Histoire guerrière et militaire, de la fronde aux armes autonomes
#55
Citation :Je me demande si les mongols n'étaient pas pires que les vikings en un sens...

Comment ça "pire"??? Les Vikings ont causé infiniement moins de destructions que les mongols. Les vikings n'étaient pas des conquérants même s'ils se sont installés dans certains coins (en s'intégrant dans les Etats existants comme en Normandie). ils pratiquaient le raid et le pillage.... comme la plupart des peuples de l'époque. C'étaient autant des commerçants que des aventuriers ou des guerriers. Ils n'ont jamais dévasté des régions entière au point d'en raser les villes et de massacrer la population, n'en déplaise aux moinillons scribouillards de l'époque qui sont pas à une exagération (et à une contradiction: quand tu racontes que les vikigns ont massacré une ville entière, tu évites de raconter dans le chapitre suivant qu'ils retournent y faire du commerce un an plus tard.....) près face au "péril païen" et aux "démons du nord".

Les Mongols, bien que culturellement diamétralement opposés (ultra urbains vs ultra nomades), me font penser aux romains dans la manière où ils conquièrent des terres: on arrive, on déboîte tout, on fait régner plus ou moins la terreur en fonction des résistances locales (ils proposaient toujours à une ville de se rendre dans de bons termes.... en cas de refus, ils tuaient tout le monde, rasaient la ville et empilaient les crânes de leurs ennemis massacrés en guise d'avertissement (et pouvaient d'adonner à divers supplices tous aussi horribles les uns que les autres, comme l'ingestion forcée de plomb fondu par exemple.... et le pal semble les avoir fait bien marrer). On ne sait même pas où étaient situées exactement certaines villes médiévales prospères du Moyen Orient tellement elles sont été réduit à néant par les mongols.

Les romains dans le genre pouvaient être méga bourrins et n'avaient aucun état d'âme à tout raser. "Là où ils ont fait un désert, ils disent qu'ils ont apporté la paix" accuse Tacite.

En revanche, une fois la poussière retombée et le sang épongé, les mongols intégraient totalement les infrastructures et coutumes des peuples conquis. Contrairement aux romains même, et c'est habituels pour des peuples nomades, ils s'acculturaient eux-même et prenaient relativement vite des habitudes et des coutumes locales. On reprochait d'ailleurs énormément à Khubilai Khan de s'être "sinisé" (avoir adopté la culture chinoise quoi) et d'abandonner les traditions mongoles (c'est assez bien montré dans la loin d'être parfaite mais sympathique (les décors et costumes sont très très beaux) série "Marco Polo").... et c'était le petit fils de Gengis, donc y a pas 500 ans qui étaient passés (quelques décennies). Ils intégraient également beaucoup d'"étrangers" à leur administration, sachant profiter largement des compétences diverses et variées, comme l'ont fait assez vite les romains également. Ils faisaient également preuve d'une assez grande tolérance religieuse, point fondamental pour faire accepter son autorité.

On ne tient pas un empire aussi vaste sur plusieurs siècle en se comportant comme un gros sagouin.

Edit: taing, ça bouge ce sujet, le temps de taper le mien, et y en a 4 d'apparus.

Citation :Les vikings n'ont pas grand chose à voir, c'est pas de la conquête organisée mais des aventuriers-marchands-opportunistes bien équipés et un peu violents qui s'installent par petits groupes. C'est de la colonisation en immigrant, pas une pure annexion / conquête martiale.

Voilà, farpaitement....

D'ailleurs, concrètement et d'un point de vue purement martial, rien n'indique qu'ils étaient des guerriers particulièrement talentueux. La plupart du temps en infériorité numérique de toute façon, ils se sont fait défoncé dès qu'ils ont eu à affronter une armée régulière organisée et déterminée (ce qui n'était pas souvent le cas dans le bordel qu'était l'empire carolingien).

Leurs atouts étaient leur mobilité (notamment grâce à leurs navires... des bijoux), leur témérité et une grande autonomie.

On peut d'ailleurs noter que s'ils fallait leur trouver un point commun avec les mongols, ce serait qu'ils ont eu à faire à des Etats en pleine crise la plupart du temps, souvent largement désorganisés et connaissant de nombreuses divisions et troubles internes. Ca a été le cas des mongols comme pour les vikings.... pour les premiers, l'empire du milieu était en pleine guerre civile et en pleine crise, pareil pour la perse ou les musulmans, sans parler de la Russie qui était divisée en une constellation de petits Etats. Ca explique aussi (mais pas que) leur succès (et même en crise, l'empire chinois, c'était quand même un gros gros morceau).

Entre les royaumes anglo saxons divisés et en guerres perpétuelles les uns contre les autres, l'empire carolingien divisé et dirigé par des rois incompétents et pusillanimes, les vikings ont eu un peu à faire à des situations similaires.... D'ailleurs, ils ont pas trop pillé l'empire byzantin ou le califat Abbasside avec lesquels ils faisaient du commerce ou se vendaient comme mercenaires. Ils savaient qu'il fallait pas trop s'y frotter.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Histoire guerrière et militaire, de la fronde aux armes autonomes - par Egill - 29-01-2020, 17:52

Atteindre :