Technique de production Archon Studio
#1


Hello !




 




Pour ceux qui connaissent, avez-vous une idée des techniques de production de Archon Studio ?




 




Pour info, ils arrivent à caster en monobloc avec ce niveau de détails :




 




[Image: de38685bb5a74eaa410216d09c6e3a07_origina...8a839b7d2d]




 




 


Répondre
#2


Alors déjà, attention, sur une figurine peinte on peut lui donner plus de détail que sur du brut.




J'ai les Joker de Eden datant des débuts du jeu, ben entre le métal un peu flou que j'ai eu et les photos de présentation, je me dis que le boulot de peinture a été costaud... 


Répondre
#3


C'est pas Jar Jar ?




pouf : <a contenteditable="false" data-ipshover="" data-ipshover-target="<___base_url___>/profile/14732-morikun/?do=hovercard" data-mentionid="14732" href="<___base_url___>/profile/14732-morikun/">@Morikun</a>




 




le squat




nain vocateur


Répondre
#4


Même si il est vrai que la peinture les met grandement en valeur, on est loin des fig monobloc type GW des années 80-90.




Je serais curieux d'en savoir plus sur la production.


Répondre
#5

Citation :
il y a 32 minutes, la queue en airain a dit :




C'est pas Jar Jar ?




pouf : <a contenteditable="false" data-ipshover="" data-ipshover-target="<___base_url___>/profile/14732-morikun/?do=hovercard" data-mentionid="14732" href="<___base_url___>/profile/14732-morikun/">@Morikun</a>




 




le squat




nain vocateur




 




Si.




 




Alors histoire de bien vous mettre au parfum avant de me barrer en week end :




 




Archon Studio est en fait le copié/collé de Prodos que jarjarek a créé en urgence suite au scandale du projet AVP (et du précédent projet Warzone qui avait aussi pris mal l'eau aussi) afin de se racheter une virginité sur la scène figurinistique. Si juridiquement Archon et Prodos sont deux entités juridiques distinctes, ce sont absolument les même mecs et surtout ce gros enfumeur d'escroc de menteur de jarjarek (pour rester poli) qui sont aux commandes. Mes dernières figs manquante du projet AVP, où Prodos avait soi-disant été racheté par un trust américain... m'ont été envoyées par... Archon Studio (cherchez l'erreur ? Même pas besoin).




 




Prodos est désormais marqué du sceau de l'infamie pour l'éternité nonobstant les quelques irréductibles FBDM qui tentent encore et toujours de prendre pour des jambons ceux qui ne connaissent pas le passif et que j'aime tout particulièrement allumer au bolter lourd pour les voir retourner bien vite au silence avant une prochaine sortie (parce que les bobards, ça va bien 5 minutes merci).




 




Archon Studio, pour éviter de prendre un exterminatus en pleine gueule, semble faire le job et se tenir peu ou prou aux engagements pris au fil des différents projets de crowdfunding lancés par le passé (4-5 il me semble) : respect des délais, respect de la came annoncée etc etc etc...




 




ça c'était pour planter le décors.




 




Concernant la qualité des figs à présent :




 




Vu qu'ici on est sur du bonnet blanc et blanc bonnet, Archon Studio a le même niveau de qualité que Prodos, à savoir : du topissime en terme de résine. Vraiment du topissime. Je l'ai bien vu sur les figs AVP, si jarjarek est un gros con, c'est un gros con qui propose de la came de rêve. Finesse des détails, peu/pas de ligne de moulage... C'est un plaisir aussi bien à assembler qu'à peindre, que ce soit pour la piétaille que pour les gros patrons (j'ai tout autant apprécié bosser sur des guerriers aliens que sur la Reine en personne). Il a une technologie qui est proprement fantastique et pour celui qui apprécie de peindre sur de la résine plutôt dure, c'est le paradis.




 




Pour les figs, vous pouvez foncer les yeux fermés. Mais soyez bien conscients qu'en cas de problème de quelque nature que ce soit (retard, oubli, erreur...) soit vous aurez la chance de tomber sur un SAV au top (celui d'Archon qui a été particulièrement courtois)... Ou vous tomberez sur jarjarek ou l'un de ses clones et là je vous souhaite bien du plaisir pour vous en sortir et obtenir ce que vous souhaitez.




 




Encore une fois je reconnais bien volontiers que prodos/archon fabrique les meilleures figs en résine que j'aie jamais vues (je les place même au dessus de RN Estudio alors c'est dire !) mais il gèlera en enfer avant que je ne rachète quoique ce soit chez jarjarek.




 




Serviteur,




 




Morikun


Répondre
#6


D'accord mais du coup, tu n'as aucune idée de la technique de production ? [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_laugh.png[/img]



 




<a contenteditable="false" data-ipshover="" data-ipshover-target="<___base_url___>/profile/88-la-queue-en-airain/?do=hovercard" data-mentionid="88" href="<___base_url___>/profile/88-la-queue-en-airain/">@la queue en airain</a> t'es le genre de pompier qui éteint les incendies au kérosène ?


Répondre
#7


À la dynamite : l'explosion souffle les flammes. C'est une méthode éprouvée.




 




Pis, faut bien prévenir.




Et c'est pas gratuit. Il me semblait bien qu'il y a quelques mois on avait abordé la technique elle même dans un sujet où le moine intervenait pour râler mais confirmer la qualité. Exactement comme ici. 




Maintenant que c'est confirmé que c'est bien le même, je t'offre un mot clef : tu peux fouiller dans le forum sur technique / moulage / prodos. 




Bon, ça reste vaste, mais c'est déjà ça. 




 




le squat 




mémoire ambulante 


Répondre
#8

Du coup, je suis allé fouiner sur le site, mais il n'y a rien... juste des liens pour des pledge de KS, cela commence à être lassant.

Répondre
#9

J'ai trouvé une référence à "Unicast Technology" ... mais rien de concret... 

Répondre
#10


Si on en croit la com' Prodos d'époque, Archon exploite un process hybride alliant l'injection plastique et le moule bas coût :




http://prodosgames.com/blog/prodos-unicast-is-here




 




<a class="ipsAttachLink ipsAttachLink_image" data-fileid="7686" href="<fileStore.core_Attachment>/monthly_2018_05/forma.jpg.5844af4c71370fdce32b8326b6a118e1.jpg">[img]<fileStore.core_Attachment>/monthly_2018_05/forma.thumb.jpg.ac39f3b7bc21a8faf4d45b6f0cbf5e0e.jpg[/img]</a>




 




L'important est donc le moule (partie noire ci-dessus), utilisé pour une injection basse température que tolère la résine.




 




A priori, pour obtenir les coûts de moule cités et leur facilité de réemploi, je pencherais pour un moule céramique, obtenu soit par un simple moulage sable :




http://unicastdev.com/the-unicast-process-2/




 




soit (ça a ma préférence) par un print 3D ceramic qui peut aisément être obtenu via des logiciels comme FreeForm Casting (utilisé par GW) ou autre, qui te calcule le plan de joint selon tes paramètres, directement durant le design 3D.




D'autant qu'ici, le grappage est sommaire (simple point d'injection sous le socle), l'essentiel du boulot réside donc durant la conception.




Exemple d'impression directe en céramique : http://3dceram.com/impression-3d-ceramique/ mais il y en a d'autres.




 




Pour des coûts encore moindres, on peut aussi imaginer un print 3D classique du moule qui est ensuite recouvert d'une couche céramique :




[img]<fileStore.core_Attachment>/monthly_2018_05/matte-black.jpg.e294afd7217deb8c2acc25ecf5af0568.jpg[/img]



NB : l'image ci-dessus vient de ShapeWays avec des résolutions de détail donc grossières (Print 3D par SLA : couches de poudre collées par un liant. Pour le niveau de détails de nos figs, un print par solidification d'une résine liquide donnerait les résultats d'Archon).




Par besoin d'épaisseur, la couche céramique pouvant même être uniformément "pelée" sur le fichier 3D et ensuite appliquée par un bain (à rapprocher de l'anodisation) pour conserver toute la finesse du design.




La surface ainsi vitreuse peut avoir cet avantage de moins demander un apprêt de démoulage. 




 




Une fois ces moules ainsi obtenus, il est certain que ça devient facile : la résine de prod est fondue à bien plus basse température que les billes PVC ou ABS, (sur)compressée par la presse à injecter le plastique (pour virer toutes les bulles d'air qu'on retrouve par exemple dans la Finecast GW) et (après un refroidissement naturel rapide qui limite les lignes de moulage) éjectée mécaniquement.




On obtient des modèles denses, à l'état de surface nickel et dont la reproduction même à l'exemplaire ne demande que le temps de main-d'œuvre d'insérer le moule dans la presse. Vu qu'Archon ne doit pas avoir douze mille presses et des prod à millions d'exemplaires, ce coût s'entend.




 




Le moule a la durée de vie de la céramique et une déformation d'autant plus faible que la température de fusion de la résine de prod est basse.




Le refaire, que ce soit à l'étape du bain ou par un print ceramic direct, n'a de toutes façons pas le coût d'un moule acier (classique ou print métal).




 




A défaut d'autres infos directes, c'est du moins l'hypothèse vers laquelle je tendrais.


Répondre


Atteindre :