[regles] Elfes, Déferlement, Berger des Arbres
#1
J'aurais besoin d'une confirmation sur les règles du déferlement.
Il faut bien avec une ligne de vue sur la cible amie pour lancer le déferlement ?
Pour un indépendant, aucun soucis vu qu'on a le pivot gratuit à chaque phase pour pour le Berger c'est relou en fait.
Est ce que quelqu'un joue le Berger et les Rodeurs ? Vous arrivez à utiliser le déferlement ou c'est anecdotique ?
Répondre
#2
Les règles de désignation des cibles pour la magie sont les mêmes que celles de tirs : il te faut donc une ligne de vue sur la cible de déferlement Wink . En pratique, la grande taille de la figurine (taille 5) aide pas mal à dégager une ligne de vue mais reste le souci de l'orientation parfois difficile si on n'a pas vraiment prévu son coup.

Le Berger je le joue en Forces de la Nature avec des élémentaires de terre. Son déferlement fournit un bon complément à celui du ou des druides mais s'il en est la seule source à mon avis c'est souvent insuffisant. De plus la figurine est trop cher en points pour n'être utilisée qu'en soutien d'autres unités.

Chez les elfes la situation est différente car même si le Berger est très bien par lui-même et tout à fait prenable seul, la seule unité accessible aux elfes qui bénéficieraient du sort ce sont les Forest Walkers (Rôdeurs en VF ?). Et ils sont irréguliers...
Répondre
#3
Oui c'est bien ce qui m'embête avec les rodeurs. Ils ont le cul entre 2 chaises. C'est tentant car ils ont une bonne résistance et sont éclaireurs mais une unité à 200 pts on a envie de la rentabiliser. Et s'il faut monopoliser une fig encore plus chère pour les faire charger c'est pas rentable. Et effectivement l'irrégulier est souvent gênant...
Mais comme tu dis, le soucis c'est sûrement qu'on manque de redondance pour jouer du déferlement avec les elfes.
Répondre
#4
Peut-être à utiliser en conjonction avec les Kindred Gladestalker ? A 130 points l'unité minimale d'éclaireur (irrégulière), ça peut peut-être s'avérer intéressant même si sur le papier je n'y crois beaucoup, ils voleront au moindre dégâts (ils payent trop cher leur 8 tir 24 pouces à 4+).

Les simili-lémures sont à mon avis plus intéressants dans la liste des 'elfes sylvains'.

Les elfes de base souffrent vraiment d'unités très cher et du trop de troupe irrégulières. A voir si une approche avec plein de petites unités ne fonctionnerait pas mieux ?
Répondre
#5
Pour moi le berger c'est plus un gros monstre qui rentre dans le tas donc je trouve le déferlement un peu anecdotique en effet.
"L'important c'est de jouer"
Papa Wargamer, ma chaine Youtube dédiée aux Wargames (découverte de jeux, rapports de batailles, VLOG évènements)
Association ALESIA à Antony (92, limite 91) : http://associationalesia.forumactif.com/forum
Répondre
#6
Merci messieurs ça confirme mon impression.

Pourquoi avec les sentinelles ? parce qu’ils sont avant-garde aussi ?

La chasse sauvage est pas mal c'est un peu une garde du palais qui échange sa force contre l'éclaireur. Ca peut être bien d'avoir un régiment de chaque.
Répondre
#7
Le berger c'est pour cogner, je ne me suis jamais servi de son déferlement. Je le joue en général davantage avec la chasse sauvage qui a pris un bon up (chez moi c'est des dryades :p), Résistante et beaucoup d'attaques, plutôt mobile, c'est une unité que l'adversaire peut difficilement ignorer. Je trouve qu'ils sont différents des Gardes du Palais : Y a pas de Force destructrice, ils sont plus résistant et ont un volume d'attaque plus grand.

Les sentinelles sont bien pour provoquer des tests de moral sur une unité esquintée mais c'est cher malgré d'indéniables qualités (possibilité de bouger et tirer sans malus, du 4+ de base, éclaireur, facilité à prendre à revers). J'ai testé plusieurs fois en MSU (3 ou 4 troupes) et ce n'est pas ridicule mais ça ne retourne pas une partie. Le plus gros soucis c'est qu'on manque méchamment d'unités peu cher qui tabassent moyen et capable de tenir la ligne aussi bien que d'autres. Par exemple pour jouer souvent contre les nains et force des abysses, il n'y a pas photo, leurs unités de base (abyssaux mineurs / cuirassiers) sont vraiment plus solides sur plusieurs tours en plus d'être moins cher.

Du coup on est tenté de jouer sur nos forces (cavalerie / rapidité) mais on se confronte rapidement à un autre problème : Le manque de volume d'attaque. le souci d'une armée d'élite c'est que même si elle vient à taper fort, elle ne tapera jamais assez pour gérer le même nombre de points chez l'adversaire qui a des unités moins coûteuses.

C'est difficile les elfes .... Alors j'ai trouvé une solution : Je ne joue plus de personnages spéciaux sauf :

- Argus Rordinar : Le super porte bannière de la mort
- Seigneur des dragons : Il coûte cher mais il a toujours été rentabilisé tellement il meule.

Avant j'aimais bien joué un mage ou un prince sur cheval (ça m'arrive encore pour celui-ci) ou bien un roi. Mais c'est souvent autant de points qui permettrait de sortir une unité, même en troupe. Alors autant jouer une unité. Après tout se défend (un mage boule de feu n'est pas forcément moins efficace qu'une troupe de tir ...) mais j'essaye de sortir un maximum de volume d'attaque. Et donc ça devient rare que je sorte sans 2 régiments de chasse sauvage.

Ah au fait, jouez avec des vrais tables suffisamment chargé de décors, sinon vous partez encore plus handicapé. J'utilise Epicdwarf pour organiser mes décors et ça permet de réduire la supériorité abusive des nains au tirs (purée les fusiliers là avec du perfo2 à 24ps de série >__<)
Partir, c'est mourir un peu. Mourir, c'est partir beaucoup.
Répondre


Atteindre :