Age of Sigmar et règles multicouches, vrai ou faux problème ?

25 réponses, 6256 vues

Perso j'aimerais plus jouer en narratif mais en lisant les règles de ce mode de jeu, je vois pas comment ça pourrait être intéressant, il y a trop de déséquilibre à mon sense, se qui rend les petites règles supplémentaires de ce mode de jeu obsolète.
Il m'est venu une réflexion en lisant les règles l'autre jour.

Pourquoi Games Workshop ne fait pas comme Kings of War (par exemple)/Dead Zone/Warmachine&Hordes (pour ne citer que ces trois jeux) c'est-à-dire proposer un corpus de 20-30 règles spéciales identifiées par un mot-clef. Mot-clef que le rédacteur va mentionner dans les règoles spéciales du warscroll au lieu d'avoir à tout réécrire à chaque fois. Ils aiment bien se compliquer la vie pour rien.

Certaines règles sont plutôt récurrentes et elles se prêteraient bien à ce traitement. Je pense au déploiement avancée (qui te permet d'apparaître à au moins 9 pouces de toute figurine ennemie au...) aux innombrables relance des 1 pour blesser ou toucher, +1 en Bravoure, bonus en charge, les sauvegardes non-modifiables qui pourraient être résumées très simplement en ward save 5+ par exemple, les relances contre un certain type d'ennemi, etc...

C'est d'autant plus étrange que du temps de Warhammer Battle, ils avaient bien ce mode de fonctionnement (éclaireur, tirailleur, attaques empoisonnées, peur, terreur, tenace, haine, etc...). Une vraie régression pour le coup.
(Modification du message : 25-06-2021, 13:28 par Jalikoud.)
Exactement, je me faisais la même réflexion, parce qu'à l'époque de battle, il y avait aussi du multi couche mine de rien :
- règles de base
- règles d'armées
- règles spéciales des unités (mais incluses dans le livre de base)
- règles spéciales uniques des unités
- règles de composition d'armées différentes parfois (surtout en V6 je crois)
- règles de tous les objets magiques (et y en avait un paquet, compter 2 et 4 par personnage)

Bref, c'était pas "simple". Je crois que, me concernant, c'est le fait de devoir partir de zéro pour AOS en terme de règles qui me rebute. J'ai appris les règles de Warhammer à 11 ans avec la V6 et globalement, une unité frénétique en v6 et en v8 c'était la même chose. Là il faut de nouveau faire l'effort de tout lire, de tout assimiler, tout retenir.

Pour te répondre quand même Jalikoud, à l'époque du passage à AOS j'avais trouvé ces règles spéciales assez cool parce que certes elles ont le même effet mais elles mettaient l'accent sur le fluff. Si deux unités ont la même capacité de +1 pour toucher, l'une sera décrite avec la foi inébranlable en leur dieu qui guide le bras de ses fidèles et l'autre mettra l'accent sur le talent de l'unité pour l'escrime, fruit de décennies d'entrainement blablabla. Au final ça alourdit le corpus mais ça donne plus de personnalité que d'écrire juste un nom générique de règle spéciale.
(25-06-2021, 13:22)Jalikoud a écrit : Il m'est venu une réflexion en lisant les règles l'autre jour.

Pourquoi Games Workshop ne fait pas comme Kings of War (par exemple)/Dead Zone/Warmachine&Hordes (pour ne citer que ces trois jeux) c'est-à-dire proposer un corpus de 20-30 règles spéciales identifiées par un mot-clef. Mot-clef que le rédacteur va mentionner dans les règoles spéciales du warscroll au lieu d'avoir à tout réécrire à chaque fois. Ils aiment bien se compliquer la vie pour rien.

Certaines règles sont plutôt récurrentes et elles se prêteraient bien à ce traitement. Je pense au déploiement avancée (qui te permet d'apparaître à au moins 9 pouces de toute figurine ennemie au...) aux innombrables relance des 1 pour blesser ou toucher, +1 en Bravoure, bonus en charge, les sauvegardes non-modifiables qui pourraient être résumées très simplement en ward save 5+ par exemple, les relances contre un certain type d'ennemi, etc...

C'est d'autant plus étrange que du temps de Warhammer Battle, ils avaient bien ce mode de fonctionnement (éclaireur, tirailleur, attaques empoisonnées, peur, terreur, tenace, haine, etc...). Une vraie régression pour le coup.
Je redis en partie ce que dit slagash avec un autre angle ;
C'est très probablement un reliquat de la v1 d'AoS très pensée pour des nouveaux joueurs qui découvrent ce type de jeu avec quelques figurines.
Au lieux de faire la lecture de règles inutiles et du Book keeping pour passer du mot clef à la règle sans arrêt (pour les débutants je le rappelle), tu as tout sur une carte. Autre avantage, la narration démultiplié sur tout le corpus de règles pour augmenter l'immersion, via le nom de la règle (même si elle fait la même chose qu'une autre) et le petit descriptif en début de règle.
Avec la V3 on est effectivement fort le cul entre deux chaises (vétérans optimisateur VS nouveaux joueurs narratifs), ça montre la limite du produit tout public.
Il me semble que ça a été fait à un moment donné avec la V4 de 40k.

Mais à mon avis c'est une fausse bonne idée pour un jeu qui s'adresse au public le plus large possible.

D'expérience les gens trouvent plus accessible d'avoir des cartes avec tout écrit dessus même si ça prend plus de place et qu'il y a des redites.

Par exemple, je trouve Malifaux, où chaque maître et chaque bande va avoir une flopée de règles et coups spéciaux, beaucoup plus compliqué que Infinity, où les règles sont génériques et globalement tu retrouves les même dans des combinaisons un peu différente dans chaque armée.

Néanmoins si on fait un rapide sondage je suis sûr qu'une majorité de gens trouveront Malifaux plus simple et plus accessible, alors qu'il y a plus de règles.

(Perso je préfère encore jouer avec zéro cartes et zéro livre juste mon téléphone, quelques feuilles imprimés a la limite et ma mémoire ... Tongue

En pratique je sors d'un tournoi AoS sur une weekend, mon premier, je crois que les fois où un livre ou un warscroll ont été consultés se comptent sur les doigts d'une main).
(Modification du message : 25-06-2021, 17:48 par Marduck.)
Après, des mots clés communs c'est quand même plus simple pour la communication, notamment en tournoi :

"Mes joueurs d'épées ils ont "Nous ne failliront point" ça leur permet de ne pas avoir de malus au commandement même s'ils ont perdu le combat"
"Ah ok, c'est comme mes ventres durs, ils ont "On est là pour bouffer !" et ça fait la même chose."

EDIT : Oui je raisonne toujours en V6, la puissance d'unité me manque LOL
(Modification du message : 25-06-2021, 18:07 par Slagash.)