The other side (Wyrd)
#21
(14-01-2019, 13:58)Jalikoud a écrit : Les figurines de the other side sont fabriquées en Chine (si j'en crois le Made in China présent sur la tranche des boîtes que j'ai sur mon plan de travail).

Pour celles de Malifaux, je ne saurais pas te dire, n'ayant pas de références de cette gamme.

lol tu pense que les américains pourraient mettre un "Made in china" juste parce que ça fait mieux que "Made in Murica ! Fuck yeah !" ? Big Grin
Répondre
#22
Malifaux aussi c'est ma de in china...c'est indiqué sur les grappes.
Répondre
#23
(14-01-2019, 15:44)Marduck a écrit :
(14-01-2019, 13:58)Jalikoud a écrit : Les figurines de the other side sont fabriquées en Chine (si j'en crois le Made in China présent sur la tranche des boîtes que j'ai sur mon plan de travail).

Pour celles de Malifaux, je ne saurais pas te dire, n'ayant pas de références de cette gamme.

lol tu pense que les américains pourraient mettre un "Made in china" juste parce que ça fait mieux que "Made in Murica ! Fuck yeah !" ? Big Grin

Ma remarque étant ironique,, j'aurais dû mettre un smiley Wink . Mais aux USA comme ailleurs, on a vu des produits ne pas indiquer leur réelle provenance pour éviter des frictions avec la clientèle ^^. Plus sérieusement : des usines capables de fabriquer des figurines en plastique de ce type avec une qualité correcte, tu dois pas en avoir une dizaine sur l'ensemble de la planète.
Je ne plaisante pas, hein, en Chine, pratiquement toutes les figurines des kickstarters kilo-plastique sortent d'une poignée d'usines différentes, pas plus. Je crois même qu'il n'y en a guère que 3 (dont une tenue par un frenchy, cocorico !). Elles ne connaissent pas la crise car leurs carnets de commande sont blindés de chez blindés.
Répondre
#24
Alors que comparativement quand j'ai visité l'usine / bureau / QG de Corvus Belli (en gros un grand hangar coupé en deux) j'ai été hyper surpris de la facilité / simplicité du process pour faire des figs en métal. Surtout du coté artisanal ou tu prend une soupière de métal chaud que tu mets dans une machine qui fait tourner les moules très vite, t'attends 30 sec et c'est prêt ... Presque aussi facile que de faire des paninis.

Bon je déconne bien sûr, y'a l'étape de la gravure et de la fabrication des moules qui a l'air bien technique. Mais je m'attendais à un truc bien plus complexe avec pleins de machines automatiques etc ... C'est le cas dans les usines plastiques ?
Répondre
#25
(15-01-2019, 11:20)Marduck a écrit : Alors que comparativement quand j'ai visité l'usine / bureau / QG de Corvus Belli (en gros un grand hangar coupé en deux) j'ai été hyper surpris de la facilité / simplicité du process pour faire des figs en métal. Surtout du coté artisanal ou tu prend une soupière de métal chaud que tu mets dans une machine qui fait tourner les moules très vite, t'attends 30 sec et c'est prêt ... Presque aussi facile que de faire des paninis.

Bon je déconne bien sûr, y'a l'étape de la gravure et de la fabrication des moules qui a l'air bien technique. Mais je m'attendais à un truc bien plus complexe avec pleins de machines automatiques etc ... C'est le cas dans les usines plastiques ?

La majeure partie du travail consiste à concevoir le moule pour que les figurines ressemblent à quelque chose et qu'elles soient montables raisonnablement facilement si elles sont en plusieurs parties. C'est une tâche très complexe car souvent ce qu'on a dans on logiciel de sculpture 3d peut poser des problèmes techniques dans le rendu final. Il y a souvent des allées et retours fréquents entre le sculpteur et le mouleur en fonction de ce que les essaies donnent. Étape très chronophage mais absolument indispensable pour avoir un rendu final correct.

Le moulage en lui-même comme tu l'as dit, est simple dans le principe (tape moulage par injection sur google Wink . Le principe   ne change pas beaucoup selon la matière utilisée (résine ou métal) : une fois ton moule conçu, tu injectes du plastique chaud à forte pression pour qu'il épouse bien tous les contours du moule. Tu attends que ça refroidisse un peu puis éjection de la matière une fois qu'elle est solidifiée et rebelote.
Il te faut une presse à injection et l'infrastructure qui va avec (tapis roulant, etc...).

L'ensemble tombe dans un bac, de là un ouvrier enlève les grappes de moulage et les rebus, puis file le bac à ses voisins qui assemblent si nécessaire, contrôle qualité, etc...

Dans les usines plastique, c'est la même chose sauf que l'échelle est plus importante : machine très imposantes, plusieurs chaînes de montage en parallèle, etc Wink.

On peut aussi mouler de la figurine métal ou résine (plus facile) chez soi mais 1) le rendu risque d'en souffrir sans matos professionnel et 2) attention à la toxicité de matériaux employés et aux risques de brûlure (rigolez pas, une fois j'ai eu un patient qui s'est brûlé la main au deuxième profond en moulant des figurines ) ! Ce n'est pas forcément rentable à moins de le faire à une certaine échelle (dizaines de figurines).
Répondre


Atteindre :