Raconter une histoire avec des pitous

21 réponses, 4398 vues

Je suis d'accord avec la queue quand je peins une armée à mon humble niveau j'essai de raconter une histoire en faisant des conversions, en mélangeant des gammes et en travaillant les socles pour que la majorité des figurines racontent une histoire et toutes ces histoires réunis en forme une globale.
On ouvrirait pas un topic "peindre une armée vs peindre pour un concours : comment raconter une histoire avec nos pitoux ?" ?
(31-03-2022, 11:14)Jackard a écrit :
(31-03-2022, 01:45)Reldan a écrit : @"Egill" c'est plus facile de raconter une histoire ou a minima de poser une ambiance avec une armée qu'une seule fig. Quand tu travailles vraiment le truc, le nombre de pièces sont autant de possibilités pour étoffer un univers. Cf le 28 mag.
Je suis pas vraiment d'accord, les armées ça peut être impressionnant mais ça reste limité par le côté jeu et fonctionnel des figurines et unités. Alors qu'une fig seule telle qu'on en voit dans les concours ça raconte vraiment ce qu'on veut. Et puis bon le temps de peindre une armée de disons juste 100 figurines à un niveau élevé, ben on peut aussi peindre plusieurs figurines individuelles qui vont chacune raconter une histoire différente.
Qui parle de 100 figs ?
Sur un dio ok mais une fig du golden demon sur un socle de jeu ben désolé tu as les mêmes contraintes qu'une fig de jeu.
Surtout quand la fig en question n'est pas converti et qu'elle respecte scrupuleusement les canons du studio GW
Personnellement je suis joueur avant peintre donc je fais massivement de la peinture d'armée. Ca raconte pour moi une histoire, juste différemment d'une unique peinte de cheminée. Je pense que le débat n'a pas trop lieu d'être.

La figurine de cheminée seule se suffit à elle même pour raconter l'histoire
La figurine d'armée n'a aucun sens toute seule. Elle prend son envergure au sein d'un ensemble. L'histoire qu'elle raconte avec ses copines sera racontée de manière différente ... mais sera quand même racontée.

Le simple fait de choisir un schéma d'armée, ce n'est pas neutre et ça raconte des choses. Un soclage ça peut raconter des choses. Un ensemble ça raconte des choses.

Citation :(je précise au cas où , et ceci explique certainement cela, que je suis incapable de peindre une armée (et j'ai pas envie surtout... peindre à la chaîne m'évoque un peu une file d'attente interminable à un quelconque service administratif où t'as pas envie d'être) et que je considère que je suis loin d'avoir le niveau vraiment "cheminée" des fig de ce GD... t'façon j'ai pas de cheminée et je joue plus).

Normal que ça t'évoque ça vu ton niveau de peinture bien au delà des standards du commun des mortels. Tes peintures défoncent et sont clairement du niveau "cheminée". Si tu abordais une armée de 200 pitoux avec ce niveau, tu m'étonnes que ce serait un chemin de croix. Mais ça ne l'est pas pour celui qui utilise les techniques table-top de peinture d'armée. C'est une autre manière d'envisager la peinture, d'envisager la figurine. On ne cherche pas le rendu de chaque figurine individuellement, mais un rendu d'ensemble. Et parfois ce qui est beau tout seul ne rend pas bien dans un tas. L'inverse est vrai aussi, note.

Citation :Parce que les deux demandent autant de temps, mais l'un demande une technicité et peut-être une créativité supérieure

Pas spécialement d'accord. C'est pas une technicité supérieure selon moi, c'est une technicité différente. Qui s'apprend, se développe et se maitrise. T'as des gars qui sont des tueurs sur des figurines individuelles et sur leurs peintes d'armée .... meh. Je pense par exemple à Caïman, un excellent peintre de figurine individuelle, mais quand je vois ses peintes d'armée bourrée d'aérographe pas forcément repris, je les trouve jamais folle. Après c'est peut-être une histoire de niveau de commission, mais moi ça me vend pas du rêve parce qu'il passe à côté de grands principes tabletop. Pourtant le gars est à mille milliards de lieu au dessus de moi en terme de niveau de peinture et de technicité.

Pour la créativité ... meh, je saurai sûrement jamais peindre une bannière comme toi, mais je me débrouille autrement :

[Image: UsXsHOv.jpg]

[Image: f3bFWG4.jpg]


Bref je pense que tout est exploitable LOL
J'entend bien tout ça. Et même si vous faites grand cas de mon niveau, je vois régulièrement des armées entières peintes avec un niveau qui n'est pas loin du mien (parfois même meilleur), et j'en reste sur le cul.

Moi j'arrive à obtenir des bouts d'armée peints au bout de plusieurs années d'efforts. Je ne comprend juste pas comment obtenir un tel résultat en quelques mois.

Citation :
Citation :Citation :
Parce que les deux demandent autant de temps, mais l'un demande une technicité et peut-être une créativité supérieure

Pas spécialement d'accord.

Note que ma phrase prenait tout son sens avec la suite: je n'ai jamais nié que la peinture d'armée pouvait être ultra technique et créative... mais ce n'est pas une obligation. Alors que pour peindre une fig de niveau concours (parce que les cheminées c'est plus très courants.... Pis moi je n'hésiterais pas une seconde à jouer avec les miennes... alors certes, c'est plus compliqué quand c'est vraiment une fig cheminée/concours avec un socle qui est presque un mini diorama (c'est là où je dis que c'est même pas mon optique la cheminée).

Sur le Warfo, y a un mec qui peint une armée d'orques et gobelins pour battle... chaque fig est une pièce "cheminée", pourtant le gars peint une armée. Sa troupaille, on sent qu'il est allé plus vite, mais si les photos sont fidèles à la réalité, il a un rendu de dingue quand même.

https://www.warhammer-forum.com/index.ph...p/page/10/

La dernière photo qu'il a posté, un squig, m'a mis une telle claque que je cherche encore des bouts de ma mâchoire. Le mec peint littéralement une armée composée de fig de concours. bon ok, son armée semble loin d'être complète. il a l'air de faire un peu comme moi: il peint pour le plaisir et s'en cogne du rendement. Mais quand même, ce que je veux dire, c'est qu'il ne peint pas du tout en optique "cheminée", et que peindre au mieux de ses capacités n'est pas forcémment réservé au concours.

Perso je continue malgré le fait que je ne joue plus du tout, à adopter des logique d'armées. La raison en est simple: ce qui nous a fait plonger là dedans, ce sont les photos des bouquins de règles, des WD, ou autres, avec des armées entières de fig peintes sur des tables avec des décors de fou.

il me suffit d'ouvrir le bouquin de règles de Warhammer V5 pour me rappeller ce qui m'a fait plonger. Les vieilles photos de fig aux couleurs criardes au milieu de maisons médiévales fait main, avec des arbres 'touffes" vert goeblin et un fond peint avec un ciel d'orage et trois montagnes esquissé, ça a un sacré putain de goût de madeleine à mamie.

Du coup c'est ça qui m'étonnait dans l'avis initial: j'ai du mal à comprendre pourquoi on fait une telle scission entre la peinture de cheminée et la peinture d'armée.

Moi ce qui m'impressionne le plus, ce sont les gars qui sortent des armées entières avec un niveau cheminée!

Parce que peindre une armée entière avec 3 coups d'aéro en 15 jours, je pense qu'à condition de pouvoir se payer le bon matos, tout le monde en est à peu près capable.
(Modification du message : 16-04-2022, 12:04 par Egill.)
Le type tue le jeu avec sa grande bannière orque!

Mais, je connais mon temps et mon niveau de peinture, donc, j'admire, voir je salue le niveau, mais je continue à m'amuser avec mon petit niveau à moi. En finissant mon armée d'orks pirates, je me suis rendu compte que, malgré le temps passé dessus, je m'étais fortement amusé. Du coups, mes prochaines armées 28mm seront obligatoirement faites avec des figs customisés. Plus d'achat avec des figurines à seulement peindre (sauf si c'est du métal, et encore, je pense que mes troupailles cygnar vont avoir droit à la pince coupante!). Bidouiller toutes ses figurines est un bon moyen de raconter un truc.
On peut raconter des histoires a travers des figurines et des peintures, mais aussi a travers des parties. Perso c'est ma principale motivation pour les battrep Âge of Sigmar avec La Reine des Neiges.
L'histoire qu'on met en scène et que je vais raconter avec moults effets spéciaux m'intéresse plus que l'aspect victoire ou défaite. Comme un JDR en fait.
Et c'est aussi ça qui motive pas mal de mes peintes.
@"Egill" tu te focalise beaucoup sur le niveau mais c'est pas ça qui fait que ça va plus ou mieux raconter une histoire.
D'ailleurs dans ton exemple d'armée orques c'est plus le style qu'on remarque que la technique, je ne pense pas que le gars passe des dizaines d'heures par fig comme un peintre de concours.
Assez d'accord avec Reldan :

Citation :Du coup c'est ça qui m'étonnait dans l'avis initial: j'ai du mal à comprendre pourquoi on fait une telle scission entre la peinture de cheminée et la peinture d'armée.

Parce que pour le commun des mortels, atteindre le niveau "cheminée" pour une armée complète c'est quasi impossible. L'armée que tu montres sur le Warfo, c'est vachement beau, personne ne dira le contraire. Mais combien de personnes sont capables d'aligner un tel niveau sur toutes les figurines sur toute une armée ? On a un travail, une famille et plusieurs passions dévorantes.

La scission n'a qu'un sens : le sens pratique. Si tu veux jouer full paint, il est préférable d'adopter des techniques de peintures d'armée pour peindre des armées. Tu peux adopter des techniques de peintures de cheminées pour buste et/ou figurines individuelles pour une armée, mais c'est un choix. Personnellement, rien que sur KoW, j'ai 6 armées en cours. J'essaye de jouer au maximum full paint (et je m'y contrains en tournoi). Du coup j'adopte les techniques me permettant d'avoir des armées chouettes pour jouer (et initier / prêter du coup, d'où l'intérêt d'avoir plusieurs armées).

Je te cite :

Citation :et que peindre au mieux de ses capacités n'est pas forcémment réservé au concours.

Je peins TRÈS clairement en dessous de mon niveau au quotidien. Sans me la péter. Je suis capable de peindre d'un bien plus grand niveau que ce que je fais sur mes armées. Je l'ai déjà prouvé. Et oui, comme tu dis ce n'est pas réservé aux concours. Ca m'arrive de pousser un peu plus ma peinture sur des personnages, peut-être même y vais-je au max de ce que je peux faire. Difficile à dire. Mais que penses-tu de cette réponse :

" Si peindre au mieux de ses capacités, n'est pas forcément réservé au concours ; peindre au mieux de ses capacités n'est pas forcément un sacro-saint graal, non ?"


Citation :Moi ce qui m'impressionne le plus, ce sont les gars qui sortent des armées entières avec un niveau cheminée!

Et donc cela ne dit que ça : Toi, tu aimes ce genre d'armée. Même si c'est contradictoire avec ce que tu dis juste avant ici :

Citation : "Perso je continue malgré le fait que je ne joue plus du tout, à adopter des logique d'armées. La raison en est simple: ce qui nous a fait plonger là dedans, ce sont les photos des bouquins de règles, des WD, ou autres, avec des armées entières de fig peintes sur des tables avec des décors de fou.
il me suffit d'ouvrir le bouquin de règles de Warhammer V5 pour me rappeller ce qui m'a fait plonger. Les vieilles photos de fig aux couleurs criardes au milieu de maisons médiévales fait main, avec des arbres 'touffes" vert goeblin et un fond peint avec un ciel d'orage et trois montagnes esquissé, ça a un sacré putain de goût de madeleine à mamie."

Tu décris davantage des armées peintes ... avec des techniques table top de peinte d'armée ... En tout état de cause ça n'impacte pas vraiment le côté "raconter une histoire".

Citation :Parce que peindre une armée entière avec 3 coups d'aéro en 15 jours, je pense qu'à condition de pouvoir se payer le bon matos, tout le monde en est à peu près capable.

Challenge accepted, je te regarde faire Smile Parce que balancer ça sans avoir soi-même tester, ça me semble grandement abusé. Et quand bien même tout le monde serait capable de le faire, en quoi ce serait un problème ? Si c'est comme ça que les gens s'enjaillent ? Ce serait comme si quelqu'un te reprochait de passer des heures à peindre 1 seul pitou et de même pas jouer avec et t'accusait de ne pas être un vrai figuriniste.
Nan mais je crois qu'on parle la même langue, mais avec une débrousailleuse en route entre les deux...

Citation :Mais, je connais mon temps et mon niveau de peinture, donc, j'admire, voir je salue le niveau, mais je continue à m'amuser avec mon petit niveau à moi.

Citation :Parce que pour le commun des mortels, atteindre le niveau "cheminée" pour une armée complète c'est quasi impossible. L'armée que tu montres sur le Warfo, c'est vachement beau, personne ne dira le contraire. Mais combien de personnes sont capables d'aligner un tel niveau sur toutes les figurines sur toute une armée ? On a un travail, une famille et plusieurs passions dévorantes.

Il faut dire que le titre du sujet a été fort mal choisi car c'est restrictif par rapport à la discussion de départ.

La phrase sur laquelle j'ai réagie est la suivante.

"je suis aujourd'hui plus impressionné par un joueur qui aura été au bout d'une armée, même avec un niveau de peinture allant de normal à très bon, plutôt que par de la peinture de cheminée."

On parlait donc bien de niveau de peinture et du fait que l'on était impressionné par lui et pas de raconter une histoire avec des figurines. D'où le malentendu. Parce que sur le fait de raconter une histoire avec des figurines, je suis à peu près d'accord avec vous.

En outre, je n'ai jamais dit qu'une façon de faire était supérieure ou meilleure qu'une autre.

Evidemment qu'une armée convertie avec amour selon un thème un peu barré et peinte avec des techniques rapides (éventuellement avec des couleurs bien choisies et un style particulier) va avoir infiniment plus de charme qu'une armée peinte de main de maître, mais de façon très lisse et convenue ou même qu'une figurine unique peinte niveau concours mais sans aucune patte.

Ceci dit, ce que je voulais dire, c'est que dans l'absolu, perso, je suis plus impressionné par une armée pleine de caractère, convertie avec passion ET peinte de main de maître.

Ca ne veut pas dire que c'est la seule et unique façon de faire. J'ai envie de dire que c'est même pas forcément le but. Moi peindre des centaines de figurines d'une même armée, ça ne m'intéresse même plus... pas plus que de passer 100h sur un piéton et son socle scénique! Justement, oui, je me raconte des histoires avec mes figurines en les peignant comme j'ai envie, ni plus, ni moins.

D'ailleurs à tout prendre, je suis plus impressionné par une armée peinte avec un schéma bien choisi et bien appliqué qu'une unique figurine de concours. Je suis peu client des dioramas par exemple. Car en effet, pour moi le récit que porte une figurine va être dans ce qu'elle suggère, dans le potentiel narratif qu'elle porte. L'histoire que raconte un diorama va être limité par rapport aux milliers d'histoires que raconte une figurine simple ou une armée.

D'ailleurs.... ben j'ai jamais peint de figurine dans une optique concours. Et mes fig ne sont pas des fig de concours contrairement à ce que certains pensent. Elles sont bourrées de défauts, sont très académiques dans leur mise en couleur (j'essaye de choisir des schémas efficaces et qui disent quelque chose, c'est ça qui compense les défauts techniques), et comme je el disais, je peint toujours selon des optiques d'armées (petites, mais pas selon des optiques de figurines individuelles).

J'ai essayé une fois ou deux, et les fig concernées sont en WIP dans des cartons depuis des éons. Ca me saoule et c'est pas mon truc. Parce que je trouve que c'est déjà horriblement long de peindre comme je le fais, Ca n'empêche pas que je suis très impressionné par ce que sortent certains peintres de cheminée. Les peintures de R Gray par exemple, ça me laisse sans voix.

Bref, y a pas de meilleure manière de faire parce que c'est un loisir, et qu'on se raconte tous des histoires à notre manière avec. C'est subjectif. Le niveau de peinture d'une pièce ou d'une armée repose tout de même d'avantage sur des critères objectifs (plus ou moins évidemment), et je pensais que c'était de ça qu'on parlait à la base.

Citation :D'ailleurs dans ton exemple d'armée orques c'est plus le style qu'on remarque que la technique, je ne pense pas que le gars passe des dizaines d'heures par fig comme un peintre de concours.

C'est possible.... m'enfin le squig à la fin là, je vois pas comment obtenir un tel résultat sans y passer beaucoup de temps.

Et puis après, quand on parle de figurines peintes de main de maître, c'est pas forcément le nombre d'heure qui est important mais le rendu final. C'est aussi pour ça que ceux qui sont capables de sortir des armées entières avec ce rendu sont certainement ceux qui m'impressionnent le plus.

Citation :" Si peindre au mieux de ses capacités, n'est pas forcément réservé au concours ; peindre au mieux de ses capacités n'est pas forcément un sacro-saint graal, non ?"

Sacro saint non. en effet c'est pas un dogme. On s'en fout c'est un loisir. Mais.... c'est quand même ce qui m'impressionne le plus. Ca ne veut pas dire que c'est la seule façon de faire qui m'impressionne.

Citation :Et donc cela ne dit que ça : Toi, tu aimes ce genre d'armée. Même si c'est contradictoire avec ce que tu dis juste avant ici :

Non, y a pas contradiction. Ce n'est pas parce que je trouve un truc extraordinaire que je vais nécessairement avoir la même approche. Je continue à peindre avec des logiques d'armées et je n'aime pas peindre "façon concours" avec une logique de figurine individuelle. Mais ceux qui le font m'impressionnent beaucoup. Et ça ne m'enlève rien de le reconnaître. Apprécier quelque chose n'est pas forcément se juger soi-même ni même juger les autres.

Notre culture a tendance à faire de l'élitisme partout, avec ne approche très compétitive, et en particulier avec ce qui concerne les domaines du savoir et de l'art. Les artistes et savants sont mis sur une sorte de piédestal que l'on admire autant que l'on déteste parce qu'on est pas à leur place. Et d'ailleurs on passe ainsi à côté du fond qu'ils apportent, souvent source d'un enrichissement surprenant si on met les questions d'ego de côté.

C'est une façon de voir les choses qui n'est pas la mienne et contre laquelle je me bas intérieurement quand mon ego se rebelle. Je peux être ébahis par les production figurinistique d'un R Gray sans pour autant trouver que mes propres productions sont nazes parce que j'y passe un temps de dingue sans atteindre la moitié de son niveau.

Et c'est pareil pour d'autres domaines: je suis un très médiocre musicien qui se liquéfie à l'idée de jouer devant un public. Je suis ébahis par la virtuosité de certains musiciens qui jouent du même instrument. Et parfois si je n'y prend pas garde, cette virtuosité et cette aisance blessent mon ego. Et c'est vraiment dommage parce que je passe du coup à côté de quelque chose.

En outre, pour moi, les histoires que je me raconte avec mes figurines et les petits morceaux que je gratouille mal sur mon luth, avec tous leurs défauts et leurs limites, sont irremplaçables parce qu'expérimenter soit même procure des sensations et des réalisations impossibles autrement.

Faut arrêter de faire des hiérarchies partout. Ce qui n'empêche pas de reconnaître le niveau de maîtrise ou de technicité de quelqu'un d'autre.

Citation :Parce que balancer ça sans avoir soi-même tester, ça me semble grandement abusé.

Faut aussi arrêter de prendre la mouche tout le temps et de voir des jugements de valeurs partout. J'ai dit ça comme ça, pour faire comprendre l'objet de mon propos. Tout n'est pas forcément prétexte à savoir qui c'est le plus fort. C'était d'ailleurs pas du tout le sens de mon propos. Ce dernier avait vocation à dire qu'une armée (ou une simple figurine) peut être peinte à l'arrache en trois coup de pinceaux/d'aérographes. Par contre, une peinture de "cheminée", c'est beaucoup plus compliqué. Ca ne veut pas dire que je en reconnais pas le talent et les efforts pour peindre une armée entière, bien au contraire! J'ai d'ailleurs reconnu en être incapable.

Sinon il suffit de me mettre le mot "challenge" quelque part pour me faire tourner les talons.

Té je m'en vais retourner tester mes techniques de brossages et de contrast sur mes vampires! Smile (et là ce n'est pas une façon de parler! c'est vraiment ce que je teste en ce moment... )
(Modification du message : 18-04-2022, 13:14 par Egill.)