La pédagogie en peinture : quelle "école" ?
#81
Je confirme que ce sujet est très enrichissant de part la diversité des opinions qu'il propose. Ça peut paraître étrange mais en ce qui me concerne loisir et métier son reliés et le sujet est par la force des choses tout à fait sérieux. La partie sculpture, bien que l'on eusse souhaiter pouvoir prendre ça à la légère, doit être traitée avec le plus grand soin, de la qualité de mon travail dépend celle des mouleurs et du produits que les gens vont recevoir. On parle à la fois de -relativement- gros sous et de respect des gens qui achète un produit avec une certaine attente, disons que je me mets la pression à ce niveau là.

Forcément donc dans ma partie "loisir" je ne cherche plus ni reconnaissance ni pression, ce qui me fait envisager les choses sous un autre angle.
Il serait facile d'oublier que j’ai aussi pendant des années courut après des trophées, il s'avère que d’une part j'étais jeune et que d'autre part le milieu de la figurine était bien différent. En vieillissant, avec le recul, je trouve que la frustration engendrée et constatée à chaque concours, est bien plus néfaste que la stimulation de se comparer à d'autres pour progresser. Je suis un fervent défenseur d'un salon qui permettrait d’abord un échange entre les participants et sans médaille, on me rétorque que personne n'y viendrait... Ça se discute.

Bref effectivement la réalisation de soit dans les loisirs semble un créneau à ne pas négliger à l'heure actuelle. Je me demande tout de même quelle part la pression sociale y joue, n'étant pas spécialement un être social, je ne saurais répondre.

J'invite cordialement les utilisateurs spectateurs partager leur expérience même si ils pensent qu'on leur donne tord ici. La diversité des opinions fait leur force, j'aimerais bien à titre personnel avoir le ressenti de gens qui oeuvre à leur reconnaissance dans le milieu de la gurine à l'heure actuelle, à l'heure des tutos et de patreon, comme dit je suis déjà un vieux con à ce niveau et j'aimerais bien comprendre comment ça se goupille. Je ne sais surement pas m'exprimer de façon courtoise mais il n’empêche que je respecte les points de vue des autres même si j’aime bien rentrer dans le lard, ce n'est que pour avoir des arguments en peu mordant en face.
Attention : Peintre méchant

Répondre
#82
Citation : d'autre part le milieu de la figurine était bien différent. En vieillissant, avec le recul, je trouve que la frustration engendrée et constatée à chaque concours, est bien plus néfaste que la stimulation de se comparer à d'autres pour progresser.
En contre exemple possible, sur cette époque, j'aurais bien en tête la tournée de Jérémius BT & consorts au canada. J'ai évidemment pas eu le retour des autochtones d'outre-atlantique et de comment ils ont vraiment vécu le truc mais les histoires racontées par le bout de la lorgnette des peindouilleurs français donne l'impression d'un séjour de partage assorti d'un road-trip pour faire plusieurs concours en groupe. C'était à priori globalement bon enfant et sympa -punk détendu, quoi- et avec un effet de bord sensible (en tout cas il me semble de mémoire) qui a vu cette année là une progression des techniques de peinte des GD de là-bas.
Mais ça pourrait aussi corroborer ce que tu disais : ce type de tournée par groupes de représentants nationaux qui font les GD des pays voisins se faisait à ce moment là en europe depuis quelques années et l'ambiance semblait moins franchouillarde qu'aux débuts. D'où ptet un besoin de délocaliser et de repartir aux sources du truc avec des gens qui n'ont pas eu cette évolution vers la compet' ? A la rigueur en coupant la poire : c'est bénéfique pour le niveau et c'est sympa mais ya un risque de dérive qui peut donner vers ce que tu décris/décrie.

Citation : Je suis un fervent défenseur d'un salon qui permettrait d’abord un échange entre les participants et sans médaille, on me rétorque que personne n'y viendrait... Ça se discute.
Toujours en causant de l'époque puisque j'ai pris ma retraite de ces balades : autant je suis comme toi preneur de salons mous et civls, autant c'est possible que ça marche moins sans la carotte.
L'asperge Lubrique du Mesnil St Denis ou la GNF avaient des composantes salon/démo fortes mais faut avouer que sans leurs tournois respectifs, les salles auraient sans doute sonné un peu creux. Quand je vois les concours de peinte histo dans les années 90 (Colomiers que j'ai eu l'occase de visiter plusieurs fois par exemple), les vitrines d'expo étaient quand même largement moins garnies que celles des concours, il me semble me souvenir.
Certes, ça se discute et ya moyen d'avoir des salons sympas comme tu décris, ça se trouve. Mais la carotte rameute du monde, c'est quand même avéré.

Bon, oké, mes exemples sentent la naphtaline, mais je cause de ce que je connais.

le squat
qui est assigné à demeure de nos jours
Répondre
#83
Au cas où des créateurs de tuto passent dans le coin:
je regrette que les notion de chimie ne soient pas plus accessible, plus discutées; on passe notre temps avec des métaux, des peintures, des colles, des plastiques, etc qu'on utilise sans en comprendre réellement le fonctionnement..

Pour le reste, changez rien vous êtes top!
Répondre
#84
Si je puis me permettre une petite proposition perso : quand je vois que la majorité des concours physiques/virtuels/autres ne proposent qu'un podium de 3 places récompensées et que les suivants doivent se contenter du "prestige" d'une bonne place, ça a tendance à freiner quelque peu voire complètement.

Personnellement, je ne vois aucun intérêt ni n'ai aucune motivation à participer à un Cristal Brush pas plus que dans un concours où je sais à l'avance que JBT, Grandbarbe, Carrasco participent : je sais déjà quel est le podium mais pas son ordre. Et je n'ai aucune chance de faire jeu égal.

Dans mes concours sponsorisés, j'ai noté une augmentation constante des participations et je ne compte plus le nombre de fois où les Participants m'ont dit que le fait que 1°) le truc soit ouvert à tous 2°) que ce ne soit pas forcément le plus talentueux qui gagne 3°) les places récompensées soient beaucoup plus nombreuses que les trois premières ... Font que certains se sont sortis les doigts pour proposer quelque chose alors que c'est quelque chose qu'ils (ou elles) ne faisaient pas en temps normal.

La carotte, ça motive aussi à participer ^^

Serviteur,

Morikun
Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Tout le monde ment, même moi."  Bayushi Tangen
"Le plus fort serait que GW arrive à refaire pencher Morikun vers leur côté. Là ce serait la réussite du siècle".  Syntaxerror
"Alors que le gardien est pour moi le James Hetfield de l'art du savoir parler !"  Ben the Diud
"Si Le Temple est le blog le plus populaire, en deuxième position vient assurément le Blog dé Kouzes"  Bigmek Litrik
Répondre
#85
Oui je suis d'accord mais bon tes concours c'est pas non plus comparable avec un Crystal Brush (et je dis ça sans AUCUNE notion de l'un qui serait mieux que l'autre, d'ailleurs de mon avis propre, je participe plus volontiers à tes concours qu'à d'autres). Dans le sens où l'objectif n'est pas franchement le même.

Je veux dire : Évidemment que des quidams comme toi ou moi on ne se présente pas au Crystal Brush. Si on a notre "petit coup de pinceau" qui nous différencie du débutant, on n'a pas franchement travaillé suffisamment pour prétendre à ce genre de concours d'excellence.

Les gros concours type Crystal Brush n'ont pas vraiment vocation à récompenser la participation de tout le monde.
Partir, c'est mourir un peu. Mourir, c'est partir beaucoup.
Répondre
#86
Citation :2°) que ce ne soit pas forcément le plus talentueux qui gagne

Etrange ça quand même non? Sur quel critère se baser du coup? 

bon ceci dit des concours (de quoi que ce soit) j'en fais jamais, par principe.

Citation :Les gros concours type Crystal Brush n'ont pas vraiment vocation à récompenser la participation de tout le monde.

C'est p'têt ça le problème non?

Pourquoi créer un tel élitisme dans le domaine de la peinture sur fig? Franchement...

A une époque (y a longtemps) je postais quelques photos d emes fig sur Coolmini... je ne supporte plus ce site. Je trouve qu'il cristallise tous les points négatifs qu'on a pu aborder sur ce sujet. Le principe de donner une note (avec toute la subjectivité que ça suppose), où l'on a des pièces de dingues qui semblent donner une sorte de norme à atteindre (alors que pour sortir ce type de pièce, faut juste oublier le reste de sa vie pendant 6 mois), c'est juste pas possible dans un milieu aussi ludique et léger (mais même, en général, cette quête de la compétition, où derrière ne se cache qu'une sorte de pulsion primaire à vouloir montrer qu'on en a une plus grosse que le voisin, ça me saoule au plus haut point.... les gars veulent les podium et être calife à la place du calife? Je leur laisse, et leur souhaite bien du plaisir).

Citation : Ça peut paraître étrange mais en ce qui me concerne loisir et métier son reliés et le sujet est par la force des choses tout à fait sérieux. La partie sculpture, bien que l'on eusse souhaiter pouvoir prendre ça à la légère, doit être traitée avec le plus grand soin, de la qualité de mon travail dépend celle des mouleurs et du produits que les gens vont recevoir. On parle à la fois de -relativement- gros sous et de respect des gens qui achète un produit avec une certaine attente, disons que je me mets la pression à ce niveau là. 

C'est bien normal et compréhensible.

Mais tu as conscience que tu es quand même une exception dans l'exception? Forcément, ton point de vue ne sera pas le même que le monsieur tout le monde de la fig qui fait ça uniquement dans ses loisirs et sans forcément avoir énormément de temps et d'argent à y consacrer (parce que oui, bien peindre, faire des conversions chiadées, ça demande du moyen (ne serait-ce qu'en pinceaux et pour avoir une gamme de teintes et de produits divers (pour le soclage notamment)... la note est vite salée, sachant que derrière y a les fig qui pompent tout le budget, je peins généralement avec le strict minimum (un bon pinceau en bon état faisant partie de ce minimum, et quand je peins intensément, faut que je le remplace relativement souvent). 

Question au passage: ça t'arrive de te faire tes propres figurines (je veux dire, pour toi, pour le fun.... genre des fig que tu aurais aimé trouver dans le commerce mais qui ne sont faites par personne)? Parce que ça si je savais sculpter, c'est un peu mon fantasme de hobbyiste (y a pas que moi j'imagine)...
Répondre
#87
Citation : Pourquoi créer un tel élitisme dans le domaine de la peinture sur fig? Franchement...
Pourquoi pas si c'est leur plaisir à eux ? Ya des gens compétiteurs et aussi des pros talentueux.
Par exemple, supputons que je joue au rugueux-bi en amateur (genre en 9, petit con vicelard à grande goule, c'est tout moi), pour me faire plaisir sans me payer la muscu et les entrainements qui vont bien. Je vais pas pour autant aller cracher à la goule des pros du top14 ou de tous les Samoans qui viennent faire carrière en France. Si ?

le squat
à la rigueur bien à l'abri derrière mon pack et encore, quand on voit les bestians
Répondre
#88
Citation :Pourquoi pas si c'est leur plaisir à eux ? Ya des gens compétiteurs et aussi des pros talentueux.

Je suis d'accord.... sauf si ça complexe les gens ou que ça leur fait prendre de mauvaises habitudes. 

 Ceci dit ton exemple est foireux. La compet de haut niveau en sport, je suis loin d'être convaincu que le plaisir soit un de ses moteurs principaux....
Répondre
#89
Citation :  Ceci dit ton exemple est foireux. La compet de haut niveau en sport, je suis loin d'être convaincu que le plaisir soit un de ses moteurs principaux....
L'exemple est foireux, oui. Mais j'ai aussi évoqué le cas des pros qui font carrière.
Après,à priori, au delà du blé, ya des mecs qui font aussi ça pour le plaisir du rugby avec une surcouche de compet' (et parfois de professionnalisme mais c'est pas forcément ce qui étouffe les français) par dessus.

Citation : Je suis d'accord.... sauf si ça complexe les gens ou que ça leur fait prendre de mauvaises habitudes.
Ils devraient se priver de leur plaisir à eux parce que des gens que ça ne concernent pas sont assez cons pour pas faire la différence et font de la malcompréhension ?
Les historiens qui étudient les ouikingues devraient s'abstenir parce qu'il y a des andouilles de scénaristes tévé qui prennent quelques passages de leurs bouquins, hors contexte, et en font une série percluse de clichés ?

le squat
foiré
Répondre
#90
Citation :Ils devraient se priver de leur plaisir à eux parce que des gens que ça ne concernent pas sont assez cons pour pas faire la différence et font de la malcompréhension ?

J'ai dis que sur le fond du fond (c'est à dire en théorie: dans le meilleur des mondes où les gens sont capables de faire la part des choses) j'étais d'accord hein Smile

Mais nuance: oui ça pose problème quand y a un côté normatif qui enferme une discipline dans des codes, des carcans, dans "une bonne manière de faire" qui de facto tue le reste. Parce qu'aujourd'hui, même au garage on parle de liste liquide, dure, molle quand on joue à 40K. Parce que oui, je connais plus personne qui aligne une unité juste parce qu'il l'aime bien parce qu'en face le gars joue plus ou moins "opti". Je ressens d'ailleurs beaucoup plus cet aspect au niveau du jeu qu'au niveau de la peinture (où globalement, ça ne dérange quasi personne de jouer avec des figurines à peine sous couchées, et c'est très bien! Je joue régulièrement (enfin... quand je joue) non peint parce que je supporte pas de bâcler la moindre fig, y compris le piéton au fond à gauche, et je vais pas saloper mes fig qui me coûtent un bras et que j'aime mettre en valeur par la peinture sous prétexte que "jouer non peint est une hérésie qui mérite le bûcher").

Et que la compet, c'est à mon avis un rapport au monde et aux autres qui fait beaucoup de dégâts dans tous les domaines (mon opinion est même qu'elle est à l'origine de pas mal des trucs qui couillent de par le monde). C'est une façon de vivre ensemble qui laisse pas beaucoup de place à la sérénité et à la paix (et moi c'est plutôt ça que je recherche dans la vie plutôt que tout le monde m'admire entre deux rail de cocke et se traîne à mes pieds). Et que dans le meilleur des mondes des bisounours et des dinosaures gentils genre Petit Pied, la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.... nos pratiques ont un impact sur ce qui nous entoure. Et la sacro sainte liberté (qui se transforme bien souvent finalement en loi du plus fort) ne justifie pas tout.

Et je trouve ça con de mettre de telles choses dans un loisir aussi anodin, au point où pour suivre certains youtubeurs qui décortiquent un codex faut avoir décoder la langue et avoir méta bac+ 12.


Citation :Les historiens qui étudient les ouikingues devraient s'abstenir parce qu'il y a des andouilles de scénaristes tévé qui prennent quelques passages de leurs bouquins, hors contexte, et en font une série percluse de clichés ?

Exemple foireux deuxième édition Smile : l'Histoire est (se veut) une science, et n'est en rien basé sur une compétition par rapport aux conneries médiatiques. elle observe, applique une méthode et tire des conclusions. Elles ne cherche pas à faire "mieux" que les andouilles vendeurs de prêt à penser et de clichés.

Et même en admettant que ton exemple n'est pas foireux, c'est plutôt l'inverse: la série TV ouikingue, c'est plutôt le gars qui a fait lazurer sa fig par un tiers et qui prétend l'avoir amoureusement peinte pendant des mois et avoir remporté un Golden Demon avec. Et note que le gars dirait "je peux pas blairer la peinture mais j'aime jouer avec des fig alors que l'ai fait faire vite fait parce que j'ai pas les moyens pour mieux", y aurait pas de soucis.
Répondre


Atteindre :