Saga fantastique
#31
Pour la version histo, les deux.
Les plateaux rendent le jeu très tactique, ils apportent des options et de la richesse et surtout te poussent à la réflexion : planifier tes combos et anticiper celles de l'adversaire.

Mais ça apporte aussi de la personnalisation et pour peu qu'on entre dans le trip "Saga", ça raconte une histoire. C'est la touche en plus : quand tu racontes ta partie, ça fait penser à une Saga avec ses éléments fantastiques où les mecs accomplissent des exploits surhumains ou presque. Ça reste ancré dans la réalité mais avec la porte ouverte à l'imagination, l'interprétation.
Du coup, moi, ça me donne envie de scénariser. Et les règles s'y prêtent pas mal.

En revanche, faudra voir ce qu'ils font de leurs plateaux fantasy mais j'ai peur qu'on y perde cette dualité avec une représentation plus standard, moins abstraite, de la magie ou des caractéristiques des peuples.
Mais bon, on ne perdra pas tout non plus. Donc, yabon quand même.

le squat
fan
Répondre
#32
J'y reviens avec un exemple, histoire d'illustrer un peu mon propos : 
[Image: saga-p7-plateau.jpg]

Quand, par exemple, tu fais charger tes gardes ouikingues sur les celtes en face en défaussant un dé qui te permet de jouer "Heimdal", tu peux le voir comme une bonification qui te permet de leur foutre un peu plus sur la gueule. Tactiquement c'est miam. Sauf que derrière ils se prennent une contre charge par les levées qui les mets à mal parce que tu as mal géré ton malus d'armure.
Tu peux aussi partir dans une envolée lyrique et raconter l'histoire de seigneur qui vient d'accoster un loch en bordure d'un village avec son Hird. Des guerriers qui, avant la charge, vont jeter armures et casques au sol, exhibant leurs corps velus et musculeux pendant qu'ils s'enragent en mettant leurs boucliers en pièce à grands coups de dents. Et chargeant comme des possédés, laissant libre cour à leur nature animale pour massacrer les pauvres scots dépassés par la fureur des hommes du nord ! Des mouettes de l'écume des batailles qui vont tourner au dessus du village pendant que les vikings s'affaissent au sol, épuisés. Et du courage des levées celtes qui vont, malgré la terreur générée par les Berseks, charger tes troupes et profiter de leur fatigue et de l'abattement de leur invulnérabilité après leur effort surnaturel pour les mettre à mal et rejeter à la mer l'envahisseur scandinave.

Au final, c'est de l'historique ou du fantastique ? Ça dépend de comment tu veux le voir mais en tout cas, le jeu et ses règles rendent bien l'ambiance Ages Sombres et Sagas Scandinaves. C'est facile de se laisser emporter.
Et comme c'est un jeu tactique (gestion des plateaux et de la fatigue) et de mouvements, assorti de beaucoup de personnalité dans les factions et la manière de jouer grâce aux plateaux, c'est pas bien compliqué de partir sur du scénario.

le squat
bon... et si je rejouais à Saga ?
Répondre
#33
Merci pour le détail!
Répondre


Atteindre :