[BP] Bataille d'Audenarde 1708
#1


Au matin du 11 juillet 1708, les armées françaises et alliées tombent l’une sur l’autre. Le choc est inévitable et les deux forces se déploient pour la bataille.




[Image: deploi10.jpg]




 




Le Duc de Vendôme prend l’initiative de l’attaque et fait avancer toute la ligne de bataille centrale d’un mouvement. Son artillerie se déploie pour ouvrir le feu. En première ligne au centre la crème des régiments d’infanterie du roi : les mercenaires suisses et allemands et les gardes françaises marchent tranquillement vers Huise où les autrichiens du prince Eugène se sont retranchés.




 




Le reste de la ligne française à gauche comme à droite se déploie dans le même esprit. Les canons français bombardent Huise et mettent rapidement les impériaux sous pression ébranlant les bâtiments dans lesquels ils se croyaient à l’abri.




 




[Image: avance10.jpg]
La ligne de bataille française avance




 




Le duc de Marlborough réagit en donnant un ordre de brigade à son fidèle Cadogan qui chargea la division Croy avec trois mouvements. Hélas le feu de contre charge des français prélève un lourd tribut sur les cavaliers : le premier régiment perd le combat contre les soldats allemands du régiment Greder et le second s’il parvient à vaincre et à faire replier le régiment de la Reine, il échoue dans sa percée contre les espagnols de Croy et fini secoué. 

La division Cadogan est donc déroutée dès le tour 1. 




 




[Image: charge10.jpg]
La charge de Cadogan




 




Le reste de l’armée alliée tente de se mettre en place mais les ordres sont mitigés et la ligne de bataille n’est pas vraiment formée. Sur la gauche les hollando-danois se mettent en ligne mais à l’extrême droite du champ de bataille la charge générale de cavalerie des divisions Wurtemberg et Rantzau échoue et les cavaliers se retrouvent devant les lignes françaises.




 




[Image: l_infa10.jpg]
L'infanterie alliée avance




 




Les français poursuivent leur avance au centre et les premières volées des suisses prélèvent un lourd tribut en plus du bombardement d’artillerie. Heureusement le prince Eugène présent à Huise rallie les troupes autrichiennes. Pendant ce temps à gauche les dragons français et hollandais investissent Bevere et s’en disputent le contrôle alors que les colonnes d’infanterie de Hompesh se rapprochent. Les cavaliers autrichiens subissent un feu nourri de la part des troupes de d’Antin et une partie est arrêtée mais les cuirassiers autrichiens du prince Eugène parviennent à percuter les français et à ouvrir une brêche. 




 




[Image: tir_su10.jpg]
Messieurs les suisses tirez les premiers




 




La cavalerie française tente de contrecharger cette menace mais sans succès et fini même secouée et obligé de replier à son tour. Les cuirassiers continuèrent le carnage en repoussant encore une cavalerie française et détruisant un canon.




 




[Image: les_cu10.jpg]
Les cuirassiers mettent le bazar




 




La suite du rapport avec les ordres de bataille et les considérations tactiques ici


Répondre


Atteindre :