[moderne] No end in sight
#1


Salut à tous !




 




Afin de ne pas dénaturer le sujet dédié à la règle "de Cao Bang à Kaboul", j'ouvre ce sujet dédié à une autre règle permettant de jouer la période moderne: No end in sight (NEiS).




 



[Image: forcover-copy.jpg]



 




NEiS est une règle d’escarmouche avec figurines dédiée aux conflits modernes (de l’après Seconde Guerre Mondiale à nos jours) éditée par Nordic Weasel Games. L’échelle privilégiée est le 20mm, mais le système reste valable pour du 15mm ou du 28mm.

J'ai rédigé une présentation de ce système de règles, qui est vraiment très sympa à jouer !


Je vous laisse lire l'article complet ici: http://jardinsdepierre.blogspot.com.tr/2...e-aux.html




 




 




NEiS permet de représenter des affrontements qui opposent deux forces d’une trentaine de combattants (une section et quelques renforcements). Il est également possible de jouer avec des effectifs réduits, avec un seul groupe de combat, si vous souhaitez un scenario « forces spéciales derrière les lignes ennemies ». Vous trouverez également des règles permettant de gérer les blindés, les appuis feux aériens ou les frappes d’artillerie, mais NEiS se concentre avant tout sur le combat d’infanterie, les autres composantes restant accessoires. Ainsi, la table de jeu de base est de 90 à 120cm de côté (3’x3’ voire 4’x4’).


No End in Sight se positionne dans un créneau « tactique » situé juste en dessous de jeux comme Bolt Action, Chain of Command ou leurs équivalents. Sa mécanique de jeu, quant à elle, est à mi-chemin entre Chain of Command et OPEX, une règle française réputée pour sa simplicité et son côté ludique.


Les + :

- format de jeu

- simplicité des mécaniques de jeu, très faciles à assimiler

- modularité permettant de jouer tous les conflits de 1950 à nos jours (voire même ceux antérieurs, avec quelques adaptations)

- générateur de scenarii et campagnes

- règles de jeu en solo


Les - :

- édité en langue anglaise (mais je peux fournir une traduction réalisée par votre serviteur)

- règles moins complètes que d’autres systèmes de jeu

- simplicité de la gestion des véhicules, aéronefs et appuis feux

- absence de scenarii et d’ordres de bataille (facilement remédiable)


Au final, il a les défauts de ses qualités, et inversement !




Sachez que si vous possédez le jeu et que vous souhaitez une copie de ma traduction en français, vous pouvez me contacter.




J'ai également créé une petite synthèse des règles (toujours en français), avec quelques modifications/ajouts de mon cru, si ça vous intéresse... [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_happy.png[/img]

Répondre
#2


J'ai joué ma première partie, en solo, cet après-midi sur un scénario perso adapté de Force on Force pour NEIS.




 




La mission se déroulait en Afghanistan et consistait à identifier et neutraliser un suicide bomber avant qu'il ne se fasse exploser dans la foule, puis à s'extraire de la zone.

Cela m'a permis de tester les mécanismes du jeu, et le scénario.

Je vais lui apporter 2/3 modifications et le mettrai à disposition sur mon blog.




 




Concernant la mécanique de NEIS.

J'aime beaucoup, c'est simple, efficace et ça s'assimile très vite.

Le déroulé de la partie m'a permis de tester plusieurs mécanismes:

- déplacement via un réseau sous-terrain

- explosion d'IED

- appuis feux aérien (une passe roquette de Tigre qui a nettoyé un groupe taleb au complet...)

- tirs de réaction

- gestion des blessés




 




Ça fonctionne bien, et lorsque la règle est un peu ambiguë, le bon sens permet de résoudre la situation.




Pour décider de l'activation des troupes, j'avais décidé de procéder avec mes dés de BA, en ajoutant une fin de phase aléatoire (2 dés d'une troisième couleur qui, une fois tirés, indiquent la fin de tour de jeu - phase dans les règles NEIS).

Il se trouve que se mécanisme accentue le déséquilibre entre les camps (déjà présent à travers les points d'activation et la fatigue des leaders), ce qui a fini par déséquilibrer la partie en faveur des opérateurs du COS (ben oui, jouons français !).




 




Aussi, lors de mon prochain test je retirerai cette option.

Je tâcherai de vous faire un petit compte-rendu, sans photo car je jouais avec des proxys et des figurines et décors non peints.

Pour les photos, ça sera lorsque j'aurai une table de jeu correcte...




 




Je ne vous mens pas:




 




[Image: 4_zpstxzllsmf.jpg]



 




- des figs et des bâtiments bruts

- des morceaux de carton pour représenter les étals

- des figurines de romains de chez esci pour représenter les civils...


Répondre
#3


Allez hop !




Un petit compte-rendu de partie avec NEIS: "terreur au bazar".




 




http://jardinsdepierre.blogspot.fr/2017/...artie.html




 




Bonne lecture !


Répondre
#4


Salut à tous !




 




Juste un petit mot pour vous dire que j'ai posté 2 articles ce weekend sur NEIS:




 




http://jardinsdepierre.blogspot.fr/2017/...-solo.html




 




http://jardinsdepierre.blogspot.fr/2017/...on-et.html




 




 


Répondre


Atteindre :