[Séries] Discussions, engueulades et spoiler
La série Tchernobyl a été aimé par tout le monde ... sauf par la Russie.
Qui va laucher l'année prochaine sa version des faits (donc LA vraie version).
Au programme donc, espionnage et contre-espionnage avec les copains de la CIA.

Ce sera marrant de comparer ces deux fresques historique ...
Répondre
N'empêche, on se fout bien d'la gueule de l'Amérique de Bush &Trump, mais la Russie de Poutine est au moins tout aussi teubé.

La série est loin d'être critique envers le pouvoir de l'époque. Au contraire, beaucoup d'enfoirés y ont une part plutôt belle.

Et même Gorbatchev voit son rôle un peu diminué pour ne pas trop fâcher Vladimir.

Bref...
Répondre
Citation :N'empêche, on se fout bien d'la gueule de l'Amérique de Bush &Trump, mais la Russie de Poutine est au moins tout aussi teubé.

Carrément, merci ça fait du bien de lire ça parce que j'entend de plus un plus un pseudo discours "underground" (genre qui fait bien pour se la péter rebelle) pro putine/Russie (pour moi les deux, c'est pas tout à fait la même chose pourtant mais passons).

Et je peux pas blairer Trump et la "façon de faire" des EU en général, mais c'est pas pour ça que je vais me mettre à défendre des types comme Putine Xijinping ou Kim Jong Un, faut pas déconner. Ces types, chacun avec leurs "subtilités", sont d'éternels avatars de l'exploiteur mégalo hypocrite ivre de pouvoir qui maintiennent leurs peuples dans l'ignorance et la servilité tout en leur disant que c'est pour leur bien.... et d'autre part rien n'excuse le Tibet, la Tchétchénie ou les camps nord coréens.... Même si les EU, et l'Occident en général, ont tendance à commettre le même genre de saloperies, mais de façon encore plus hypocrite et en "déléguant", c'est pas pour ça que je vais me mettre à défendre ces types et leurs régimes.

Bref....

J'ai trouvé que Tchernobyl était une série plutôt objective: on a un très bel hommage à ceux qui se sont sacrifié pour limiter les dégâts (tous russes ou ukrainiens), à ceux dont l'intelligence et l'expertise ont permis de trouver des solution à un problème terrifiant et inédit (la série montre très bien que y avait pas 36 solutions: c'était impossible à stopper sans faire d'énormes sacrifices, sacrifices qui ont été consenties par les intéressés de façon volontaire et totalement héroïque... la série montre bien le courage des gens qui se sont occupé d'aller nettoyer la merde et leur rend hommage), et d'un autre côté elle dénonce l'inertie du système soviétique, le pouvoir par la terreur et la surveillance qui impliquent une loi du silence criminelle (tout en montrant un personnage haut placé plutôt raisonné et qui prend les bonnes décisions (ou presque), joué par le très charismatique Stellan Skarsgard... j'ai beaucoup aimé le personnage tout en nuance: au début apparachik bourrin et borné, qui se rend petit à petit compte de l'ampleur du désastre et sait laisser les rênes au scientifique qui l'accompagne). 

Ce sont ces relents de nationalisme russe, pour le coup eux totalement subjectif qui ne supporte pas que l'on parle d'un point de vue critique de leur histoire qui est aussi la notre (car Tchernobyl c'est un événement qui a touché de nombreux pays, pas seulement las Russie) qui moi ont tendance à me hérisser le poil. 

Et ça n'empêche pas par ailleurs d'apprécier voir d'admirer la culture russe, la langue, la beauté de certains de ses paysages...etc. tous les pays, tous les peuples ont des choses fascinantes (émanant rarement du pouvoir qui le dirige, je trouve que faire la confusion entre les deux, entre un peuple et ses dirigeants, est grave) et des choses qui inspirent dégout, colère et/ou effroi (et là le pouvoir en place y est souvent pour quelque chose)...



Citation :(donc LA vraie version)

PArdon? 

Suite à la série, un type qui réalisera probablement la version russe a parlé dans un journal pro Poutine d'une théorie comme quoi la centrale aurait été sabotée par les ricains.... mais oui, mais oui, on sent bien qu'eux ont le désir de parler des événements avec lucidité et objectivité...
Répondre
J'ai regardé les 15 pages du sujet, et personne n'a parlé des deux joyaux suivants :

The Terror.
Histoire (et non pitch qui est pour moi une marque de brioches industrielles) :

1847. Une expédition de la Marine Royale à la recherche du Passage du Nord se retrouve coincée dans les glaces avant d'être attaquée par une mystérieuse créature...  

[Image: the-terror-s01--543202f.jpg]

Gé-nial. Smile 


Dark.
C'est du lourd. De la grande, très grande série. C'est allemand et ça change. La photographie est incroyable, le travail de l'image, les prises de vue...Du 20/20. Il y a beaucoup de scènes, on dirait des tableaux tellement la construction est parfaite.
Malheureusement il est impossible de révéler quoique ce soit sur le fond sans spoiler. Alors vous devrez me faire confiance Big Grin
Vous saurez juste que c'est excellent !

[Image: maxresdefault.jpg]
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"

George Abitbol, La Classe américaine
Répondre
Dark est pour moi une des rares série que j'ai trouvé vraiment bonne de ces deux derniers années.
Des skavens pour 40k.

Un codex skaven pour 40k.


Le Duc Bastard, projets d’illustrations.
Tumblr
Fb


Répondre
Il nous faut un système de signet sur ce forum.
Parceque je note pis une fois devant la télé, j'oublie...
Répondre
Comme tout papy qui se respecte, j'ai le système des bouts de papier autour du clavier avec un mot écrit dessus au marqueur !
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"

George Abitbol, La Classe américaine
Répondre
Citation :The Terror.

Histoire (et non pitch qui est pour moi une marque de brioches industrielles) :

On en avait pas parlé de celle là??

Excellent, en effet, en particulier les premiers épisodes. L'ambiance est glaçante (c'est le cas de le dire) et c'est tiré d'une histoire vraie...
Répondre
(09-06-2019, 17:16)DV8 a écrit : N'empêche, on se fout bien d'la gueule de l'Amérique de Bush &Trump, mais la Russie de Poutine est au moins tout aussi teubé.
La série est loin d'être critique envers le pouvoir de l'époque. Au contraire, beaucoup d'enfoirés y ont une part plutôt belle.
Et même Gorbatchev voit son rôle un peu diminué pour ne pas trop fâcher Vladimir.

Les autorités russes ne sont pas "teubées" comme tu le dis, ce serait une erreur de les sous-estimer. Elles suivent leur propre logique qui n'est pas celle de la vérité historique, c'est tout. 

A l'heure actuelle, Poutine cherche à redonner à la Russie l'image d'une grande puissance, ce qui passe obligatoirement par un volet technologique et militaire. J'en veux pour preuve les rodomontades récentes du père Poutine au sujet de l'avance russe dans le domaine des missiles hypersoniques : il bénéficie d'un atout à l'heure actuelle qui remet en question l'équilibre traditionnel entre grandes puissances, ce qui lui a permis de se vanter auprès de sa population de posséder une arme "invincible". Il y a donc une nouvelle course technologique aux armements qui se joue entre puissances et la Russie a repris du poil de la bête en ce domaine. Ce qui lui permet de gommer les humiliations subies en ce domaine au cours des dernières décennies, dont Tchernobyl marque avec fracas le début visible, mais qui n'est pas le seul -> ex : la catastrophe du Kursk en 2000 et qui avait commencé bien avant -> : ex stagnation technologique de l'aviation soviétique au début des années 80.

Bref, dans la logique actuelle du Kremlin, on ne doit pas douter de la fiabilité des systèmes militaires russes et notamment technique. Dans cette reconstruction, la catastrophe de Tchernobyl constitue un point essentiel : à la fois parce qu'elle démontre les faiblesses endémiques d'un système soviétique dont la Russie a hérité, mais aussi parce qu'il touche à ce qui constitue la fine fleur de la technologie humaine, le nucléaire. Jeter l'opprobre sur celle-ci, revient à jeter l'opprobre sur l'ensemble du complexe militaro-industriel pilier du régime actuel. Ce n'est pas acceptable pour les autorités russes, qu'importe la vérité historique.

Don Lopertuis
Répondre
Oui enfin là c'est pas le gouvernement ou la Poutine (pardon amis canadiens) qui est a l'origine de ces déclarations mais, entre autre, un imbécile (je ne trouve pas d'autre terme) de réalisateur.

Bref, s'il est bon ton de se moquer des électeurs de Donald, ceux de Putine bénéficient d'une  éducation tout aussi inquiétante.
L'enseignement de l'histoire y est anecdotique (les élèves choisissant leurs matières) et le pouvoir de l'église prépondérant.
Je te laisse imaginer le degré de pensée critique ou rationnelle de l’élève moyen.

C'est pas le tout d'avoir un taux d'alphabétisation de 100%. Et comme la série sera destiné a une audience domestique...
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Séries] De l'historicité des séries... Egill 16 1,346 12-04-2019, 12:59
Dernier message: Xavierovitch
  Star Wars VII : Le réveil de la Force !SPOILER! Alias 179 7,897 27-12-2016, 22:34
Dernier message: Le_Lapin

Atteindre :