Death Angels
#1

Bonjour, ou bonsoir, à tous.


Depuis un moment, j'ai une idée qui parcourt le Warp de ma tête : un Chapitre de Space Marines qui seraient de vrais fous furieux, des psychopathes finis qui empaleraient les civils vivants lors des révoltes sur leur planète, chez eux la découverte d'un petit culte chaotique d'une dizaine de personnes suffit à commencer la purge de la cité et de ses environs, etc...


Seulement voila il faut une justification. En effet, GW a toujours présenté les Chapitres comme les gentils qui secourent les grands-mères à barbe qui traversent la rue. Certe, il y a quelques exeptions comme les Relictors ou les Flesh Tearers (pauvres incompris), mais ils restent une minorité. Donc, voilà mon idée : un nouveau Chapitre est crée à partir des glandes progénoïdes d'un de la Premiere Fondation. Hors, lequel correspond à cette description, et a déjà mis ces thèses en application ? Les Night Lords !


Certe, ils sont passés au Chaos en second , et j'ai eu une petite idée pour justifier cette abomination fluffique : je pars de la supposition que l'Adeptus Mechanicus a gardé les glandes progénoïdes des Légions Renégates pour diverses raisons qui échappent aux gens saints d'esprit, voir même à la plupart des fous.




Citation :En vérité, tout ceci a dicté par l'un des seigneurs de l'Ordo Malleus les plus radicaux, celui-ci est un istvaaniens convaincu, qui a réussi les Genetors en charge du projet de changer le materiel genetique, qui au départ devait-être celui des Bloods Angels, pour mettre celui des Night Lords. Le Magos Biologis qui devait veiller au bon déroulement de la création du futur Chapitre, rendu fou comme de nombreux de ses confrères par la robotisation de nombreuses parties de son corps et les nombreuses opérations pratiquées sur les parties encore organiques, a accepté sans aucun hésitation. Au même moment l'Inquisiteur jubilait de joie, certe les nouveaux Space Marines pratiqueraient des actes horribles, mais ceux-ci permettraient une évolution progressive, localisée mais incontestable des habitants de l'Imperium.

Voilà la base du fluff de mon Chapitre personnel (que je jouerais avec les traits qui correspondent), et je vous demande umblement de l'aide afin de le perfectionner.

Répondre
#2

Citation :Depuis un moment, j'ai une idée qui parcourt le Warp de ma tête : un Chapitre de Space Marines qui seraient de vrais fous furieux, des psychopathes finis qui empaleraient les civils vivants lors des révoltes sur leur planète, chez eux la découverte d'un petit culte chaotique d'une dizaine de personnes suffit à commencer la purge de la cité et de ses environs, etc...

Un peu comme des... des Space Marines?


C'est ainsi qu'était la première description des Space Marines. Bon, pas au point de gaspiller des ressources à attaquer des innocents pour le plaisir, mais bon.




Citation :Certe, ils sont passés au Chaos en second , et j'ai eu une petite idée pour justifier cette abomination fluffique : je pars de la supposition que l'Adeptus Mechanicus a gardé les glandes progénoïdes des Légions Renégates pour diverses raisons qui échappent aux gens saints d'esprit, voir même à la plupart des fous.

C'est ce qu'ils ont fait si je me rappelle bien. Bien que je n'ai aucune source en tête. En fait, il n'y a pas spécialement de raisons que des gens issues de ces gènes soient méchants.

Répondre
#3

Il me semble que Konrad Curz était un vrai fou, je crois qu'on parle quelque part de schyzophrenie (il aurait laissé son assassin faire son travail en " enlevant " ses gardes de son chemin), je ne pense pas que quelqu'un ayant ses gènes dans son corps puisse être mieux que dérangé sérieusement.




Citation :Un peu comme des... des Space Marines?
C'est ainsi qu'était la première description des Space Marines. Bon, pas au point de gaspiller des ressources à attaquer des innocents pour le plaisir, mais bon.

Tient, les Space Marines remontent dans mon estime sur le coup.


Cela fait plaisir de voir qu'ils n'ont pas toujours été de gentils scootboys.

Répondre
#4

Pour toi, l'opposé de gentils boys-scouts, c'est crétins?


Cette idée est en effet un pléonasme (les space marines sont culturellement conditionnés à être crétins).




Citation :Il me semble que Konrad Curz était un vrai fou, je crois qu'on parle quelque part de schyzophrenie (il aurait laissé son assassin faire son travail en " enlevant " ses gardes de son chemin), je ne pense pas que quelqu'un ayant ses gènes dans son corps puisse être mieux que dérangé sérieusement.
Conrad Kurze ne fait rien de plus que ce que fait le héros éponyme d'Apocalypse Now qui lui sert de référence.


Citation :Cela fait plaisir de voir qu'ils n'ont pas toujours été de gentils scootboys.
Les space marines ne sont pas gentils. Ils sont une fonction, et une fonction ne peut avoir de sentiment.
A ce titre, ton homefluff est crédible, avec cette limite des space marines carbonisant la main qui les nourrit. Tes marines sont donc des nomades, car si ils appliquent leur zèle dans leur périmètre territorial, tes marines n'auront bientôt plus rien à bouffer.

Répondre
#5

Quoi que tous les Night Lords ne soient pas passés au Chaos.


C'est optionnel, pour "vivre sa passion pleinement".


Disons qu'entre le moment ou une purge un peu brutale est faite et celui ou le chapitre/légion est déclaré excommunié, il y a une marge floue (Curz a dépassé le seuil de tolérance. "Ses méthodes sont devenues... Malsaines").


Tu peux t'inspirer de la bande au colonel dans Apocalypse Now (merci KDJE pour le parallèle, ça m'éclaire soudainement):


Les types vénèrent le plus atteint comme un dieu, et ne sont pas particulièrement des bisounours.


C'est renforcé par leur victimisation (on me met des bâtons dans les roues, etc).


Un chapitre à la limite du reigne du mal, c'est une idée à creuser ça, oui.


N'oublie pas tout de même qu'un bon nombre de passages du côté obscur se sont fait après un contrôle du patrimoine génétique ou autre, par une inquisition (ou autre).


Le fait qu'ils recrutent parfois sur les planètes qu'ils ont menacées de mort donne le ton aux scouts.


Le Rat, plus qu'à retourner dans la jungle...

Répondre
#6

Citation :Pour toi, l'opposé de gentils boys-scouts, c'est crétins?

Puisque les crétins chez GamesWorkshop sont souvent des dangers publics, pourquoi pas ? :) :p




Citation :Les space marines ne sont pas gentils. Ils sont une fonction, et une fonction ne peut avoir de sentiment.

On est dans la théorie, dans la pratique les Space Wolfs ont dû avoir beaucoup de sentiments après Armageddon, etc... Mais je prenais plutôt au sens que dans le fluff actuel ils aident tout le monde pour n'importe quel raison (normal ? certe, mais les Chapitres chevaleresques deviennent un peu nombreux).




Citation :A ce titre, ton homefluff est crédible, avec cette limite des space marines carbonisant la main qui les nourrit.

J'aime bien la phrase, je la garderais sous la main. ^_^


Mais ils ne sont pas fous, ils aident à la reconstruction des batîments vitaux -pour eux- ensuite.


Enfin, " ils aident ", disons plutôt " ils encouragent " ...




Citation :Les types vénèrent le plus atteint comme un dieu, et ne sont pas particulièrement des bisounours.

Il faudra vraiment que je vois Apocalypse Now, ça a vraiment l'air bien.




Citation :Un chapitre à la limite du reigne du mal, c'est une idée à creuser ça, oui.
N'oublie pas tout de même qu'un bon nombre de passages du côté obscur se sont fait après un contrôle du patrimoine génétique ou autre, par une inquisition (ou autre).

Effectivement, il faudra que je gère ça. Toutefois, le Chapitre de possédès (Exorcists ?) semble s'en tirer plutôt bien avec un contrôle inquisitoriale permanent. Mais ça me donne de bonnes idées pour leur historique.




Citation :Le fait qu'ils recrutent parfois sur les planètes qu'ils ont menacées de mort donne le ton aux scouts.

Et parfois ils ont mis leur menace à execution, j'imagine bien le genre de Scoots que ça donne, héhéhé...

Répondre
#7

Juste une question : la création d'un nouveau chapitre de SM n'est elle pas encadrée quelque part, comme au niveau des hautes instances de Terra ?? Même si l'acte de création en lui même se fait en secret, leur existence doit bien apparaitre au grand jour à un moment ou à un autre... Aussi bien cachés soit ils, il y aura des rumeurs, puis une enquete.... comment vont réagir les autorités Impériales ??? l'Inquisition ??? les autres chapitres SM ???


anax

Répondre
#8

Citation :Juste une question : la création d'un nouveau chapitre de SM n'est elle pas encadrée quelque part, comme au niveau des hautes instances de Terra ??
Oui, évidemment, aucun chapitre n'est créé, ou supprimé, sans l'aval du Conseil des Hauts Seigneurs de Terra, seul à même de prendre ce genre de décision.
Il y a eu trois générations de création de chapitres :


- générations primogenitor (créées par l'Empereur en personne) : les 20 légions + la Seconde Fondation (Chevaliers Gris),


- générations Guilliman : après l'Hérésie d'Horus et en vertu du Codex Astartes, les légions sont sommées de se scinder en chapitres selon un critère d'effectif maximum ; c'est la 3ème Fondation, les "chapitres successeurs". La répartition des nouveaux chapitres est moins encadrée que les suivantes et visiblement laissée aux primarques.


- générations administratives : 4ème Fondation et suivantes. Des chapitres sont créés en réponse à des objectifs stratégiques (comme les chapitres égrénés le long de l'Oeil de la Terreur), des destructions (remplacement des chapitres annihilés par les tyranides) ou des désertions (remplacement des chapitres passés au Chaos). L'Imperium s'installe dans une phase défensive, des frontières fixées ou peu mouvantes.


L'investissement génétique qui permet tout cela regroupe deux mouvements :


- le contrôle inquisitorial de terrain : collecte les rapports de mouvements et d'opérations d'unités space marines (via les SM eux-mêmes et les organisations impériales avec lesquels les SM ont alors relations) autant que des visites à domicile.


- le contrôle sur Terra des stocks génétiques qui y sont protégés : alimentés par le premier mouvement et soumis à des tests réguliers (au fur et à mesure que la connaissance de la corruption chaotique s'accroît).


La synthèse de ces deux mouvements conduit à privilégier certains stocks plus que d'autres pour la création de nouveaux chapitres (50% des nouveaux chapitres sont créés à partir des gènes Ultramarines tandis que, par exemple et pour tirer sur l'ambulance, la cote des Space Wolves dégringole (encore) depuis que des wouaf-wouaf sont ressortis de l'Oeil de la Terreur).


Bref, ce sont bien les Hauts Seigneurs qui décident, mais sur la base d'informations que d'autres instances leur fournissent (Inquisition/Ordo Malleus, Adeptus Terra essentiellement, Adeptus Mechanicus).

Répondre
#9

Voici donc la première partie de l'Adeptus Astarte de mon " merveilleux " Chapitre de malades mentaux :




Citation :<b>INDEX ASTARTES</b>

<b>DEATH ANGELS
</b>



<b>La Fondation du Chapitre</b>


La création du Chapitre des Death Angels remonte au début 37ème Millenaire. La création de plusieurs Chapitres fut décidé après les deux Croisades Noires en 723.M36 et en 901.M36 qui dépassérent les limites du Segmentum Obscurus et qui allérent jusqu'à celles du Segmentum Ultima. Ce furent les premières fois que le Fléau lançait des attaques vers ces zones, qui comme on s'en aperçut vite, qui ne bénéficiaient pas de défenses satisfaisantes façe à des crises comme celle-ci.


La décision fut rapidement prise par les Hauts-Seigneurs qui ne voulaient plus voir de situations de ce genre. Le processus de créations d'une dizaine de Chapitres fut lançé à une vitesse étonnante pour l'Administratum. Le génome utilisé pour la création des Death Angels fut celui des Imperial First, en moins de quelques mois les Space Marines qui devaient être affectés aux Compagnies dîtes de combat débutaient leur entraînement sous les surveillances du Chapitre " père ". Comme le veut la procedure, ceux qui devaient avoir des places " à responsabilité ", furent entraînés ensemble et avec des hauts-gradés de la Garde Impériale afin qu'il y ait une meilleure cohésion entre les forces de l'Empereur.


À la fin du millénaire, tout les Chapitres étaient opérationnels et prêt pour accomplir leurs futurs missions. Cependent, ils eurent comme premier ordre d'établir un nombre définie de centres de recrutement sur les planètes de leur choix (impériales ou pas), avec autorisation d'établir une forteresse-monastère pour ceux qui préféraient avoir une base fixe. La plupart choisirent l'option de la stabilité, seuls les Death Angels préféraient de pas avoir de QG fixes, le Maître du Chapitre Beleth, considéré comme " dangereux " voir " fou " par nombre de ses instructeurs et de ses confrères, trouvant que cela n'avait aucun intérêt et que plusieurs bases moyennes étaient plus utiles qu'une base principale. C'est à cet instant que la Barge de Bataille " Ego Eris " fut déclaré QG du Chapitre et qu'ils commencérent à " selectionner " les mondes qui seraient leurs centres d'entraînements. Aucune archive ne parle de cette période du Chapitre, mais certains évoquent des massacres civils et des méthodes particulièrement violente, mais l'Inquisition classa le dossier sans suite.


Avec la collaboration des gouvernements planetaires ils commencerent la construction de centres d'entraînements, qui devaient egalement servir de bases militaires en cas d'attaque de la planète. Les constructions se firent sous l'oeil des Maîtres de Compagnie, les travaux étaient entièrement fait par des humains normaux. Là encore, il n'y a aucune precision dans les archives du Chapitre et de l'Inquisition. On saît aussi qu'une vague de modernisation des planètes fut mise en route en même temps, financée intégralement par les Death Angels.


Les travaux se finirent rapidement, plusieurs mois avant tout les autres, et les recrutements commencerent. De nombreuses recrues furent selectionnés, et à côté de la plupart des noms les mentions " mort " " disparue " ou " devenue serviteur " figurent. Aujourd'huis encore on note qu'une majorité des recrues ne semble pas survivre aux épreuves de choc imposés par leurs aînés. Malgré l'un des taux de mortalité les plus forts parmis les apprentis, cela n'a jamais inquiété ou intrigué personne.


<b>Histoire secrete du Chapitre</b>


Là où beaucoup pensent que si le Chapitre accumule les plaintes et les avertissements pour leurs méthodes jugées trop " barbares " et " expeditives ", c'est à cause d'un trop grand zèle religieux. La vérité est tout autre, si officiellement le génome utilisé a été celui des Imperial First, le véritable génome utilisé a été celui des milles fois maudits Night Lord.. Mais comment se fait-il que les glandes selectionnées aient été celles de renegats qui sont les plus redoutés ?


En vérité, tout ceci a dicté par l'un des seigneurs de l'Ordo Malleus les plus radicaux, celui-ci est un istvaaniens convaincu, qui a réussi les Genetors en charge du projet de changer le materiel genetique, qui au départ devait-être celui des Bloods Angels, pour mettre celui des Night Lords. Le Magos Biologis qui devait veiller au bon déroulement de la création du futur Chapitre, rendu fou comme de nombreux de ses confrères par la robotisation de nombreuses parties de son corps et les nombreuses opérations pratiquées sur les parties encore organiques, a accepté sans aucun hésitation. Au même moment l'Inquisiteur jubilait de joie, certe les nouveaux Space Marines pratiqueraient des actes horribles, mais ceux-ci permettraient une évolution progressive, localisée mais incontestable des habitants de l'Imperium.


Cependent, il fallait pouvoir garder un contrôle sur le Chapitre afin qu'il ne succombe pas aux sirènes du Chaos, du moins pas tout de suite... Ainsi lors du recrutement seuls ceux destinés à devenir les Capitaines, Archivistes, et autres occupants de postes à responsabilités recurent l'héritage génétique de Konrad Curze. Les autres Space Marines devaient le recevoir au fils du remplacement, après que l'Inquisiteur et le Magos Biologis aient décidé que " le moment était venu ". Historiquement, ce fut à la fin de la Croisade Noire lançée par le Maître des Forges Baalor.


Le Chapitre reçut comme base principale la Barge de Bataille nommé " Ego Eris ". Rapidement, ils créerent de nombreux centres de recrutement sur des planètes isolées, souvent peuplés de rebelles ou d'indépendants, dans l'Ultima Segmentum. Ce fut là que la froideur calculatrice des commandants des Death Angels se firent voir : la colonisation commençait toujours par une série de raids éclairs sur les principales villes et centres industrielles, avant de venir en laissant un choix crucial aux autorités planétaires : soit ils permettaient aux Death Angels de créer des centres de recrutement ici, soit l'Apocalypse de l'Empereur-Dieu se déclencherait sur eux. En vérité les nombreux raids avaient seulement pour but de placer des bombes un peu partout sur les points vitaux. En cas de refus la première slave d'explosion commençait, suivit de la même demande, en cas de mauvaise réponse la seconde fournée suivait, et ainsi de suite jusqu'à la destruction des points vitaux de la planète ou jusqu'à ce que la " bonne réponse " fut choisit. Certains disent que la plupart du temps, le Chapitre ignorait purement et simplement les acceptations des autorités planétaires pour continuer tranquillement leur jeu de destruction massive.


<b>Méthodes de recrutement</b>


Comme beaucoup d'autres choses chez les Death Angels, les méthodes de recrutement du Chapitre sont très... Particulières et resument parfaitement leur histoire.


Peut de temps après que ses centres de recrutement soient installés, le premier Maître de Chapitre Beleth demanda l'autorisation de pouvoir instaurer une Field Police (NdA : cf Taran) dans ses Compagnies afin de pouvoir être sûr que ses hommes auraient une conduite irréprochable. Evidemment, l'Adeptus Terra accepta tout de suite en voyant ça comme une preuve de zele et de devotion de la part du demandeur.


Elles existent encore et ont un rôle bien précis : le recrutement. Sous couverture d'une petite force qui met de l'ordre dans les rangs du Chapitre, les Space Marines qui la composent sont des sadiques qui doivent selectionner les enfants qui prendront place dans les " glorieux " rangs des Death Angels. Pour ça, ils ont une méthode simple quiconsiste à faire des descentes dans les quartiers pauvres des Cités-Ruches. Les recruteurs vont à la recherche de gamins ayant dévellopé très tôt des dons pour survivre et se battre. Ce genre de personnes fourmillent tellement les quartiers de ce genre sont nombreux à travers l'Imperium, généralement ils savent déjà, en gros, ce que sont des Genestealers ou des mutants, ayant déjà vu ces horreurs dans les rues près de leur habitation.
Répondre
#10

Citation :- le contrôle sur Terra des stocks génétiques qui y sont protégés : alimentés par le premier mouvement et soumis à des tests réguliers (au fur et à mesure que la connaissance de la corruption chaotique s'accroît).
La synthèse de ces deux mouvements conduit à privilégier certains stocks plus que d'autres pour la création de nouveaux chapitres (50% des nouveaux chapitres sont créés à partir des gènes Ultramarines tandis que, par exemple et pour tirer sur l'ambulance, la cote des Space Wolves dégringole (encore) depuis que des wouaf-wouaf sont ressortis de l'Oeil de la Terreur).

Sachant que Terra n'est pas le seul endroit de la galaxie où sont stocké les patrimoines astartes (cf: déluge d'acier) cela peut permettre la création de marines sans l'accord du haut commandement de Terra (en cas d'attaque contre Terra et destruction du matériel génétique qui y est présent,...).

Répondre


Atteindre :