Jeux financés par Kickstarter, que sont-ils devenus ?
#31
(29-12-2019, 13:37)Jalikoud a écrit : Blood Sword : Cinquième et dernier tome de la série de livre dont vous êtes le héros Blood Sword (connue chez nous sous le titre l'Épée de Légende), grand format avec couverture cartonné + commentaire de l'auteur. Pour les jeunes qui n'auraient pas connu, il s'agit d'un choose your own adventure/embryon de JdR jouable jusqu'à 4 personnages avec classes différentes menant une aventure commune sur cinq tomes. Surtout pris pour le facteur nostalgique. Projet bien mené, arrivé dans les temps et avec une très bonne communication.

Pu... Lutin.
J'ai raté ça.
Je suis dégouté.
Huh
Répondre
#32
C'est pas en papier vf, si ? Sinon je suis dégoute aussi.
Répondre
#33
(30-12-2019, 19:53)Jalikoud a écrit : Pas tout à fait mais les deux sont vraiment très proches, encore plus avec la sortie de Malifaux V3.

Les différences sont les suivantes :
- Jeu d'escouade (même si tu as des solos et des gros monstres) VS jeu d'escarmouche avec activation de figurines individuelles. Dans The Other Side, les unités sont composées de plusieurs socles comprenant eux-mêmes des figurines, tu retires d'abord les figs puis les socles afférents.
- Il y a un système d'exaltation qui n'existe pas à ma connaissance dans Malifaux. Toutes les figurines peuvent retourner leurs cartes dans certaines circonstances, ce qui leur confèrent souvent de nouvelles capacités ou des caractéristiques meilleures ou différentes.
- Les figs The Other Side sont toutes pré-assemblées.

Il semble que le jeu ait fait un énorme bide...

Death May Die est un jeu uniquement coopératif alors The Others c'est un du duel (1 VS au moins un autre joueur).

Tient je me suis toujours demandé pour The Other side. Dommage.

C'est chouette que Death May Die soit un coop. Mais sinon on est sur des systèmes proches? (activation et réponse des monstres, difficultés augmentée au fur et à mesure de l'avancée des rounds, rush des héros contre contre monstres de plus en plus présents...)
Répondre
#34
(30-12-2019, 23:06)Le Lapin a écrit :
(29-12-2019, 13:37)Jalikoud a écrit : Blood Sword : Cinquième et dernier tome de la série de livre dont vous êtes le héros Blood Sword (connue chez nous sous le titre l'Épée de Légende), grand format avec couverture cartonné + commentaire de l'auteur. Pour les jeunes qui n'auraient pas connu, il s'agit d'un choose your own adventure/embryon de JdR jouable jusqu'à 4 personnages avec classes différentes menant une aventure commune sur cinq tomes. Surtout pris pour le facteur nostalgique. Projet bien mené, arrivé dans les temps et avec une très bonne communication.

Pu... Lutin.
J'ai raté ça.
Je suis dégouté.
Huh

Non, c'était en haut glaouiche ( de l'anglais britannique).

Pour la comparaison entre The Others 7 sins VS Death May die, elle est assez ardue :
- Comme mentionné plus bas, l'un est un pur coopératif assez difficile tandis que l'autre est un jeu d'affrontement (le joueur péché essayant de l'emporter contre les humains/assimilés...même si je reste persuadé que le jeu est bien meilleur quand le joueur Péché joue un peu le rôle de MJ qui ne chercherait pas à gagner à tout prix parce que selon les scenarii et la chance des joueurs, tu peux vite leur pourrir la vie d'une manière irrémédiable). Les deux jeux ont leur mérite et pourraient convenir à des publics différents.
- Death May Die me semble plus 'fluide' à jouer que 'The Others : 7 sins'. Au tour de chaque joueur, le joueur actif effectue ses trois actions après quoi il pioche une carte de Mythe dont il résout les effets puis s'il se trouve sur une case dénuée d'ennemis, il pioche une carte de découverte. S'il partage sa case avec des ennemis, ils attaquent à ce moment donc tu es encouragé à faire en sorte d'être seul sur cette case, ce qui est bien plus facile à dire qu'à faire ! Après quoi le tour du joueur actif s'achève et un autre prend la main.
Dans The Others, le joueur actif dépense un de ses deux jetons d'activation (qui comprend : un mouvement et une action dans n'importe quel ordre) au cours desquelles le joueur Péché peut intervenir (ou pas, les jetons de réaction étant disponible en quantité limité) et les monstres réagissent automatiquement quand on les agresse, notamment à distance (il te rushent après que tu leur as tiré dessus). Ils bloquent également le mouvement des joueurs : si tu cherches à quitter la case d'un monstre, chacun d'entre eux te collera une blessure pour la peine...sachant qu'il est nettement plus difficile de soigner ses blessures dans TO 7 sins que dans DMD. Dans DMD, quand tu passes sur une case avec un monstre, ce dernier va te suivre dans ton mouvement.

Ça peut paraître contre intuitif mais les personnages de TO:7S sont finalement plus vulnérables que ceux de DMD, qui peuvent atteindre un degré de bourrinisme assez obscène flirtant même avec le grotesque en fin de partie.
Répondre
#35
Merci beaucoup pour ce retour détaillé.

Je connais bien The Others, j'ai backé et y ai pas mal joué. J'adore ce jeu.

Pour tout te dire jge cherche un jeu dans l'univers de Cthulhu avec lequel j'aurais joué avec les figs de The Others. Mais dur de trouver juste les matos d'un jeu de plateau sans les figs.

DMD m'attire bien, mais je ne voulais pas une redite de The Others.

Le jeu est vraiment dur?
Répondre
#36
C'est assez difficile mais nettement moins que Arkham Horror ou Eldricht Horror/les Contrées de l'Horreur (avis perso). Ou même du Pandémie Ctuhlhu...

Dans les parties où nous avons gagnées (de un tiers à pas plus de la moitié, je dirais) ce fut à chaque fois ce fut sur le fil du rasoir avec au moins un mort. Il faut vite intégrer que le jeu est une course contre la montre : on lutte assez au début essentiellement parce qu'on n'a pas d'équipement et qu'on doit se reposer 3 dés de base pour effectuer la plupart des actions mais dès que tu commences à prendre du dé vert bonus et à exploiter la folie du personnage intelligemment, il y a moyen de faire énormément de dégâts/beaucoup plus d'actions en un seul round. Et dès que tu mini-maxe/planifie un minimum, c'est encore mieux même si tu n'es jamais à l’abri de LA carte du Mythe tirée en fin de tour qui va foutre en l'air ton plan intelligemment élaboré.

La stress du personnage permet aussi d'obtenir une relance (un point de stress encaissé = possibilité de relancer n'importe quel résultat déjà obtenu au dé, que ce soit un lancer d'un PJ, d'un monstre, événement demandant un lancer...). Sauf que quand ton stress est plein, chaque point de stress excédentaire est converti en blessure, exactement comme la corruption dans The Others. Et tu te doutes qu'il y a pas mal d'effet de jeu susceptible de te donner du stress gratis, mieux vaut éviter de relancer à tout va quand ce n'est pas absolument indispensable ^^.

Puisque tu connais bien The Others : 7 Sins : dans ce dernier jeu, les blessures sont un facteur limitant de la montée en puissance du personnage puisqu'elles te bloquent des emplacements de bonus fournis par la corruption.
Dans DMD, cet aspect n'existe pas, les dés verts bonus sont obtenus automatiquement à partir d'un certain stade d'accès de démence et à chaque étape de la descente dans la folie, tu gagne un niveau de compétence (à choisir parmi les trois de ton personnage). Mais les effets mythe sont globalement bien plus gênants que la doom track de l'apocalypse (idem pour les stades des Grands Anciens, atroce ! Et plus tu es avancé dans la destruction du Grand Ancien, plus il y en a).
Répondre
#37
Mise à jour pour l'année 2020. Vu qu'aucune réception n'est à l'horizon avant l'année prochaine, je peux d'ores et déjà faire un bilan de cette année.

D'emblée premier constat, beaucoup de projet backés en 2019 parfois en début d'année n'ont pas encore été livrés. Il semble que le bon hors délai ne fasse que croître au fil des ans. Pour préciser, j'estime que quand on backe un projet, il faut ajouter 6 mois (au moins) au délai annoncé. Là on est souvent bien au-delà. Et avec la conjoncture actuelle, ça ne va probablement pas aller en s'arrangeant.
Du coup, difficile de justifier le blocage de parfois plusieurs centaines d'euros pendant un an et demi ou deux ans pour les fans de all-in (encore une raison pour ne pas faire de all in) Wink .
Deuxième constat : j'ai globalement beaucoup moins pledgé en 2020 qu'en 2019. Une dizaine de pledge, sur lesquels seulement 3 gros projets avec un certain budget (Sorcerer : Endbringers, Black List Miniatures Serie 1 et Riot Quest : Wintertime wasteland), le reste étant des petits fichiers STL, des PDF de JdR ou quelques figurines par des artistes indépendants (récemment the goblin menace de Goblin Headache) jamais pour plus de 50€ et bien souvent beaucoup moins. [Massive Darkness saison 2 ne compte pas, c'est un pote qui a pledgé ^^].

D'abord les reçus :
Volfyrion : jeu de carte sympathique mais qui ne tient pas trop sur la longueur, on en a vite fait le tour. Jeu revendu.
Claustrophobia 1643 : excellente qualité de production, c'est Claustrophobia en encore mieux pour un prix raisonnable. Le souci vient de deux choses : c'est du 1vs1 strict et il faut trouver un joueur qui accroche au thème. Il sort de temps en temps.
Hero Realms Journey : extensions pour Hero Realms, le jeu de deck building de White Wizards games qui l'est sympathique. Du bon miam, ajoute des cartes supplémentaires et des bonus sympathiques (notamment les races, ce qui fait qu'avec les classes, vous pouvez maintenant jouer un mage ogre, un hobbit ranger, etc...). Et la suite de l'aventure des ruines de Thandar. Sans surprise, une bonne surprise. La production est impeccable. Il sort souvent et sortirait probablement encore davantage s'il avait remplacé le peu de texte en anglais par un système d'icones ou de pictogrammes.
Blood Rage Digital : adaptation de Blood Rage en jeu de plateau. Bonne transcription, pas grand chose de plus à en dire.
The art of Privateer Press : artbook reprenant les illustrations de la marque dans leur différentes gammes. Pas déçu du tout. Par erreur, ils m'ont envoyé une fig pour Riot Quest alors que je n'avais pas pris le pledge correspondant Tongue .
A dozen frightenings rumors : une grosse douzaines de PDF contre 1€, ce sont des ébauches de scenarii/événements/rencontres en donjon/villes pour n'importe quel JdR (tendance high fantasy). Content. Il aurait largement pu les vendre un peu plus cher vu le boulot que ç'a demandé.
The greenskin Hunters par Knightmare Miniatures : Knightmare miniature fait d'excellentes figurines en metal typées old hammer, celles-ci ne font pas exception.
Raygun Raptors : fichier STL de raptors avec des équipements de SF. Fichiers propres, faciles à imprimer pour un prix normal pour ce genre d'offre (20€ l'ensemble). Très bonne surprise.
Mom Miniaturas Mercenaries : De la fig avec beaucoup de caractère pour pas cher. La qualité de production est correcte, prévoyez quand même le green ou le milliput pour boucher les trous mais vu le prix, on aurait tort de reprocher quelque chose à Manuel, qui a pratiquement tout fait de A à Z. Et certaines pièces sont vraiment excellentes (les décors et les grandes créatures par exemple) A noter que mon colis initial s'est perdu et qu'il a gentiment accepté de me le renvoyer, un grand merci à lui.
Super Fantasy Brawl : un bon jeu...avec des adaptations. Une clock entre joueurs expérimentés et une phase de draft me semble indispensable. Mythic Games a fait tout un foin des rangements en plastique spécifiques qui en réalité sont superflus tout en prenant une place folle !!! Une fois les figs magnétisés, gardés les rangements utiles (pour les 3 colonnes) et le tout tient dans une grosse boîte de jeu de plateau standard assez haute faisant un tiers de la taille de leur boîte de production. J'ai cependant des doutes sur l'intérêt à long terme.

Catégorie foutage de gueule caractérisé :
Unbroken, pour la deuxième année consécutive. On ne va pas développer mais ils remettent le couvert tous les deux mois en servant la même soupe (donne-nous 10€ et on t'envoie ton jeu qu'on a pas de toute façon), à la grande fureur des backers hors-US, UK et Australie (qui eux, ont été livrés). Golden Bell Studio s'est d'ailleurs fait bannir de kickstarter. [cherche un smiley bonnet d'âne]. Parions qu'il en sera toujours de même en 2021 Cool

Catégorie arrive très bientôt mais des non-backers l'ont déjà acheté en boutique Angry
Dark Rituals : Malleus Maleficarum.

Catégorie 'on n'est vraiment pas pressé et notre communication est aussi rare que mauvaise'
League of Infamy de Mantic.
CMON pourrait aussi être mis dans cette catégorie pour certains projets, notamment ses projets de moindre importance.

Catégorie 'ça prend beaucoup de temps mais on communique correctement.'
Hyperspace de Petersen Games.

Et vous, quel est votre bilan de cette année 2020 pour les projets kickstarter reçus ou en attente ?
Répondre
#38
Citation :Mom Miniaturas Mercenaries : De la fig avec beaucoup de caractère pour pas cher. La qualité de production est correcte, prévoyez quand même le green ou le milliput pour boucher les trous mais vu le prix, on aurait tort de reprocher quelque chose à Manuel, qui a pratiquement tout fait de A à Z. Et certaines pièces sont vraiment excellentes (les décors et les grandes créatures par exemple) A noter que mon colis initial s'est perdu et qu'il a gentiment accepté de me le renvoyer, un grand merci à lui.

Je confirme la qualité, très peu de bulles pour ma part.

Je suis toujours en attente du KS de kingdom rush, mais les boîtes sont déjà arrivées en Europe donc je ne m'en fait pas plus que cela. Et puis seulement 2 mois de retard pour l'instant, c'est plutôt court pour un KS.
J'étais Steve.

Maintenant, appelez moi juste Commissaire Xavierovitch!

Répondre
#39
Il y a un truc que j’ai pas compris peut-être mais Claustrophobia 1643 a été livré début 2019 au plus tard.
(22/05/17): ah un moment donné les vieux joueurs comme moi, ben on devient plus selectif...Rafpark

Répondre
#40
- Reaper Bones 1, 2, 3, 4 pris avec beaucoup d'extensions, options etc.
- Conan avec 9 options en +.

Tous ces KS ont été pris pour les figs pour du JDR. Tout est peint et a servi, pour du JDR (D&D), pour du Saga ADM, pour du Warcry etc.
"Je vous conseille d'éviter la mousse au chocolat du patron"

George Abitbol, La Classe américaine
Répondre


Atteindre :