Créations de Newlight : Jeu très narratif

84 réponses, 13763 vues

Salut la Compagnie!

dans le cadre d'une initiation que je vais mener à la bibliothèque de ma petite ville, j'ai du créer un jeu très très simple, vu que s'adressant potentiellement à des enfants de 10 ans ou plus, dans l'univers de la dernière trilogie Star Wars : https://drive.google.com/open?id=1hTeF3H...SGAQH93bNe

Je l'ai testé avec un pote et j'en suis vraiment très content même si ce n'est pas très innovant en terme de mécaniques. Je pense même le réutiliser pour faire une adaptation du Witcher, éventuellement en mode solo.
(Modification du message : 05-01-2021, 22:33 par Newlight.)
Bon j'ai bien avancé sur la version complète des règles, avec ajout d'un grand nombre de compétences et d'armes pour bien personnaliser les profils tout en gardant leur simplicité globale.

A côté de cela je travaille à l'écriture d'une campagne sur carte, en système de jeu solo avec l'utilisation des règles précédentes pour régler les situations tactiques (missions et événements).
a carte est découpées en zones, contenant chacune entre 4 et 6 lieux d'intérêt, qui sont reliés par des routes.
Pour chaque zone une pile de carte "lieux" que l'on tire au hasard à chaque fois que l'on arrive à un lieu d'intérêt.
Cette carte donne les caractéristiques principales du lieu visité (missions disponibles, commerce et recrutement, mission obligatoire si il y en a une) et indique aussi combien de carte compléments sont à tirer pour complètement définir le lieu (comme des événements : attaque d'un monstre volant, embuscade par des brigands, etc).

Le but de la campagne est de trouver un certain nombre d'indices sur la localisation d'un portail dimensionnel et d'aller le fermer une fois ce dernier trouvé.

Qu'en pensez vous?
Un petit texte d'introduction pour un scénario solo : La Crypte de la Dame Noire.

Alors que le Magistrat et ses hommes pénétraient l’entrée du cimetière, une étrange litanie aux intonations sordides émanaient de la sinistre crypte qui leur fait face. Serrant leurs doigts de toute leurs forces sur leurs armes, comme pour se rassurer, ils avançaient en groupe compact, vérifiant que tout le monde était bien là. L’air était presque palpable, chargé de maléfices et d’une odeur macabre. Face à eux, une lueur impie d’un jaune légèrement verdâtre marquait l’ouverture principale de la crypte.

Alors que le groupe pénétrait par l’antre du sinistre bâtiment, le Magistrat en tête, la Vierge au bouclier et le barbare à ses côtés, un bourrasque d’un vent glacé les cloua sur place, piquant leur chair et les faisant frémir au plus profond d’eux. Le doute les assaillait quelques instants mais il en fallait plus pour de tels hommes pour rebrousser chemin, et la présence et la détermination de leur chef leur donnait courage.

Ce qu’ils virent et entendirent là fut peut être plus à même de les faire tressaillir, car dans la grande salle dans laquelle le groupe venait d’entrer une atmosphère maléfique et impie saturait l’air. Des morts debout, à moitié décharnés, balançaient leurs corps au rythme du chant funeste qui s’insinuait dans les oreilles des soldats de la lumière comme une mélodie macabre mais envoûtante. Leur yeux complètement vides de toute expression fixaient les nouveaux venus, tandis que trois formes humaines encapuchonnées se tournèrent vers eux, sans toutefois arrêter leurs horribles incantations.

Mais, aussi effrayant et rebutant que cela pouvait être, ce n’était rien en comparaison de ce que pouvaient deviner le Magistrat et ses hommes et qui venait du fond de la pièce. Une aura, d’où semblait diffuser le Mal absolu, entourait une femme à l’allure jeune et d’une beauté indescriptible. Sa bouche était couverte de sang, et elle tenait à la main ce qui devait être le corps d’un malheureux marchand, lui aussi dégoulinant de son propre sang. Le rituel avait commencé depuis trop longtemps et la Dame Noire avait déjà fait une victime.


Contexte :

Le Magistrat a découvert que la mystérieuse et maléfique Dame Noire qui terrorisait les habitants de la région des Hauts Plateaux et le mal inconnu qui causait régulièrement la disparition de l’un d’entre eux était en fait la même chose. Une infâme Dame Vampire, ayant appartenu à la Noblesse de la Baronnie de Brumemonts autrefois, a été chassée sur ces terres il y a de cela plus de cent ans et se livre à des rituels impies avec un groupe de cultistes dévoués qu’elle a subjugué grâce à ses pouvoirs vampiriques. Grâce à ces rituels, une forme spectrale de la Vampire est téléportée à un endroit de son choix où elle peut faire des apparitions et éventuellement se saisir d’une proie pour s’en repaître après tranquillement dans son antre. Le Magistrat a donc décidé de mener son groupe de guerriers de la lumière au cimetière où se terre l'infâme créature pour l’éliminer. Il est urgent d’agir car la victime serait la fille héritière du Chevalier de Noire-colline, seigneur des terres alentours, qui est mourant.
(Modification du message : 25-02-2020, 02:54 par Newlight.)
(22-02-2020, 19:14)Newlight a écrit : Qu'en pensez vous?
J'ai point trop de temps pour jeter un zoeil mais à lire ton pitch, déjà, je dirais que pour les règles de campagne ajoutée à un petit jeu solo facile d'accès des tables seraient plus opportunes que des cartes. Les cartes sont plus sexy, ya ce côté physique de tirer des trucs, oui. Mais c'est plus de boulot et de matos alors que sur un jeu léger et solo et à plus forte raison sur la portion du jeu "entre les parties" on a souvent envie de gérer ça sur le pouce.
En gros, je me vois mal déballer plateau et cartes, installer le tout, mélanger les cartes et tout ça pour tirer une carte, lire son résultat et tout ranger avant de déballer le terrain de jeu pour une escarmouche solo que je joue justement en deux-deux quand j'ai un trou dans mon planning.

Sinon le scénario bretonni (pas très SW) est intéressant.

le squat
en coup de vent
(Modification du message : 24-02-2020, 06:11 par la queue en airain.)
Merci de ton avis. C'est une des questions que je me posais en effet au sujet des tables et des cartes et je pense que je vais me ranger à ton avis en effet. Ça sera beaucoup plus facile pour moi, d'autant plus que je veux que chaque partie solo soit une aventure en soi avec une vraie histoire et des rebondissements plutôt que des scénarios trop simples et trop basiques sans saveur. Donc je vais devoir y travailler dessus. Je te remercie en tout cas pour ton commentaire très constructif.

En ce qui concerne le cadre Star Wars du scénario d'initiation, c'est du au contexte de l'animation dans la bibliothèque locale qui est sur un thème en rapport avec le cinéma. Mais je destine plutôt ce corpus de règles à un univers Med-Fan et plus particulièrement à un cadre assez spécifique, la Baronnie de Brumemonts, dans lequel devrait se dérouler la plupart des aventures que je vais créer dans un premier temps.
(Modification du message : 23-02-2020, 22:05 par Newlight.)
La suite du scénario de la Crypte de la Dame Noire :

Disposition et déploiement :

La carte conseillée est un carré de 24 pas de côté.

Dans un des coins de la carte, placez une Tombe avec, à moins de 2 pas d’elle, une figurine représentant Kataryna, La Dame Noire, et à moins de 2 pas de cette dernière, une figurine représentant un Chevalier funeste. Devant la tombe, placez une figurine représentant la victime de la Dame Noire.

Sur les deux coins adjacents, ainsi qu’au centre de la carte, placez une Pierre runique avec à moins d’un pas d’elle, une figurine représentant un Cultiste subjugué. A deux pas de la Pierre runique, placez aussi un Guerrier squelette.

Dans le coin opposé à la Tombe, se trouve la zone de déploiement des PJ. C’est un carré de 3 pas de côté. Placez une porte de donjon pour symboliser l’entrée de la Crypte.

Placez de manière assez régulière sur la carte des décors tels que des Colonnes, des statues voire des Tombes ou de petites Ruines et des Buissons.


Profils des PNJ Hostiles :

Kataryna, La Dame Noire : Combat 3, Vitalité 4, Courageux, Érudition 1, Maléfique ; Épée longue magique ; Bouclier magique (3+), Déflagration magique (3+), Projectile magique (3+)

Chevalier funeste : Combat 2, Vitalité 3, Courageux, Protecteur (Kataryna), Maléfique ; Épée longue magique, Armure de plate (3+)

Apparition maudite : Combat 1, Vitalité 2, Téméraire, Ethéré, Effrayant 6, Maléfique ; Dague

Guerrier squelette : Combat 1, Vitalité 2, Téméraire, Maléfique ; Épée courte, Targe

Zombie : Combat 1, Vitalité 3, Téméraire, Dur à cibler, Maléfique ; Désarmé

Cultiste subjugué : Combat 1, Vitalité 3, Courageux, Érudition 1 ; Arme de combat, Armure légère (6+)


Il me reste à faire les tables de comportement (les "IA"), les objectifs, et les conditions de victoire ainsi que les événements en cours de partie. Puis à tester!
(Modification du message : 24-02-2020, 04:26 par Newlight.)
Je me lance en parallèle dans un scénario solo d’enquête, chose à laquelle je ne suis pas habitué et qui me donne l'occasion d'inventer (ou plutôt ré-inventer certainement) quelques concepts. Le scénario devrait être ponctué de quelques scènes d'action-combat afin de garantir un aspect musclé à l'intrigue et la rendre plus difficile. Voici l'introduction narrative que j'ai préparé, avant de vous livrer les concepts sous-jacents au déroulement de l’enquête :

Meurtre étrange à Blanche-Ondée

Narration :
Le Magistrat et son groupe de soldats de la lumière sont arrivés depuis deux jours à peine au village de Blanche-Ondée, en bordure de la Baronnie de Brumemonts, et déjà une affaire attire leur attention. Le corps d’un notable a été retrouvé par les paysans du coin dans le torrent qui traverse Blanche-Ondée, mutilé et horriblement défiguré. Les dents, les ongles et les yeux ont été arrachés et le corps a été laissé sans vie dans le cours d’eau après avoir saigné abondamment.

Le Bourgmestre du village, qui est aussi le père de la victime, demande au Magistrat de se charger de retrouver le coupable et lui indique qu’il soupçonne en particulier deux personnes, le rebouteux du village ou le prêtre, dont l’un se livrerait depuis quelques temps à la Magie Noire. On a retrouvé en effet des traces de rituels impies et macabres dans le cimetière et des chiens se sont mis à avoir une sorte de rage démoniaque, les rendant passablement fous, forçant ainsi les habitants à les abattre.

Le Magistrat et ses hommes peuvent éventuellement débuter leur enquête en inspectant le lieu où l’on a retrouvé le corps mutilé ou même s’intéresser au corps qui est exposé dans un triangle de pierres magiques pour protéger le village de toute malédiction éventuelle. Dans tous les cas il apparaît essentiel de trouver au plus vite le coupable avant qu’il ne fasse d’autres victimes, même si le Bourgmestre soupçonne quelques complicités dans la populace.
Un petit retour au scénario de la Crypte de la Dame Noire qui est entièrement écrit et attend maintenant d'être testé. Je vous propose ici l'épilogue que j'ai écrit et qui correspond à une des issues positives de la partie.

Ce pénible Magistrat et sa bande de pitoyables guerriers de la lumière avaient réussi à tuer les trois cultistes que la Dame Noire avait subjugués. Mais son pouvoir avait eu raison de leur courage et ils avaient fui lamentablement avec la fille du Chevalier de Noire-colline, laissant la Dame Vampire folle de rage. Déjà elle ourdissait une terrible vengeance à leur encontre et ils n’avaient pas fini d’entendre parler d’elle...

Le Magistrat avait triomphé, la fille du Chevalier de Noire-colline était sauvée et en sécurité et son père allait être fou de joie de retrouver sa chère fille héritière. Nul doute qu’une généreuse récompense attendait le groupe de soldats de la lumière. Toutefois la Dame Noire n’avait pas été éliminée et de grandes précautions allaient être nécessaires pour l’empêcher de sévir à nouveau auprès de la jeune Demoiselle. Et le Magistrat était d’avis qu’ils n’avaient pas fini d’entendre parler d’elle et que les habitants des Hauts Plateaux allaient encore subir ses méfaits pendant longtemps. Mais l’intervention des Miliciens du village de Duracine leur avait au moins appris qu’avec de la détermination et une bonne préparation ce mal n’était pas invincible, et peut être même seraient ils capables d’en venir à bout eux même si ils s’associaient aux autres villages de la région.



Je vous lire aussi une liste de profils type pour la bande de soldats de la lumière dirigés par le Magistrat :

Groupe de PJ suggéré :

Magistrat : Combat 2, Vitalité 3, Chef, Courageux, Érudition 1 ; Épée courte sacrée ; Épée courte magique, Targe, Armure moyenne (5+)

Vierge au Bouclier : Combat 2, Vitalité 2, Guérison magique (4+), Érudition 1 ; Épée courte magique, Armure légère (6+), Bouclier (5+)

Barbare : Combat 2, Vitalité 4, Courageux ; Épée de guerre, Armure légère (6+)

Guerrier : Combat 2, Vitalité 3 ; Hache de combat, Armure légère (6+), Bouclier (5+)

Archer : Combat 1, Vitalité 3, Bon tireur 2 ; Arc, Dague, Armure légère (6+)

Arbalétrier : Combat 1, Vitalité 3, Bon tireur 2 ; Arbalète, Dague, Armure légère (6+)


Je vous donnerai accès au lien de téléchargement vers le scénario complet quand il aura été validé par les tests!
Salut la Compagnie,

j'ai procédé cet après midi à mon premier test du scénario La Crypte de la Dame Noire et je vous en livre quelques photos :

Une photo de la surface de jeu : https://imgur.com/mHx9l0U

La mêlée centrale en vue de tuer un des cultistes effectuant le rituel pour voler l'âme de la victime sacrificielle : https://imgur.com/PdgPTg2

Le tombeau de la Dame noire avec sa garde rapprochée et la victime sacrificielle : https://imgur.com/rfSt1kD

je n'ai pas trop eu le temps de finir la partie mais j'en ai tiré déjà certains enseignements majeurs. Je pense désormais procéder par scénettes sur des surfaces de jeu plus petites (12x12 pas ou 16x16, le cas 24x24 étant réservé au scénarios impliquant des mouvements genre escorte de convoi) et éventuellement enchaîner les scénettes au cours d'un même scénario, un peu comme un dongeon crawler plus ou moins linéaire. Chaque scénette serait une petite histoire à elle seule et pourrait impliquer un à trois événements spéciaux.

En conséquence de quoi je réduirais aussi la taille de la bande à 3-4 au lieu de 5-7, ce qui augmentera l'importance de chaque personnage et lui donnera un aspect plus JdR et impliquera aussi une plus grande réflexion lors de sa composition de bande.

Je me suis dit aussi que dans l'optique de retranscrire un jeu comme The Witcher, on retrouverait ce découpage en scénettes de chacune des missions en dehors des séquence de déplacement. Les scénarios d’enquête pourront éventuellement se dérouler sur de plus grandes surface, mais cela restera très spécifique.

L'autre avantage c'est que cela augmentera l'aspect Apéro du jeu, dans le bon sens du terme, rapide à mettre en place pour une partie et à jouer. Qu'en dites vous?
(Modification du message : 25-02-2020, 21:30 par Newlight.)
J'en dis que tes arguments sont convaincants.

le squat
tela-teplula

Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Recueil de mes créations abouties par Newlight Newlight 2 438 10-09-2022, 19:06
Dernier message: Newlight