GW : sa vie n'est pas un long fleuve tranquille...
Il y a un starter à 125 € ?
[Image: 60011499008_ENGBattleofPelennorFields01.jpg]

Et un pack de Gandalf à 55 € ?
[Image: 99111464191_MEGandalftheGrey01.jpg]
Répondre
Et? ....
Répondre
Mauvais sujet tout simplement.
Répondre
[parenthèse]

(28-11-2021, 17:32)Marduck a écrit : Par exemple je sais que en Israël ils ont un service militaire assez long. Je me demande quelles sont les conséquences pour celui qui refuse de le faire.

Trois ans avant 2015, maintenant c'est deux ans et huit mois pour les hommes. Deux ans pour les femmes. Le service est obligatoire pour tous les citoyens israéliens mais il y a quelques subtilités à connaître...par exemple, il est facultatif pour les citoyens d'origine palestinienne mais obligatoire pour les Druses.
La caractère obligatoire est théorique parce qu'il existe quelques exceptions bien compréhensibles (inaptitudes physiques et/cognitives, chargé de famille, etc...) et d'autres un peu plus...contestable, on va dire (exemption pratiquement de fait pour certains groupes religieux).
Les mentalités sont en train d'évoluer rapidement via plusieurs scandales ces dernières années (célébrités ou fils de qui ont réussi à se souscrire à l'obligation grâce à leurs appuis, pressions des objecteurs de conscience, etc...). Mais c'est de l'évolution à la marge pour l'instant.

Globalement (je synthétise et caricature à mort), il est assez mal vu de resquiller sans raison valable (lesquelles sont plutôt nombreuses en pratique), notamment dans les milieux 'de droite'. Cela peut s'avérer rédhibitoire pour décrocher certains postes.

Mon beauf franco-israelien m'a expliqué que tu pouvais tout à fait refuser de servir pour des raisons pacifistes et plaider ta cause en ce sens devant une commission (il existe une certaine probabilité pour que ta demande soit acceptée mais elle n'est pas énorme...c'est un peu à la tête du client et en fonction de sa moralité) mais tu ne peux légalement pas t'engager 'partiellement' en refusant d'effectuer juste certaines tâches (par exemple 'je veux bien tout faire sauf patrouiller dans les territoires palestiniens occupés'). Là, ça ne passe jamais et si la personne persiste dans son refus, elle encourt une peine de prison (un an ferme).

A noter que comme chez nous du temps du service national, le conscrit peut effectuer son service sans être versé dans une unité combattante (tu peux faire ton service en tant qu'infirmier dans un hôpital militaire, cuisinier, etc... un métier civil mais tu bosses pour Tsahal le temps du service obligatoire).

Si tu veux en apprendre davantage, tape refuznik (désigne plus globalement les personnes de toute nationalité qui refusent de participer à un engagement obligatoire) ou mishtamtim sous Google.

Tes droits civiques demeurent les mêmes que tu aies effectué ton service ou non Wink . Par contre si tu es condamné...aucune idée s'il existe une suspension des droits civiques dans le droit israélien...je ne suis pas juriste ^^.

[/fin de la parenthèse].
Répondre
(29-11-2021, 00:32)Jalikoud a écrit : [parenthèse]A noter que comme chez nous du temps du service national, le conscrit peut effectuer son service sans être versé dans une unité combattante[/fin de la parenthèse].

C'était pas non plus facile, facile. Tu avais la coopération (faire le prof en Afrique le plus souvent) et puis c'était à peu près tout.
Les ceusses qui ne voulaient pas porter d'armes c'étaient les témoins de jéhova qui passaient leur temps de service à balayer la cour/sortir les poubelles/etc tout en créchant la nuit dans les cellules de la prison du poste de garde régimentaire.
Cela paraît rude à lire comme ça mais au final, tout au moins dans mon régiment, ils s'étaient super bien organisés douillettement dans leur cellules (qui restaient ouvertes la plupart du temps), à part les gros yeux du colon à l'arrivée tout le monde leur fichait la paix et cela n'avait pas l'air de les traumatiser outre mesure (souvenir de parties de cartes nocturnes pendant les périodes de garde où on partageaient les mêmes locaux).
Répondre


Atteindre :