Compatibilité v1 et V3
#31
Merci pour ce retour hyper détaillé !
Répondre
#32
De rien, mais attention, je me répète:
- Nécro n'en demeure pas moins être un très bon jeu, et là ou je trouve de la lourdeur, la plus part des autres y trouve de la richesse et une bonne simulation (ce n'est juste pas la forme que je privilégie, et avec 4 jeux en campagne sous le coude, et 6 casuals, en jouant 1 fois par semaine, ça amène à faire des choix).
- L'évolution de la V3 que je vous relate, transpire le mode de fonctionnement de GW, qui est ressenti comme très pénible par la plus part d'entre nous, mais in fine, le produit final tient le haut du pavé, il est vraiment qualitatif avec un gros potentiel.

je vous ai mis mon point de vue brut, maintenant, pour bien mettre le doute à chacun xD est ce que je préfère personnellement la V1 ou la V3? très difficile de trancher! Ayant d'abord énormément joué à Mordheim, mon passage sur Nécro V1 m'a permis de voir que ce jeu a essuyé beaucoup de plâtre et lacunes qui ont étés corrigées avec l'écriture de mordheim. Beaucoup ont préféré, à l'époque la sf de 40k au médfan, donc grosse tolérance sur Nécro V1 à l'époque, mais aujourd'hui il est clair que ces matrices de jeux on sacrément vieilli; donc si je devais choisir, à la limite du casual sur Mordheim, mais ce serait certainement la V3 que je privilégierai, plus aboutis.
Edit: après, quand on a tout le matos de la V1 et rien de la V3, la question se pose autrement ^^

Quelle bandes en underground? je ne maitrise pas assez toutes les bandes pour émettre un avis pertinent et sûr. ce qui est clair c'est que les Goliaths restent les brutes des couloirs avec leur profil testostéroné, et leur canon de poing ou autres armes à moyenne portée qui piquent, le reste se teint à peut près, il y a moyen aussi de leur tenir tête en jouant technique avec des armes puissantes, gaz de combat poison... Je n'ai pas affronté les Delaques, mais ils semblent être dans la lignée des Eshers (leur fusil à aiguille est terrible) avec du poison, drogues et deux ou trois trucs subtils ainsi que de la mobilité. Les Orlock sont mobiles, de la sauvegarde, mais spécialisés en arme balistiques classiques, pas de laser et très peut d'énergétique, pas trop chers. Les Vansaar sont de l'élite avec de la high tech donc très chers, mais bien équipés et armurés, ce qui leur ouvre beaucoup de possibilités mais peut d'effectifs si on va dans le bourrinisme. Les Cawdors, à l'inverse, sont moins cher, avec du matos un peut moins fiables, mais posent des gabarits qui peuvent faire très mal, un mélange fun de puissance et galère manifestement. Reste les cultes gensteeler et du chaos, deux factions qui sont parues dans le WD, avec des liste bien moins poussées spécialisées que les gangs traditionnels, mais avec les révision en ligne, ils deviennent un peut plus jouables (je n'ai pas retrouvé le dernière version du chaos vf)
Répondre
#33
Pour affronter du boeuf hormoné Goliath je préconise, de mon expérience :

- du cawdor bien fourni en armes enflammées (c'est insupportable à affronter !)
- les delaques, très fort à courte-moyenne portée, voire càc avec les pistolets à fléchettes et les lances toiles
- les palanites enforcers, qui alignent des bolters de série et de bonnes armures.
Répondre
#34
Citation : Edit: après, quand on a tout le matos de la V1 et rien de la V3, la question se pose autrement ^^

Ben voilà, j'ai un tas de figs en v1, je n'aime pas spécialement ni les figs, ni les décors de la V3, donc probleme résolu Smile
Répondre
#35
(08-11-2019, 00:27)ChtioRiri a écrit : En résumé, une belle évolution, une excellente boite à outil pour développer le jeu encore plus loin, ou qu'en joueur en prenne la maitrise pour une campagne, mais faut pratiquer et garder la tête dedans pour en tirer toute la quintessence et du plaisir... tout ceci n'engageant que moi bien sûr, sachant que nous somme près d'une dizaines en mode campagne au sein de notre club, et je suis certainement le plus dubitatif ^^
N'étant pas dubitatif du tout, je confirme néanmoins. Necro -de la v1 à la 3, d'ailleurs-, c'est un jeu qui marche sous conditions.

Jouer fun, en campagne relativement assidue et si possible avec un MJ pour tenir la campagne :
Pratiquer et garder la tête dedans c'est tout relatif. Même sans les pratiquer assidûment j'ai les réflexes qui reviennent facilement je trouve, mais c'est ptet que moi parce que j'ai beaucoup joué à ces jeux et passé le gros de ma première décennie de zhobby dessus.
En revanche, oui, c'est pas un jeu apéro one-shot, c'est un truc qui gagne à être joué en campagne, même avec un petit groupe mais amha, quitte à faire des campagnes courtes et thématiques (j'en suis à faire des "saisons" dans ma campagne maison) mais avec un jeu d'évolution et un flouffe qui tient le tout. Donc faut au moins de l'assiduité pour en profiter à plein, même si on n'a pas trop de mal à rentrer dans les règles.
Et surtout, c'est pas un jeu compétitif. Il est pas forcément particulièrement équilibré et la campagne n'aide pas. Du coup dans l'idéal jouer plutôt fun est intéressant, pas préparer des listes à coups foireux pour prendre un petit avantage mesquin, pas hésiter à équilibrer la partie avec des événements ou des hired guns et/ou des absents de l'autre côté. La campagne gagne à être plus narrative que compétitive et un éventuel MJ nainpartial qui s'occupe de ça et monte parfois des scenarii déséquilibrés pour rééquilibrer les débats, c'est bien. C'est pas obligatoire, oeuf corse mais ça détend l'atmosphère de la frustration parfois légitime de certains vis à vis de leur malemoule.

le squat
mais c'est bon, putain
Répondre


Atteindre :