Histoire guerrière et militaire, de la fronde aux armes autonomes
#61
Oui effectivement la personne qui tient l'arme est sûrement plus importante que l'arme elle même (enfin l'allonge d'une lance, d'une rapière ou d'un bokken ou jo légèrement plus grand qu'un katana ça fait beaucoup...)
Un reportage que j'avais adoré sur la forge des katana (en anglais cependant)
https://youtu.be/gxwWf-MfZVk
KS foireux: Drake (Benjamin McDonald), HellDorado (Kai Nesbit), RelicKnights 2 (Chris Birkenhagen), StarFinder Miniatures (Deke Stella, John Cardice)
Répondre
#62
Citation :Des duels il y en a eu avant et après la fermeture du Japon... la comparaison entre les sabre de cavalerie elle vient Il me semble du polytechnicien français qui est parti conseiller les japonais au 19e et qui a été repris/adapté pour devenir Tom Cruise dans le dernier samouraï (le pauvre, bon non je n'ai complètement détesté ce film voir Il y'a pas mal de scènes sympa) ou en tout cas de cette époque
Enfin dernière remarque... avez-vous remarqué, quand on a un fait divers chez nous et qu'un déséquilibré attaque ses voisins avec une arme blanche, c'était souvent avec un katana ...(bas de gamme)...
PS: oups il me semble que je retarde, mes respects aux mongols...

Une vidéo sur le sujet



Moi j'ai bien aimé le film Smile
Partir, c'est mourir un peu. Mourir, c'est partir beaucoup.
Répondre
#63
Bon là je prends pas de risque mais dans le docufiction "Hannibal le plus grand ennemi de Rome" la bataille de Cannes est relativement bien représentée. Mais c'est pas un vrai film.
- Qu'est ce qu'il y a de mieux dans la vie Conan?
- Écraser ses ennemis, les voir agoniser devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.

https://numideludique.wordpress.com/
Répondre
#64
On parle seulement des batailles de l'Antiquité et du Moyen-Age ou de toutes les époques ? Parce que dans ce dernier cas, vu le nombre de films/séries produit(e)s ne serait-ce que sur les guerres du XXème... certains "vieux" films comme Le pont ou encore le Stalingrad allemand (début années 90), la ligne rouge (Terrence Malick quand même) etc... j'ai aussi le souvenir de Glory, film sur la guerre de sécession où les combats sont convaincants.
Répondre
#65
Citation :On parle seulement des batailles de l'Antiquité et du Moyen-Age ou de toutes les époques ? Parce que dans ce dernier cas, vu le nombre de films/séries produit(e)s ne serait-ce que sur les guerres du XXème... certains "vieux" films comme Le pont ou encore le Stalingrad allemand (début années 90), la ligne rouge (Terrence Malick quand même) etc... j'ai aussi le souvenir de Glory, film sur la guerre de sécession où les combats sont convaincants.

On parlait des combat de mêlée (au corps à corps quoi).

Parce que sinon, oui, y a de quoi faire..... encore que si on regarde bien, y a quand même pas mal d'erreurs. Mais le débarquement dans le Soldat Ryan, les scènes de baston de Band of Brothers ou The Pacific (ils sont même allé jusqu'à reproduire exactement certains champs de bataille pour ceux là), Mémoires de nos pères/Lettre à Iwo Jima....etc, y a de quoi faire.

Généralement, à partir de Napoléon, c'est pas trop déconnant (enfin ça dépend hein! Y a de belles inepties).

des videos à regarder si vous aimez ça:





Mais en effet, le MA et l'antiquité souffrent de représentations fausses au cinéma et à la télé. Mais pas seulement au niveau des batailles, notez, on en a déjà longuement parlé.

Si on se cantonne aux batailles, on a cette idée complètement idiote qu'une bataille ressemblait alors à une grosse empoignade où les combattants se frittent en autant de duels dans un bordel généralisé. C'est régulièrement représenté encore aujourd'hui (dans Vikings tiens...). Sauf qu'à ces époques, y avait pas d'uniformes, et pas nécessairement d'emblèmes qui permettaient de reconnaître à coup sûr l'adversaire..... On m'explique comment on se reconnait dans ces cas là dans des mêlées bordéliques?

De fait, ces batailles de duels n'ont probablement existé que dans des temps très reculés. On trouve un peu ça chez Homère, encore que les duels ne concernent que les héros, et qu'on avait déjà alors des formations.

Chez les celtes archaïques aussi, on avait d'avantage des empoignades entre tribus, avec des duels entre les champions de chaque camp. Mais très vite, ils passent à des formations comme les autres.... Pour une raison simple: se battre en formation, ça protège et économise énormément la vie des soldats. Le moment des batailles de l'antiquité souvent les plus mortels interviennent après la bataille elle-même, lors de la poursuite, lorsqu'une des deux armées a rompu sa formation dans la panique et se fait tailler en pièce par la cavalerie et les poursuivants.

Et c'est carrément plus efficace. Foncer comme un ahuris sur l'ennemi en brayant et en donnant des grands coups de lattes dans le mur de bouclier adverse, ça s'apparente à un suicide (c'est d'ailleurs probablement le sens de certains actes constatés chez les gaulois par exemple: où l'assaut est initié par quelques guerriers dénudés qui se jettent sur l'adversaire.... c'était probablement une sorte d'auto sacrifice humain, d'offrande aux dieux afin d'assurer la victoire à sa tribu/peuple... ouais, c'est pas tout à fait les même mentalités. Mais autrement, les gaulois se battent très tôt en formations et César constate régulièrement pendant la guerre des gaules qu'il a à combattre des phalanges (les formations gauloises étaient tellement serrées que les pilum romains projetés sur eux clouaient parfois plusieurs boucliers ensemble).

Et il est très dur (impossible?) de rompre une formation de types lourdement protégés et surtout qui ont derrière eux 5, 6, 7, 8 rangs voir plus de gugusses qui poussent. C'est pas en se jettant dedans qu'on va ébranler quoi que ce soit. La seule solution... ben c'est de faire pareil, de se pousser mutuellement en tentant de faire le plus de dégât possible jusqu'à ce qu'une des deux formation panique et s'enfuit (un petit contournement par les flancs ou l'arrière par une autre formation marche bien pour ça, et encore pas toujours).

Donc les formations qui se romptent au moindre choc comme on voit dans tous les films ou presque (hein Gladiator? hein Bravehearth? hein 300?....etc,etc, etc) pour laisser la place à des mêlées bordéliques où ça se bat de partout sans aucune cohérence, ça n'est pas du tout réaliste (ni même cohérent: l'armement aurait été bien différent, notamment au niveau des armures et des boucliers, si ça se passait comme ça).

A part Alexandre (et tout le film est vraiment impressionnant au niveau reconstitution) je vois pas....
Répondre
#66
En même temps, 300 c'est assumé et vraiment joli. Braveheart m'arrache toujours une larmichette, lui.

le squat
je devrions ptet voir alexandre, alors ?
Répondre
#67
J aime beaucoup ce film mais j ai l impression de mal faire...

Au ciné j en ai eu des frissons.
- Qu'est ce qu'il y a de mieux dans la vie Conan?
- Écraser ses ennemis, les voir agoniser devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.

https://numideludique.wordpress.com/
Répondre
#68
Pas mal la vidéo sur les clichés.

Alexandre, perso, ce qui m'a dérangé c'est le look de surfer californien des acteurs... mais bon...

En fait, pour se marre un coup, on devrait faire le top 10 des PIRES films histo...
Vercingétorix Big Grin ?
Répondre
#69
Citation :En même temps, 300 c'est assumé et vraiment joli. Braveheart m'arrache toujours une larmichette, lui.

300 j'ai vraiment du mal avec le sous texte (parce que chez Miller, c'est pas de l'ironie....).

Mais le film est efficace dans son genre, et assez léché visuellement. Mais comme viking, il a collé des images à la con dans la tête des gens sur cette période... il n'y a qu'à voir l'image de surhommes qu'on associe aux spartiates depuis (faudrait vraiment faire un film sur la guerre du Péloponèse ou sur la bataille de Leuctres). Mais contrairement à vikings, il est plutôt beau.

Bravehearth, c'est un film de mon adolescence pour lequel j'ai beaucoup de sympathie.

Et clairement, un film n'a pas à être fidèle historiquement, mais comme pour une adaptation d'un bouquin, il faut que ce qui change soit conscient et ait du sens, pas que ce soit le fruit d'une ignorance où qu'on nous le donne comme des choses retranscrivant des réalités des époques dont ils se servent comme toile de fond.

J'adore Gladiator aussi, mais historiquement, c'est naze, mais c'est un très bon film (la bataille du début est cependant un cas d'école d'une bataille incohérente).

J'ai de la sympathie pour un navet comme le Roi Arthur qui pourtant n'est même pas un bon film.

J'aime beaucoup le Marie Antoinette de la fille Coppola, mais pareil, c'est assez éloigné de ce qu'on connait de la réalité historique. Et là on est typiquement dans l'exemple d'un film qui s'écarte de l'Histoire sciemment pour raconter son Histoire et qui le fait bien, en donnant du sens à sa non historicité (les convers à Versailles sont là pour rappeler cette démarche).

A l'inverse, un film comme Robin des Bois de Ridley Scott (qui avait pourtant pondu l'honorable Kingdom of Heaven sur le Moyen Age) s'empêtre dans un gloubi glouba de clichés et de références maladroites à notre époque en faisant des anachronisme grossiers et en collant des conneries dans la tête des gens.

Citation :je devrions ptet voir alexandre, alors ?

Beaucoup de gens n'ont pas aimé ce film.

Mais c'est l'un sinon le film historique que je préfère.

Non seulement parce que c'est un bon film, il est beau, visuellement, et l'approche du sujet est intéressante (et puis Oliver Stone quoi...). Mais en plus, le fait qu'il soit en grande partie correct historiquement ne lui enlève rien bien au contraire. Du coup, ça prouve qu'on peut faire un bon film ET un film correct historiquement, où l'on peut apprendre tout en réfléchissant et se divertissant. Ces trois points me paraissent être les trois socles d'une oeuvre solide... et pas juste d'un divertissement badass bas du front.

Citation :En fait, pour se marre un coup, on devrait faire le top 10 des PIRES films histo...
Vercingétorix Big Grin ?

Alors celui là, il a droit au méga face palm...

Y en a pas mal des trucs nazes, genre une grosse partie des peplum ultra clichés qui sont sortis dans la lignée de Gladiator: l'aigle de la 9ème légion, Centurion (celui-là il est pas mauvais, juste oubliable et cliché, mais c'est divertissant) et d'autres.

J'ai le droit de toller? hein, j'ai le droit?

J'y mettrais bien la série Viking aussi.

Citation :Alexandre, perso, ce qui m'a dérangé c'est le look de surfer californien des acteurs...

J'y mettrais bien la série viking, je l'ai déjà dit? comment ça "bon ça suffit!"?

honnêtement, Jaredh Leto fait un peu le minet de service un peu trop cliché. Mais Farell et son regard de chien battu, je l'ai trouvé assez bien dans le rôle d'Alexandre montré comme une sorte de chien fou tourmenté (ç fait beaucoup de canidés dans la même phrases) ayant la folie des grandeurs. Il correspond assez bien à l'image que je me fais du personnage.

Et Val Kilmer en Philippe de Macédoine, bordel! Heart

Décidément, on s'écarte encore du sujet.... d'autant qu'il y avait encore, là aussi, un topic sur les films et séries historiques (mais j'ai peur qu'en changeant encore de crèmerie, on étouffe cette discussion intéressante).
Répondre
#70
Ah j'aime bien Braveheart, eingh. Pis c'est l'Ecosse qui est un beau pays.
Mais les batailles, c'est mon petit cœur de joueur histo qui a mal. Surtout quand ça sert à rien comme Stirling Bridge (déjà il est oùsque le pont dans le film ?) où la vraie bataille apporte largement son lot d'éléments visuels forts, de violence, de fraternité et d'humour. Parce que je veux bien entendre qu'on change l'Histoire parce que ça sert l'histoire (du film) pour y amener des éléments plus visuels et propres au média. Mais celle là, franchement, ya rien à y ajouter pour en faire un film et surtout pas comme ça a été fait parce que l'Histoire est "bigger than life" comme ils disent là bas.

Sofia Coppola c'est comme 300 c'est pas histo et assumé. Et c'est un très bon film, oui.
300 est beau. Faut être con pour y chercher de l'histo mais il est beau.
Gladiator, je préfère l'original. Pourtant j'aime bien Scott.
En Robin, le Prince des Voleurs pour tous ses défauts apporte une touche de fraîcheur au thème et est un film sympathique.
Et sinon j'ai pas vu Alex et donc j'ai beau chercher je trouve pas de bataille sexy.

le squat
dérapeur
Répondre


Atteindre :