[WG] Black Seas Autômne 2019
#1
Shy Je viens de découvrir ça sur la news de Warlord.

[Image: 43f4f90c-3ba1-45bc-a8a4-ef3d814ca92a.jpg]

[Image: D3d0fCiXkAAONRq?format=jpg&name=small]

[Image: D3dbvUcWsAA_Mz7.jpg]

https://store.warlordgames.com/?utm_sour...7056c478c0

Quelqu'un aurait-il des infos?

Je ne sais pas comment marche leur Cruel seas, mais visiblement et étonnement, la marine aurait le vent en poupe chez Warlord! ^^

C'est estampillé Black Powder sous les images: un lien possible pour des campagnes terre/mer?

[img]
Had a great first #Salute today at the Excel center. Cruel Seas and a first look at Black Seas were some great games to experience! Plus plenty of loot ? #Salute2019 #CruelSeas #BlackSeas @WarlordGames @WargamesIll pic.twitter.com/aD2czgxIKW
— Scott / Smin (@ScottMay96) 6 avril 2019
[/img]

https://twitter.com/hashtag/blackseas?sr...mes.com%2F

Vu les gabarits utilisés, à vue de nez, ils ont du continuer sur la lancée Cruel seas, et porter la WWII au 17e? 18e?

Autant le choix fait sur Cruel Seas meparaissait sympa, mais j'attendais plutôt un portage vers du gros navire de guerre et une échelle plus petite, voire compatible BRS; autant Black Seas pourrait grandement m'intéresser.
Répondre
#2
(07-04-2019, 14:23)jojogeo a écrit : Vu les gabarits utilisés, à vue de nez, ils ont du continuer sur la lancée Cruel seas, et porter la WWII au 17e? 18e?

J'y connais rien en bataille navale historique mais on peut parier sur l'époque Napoléonienne durant laquelle la marine anglaise a brillé... C'est chauvin un anglais. Rolleyes

En tout cas c'est une époque que trouve bien plus spectaculaire.
La Tribune Ludique
Blog d'un joueur Lyonnais
Répondre
#3
(13-04-2019, 12:09)latribuneludique a écrit :
(07-04-2019, 14:23)jojogeo a écrit : Vu les gabarits utilisés, à vue de nez, ils ont du continuer sur la lancée Cruel seas, et porter la WWII au 17e? 18e?

J'y connais rien en bataille navale historique mais on peut parier sur l'époque Napoléonienne durant laquelle la marine anglaise a brillé... C'est chauvin un anglais. Rolleyes

En tout cas c'est une époque que trouve bien plus spectaculaire.

Gagné! Le jeu couvre la periode fin 17e et debut 18e jusque à l'aparition de la vapeur (les dates exactes sont dans la vidéo)
Il faut reconnaitre que cest la periode qui à vu s'affronter les plus beaux navires à voile
Répondre
#4
Oui c'est une chouette bonne nouvelle! Heart
Par contre l'échelle au 700ème a priori alors qu'il existe des gammes magnifiques en 1/200ème... Confused
Après pour la période on est pas si mauvais que ça jusqu'à la révolution (le roi de France ayant depuis louis XV fait un vrai effort pour moderniser la flotte française ce que els anglais s'acharneront à détruire ainsi que la révolution).
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Répondre
#5
Il me semble que nos 74 canons ont été parmi les vaisseaux les plus performants, avec un bon compromis entre maniabilité et puissance de feu.
Répondre
#6
J'ai hâte de voir la gueule des navires , warlord fait un bon taf sur les gurines. J'aimerais bien jouer pirates même si la période me parais passée.
Sakura dans le texte :"Comme disait mon grand-père, les jeux solo c'est comme la branlette même si c'est moins bien qu'à plus ça permet quand même de sortir le matériel plus souvent ^^!"
Répondre
#7
(15-04-2019, 13:39)Celtish Scotty a écrit : Par contre l'échelle au 700ème a priori alors qu'il existe des gammes magnifiques en 1/200ème... Confused

C'est certainement pour échapper à la concurrence j'imagine et pour proposer des figurines spectaculaires. Faut bien se démarquer un peu, c'est de bonne guerre.
 
(15-04-2019, 14:10)ALGHEROTH a écrit : J'ai hâte de voir la gueule des navires , warlord fait un bon taf sur les gurines. J'aimerais bien jouer pirates même si la période me parais passée.

Si je ne me trompe pas il y avait encore pas mal de corsaires à l'époque, non ? C'est pas tout à fait la même chose mais bon. Et puis en cas de succès, je serais étonné de ne pas voir débarquer un supplément spécial "Pirates des Caraïbes". Big Grin
La Tribune Ludique
Blog d'un joueur Lyonnais
Répondre
#8
Citation :Après pour la période on est pas si mauvais que ça jusqu'à la révolution (le roi de France ayant depuis louis XV fait un vrai effort pour moderniser la flotte française ce que els anglais s'acharneront à détruire ainsi que la révolution).


La marine française à la fin du XVIIIème était l'une des plus performantes du monde (Louis XVI l'avait remise sur pied après la catastrophe de la guerre de 7 ans). Les vaisseaux de 74 canons dessinés par JN Sané était extrêmement performants avec une puissance de feu de vaisseau de ligne et une manœuvrabilité de navire plus léger. Les anglais cherchaient d'ailleurs à les capturer pour les intégrer à leur propre flotte (et les copier naturellement). Le Duguay Trouin (rebaptisé "HMS Implacable") a eu à ce titre une carrière étonnante: capturé à la bataille de Trafalgar, il a été intégré à la flotte anglaise puis transformé en navire école quand devenu obsolète, puis laissé à l'abandon avant d'être sabordé au large de l'Irlande en.... 1947... l'Angleterre avait proposé à la France de le racheter mais il était en très mauvais état et à la sortie de la guerre, on avait d'autres priorités. C'était le dernier 74 canons existant.

[Image: 9db4240fb7a52ee4b2fb04a21dde055e.jpg]

Mais la France a toujours manqué de cadres compétents, les commandements étant d'avantage distribués dans le cadre d'intrigues du cours (les officiers supérieurs étant toujours des nobles ou presque) que selon la compétence des uns et des autres, et comme souvent, on avait une longueur de retard, à se battre de façon chevaleresque en cherchant à démâter les navires ennemis pour qu'ils se rendent là où les anglais tiraient dans la coque histoire de tout défoncer. en revanche, les équipages, plus ou moins volontaires ou en tout cas recrutés de façon plus "juste" (en Angleterre, il y avait le système inique de la presse: on ratissait les villages côtiers et on enrôlait les mecs de force, souvent après leur avoir correctement pinté la tronche), mieux payés, étaient souvent bien meilleurs côté français, les anglais compensant par une discipline de fer (mais même du côté français, la vie à bord pour le simple matelot était un enfer, et les combats navals, des boucheries sans nom).

Et pendant la Révolution et l'Empire, comme la majorité des officiers de la marine étaient des nobles, ben quand ils se sont pas barrés, beaucoup ont été guillotinés (faut dire que pendant longtemps, la flotte refusait de se rallier à la Révolution et continuait de battre pavillon blanc. encore aujourd'hui la marine française est toujours surnommée "la Royale", c'est dire!).

Du coup, à quelques exceptions (bataille de Chesapeak pendant la guerre d'indépendance américaine), la flotte française s'est quasiment pris que des grosses branlées.... Même lorsqu'elle était victorieuse, les officiers pusillanimes étaient incapables de détruire les flottes anglaises, alors qu'elles ne s'en privaient pas (comme la boucherie côté français qu'a été la bataille des Saintes).

Mais y a eu quand même de beaux morceaux, comme l'amiral Suffren, surnommé "l'amiral Satan" par les anglais et qui leur a bien mené la vie dure dans l'océan indien pendant la guerre d'indépendance américaine (mais c'était un "drôle" de personnage qui aimait inviter les mousses dans sa cabine, les "mignons de Suffren".... hem... ceci dit, petit noble, il était très peu apprécié à la cour et par ses collègues, et c'est pour cela qu'il n'a jamais eu un commandement très élevé et ne s'est battu que sur des théâtre d'opération secondaire, donc ces histoires ont peut-être été inventées pour le discréditer). C'est quand même un gars qui a fait couper le grand mât de son navire amiral (un 74 canons) pour retenir un navire anglais qui tentait de s'enfuir.

Bref, sujet très intéressant (si vous vous appelez Crésus, il y a les 4 volumes "le vaisseau de 74 canons", de Jean Boudriot, notamment le 4ème tome qui décrit l'organisation et la vie à bord, qui est la bible sur ce sujet. Le vaisseau de 74 y est décrit sous toutes les coutures....

Un jeu dans ce cadre peut être très sympa bien que je trouve souvent les figurines "bof".... mais c'est assez impossible de rendre la beauté et la complexité des gréements des navires de cette époque avec de simples figurines (on tombe sinon vite dans le modélisme pur).


Pour la période concernant les flibustiers/pirates, y a eu un ks y a pas longtemps, avec des bateaux en résines pas si mal (mais pas donnés...):

https://www.kickstarter.com/projects/fir...on?lang=fr

Le truc avec les pirates, c'est qu'ils avaient plus de petits bateaux que des gros, et ne se battaient jamais dans de grosses batailles en ligne: ils n'en avaient pas les moyens et c'était pas franchement leur intérêt. Les rares affrontement entre pirates et marine de guerre (bien qu'à cette époque, les marines militaires étaient encore peu organisées et formalisées, surtout dans les Caraïbes ou l'océan indien) tournaient généralement à la catastrophe pour les pirates (mais c'est arrivé qu'il y ait des accrochages où un pirate avait gain de cause). Mais en eclipsant le côté historique, pourquoi pas.
Répondre
#9
(15-04-2019, 15:34)Egill a écrit : Mais la France a toujours manqué de cadres compétents, les commandements étant d'avantage distribués dans le cadre d'intrigues du cours (les officiers supérieurs étant toujours des nobles ou presque) que selon la compétence des uns et des autres, et comme souvent, on avait une longueur de retard, à se battre de façon chevaleresque en cherchant à démâter les navires ennemis pour qu'ils se rendent là où les anglais tiraient dans la coque histoire de tout défoncer.

Ce n'était pas le seul problème des français, loin s'en faut.  Officiers incompétents, sous-officiers bridés et peu nombreux, technologie à la traîne (caronade, doublage cuivre de la coque, etc), manque de moyens financiers (variable selon les époques), manque de personnel qualifié (il fallait piocher dans la marine marchande qui était déjà elle-même en manque de personnel), disparité des calibres utilisés (jusqu'à une certaine standardisation milieu du siècle) , etc.

Les problèmes étaient nombreux mais le principal reste le manque de personnel (à tous les niveaux) et même les efforts de Louis XVI ne suffiront pas à faire remonter la royale au rang de la navy.  La révolution réduira à néant les efforts du roi et Napoléon (qui n'aimait guère les navires) ne reconstruira pas une flotte capable d'inquiéter sérieusement les anglais.  Même l'ajout espagnol (quantitatif mais fort peu qualitatif) n'empêchera pas Trafalgar, tombeau des espérances de la flotte française.

Pour revenir au jeu j'ai résisté à Cruel Seas parce que les escarmouches de torpilleurs et frégates ne me faisaient pas rêver mais là... çà va être difficile de résister.  A voir les qualités du jeu (Cruel Seas me semblait un poil lourd) mais les fig ont l'air superbe.  Je me demande même si l'échelle ne conviendrait pas pour monter une flotte bretonnienne à MOW ?
KS en attente : Be a better human / Assassin's Creed / Turbulences
Vieux KS qui tardent depuis trop longtemps : RK 2 / Myth Journeyman (wave 2)
Blog des papys de la figurine avec de vrais morceaux de vieux dedans


Répondre
#10
(15-04-2019, 15:52)Alias a écrit : Je me demande même si l'échelle ne conviendrait pas pour monter une flotte bretonnienne à MOW ?

A vue de nez cela me paraît un poil gros mais des spécialistes pourront mieux nous le dire...
La Tribune Ludique
Blog d'un joueur Lyonnais
Répondre


Atteindre :