Des Jeux de Rôle en financement participatif
Sympa pour créer une "toile de fond" dans une campagne SAGA...
Répondre
bon ben a kraké pour trudvang chronicle .... Marre de traîner ici moi ..
Geek LVL60 : http://rafpark.wordpress.com

"Parangon du Krakaje, l'archange de l'achat compulsif le plus en aveugle possible, le champion international du fanboyisme !"




Répondre
J'avais zappé ce sujet moi... je comprend mieux pourquoi je me sentais un peu seul sur le sujet de Trudvang.

Pour Trudvang justement, j'ai passé mon tour... Le BG semble quand même assez anecdotique dans les bouquins de base et c'est quand même ça qui m'intéresse (les pavés de règles, à lire, ça me fait un peu l'impression de lire l'annuaire téléphonique... et ça fait cher les pages jaunes quand même). Je me les prendrais en boutique une fois le jeu sorti.

Citation :Tieng, en passant, on a un petit jeu prometteur sur les Ages Sombres en Glaouichie :

ca a l'air pas mal ça, surtout avec une illu d'Hodgson (vraiment con qu'il ait lâché The one ring), tout de suite, ça fait envie.

Même si...

The barbaric English have long since swept over Britain, their passage shrouded by the smoke of burning cities. For six generations they have been masters of the best part of the island, driving the native Britons before them with bloody iron or taking them as thralls and subjects, until the wretched heirs of the Roman kings can have refuge only in the western mountains or the cold northern lands. The magnificent Roman cities of old have been thrown down, the roads have grown wild and perilous, and even the kings of the English must live in thatched wooden halls and ride from one royal villa to the next merely to feed their companions. It is an age of darkness, poverty, and unsleeping war.

Four generations ago the English turned Christian under the ministrations of Roman missionaries and Irish monks. Scattered across their untamed lands are the minsters of these clergy, strongholds of learning and Roman civilization against the hard ways of the English tribes. Only in the minsters can stone buildings be found, with windows of glass and artisan-monks fashioning wonders to adorn their altars and reward the generosity of great lords. Brave abbots and wise abbesses rule these strongholds, always seeking to lift their kinsmen from their cruel ways and iniquities, and always in need of strong heroes to help them in their work.


Mouais... Coucou les clichés sur les "barbares" et les païens... Quand c'est qu'on va lâcher l'idée que Rome c'est la lumière et le reste c'était les ténèbres?

Citation : une campagne qui sent le nord pour Darkrunes

Je connaissais pas Dark Runes... Ca m'intrigue. Pas sûr d'être en phase avec certains choix là non plus (les gaulois en empire avancé technologiquement, gné?), mais faut que je me renseigne.

Ca me fait pas mal penser à Darkland, l'univers de Mierce Miniatures.
Répondre
Hop, GODS sur Ulule ajouté en page 1.
"Je connaissais une Polonaise qui en prenait au petit-déjeuner."
Répondre


Atteindre :