L'antispecisme est il un humanisme?
#1

Citation :
Il y a 20 heures, Ragnar a dit :




 




PETA Asks GW to Remove Fur from the Grimdark




 




C'est un canular?






Toi, tu dois pas souvent avoir l'occasion de côtoyer des vegans et des antispecistes...


Répondre
#2


tu veux dire ceux qui bouffent les plantes qui nous fournissent l'oxygène alors que moi je bouffe de la vache qui balance du methane ?? C'est bien ça [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_laugh.png[/img]



 




Avant de me prendre une volée de bois vert bio, je suis ok sur le principe de protéger les animaux et contre la vente de fourrure, renvoyer l'image jusque là .... ça me fait sourire. Et puis RMC ils vont être dans la merde a devoir refaire toute leur prog de l'après midi sur leur trucs spécial trappeurs :D


Répondre
#3

Citation :
il y a 43 minutes, Boulicomtois a dit :




Toi, tu dois pas souvent avoir l'occasion de côtoyer des vegans et des antispecistes...






De manière virtuel tous les jours sur ce forum mais j'ai pas l'impression que l'on accable tant que ca les poulpatocentristes dans ton genre [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_rolleyes.gif[/img]. Tu te sent ostracisé [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_happy.png[/img]?




 


Répondre
#4

Citation :
il y a 11 minutes, DV8 a dit :






De manière virtuel tous les jours sur ce forum mais j'ai pas l'impression que l'on accable tant que ca les poulpatocentristes dans ton genre [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_rolleyes.gif[/img]. Tu te sent ostracisé [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_happy.png[/img]?




 




Je ne suis pas ostracisé parce que je suis lourdement armé, et que je mange essentiellement des cultistes plus que des animaux. Et puis, je reste quand même un Grand Ancien, ancré dans des temps immémoriaux, je suis donc pardonné pour les pratiques barbares de l'époque.




 




Plus sérieusement, ma femme étant éleveuse de bovins pour la viande, je peux te dire qu'ailleurs que sur ce forum, oui, les végans et anti-spécistes sont assez virulents.


Répondre
#5


Putain ça me fait penser au débat "boobs service". C'est pour moi du même acabit. Je refuse d'acheter toute fourrure animale, jusqu'au (faux) cuir de mes blousons et canapés. Mais bordel c'est des figurines .... Un peu de recul là-dessus, un peu d'explication et de sens et voila .... 




Ok c'est pour faire le buzz, mais c'est du bad buzz. Certes le bad buzz ça reste du buzz, cependant .... bah si je connais pas j'ai pas envie de soutenir PETA. Alors que je suis habituellement d'accord avec leurs actions (même si certains procédés pour faire le buzz comme celui-ci me fait un peu gerber).


Répondre
#6

Ca fait surtout pas très sérieux. On sombre dans le ridicule et ils perdent toute crédibilité. N'ont-ils pas des combats plus nobles à mener?

Répondre
#7

La peta est quand même connue pour faire ce genre de coup d'éclats, c'est ps la première fois. A priori, ils ont déjà emmerder les mecs qui ont fait l'incroyable super meat boy (j'imagine que c'ets a cause du passage des écureuils) mais également ubisoft sur assassin's creed black flag, avec la chasse aux baleines. Bref c'est récurrent, c'est stupide, mais on en parle et ça leur fait de la pub. De la mauvaise pub pour une bonne cause et c'est bien dommage.Ce qui est le plus triste c'est que ces gens ne sont pas capables de distinguer le réel du virtuel et fictif. Enfin, j'imagine que c'est réfléchi dans chaque mot et chaque phrase, leur communiqué, pour faire parler d'eux, ce qui, je trouve, ne rend pas service à la cause qu'ils défendent.

Répondre
#8


Au delà de la pub (toute pub est bonne à prendre, même la mauvaise) et sans vouloir remettre les boobs sur le tapis, il y a aussi une chose qui est pas déconnante à cette demande :




Ces pitous sont censés aller à des enfants. Le fait d'avoir des gurines sans fourrure est une influence -qui reste à quantifier, on est d'accord- sur des esprits en formation. Dresser les chiards à ne pas associer fourrure et vestements, c'est pas complètement con (ou au moins l'inverse : si on garde les pitous en l'état ils associeront fourrure et vêtements, changer les pitous, c'est au moins éviter ce biais dans leurs esprits modelables).




 




Après, il y a sans doute plus urgent à faire mais c'est pas non plus comme si cette demande était leur seule action en cours. Si tu envoies quelques centaines de courriers comme ça, même si un seul répond favorablement c'est :




 - de la pub parce qu'on parle de toi,




 - un produit -parmi d'autres, oui, mais c'est déjà ça, au moins pour le futur- où les gamins ne seront pas amenés à associer la souffrance animale à des vêtements,




 - un éventuel effet de ricochet sur les autres qui n'ont pas répondus favorablement au premier courrier (si le concurrent se fait bonne presse auprès des bobos en suivant les recommandations de PETA, je vais devoir m'y coller aussi).




 




Et au pire, ça n'a pas d'effet.




 




le squat




on a connu plus con


Répondre
#9

Citation :
il y a une heure, L`Eternel a dit :




 bah si je connais pas j'ai pas envie de soutenir PETA. Alors que je suis habituellement d'accord avec leurs actions (même si certains procédés pour faire le buzz comme celui-ci me fait un peu gerber).




Parce que tu es figuriniste. Le quidam qui ne l'est et qui sympathise PETA se dira qu'ils n'ont pas tort.




 




 



Citation :
il y a une heure, Ragnar a dit :




Ca fait surtout pas très sérieux. On sombre dans le ridicule et ils perdent toute crédibilité. N'ont-ils pas des combats plus nobles à mener?




De leur point de vue, seul compte le but à atteindre. Ils cherchent à être actifs sur tous les fronts. Au delà des effets directs de ce buzz, il y a des effets indirects. Comme quand la queue en airain dit:




 



Citation :
il y a 9 minutes, la queue en airain a dit :




 Dresser les chiards à ne pas associer fourrure et vestements, c'est pas complètement con (ou au moins l'inverse : si on garde les pitous en l'état ils associeront fourrure et vêtements, changer les pitous, c'est au moins éviter ce biais dans leurs esprits modelables).




 




[...]  où les gamins ne seront pas amenés à associer la souffrance animale à des vêtements, [...]




Tu vois, volontairement ou pas, tu te places de leur point de vue. Tu pars du principe que la fourrure, ou le cuir, est forcément synonyme de souffrance animale.




Sauf qu'en pratique, c'est faux. Au jour d'aujourd'hui, on est tout à fait capable d'élever des animaux, et de les abattre sans les faire souffrir. On ne le fait pas pour des raisons économique. Parce que la plupart des gens préfère acheter de la vache qui rit dégueulasse plutôt que du Salers Tradition. Ou une peau de mouton Ikéa pour poser par terre.




Bref, peu importe que l'on trouve leur action ridicule, insidieusement, ils ont fait passer leur point de vue: fourrure = souffrance animale.




 




 



Citation :
il y a 30 minutes, Unwol a dit :




Ce qui est le plus triste c'est que ces gens ne sont pas capables de distinguer le réel du virtuel et fictif. Enfin, j'imagine que c'est réfléchi dans chaque mot et chaque phrase, leur communiqué, pour faire parler d'eux, ce qui, je trouve, ne rend pas service à la cause qu'ils défendent.




 




Pour les plus actifs des antispécistes, il n'y a aucune rationalité, tout est dans l'affectif (et souvent avec une méconnaissance des pratiques). Tu peux essayer de leur expliquer ce que tu veux, il ne t'écouteront pas. Il n'y a pas de dialogue possible. Tout ce qui compte pour eux, c'est d'imposer leur point de vue aux autres, et si ça ne se fait pas en obtenant le consentement des gens, alors il faut les mettre au pilori.




 




Je vais illustrer mon propos avec deux exemples.




 




Il y a peu, sur un groupe facebook dédié à l'éducation Montessori (oui, bon, chacun ses travers...), une mère de famille a posté une photo de son enfant sur une peau d'agneau, en ventant les mérites du machin. Elle a immédiatement pris une volée de bois vert, avec des donneurs de leçon dans tous les sens. A aucun moment les intervenants anti spéciste ne se sont posé la question de se que désignait l’appellation "peau d'agneau", comment l'animal avait été abattu, etc... Pire, certains ont sorti des contre-vérités sidérantes (les peaux d'agneau étant en fait des peaux de moutons, mais tous les anti spécistes y voyaient la peau d'un bébé). Et si tu tentes d'apporter des éléments de réflexion de façon rationnelle (ce que j'ai fait), tu es noyé sous les invectives et les insultes.




 




Ma compagne, qui est donc une criminelle sans cœur maltraitant des vaches toute la journée, essaie de s'engager dans une démarche "Bœuf éthique". Le principe, c'est des techniques d’élevages douces, et un abattage à la ferme (dans un camion abattoir spécial). En gros, les animaux sont chouchoutés autant que possible, dans une démarche locale, et l'éleveur les emmène lui-même dans le camion abattoir comme s'il les changeait de pré, à pied. Les animaux ne s’aperçoivent de rien, et sont tués par surprise. Ils ne subissent aucune des souffrances liés au transport où à l'abattage industriel. Évidemment, ça reste une mise à mort, mais sans souffrance. (ceux que ça intéresse peuvent voir une vidéo de comment ça fonctionne par ici: http://www.lemonde.fr/grands-formats/vis...97053.html )




Logiquement, ça devrait être une démarche saluée par tous ceux qui s’intéressent à la souffrance animale. Et bien non. Les commentaires sont les mêmes que ceux qu'on peut lire lorsqu'on voit une vidéo de L214...




 




Bref. Je ne vais pas transformer le post en une longue diatribe contre les méthodes des anti-spécistes (comment ça, c'est déjà fait?). Je vous invite juste à pousser un peu plus loin la réflexion plutôt que de dire: leur cause est noble, c'est juste du bad buzz.




(Et pour ceux qui pense que je verse dans la parano, ben je vous invite à essayer d'intervenir au milieu d'un groupe d'anti-spéciste pour juger par vous-même)


Répondre
#10


Je pense que des gamins, avec l'éducation adéquate sont capables de dissocier le fait que l'exploitation de la fourrure animal est quelque chose de répugnant et le fait de jouer des figurines avec de la fourrure ne fera pas d'eux des braconniers en puissance.




 




<a contenteditable="false" data-ipshover="" data-ipshover-target="<___base_url___>/index.php?/profile/13533-boulicomtois/&do=hovercard" data-mentionid="13533" href="<___base_url___>/index.php?/profile/13533-boulicomtois/">@Boulicomtois</a> Ha mais je m'en souviens de cette histoire de la peau d'agneau, j'avais trouver els critiques assez ridicules. De même que je suis contre la souffrance et la sur-exploitation de la bouffe tout ça, L214 et consorts sont il faut bien le dire, extremement cons. La cause est noble en effet, les moyens qu'ils utilisent, et leur manière d'imposer leur point de vue sont médiocre. Tout cela noyés dans des sortes de preuves irréfutables invérifiables par la science.




D'ailleurs, j'avais vu un tweet d'un(e?) vegan, me souviens plus, qui se demandait il ou elle devait se débarrasser des poux qui pullulait dans sa chevelure, parce que bon, tuer des animaux, cracra hein!


Répondre


Atteindre :