Wargameur 4 000
#31

J'ai la figurine, peinte et finie. Faut que je m'arrache pour pondre le fluff qui va bien avec et qui contiendra le 4000 :D

Répondre
#32

Citation :
Le 7/26/2016 à 14:54, la queue en airain a dit :




Moi j'ai deux idées...




Je peux les monnayer si des gens veulent.




 




le squat




mesqunain




 




3 personnes, c'est le debut de la gloire [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_biggrin.png[/img]!


Répondre
#33

Je trouverai une connerie avec 4000 (même si ça doit être un bout de papier dans la photo avec 4000 gribouillé [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_happy.png[/img]) pour présenter une peinte que je ferai dans le mois sans soucis [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_biggrin.png[/img]
Répondre
#34


Orzus Zoktavir marchait depuis maintenant des heures. Seul. Les Doom Reavers avaient péri après un assaut frénétique où leur folie n'avait été surpassé que par leur rage destructrice. Celui qu'on nommait "Le Boucher" se sentait bien en présence des Dooms, les tourments qui les hantaient quotidiennement le faisait se sentir plus humain.




Lola .... fidèle Lola, au tranchant inaltéré et tant redouté dans les rangs du Cygnar. La hache n'avait rien des épées Orgoths qu'équipaient les Dooms, ces artefacts maudits aux âmes torturés. C'était une simple hache de guerre. Simple ? Vraiment ? Pourtant elle avait bu plus de sang que n'importe quelle reliques Orgoths et ... elle lui parlait également. Était-ce réellement des mots ? Ou des chuchotements ? Il ne semblait les entendre que lors des combats, lorsque ce voile rouge lui tombait sur les yeux, et oubliait tout de leur sens après que la colère soit retombée.




 




Il était seul .... mais sentait pourtant toujours le lien avec ce Warjack que lui avait confié le Koldun Kommander Zerkova. Au moment fort de la bataille la machine de guerre avait foncé tel un Doom Reavers vers un contingent ennemi et il ne l'avait pas revu depuis. Comment pouvait-il sentir encore un lien avec un Warjack qui devait n'être plus qu'un tas de ferraille ? Et Pourquoi Zerkova lui avait confié cette machine .... trop dangereuse pour l'armée conventionnelle .... Etait-ce un plan d'Irusk pour se débarrasser de lui ? 




 




La rage montait et le sang tambourinait aux tempes d'Orzus quand deux warjacks Cygnar se dressèrent devant lui. Si Orzus était effectivement proche d'un état de folie constant et atteint d'une paranoïa qui le dévorait littéralement, il n'en restait pas moins un guerrier d'exception aux réflexes aiguisés. Raffermissant sa prise sur Lola, il envoya un coup de taille qui sectionna net la jambe du premier Warjack. Alors même qu'il pensait l'escarmouche à peine susceptible de calmer sa crise, Lola se coinça dans les mécaniques du Warjack affaisé. Orzus commença à tirer comme un forcené, soulevant même la carcasse de l'énorme machine. Le warcaster cygnaréen émergea de derrière un rocher en comprenant qu'Orzus était dans une position désavantageuse. Manipulant l’énergie du StormClad, le warcaster ennemi allait profiter de cette faille inespérée. Le Stormclad abattit son épée massive vers Orzus. Ce dernier leva le bras en surchargeant son champ de force en même temps qu'il donnait à son corps la résistance de l'acier. La tôle de son armure se renfonça sous l'impact et brisa son radius comme un fétu de paille. Sans ses capacités et son endurance extraordinaire, le coup lui aurait broyé le bras. Orzus roula sur le côté tout en maintenant la prise sur Lola, refusant de lâcher sa compagne de toujours et espérant la dégager par ce mouvement. Il tira avec toute la puissance arcanique dont il disposait pour le moment, faisant monter une furie sans pareille dans son corps. Cependant, bien que la carcasse du Warjack commençait à se déchirer et que Lola allait se libérer, le grincement métallique du Stormclad se faisait entendre, ne laissant présager aucun doute sur ce qui se tramait : Il devait abandonner Lola ou risquer de se faire vulgairement embrocher par l'énorme machine à vapeur.




 




Alors que sa prise commençait à se relâcher pour bondir sur le côté, Orzus entendit un bruit sourd. La carcasse du StormClad tomba, inanimée. Se retournant rapidement afin d'évaluer un potentiel nouveau danger, il le vit, debout, serrant la nuque violacée du warcaster cygnaréen, qui présentait un angle défiant les lois de l'anatomie. Le Warjack que lui avait confié le Koldun Kommander : Ruin. Un dernier spasme indiqua la mort du sorcier et Orzus vit l'âme de celui-ci arraché du corps sans vie. L'image qui s'imprimait sur ses rétines lui rappela immédiatement les épées torturés des Dooms Reavers. L'âme semblait hurler d'agonie et de souffrance et Orzus éprouva un sentiment d'apaisement et de calme à la vue de ce spectacle. Dégageant finalement Lola de sous la carcasse, il s'approcha du massif Warjack orné d'une peau de bête Orboros. Il tourna un instant autour de lui. La machine semblait respirer, exhalant des jets de vapeurs impromptus face à cet examen.




 




Orzus sentit plus que jamais le lien qui l'unissait à Ruin. Lui aussi semblait en proie à une soif inextinguible. Lui aussi semblait chuchoter des promesses de carnage.




 




Ruin avait survécu à l'assaut suicidaire et avait réussi à le suivre sur près de 4000 mètres en territoire ennemi .... 4000 mètres et une réunion s'achevant sur un bain de sang. Ils étaient définitivement fait pour s'entendre.




 




 




 




<div>
<iframe allowfullscreen="true" frameborder="0" height="270" src="https://www.youtube.com/embed/SZIAhWN_r88?feature=oembed" width="480"></iframe>

</div>


 




 


Répondre
#35

C'est rudement bien ecrit dis donc!

Je n'arrive pas a voir la video ce matin car ma connection rame severe, je commenterais plus tard.


J'aime surtout le suspens que tu as su entretenir car du debut a la fin on se demande quel va etre ce 4 000 et les coups de la distance je ne l'avait pas vu venir, bravo. Surtout que quand on a ete MJ des IK comme moi on sait le feat que cela represente pour un Warjack [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_wink.png[/img].


 

Répondre
#36


Bah j'ai une "petite plume" comme on dit, j'ai participé à des concours de nouvelles étant plus jeune. Mais je n'entretiens pas trop la chose par flemme principalement, mais aussi manque de temps. De fait je ne suis pas entièrement fan de plusieurs répétitions dans le texte mais j'ai essayé de garder en tête de nous faire vivre la psyché du Boucher : Si tu regardes bien il est bien plus sous tension hors des combats. Dès lors qu'un conflit s'engage, sa vision s'éclaircit, tout devient plus simple pour lui, limpide.




 




Content que tu ais vu le côté un peu "incroyable" des 4000m qui représente une distance énorme pour maintenir un lien avec un Warjack. Mais ça tiendrait plus de Ruin que du Boucher lui même (à noter que dans le jeu, Ruin peut collecter les âmes et donc devenir parfaitement indépendant de son warcaster d'un tour sur l'autre, même avec un cortex désactivé !).




 




Bref sachant que tu connaissais bien les Royaumes de Fer, je me suis dit que ça te parlerait :D


Répondre
#37


Tieng, au fait : on peut poster des vieilles gurines pas peintes pour l'occasion et juste rajouter une touche "4(0).000" ?




 




le squat




histoire d'estre sympa et de faire du monde




 




EDIT : peintes mais pas pour l'occase puisqu'il y a des malcomprenants.


Répondre
#38


rofl les figouzes pas peintes x)




 


Répondre
#39

Perso j'avions compris. À priori, oui c'est possible ;) ....

Répondre
#40

Mouarf ok j'ai oublié un mot dans la phrase, mes excuses ^^

Répondre


Atteindre :