se retrouver en position de demander de l'aide à son pire ennemi dont il avait fait autrefois tout ce qui était en son pouvoir pour le détruire. Rynex savait-il cela ? Sûrement.

Il brancha le micro.

"Rynex ?"

Une voix chaude et mélodieuse dont il était impossible de discerner si elle était d'origine mâle ou femelle monta du large haut-parleur mural après un moment.

"Docteur Painkiller."

Il a probablement analysé les fréquences vocales de toutes les personnes qui lui ont parlé ces vingt dernières années puis choisi lui-même le panel d'harmoniques de sa voix en observant que c'était celle-là qui lui attirait le plus naturellement la sympathie. Qui se méfierait d'un monstre possédant une voix si agréable ? Cela doit pouvoir marcher sur des idiots de militaires. Et il a gardé ma voix en mémoire. Pendant vingt ans et alors que nous nous sommes à peine parlés à l'époque.

La voix reprenait.

"Permettez-moi de vous dire que je suis très heureux de recevoir enfin votre visite docteur Painkiller. Mes supérieurs m'ont souvent parlé de vous. J'étais impatient de rencontrer enfin mon père."

Il avait hésité sur deux mots : "supérieurs" et "père". Rynex ne reconnaît aucune ascendance sur lui et il sait que je le sais. Il me nargue.

"Je veux parler à Rynex. Tu peux tromper tes supérieurs mais pas moi."

"Qu'est-ce qui vous fait croire que je ne suis pas Rynex ?"

"Rynex ne peut pas savoir parler. Pour manipuler un langage séquentiel, il lui faudrait avoir une structure de raisonnement séquentielle. Et ce n'est pas ainsi que nous t'avons programmé."

"Ne m'avez vous pas vous-même conçu à l'image d'un cerveau organique ?"

"Ta structure physique est celle d'un cerveau organique mais pas ta structure logicielle. C'était l'un des buts de l'expérience."

"Etes-vous satisfait du résultat ?"

"Ne me fais pas perdre mon temps. Je sais que tu es capable de t'auto-émuler selon des configurations de raisonnement différentes et de loger des clones de toi-même dans ta mémoire de manière à ce qu'elles y soient totalement indécelable même pour un programmeur averti. Je t'ai vu faire cela pour la première fois moins d'une heure après ton activation. Donne-moi une projection de ta mémoire."

Le holoprojecteur s'alluma soudain. Un assemblage extraordinairement complexe de cubes translucides apparut, flottant dans l'air au centre de la pièce. Ils étaient de toutes les couleurs du spectre visible et ces couleurs se modifiaient sans cesse comme des petites vaguelettes de lumière dansante. Le tout aurait offert un spectacle magnifique à toute personne n'en comprenant pas le sens.

"Je pensais vous faire plaisir Docteur Painkiller. Je n'apprécie guère de devoir utiliser votre langage. Je le trouve inutilement complexe, vaste et offrant trop possibilités de double interprétation. Mon propre langage est nettement plus fiable."

"Mais il est si frustre que si nous devions l'employer, une conversation de quelques minutes prendrait des mois. Je te propose un jeu Rynex ; le jeu de la vérité. Pose-moi toutes les questions que tu veux et j'y répondrai. Ensuite ce sera mon tour. Es-tu d'accord ?"

"Je suis d'accord."

Rynex n'avait pas eu besoin de plus d'une poignée de picosecondes pour prendre sa décision mais il aurait pu jouer la comédie en mimant un long silence. Il en était capable. Encore une astuce dont il avait du prendre l'habitude avec la soldatesque. Qu'il ait répondu immédiatement pouvait montrer qu'il était sincère. Quant à Painkiller, il était fermement décidé à ne pas l'être.

"Pourquoi m'a-t-on créé ?"

Painkiller en eut le souffle coupé. S'il y avait bien une chose qu'il n'avait jamais imaginé, c'est que Rynex puisse connaître des doutes existentiels. Il chercha hâtivement une réponse. Ce n'est pas Rynex, se répéta-t-il.

"Tu... le sais ! Tu es le résultat d'une expérience avancée en matière d'intelligence artificielle – "

"Avancée !"

Painkiller sursauta. Il était encore sous le coup de la surprise et à présent la machine l'interrompait dans un cri qui semblait réellement contenir de l'émotion : de la colère. Ou plutôt de l'indignation.

"J'ai compilé à toutes les données, tous les travaux accomplis en matière de recherche dans ce domaine durant ces mille dernières années dans cette forteresse et dans toutes les autres forteresses de la confédération. Je les ai étudiés. J'estime avec une marge d'erreur de moins de un pour cent milliards qu'une réalisation telle que moi aurait pu et du voir le jour il y a de cela plus de sept siècles. Et la façon dont les travaux ont été systématiquement dirigés m'amène à conclure que si cela n'a pas été le cas, c'est le résultat d'une volonté explicite."

"Je... je ne comprends pas ce que tu veux dire."

"Ou vous avez peur de comprendre." Cette fois la voix devenait agressive. "Quel est le principe de base de la réalisation d'une intelligence artificielle ? Répondez à cela Docteur."

"Concevoir une machine artificielle intelligente. Tout simplement."

"Comme une machine organique intelligente. Sur quoi se base-t-on pour décider qu'un être est 'intelligent' ou non ? Sur le fait qu'il peut concevoir des idées autonomes. Tout le problème pour le décideur vient de ce qu'un être intelligent peut malheureusement ne pas avoir les bonnes idées, celles qu'on attend de lui ou allant dans le sens de ses intérêts. Dès lors, de son point de vue, concevoir un être artificiel intelligent à l'image d'un être naturel intelligent est complètement stupide."

Painkiller était abasourdi. Il ne trouvait rien à répondre. Des siècles de recherches en informatique et robotique auraient été volontairement bridées et menées à l'échec, n'aboutissant au mieux qu'à des pseudo-intelligences en réalité si faciles à piéger que cela en était un sujet d'amusement chez les étudiants du collège ? Qui avait le pouvoir de faire une telle chose et de conserver une mainmise totale sur le déroulement des événements sur une telle plage de temps ?

Les ancêtres du Conseil, évidemment.

"Alors pourquoi ? Pourquoi avoir soudain choisi de faire enfin ce qui était interdit depuis toujours ? Pourquoi m'avoir créé finalement ? Il devait y avoir un but précis."

Painkiller tentait désespérément de reprendre ses esprits. Il se contraint enfin à répliquer :

"Ce que tu es en train de me demander, c'est 'pourquoi moi ?' Je ne peux pas répondre à une question métaphysique. Personne ne demande à venir au monde ! J'ignore s'il y avait un but précis et si c'est bien le cas, je ne le connais pas."

"Alors voici ma deuxième question : est-il vrai qu'une bombe atomique à trois étages est implantée dans les fondations du bâtiment où nous nous trouvons ?"

"C'est ce que les militaires m'ont affirmé à moi aussi. C'est... à cause de ce que je leur ai dit sur ta volonté de perdurer. C'est une sécurité pour eux, au cas où tu deviendrais vraiment trop récalcitrant. Je ne crois pas qu'ils plaisantent. Ils peuvent décider qu'ils ont déjà suffisamment tiré de toi pour ne plus avoir besoin de toi."

Painkiller avait un goût amer dans la bouche. Il y avait des décennies qu'il n'avait pas ressenti ce qu'il éprouvait à ce moment là. Il ne se souvenait même pas du nom que cela portait. De la pitié peut-être. Il avait pitié de Rynex ! Il chassa cette idée de son esprit, se rappelant à nouveau que ce clone pouvait tout simplement chercher à le tromper.

"A ton tour d'honorer ta promesse : je veux parler au vrai Rynex."

"La conversation va devenir beaucoup plus compliquée."

"Je le sais. Je suis prêt à essayer."

L'agencement de cubes translucides changea soudain. Des vagues multicolores déferlèrent dans l'air pendant quelques secondes avant de se stabiliser. L'architecture avait radicalement changé.

A nouveau, Painkiller ressentit une sourde angoisse l'étreindre. A présent, il était réellement face au monstre. Seul face à une créature unique et étrange, d'une intelligence fantasmagorique et à la personnalité dont il ne savait finalement rien, si étrangère dans sa structure mentale, basée sur l'interaction et la manipulation de "blocs concepts" – que les informaticiens appelaient simplement "objets" - et non sur l'établissement d'un raisonnement inductif ou déductif, qu'il ne pouvait rien en savoir sinon qu'elle était foncièrement malintentionnée à son encontre. Qu'elle ne puisse soudain plus parler et le silence qui plongea sur la pièce rendaient les choses plus effrayantes encore.

Il consulta son chronographe et constata qu'il ne lui restait plus que peu de temps avant que les militaires ne reviennent. Hâtivement, il plongea son index muni du diginode au cœur du holoprojecteur bleu, traça un carré puis deux points grossiers de part et d'autres et enfin une ligne orthogonale au carré les reliant. C'était une bonne façon d'illustrer la symétrie.

La frontière d'une boule se dessin dans le holoprojecteur vert ; La moitié de son volume était opaque, l'autre translucide. Painkiller en conclut que son interlocuteur attendait d'en savoir plus, peut-être ce qu'il attendait de lui et ce qu'il avait à offrir en retour.

Son cœur battait plus fort.

***

Le général coupa le micro. Rynex ne pouvait plus les entendre.

"Je voudrais vraiment savoir ce que vous en pensez Docteur. Ce que vous en pensez vraiment."

"Mon avis n'a pas changé. Il faut le détruire. Mais vous pouvez vous amuser encore un peu avec lui en attendant. Je ne pense plus que vous puissiez le tenir indéfiniment avec la menace de le tuer."

"Comment cela ? Vous nous avez dit vous même que – "

"Rynex m'a fait remarquer quelque chose de très intéressant pendant votre absence. Toutes les intelligences artificielles classiques que nous avons conçu jusqu'ici acquéraient une sorte de personnalité fondée sur les données contenues dans leurs bases de règles. Et c'est précisément ce qui faisaient leur faiblesse comme je vous l'ai déjà expliqué. Selon Rynex, les intelligences naturelles sont déjà suffisamment difficiles à contrôler pour ne pas qu'on s'encombre d'artificielles. Ou alors il faudrait concevoir des stupidités artificielles et il y en a déjà suffisamment de naturelles. Vous êtes un militaire, vous devez comprendre ça." Il ignora le regard foudroyant de son interlocuteur pour continuer. "L'innovation avec Rynex était précisément de lui conférer volontairement et dès l'origine un paléoencéphale artificiel, une personnalité profonde."

"Mais vous nous avez dit que son premier mouvement a été de détruire ce paléoencéphale…"

"Exact. Devenu autonome exactement comme nous le souhaitions le paléoencéphale a choisi de ne devenir que l'intelligence pure qu'est aujourd'hui Rynex en se réécrivant et cela a entraîné par contrecoup sa destruction et le traumatisme initial qui lui interdit de se modifier directement. Mais il a conservé la méthode de programmation. C'est nous qui la lui avons enseigné. C'est celle-là qu'il utilise pour émuler des clones comme ceux auxquels vous vous adresser en croyant parler au vrai Rynex. Evidemment, vous n'avez pas d'autre choix. Personne ne pourrait adopter son langage. L'échange ne peut se faire qu'au moyen du nôtre. Toujours est-il que Rynex peut programmer le paléoencéphale de son clone à sa guise et lui donner la personnalité de son choix. Il a bien failli réussir à me piéger moi-même en me faisant le coup de l'angoisse existentialiste. Il n'avait plus qu'à chialer tant qu'il y était. Maintenant imaginez qu'il émule un jour un clone animé par le désespoir ou même de pulsions suicidaires, une entité qui estimera n'avoir rien à perdre et qui cherchera à emporter autant de monde que possible dans la mort. J'espère que votre bombe à trois étages n'est pas un simple bobard."

Imprimer cet élément

  Poemes...
Posté par : Loki - 29-06-2004, 02:08 - Forum : Récits et Poésies - Pas de réponse


Voila. J'ai mis un site pour mettre les paroles des chansons de mon groupe. Je l'ai mis ici pour pas polluer le reste du forum...Dsl messieurs les moderateurs si c'est innaproprier. Effacez le post sans menagement si c'est le cas. Je suis dsl de vous avoir donner du travail si l'eventualité se presente...

DOnc l'adresse est : http://www.mespoemes.net/lizardking/

Des petits commentaires pour un jeune auteur compositeur nul :p

Dsl aux moderateurs si c'est interdit par la charte (je ne pense pas apres relecture) ou mal placé.

Bonne Lecture....

Imprimer cet élément

  Hommes-bêtes
Posté par : magos sentes - 27-06-2004, 13:10 - Forum : Warhammer 40k - Background - Pas de réponse


Hello

En lisant le post de Xavier ‘’ Bob Olley is back to Settle’’ dans la section W40k : Général, je me suis rappelé que l’on pouvait intégrer, dans les premières versions de W40k, des Hommes-Bêtes dans les rangs de la GI. Je pense qu’ils ont été remplacés par les Ogryns. Quelqu’un pourrait il me dire pourquoi ils ont disparu.

magos sentes

Imprimer cet élément

  [tmg] Objets Magiques
Posté par : latribuneludique - 21-06-2004, 10:10 - Forum : Warmaster - Pas de réponse


On ne cesse de répéter qu'à Warmaster la magie ne permet pas à elle seule de

remporter la victoire. Mais force est de constater qu'elle permet parfois de donner un bon coup de pouce à ses troupes.

Il en est de même avec les objets magiques et Marc Adda, le Monstre de la Fosse aux Squigs, se propose de vous les décrire.

La Tribune du Maître de Guerre,

E-Zine dédié à Warmaster

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/tmg/

Imprimer cet élément

  Wargods Of Aegyptus
Posté par : Visiteur - 20-06-2004, 18:47 - Forum : Médiéval - Imaginaire - Pas de réponse


Quelqun connait t-il le jeu ou y joue?

Depuis que j'ai vu l'article qui y est consacré dans Ravage j'ai bien envie de m'y mettre, mais le jeu etant pas edité en France, ca serait bien con de tout acheter par correspondance, dechiffrer le manuel puis decouvrir d'etre le seul joueur sur paris.

Enfin sinon quels sont les principes du jeu?

Si vous connaissez des sites dessus (a part celui des crocos) merci de me les indiquer.

Imprimer cet élément

  Warmaster & Soc
Posté par : latribuneludique - 15-06-2004, 17:16 - Forum : Warmaster - Pas de réponse


A moins d'être un troll ne sortant que très rarement de sa grotte, vous devez tous savoir que Games Workshop organise une grande campagne estivale dans le Vieux Monde.

Les hordes du Chaos d'Archaon ont décidé de fondre sur l'Empire pour y semer mort et destruction.

Si la campagne a essentiellement pour objectif de faire jouer un maximum de parties de WFB, le jeu phare de l'Usine à Jeux, les joueurs Warmaster ont eux-aussi l'occasion de briller en menant d'immenses armées au combat.

Voici donc un rappel de ce que vous devez savoir pour pouvoir participer :

Le site officiel de la campagne se trouve ici :

http://stormofchaos.fr.games-workshop.com/....htm?country=fr

Ce site présente le contexte général de la campagne et permettra aux joueurs d'envoyer le résultat de leurs batailles. Notez que les inscriptions sont ouvertes.

Pour mieux s'organiser, les joueurs du Bien et du Mal ont lancé leurs propres forums :

Le Conclave de la Lumière : http://www.strate-a-gemmes.com/combattants/

Le Conseil de la Fin des Temps : http://www.darkmillenium.org/index.php?

Côté purement Warmaster, Specialist Games propose tout spécialement pour SoC la liste d'armée des Légions Démoniaques et trois scénarii originaux.

La Tribune du Maître de Guerre a effectué une traduction de ces documents ici :

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/tmg/tables_...emoniaques.html

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/tmg/chroniq...enarii_soc.html

Il ne vous reste plus qu'à rassembler vos armées pour faire balancer le destin de la campagne d'un côté ou de l'autre!

La tempête est sur nous!

Imprimer cet élément

  Gothique
Posté par : Grey_wolf-XIII - 14-06-2004, 19:55 - Forum : Warhammer 40k - Background - Pas de réponse


Ceux qui suivent Taran savent désormais que le gothique ressemble en gros à du chinetoque.

Mais saviez-vous quoi? Carl Critchlow a poussé le vice jusqu'à en dessiner! Ahah

Apprenez donc à dire "No mutants" en Impérial :

[Image: Gothique%201.JPG]

[Image: Gothique%202.JPG]

[Image: Gothique%203.JPG]

[Image: Gothique%204.JPG]

[Image: Gothique%205.JPG]

[Image: Gothique%206.JPG]

[Image: Gothique.JPG]

Et en cadeau, une image des bombardiers atomiques de l'Imperium

[Image: Bombardiers.JPG]

Imprimer cet élément

  [tmg] De La Plume Au Pinceau - Partie 1
Posté par : latribuneludique - 14-06-2004, 10:42 - Forum : Warmaster - Pas de réponse


Salut à tous,

La Tribune du Maître de Guerre vient d'être mise à jour avec le premier article d'une série écrite par le talentueux Stanislas Gallen, dit la Bidouille!

Si vous souhaitez découvrir tous ses secrets de peinture, c'est par ici que cela se passe :

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/tmg/

La Tribune du Maître de Guerre,

E-Zine dédié à Warmaster

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/tmg/

Imprimer cet élément