Une Histoire D'exodite
#1

Voici l'histoire que je viens de retrouver de mon armée exodite, certains doivent déja l'avoir lue à une époque lointaine, mais bon maintenant qu'il y a une section spéciale pourquoi s'en priver.


Bonne lecture.


INDEX XENOS


Monde Exodite Khor'ainth (Population estimée 25 millions eldar)


ORIGINE:


Noble prophète Kayan, ayant pu trouver une vaste source d'informations dans la cité- bibliothéque de cette royauté, la véracité des propos qui vont suivre peut être prise au sérieux.


Les installations bibliothéquaires de ce monde sont assez simple d'accés, même pour un étranger, toutefois certaines références spécifiques à l'histoire de ce monde ne peuvent être comprises en si peu de temps.


L'origine du peuple de Khor'aimth (Terre forcée) remonte comme la majorité des peuples exodites de notre grande race à la chute et au réveil du prince des plaisirs, il y a de cela pres de 14000 années, pendant que les autres races n'étaient encore que peu dangeureuses à nos yeux.


Certains anciens eldars nobles d'esprits voyant notre civilisation sombrer dans les plaisirs de la chair et du sang, décidérent de sauver leur dignité; et plus encore leur vie; en construisant des vaisseaux capables de les emmener vers d'autres mondes la plupart téraformés ou en cours de l'être.


Une partie de ses vaisseaux-mondes sont toujours actifs de nos jours et se déplacent à une allure sublimique dans l'espace, préférant éviter tout contact avec les autres races.


Or il est de coutume pour la nation Khor'ainthienne d'annoncer que leur monde d'accueil n'était pas celui qui leur était destiné. Fait étrange leur planête actuelle est située en periphérie de l'oeil de la terreur qui abrite encore les mondes originels de notre grande civilisation déchue. L'état des reliques mis à disposition fait l'objet de contradictions, mais il est évident que les eldars survivants de la chute à l'arrivée sur ce monde ne devait pas dépasser le milliers d'êtres.


L'idée de vous expliquer ce qui va suivre me glace le sang et les images et cris et bien pires encore montrées dans les cristaux-archives ne sont rien par rapport à ce qu'il c'est réellement passé il y a de cela bien des millénaires;


Laeh Ky-hin (La porteuse d'espoir) fut un des derniers vaisseaux à partir des mondes eldar originels, il était vraissemblablement l'un des plus grand jamais construit et le plus apte à relancer une nouvelle civilisation ailleurs, sa population devait être considérable, hélas ce fort nombre d'habitant fut sa perte; il parait de nos jours inconcevable qu'un si grand désastre pu arriver pour notre race...


La population embarquée était dirigée par une caste de princes telle que l'on pourrait la comparer dans de nombreux monde exodites actuels. Le maitre-prince fort de son statut avait su garder un esprit sain et était pret à conduire son peuple vers une vie de sacrifice mais de pureté et d'espoir pour les générations futures.


Cependant une de ses compagne Niah'ra, sous son voile et son apparante chasteté déssinait un tout autre chemin pour son peuple...


Elle pratiquait, dans ses immenses appartements, à l'insu de son mari, des orgies somptueuses ou la majorité des nobles du vaisseau se retrouver chaque soir pour s'addoner aux joies de la perversion et cela même lorsque Slaanesh était sur le point de se réveiller. Mais pire encore elle pouvait d'un simple sourire grace à son charme néfaste corrompre les plus puissant prophétes ou chevaliers du vaisseau, pourtant dévoués corps et âme à la cause de son mari.


Quelque mois apres leur départ, la vie sur le vaisseau était devenue tout aussi chaotique que sur les mondes désertés, des sacrifices parmis la population se faisait dans la plus grande indifférence et seul le roi, sa garde rapprochée et une poignée d'habitants, parmis ceux qui ne s'était pas déja enfuits, étaient encore saint d'esprits et tous s'étaient retranchés dans les appartements du roi.


Le roi ne voulait pas se résoudre à quitter le navire et s'est accompagné de ses plus fidéles serviteurs qu'il se lança dans un assaut désespéré contre son épouse et ses serviteurs pourtant en bien plus grand nombre.


Les archives contenues dans les matrices psychiques sont nombreuses et deux versions des faits s'opposent, la premiére version, celle la plus développée fait état d'un jeune prince accompagnant son pére mourant dans des combats d'une violence intense contre leur anciens tombées sous le charmes de sa mêre (le passage est trop confu, horrible pour que je n'ose aller plus loin dans l'exploration des images).


L'autre version, bien moins complète décrit des scénes de guerilla au sein même du vaisseau, de nombreux morts parmis les deux camps, qui ont pour but final l'explosion d'une grande partie vaisseau.


Quoi qu'il en soit et ce parmis un hasard macabre, Slaanesh notre fléau se réveilla et la nation eldar ne fut plus.


Le vaisseau n'étant pas arrivé à s'éloigner de l'épicentre du fait de son chaos interne et de son départ tardf, vu lui aussi sa population disparaitre pour ne laisser qu'une infime et pitoyable représentation de la grandeur de ce qu'il était jadis.


L'âme du roi fut dévorée mais non celle de la reine et de ses puissants servants et de l'autre coté seul un jeune prince et environ un milier d'invidus s'en sortirent.


N'ayant plus assez de navigateurs et suite aux combats préalables l'immense vaisseau désormais vide dériva dans l'espace pour être pris quelques semaines suivantes dans l'attraction d'une planète situées non loin du tout récent oeil de la terreur créé par la naissance de la divinité des plasirs.


Le pire fut évité disent de nos jours les exodites de ce monde, car le vaisseau aurait tres bien pu s'engouffrer dans le trou noir et subir on ne sait quelles horreurs.


14000 ans apres, la carcasse du vaisseau est toujours la...


"Extrait d'une ellocution du seigneur K'arthan lors de la derniére Nag'ra"


Laeh Ky-hin, un nom perdu au plus profond des âmes tourmentées des eldars. Un vaisseau qui fut un jour leur fierté. Autrefois, là où se dressaient d'immenses temples à la gloire des eldars, là où les mortels vivaient en osmose avec les dieux, là où à perte de vue s'étalaient des champs de roses et de fleurs exotiques, et des fôrets entières d'arbre aux fruits succulents, il ne reste que poussiére...


L'odeur fétide de la mort a envahi les plaines autrefois fertiles, les hurlements de douleur ont remplacé les chants de joix, et les torrents d'un sang plus noir que la nuit ont pris la place des paisibles rivières aux eaux cristallines.


C'est dans cet enfer qu'ont survécu les descendants des servants de la Ténébreuse. Les corps fermes et juveniles ont laissé place à des êtres difformes et pervers. C'est au tréfond de ce batiment de cauchemar, au delà des gouffres du desespoir, et de la chambre de l'effroi éternel que se cache un être à l'âme si sombre qu'elle est constament entouré d'un puissant halo d'obscurité: la reine Niah'ra. Que ce nom soit maudit pour l'éternité ! C'est là qu'elle et ses vils serviteurs s'adonnent aux plaisirs malsains de Slaannesh. Les murs de son palais ancestral, maintenant couverts de cadavres et de corps mutilés, se déforment comme sous l'action d'un force maléfique. Les pauvres fous qui se sont un jour essayés à pénétrer cet endroit ne sont jamais revenus. On raconte que les murs, hantés par les âmes des pauvres eldar sacrifiés au tourment eternel, hurlent leur douleur même enfermés dans l'épais granite, froid comme la mort.


La légende raconte qu'un jour, Slannesh descendra sur la planete, incarné dans un prince démon d'une beauté inimaginable, s'accouplera avec la reine Niah'ra et de leur union naitra un étre, ultime puissance du chaos, capable d'exister en meme temps dans le monde réel et l'espace warp. Ce jour là, les textes racontent que toute vie eldar dans l'univers prendra fin.


Slannesh vaincra ses rivaux, et l'univers sombrera dans un indiscible et inextricable chaos. Ce jour ne doit jamais arriver...


GEOGRAPHIE:


Les survivants du cataclysme et suivants du jeune prince, loin de s'exiler sur une autre planête, décidérent de s'installer sur cette terre pour encadrer et un jour annihiler celle qui fut la cause de tout leurs malheurs.


La colonisation de la planète se déroula en moins de deux millénaires grace à un fort taux de reproduction (spécifique à cette planète selon les vaisseaux mondes du secteur, il est d'ailleur à noter que l'influence de l'oeil est présente de différentes façons sur les individus de ce monde). Aujourd'hui les quatres continents sont tous peuplés à des degrés variés, tandis que les océans et les iles de l'orient sont méthodiquement évités car maudits selon les dires des marins de la planète entière.


Khor'aimth est un monde sauvage et le restera encore longtemps, chaque continent possède un climat tropical plus ou moins prononcé, ils sont devenus au court des millénaires totalement indépendants les uns des autres mais aucune guerre interne ne s'est déroulée entre les trois grands continents alliés. Ils se sont bien evidement ligués contre Laeh Ky-hin (non donné au continent abritant la carcasse du vaisseau corrompu du même nom) qui est lui même en guerre perpétuelle contre les trois autres et ce pour sa propre survie.


Les quatres grands continents:


-Ehrä: "le premier" (Nord)


Lorsque les eldars survivants décidérent de s'éloigner du vaisseau pour survivre et un jour pouvoir se venger, ils le firent en direction du nord ou le climat est vraissemblablement plus doux. Ils rencontrérent peu de difficulté et se dirent que ce monde était peut être une chance dans leur malheur pour pouvoir reconstruire un empire eldar solide.


Ils prirent contact les années suivantes avec le vaisseau monde Yme-Loc revenu pres de l'oeil pour estimer les dégats causés à notre race. Ce dernier les prit en charge et les aida à créer leurs premiéres cités. Toutefois le vaisseau monde était lui aussi tres ébranlé par la récente chute et ne put rien faire concernant le problème de la Ténébreuse et de ses suivant.


Les années passérent et les eldars se focalisaient sur la création de leur nouveau monde, ils en oublierent peu à peu la menace du sud que les proches adorateurs de Slaanesh pouvait peser. Puis vint la premiére tentative d'invason de la part des chaotiques, les armées de la reine avaient atteins des proportions considérables en tres peu de temps ce qui surpris d'autant plus les premiers colons. Heuresement apres une guerre éprouvante, les forces du Prince et avec l'aide du Vaisseau monde Yme-loc purent repoussés les slaaneshites à leur repére sans pouvoir pour autant totalement les annihilier.


Pour que ces évenements ne se reproduisent pas de si tot, les plans d'Ehrä furent changés pour devenir ce qu'ils sont aujourd'hui c'est à dire un réseau de forteresses essayant de contenir réguliérement les attaques chaotiques.


-Caor'ainth: "Terre poupre" (Sud)


Une fois la situation redevenue normale, certain eldars sous les conseils avisés de leur psychers décidérent de se lancer dans une grande vague de colonisation de la planête, leur but avoué étant d'encercler au plus vite la menace de Laeh Ky-hin avant que celle ci ne prenne trop d'ampleur. Cette fois ci les colons migrérent vers le sud en contournant le continent central corrompu ainsi qu'un océan, à la tête de ces vaisseaux caravanes un ordre de chevaliers dragon ainsi que des pirates ayant senti le bon filon, assuraient la sécurité des individus.


Actuellement ce continent est celui qui s'occupe principalent des activités commerciales et spaciales de la planète entière.


Sa flotte militaire est constituée d'un amas disparate de vaisseaux civils le plus souvent armés au dernier moment accompagnés de pirates et autres escorteurs militaires plutot qu'une véritable flotte de guerre comme l'on peu en trouver sur les vaisseaux mondes.


Il arrive parfois que les forces de la planètes soient nécéssaires sur d'autres mondes voisins, essentielement lorsque le vaisseau Yme-Loc tente des attaques éclairs contre des forces chaotiques ou lorsque des chevaliers Dragons de Mamekith poursuivent des flottes Orks jusqu'àu bord de leur système solaire.


C'est alors des spacio ports de Caor'ainth que l'attaque est lancée pour un maximum d'efficatité et de rapidité.


C'est sur ce continent que les grandes institutions militaires du peuple exodite trouvent leur origines, plus particulièrement les différentes castes de chevaliers dragons ainsi que les centres de construction de véhicules de combat.


-Mamekith: "Nom en l'honneur du colonisateur Mameki" (Occident)


Ce fut le dernier continent colonisé par les colons exodites, là ou il n'y avait que désolation et atmosphère quasiment irréspirable, ce trouve aujourd'hui une terre merveilleuse, verdoyante qui fournit de la nourriture en abbondance.


Cependant vivre sur ce continent n'est pas de tout repos, les invasions orks sont assez fréquentes et le peuple doit souvent prendre les armes. C'est ainsi que les differents cités se regroupent en une armée innombrale et terrifiante.


Mamekith est réputée être l'endroit exodite le plus peuplé du système Obscurus mais cette affirmation reste encore à être vérifiée.


Les habitants de Mamekith ont dépassé le stade de la civilisation agricole qui est pourtant le facteur caractéristique d'un continent centré sur la production de fruits et d'aliments de toute sorte en quantité énorme.


Bien que possédant un haut niveau de vie, leurs doctrines restent très dures pour ne pas retomber dans les excés et les dépravations de leur ancêtre.


Mamekith possède ses propres lois, il est divisée en plusieurs immenses cités agricoles, chacunes etant dirigées par un conseil de prophètes et seigneurs dragons.


Au niveau commercial c'est avec le continent voisin Caor'ainth que les échanges se font la plupart du temps, ce dernier s'occupe de l'exportation des produits vers d'autres sytémes ou vaisseaux mondes.


Le premier contact avec l'imperium de la planête il y a bien longtemps se déroula sur ce continent et se passa evidement mal, de nombreuse pertes furent à décliner de part et d'autre, mais après de nombreux compromis une trêve fut conclue et un pacte de non agression fut signée, ainsi que des enjeux commerciaux importants qui durent depuis pres de 10000 ans sans grande incidence particulière.


Il arrive parfois que des barges de commerce Mon-Keigh échangent des produits avec ce peuple, leurs fruits à la saveur inégalée ne poussent bizarement que sur cette planête. (je soupçonne certaines vertues de ces fruits en raison de leur exposition avec les influences de l'oeil de la terreur toutes proches...)


La faune et la flore de Mamekith fut importée de toute part par les exodite, c'est pour cela que l'on retrouve de nombreux animaux faisant réference à nos mythes comme les dragons ou les aigles géants communs à plusieurs autres mondes exodites situés dans d'autres secteurs. Cependant ce qui semble le plus frapant ici, c'est le nombre incroyable de différentes espèces de reptiles géants. Par exemple on peut trouver d'immenses carnosaures capables de détruire une colonie entière, mais aussi des immenses brontosaures extrémement pacifiques. La proximité de l'oeil de la terreur y est encore sans doute pour quelque chose.


Ce qui m'a le plus intrigué lors de mon récent passage sur ce continent, c'est cette étrange harmonie ressentie entre les maitre dragons exodites et ces reptiles, en contact avec des intrus ils peuvent s'avérer tres dangereux (ce qui a failli d'ailleurs me couter une main), mais avec nos cousins de ce monde ils sont plus dociles et se laissent dompter sans aucune difficulté.


Pendant les combats, les gueriers partent à l'assaut sur ces monstres, c'est un spectacle à la fois magnifique et terrifiant. Il est à remarquer que les mamekithiens n'emploient que très rarement des véhicules eldars tels que nos véhicules antigravs, chose poutant courante parmis les guerriers des deux autres continents.


-Laeh Ky-hin (Centre)


Le vaisseau écrasé fut vite le théatre des pires atrocités, Niah'ra n'hésitant pas à sacrifier le peu de servants qui lui restait pour son récent maitre.


Slaanesh fut émerveillée par la beauté ensorceleuse de la reine ainsi que sa noirceur d'âme d'une rare perversité. Il en fit donc sa compagne et se matérialisa un soir devant elle lorsqu'elle venait de sacrifier sa derniére servante, la légende veut que leur relation charnelle dura 6 jours et 6 nuits.


Une fois satisfait Slaanesh s'en alla et laissa la reine seule sur ce monde, elle était devenue une princesse démone d'une extréme puissance, elle était devenue la premiére épouse de Slaanesh!


Sa destinée était liée à jamais à son amant, ses nouveaux enfants fils de dieu construirent des cités et commencérent eux même à se reproduire, sacrifiant leur propre descendance avec un plaisir malsain quand leur créateur réclamait des àmes.


Certains attaquérent le continent situé au nord du leur, plus par plaisir que par réelle nécéssité sans jamais inquiéter les troupes d'Ehrä et ce rituel perdure depuis des millénaires comme figé dans une faille temporel ou tout ne serait qu'un éternel recommencement.


Le continent de Laeh Ky-hin est corrompu jusqu'à dans sa propre terre, il ressemble au désolation que l'on peut trouver apres une invasion chaotique ou dans de nombreux mondes démons.


Les connaissances technologiques de notre race sont depuis longtemps perdues chez les eldars du chaos, leur but est d'accumuler assez de pouvoir pour faire redécoller leur vaisseau ancestral qui pourrait les emmener au sein même de l'oeil sur un monde démon qui leur est réservé.


Slaanesh éprouve vraissemblablement une joie intense à voir sa première compagne restait prisonière d'un monde insignifiant alors que bien des mondes chaotiques l'attendent, tout en sachant que d'un d'un simple souhait il pourrait ramener se compagne aupres de lui. Pour accumuler une énergie suffisante, les servant de la ténébreuse doivent tuer un grand nombre d'exodites, c'est pourquoi depuis un certain temps les attaques contre Ehrä se font de plus en plus réguliéres et intenses.


Les cités de ce continent sont fréquamment bombardés depuis l'espace par les flottes exodites ou du vaisseau monde Yme-Loc, sans réelle éfficacité. Quant à l'épave du premier vaisseau il est protégé par leur générateur de champ de force générée par les puissance chaotique, toutes tentatives de bombardement massif serait du gaspillage et inefficace.


Depuis des millénaires il s'est établi en quelque sorte un équilibre des puissances entre les continents, les forces démoniaques ne pouvant s'éloigner de leur domaine sans subir le contre coup d'une attaque frontale des autres continents non attaqués...


-Tyar Aimth "Mer perdue"(Orient)


Ce continent est constitué d'un millier de petites iles non habitables, du fait du flux des marées assez impréssionants dépendant des rayons envoyés à travers l'oeil.


Tous les marins qui se sont aventurés du coté de ces îles ne sont jamais revenus, on raconte que des monstres marins d'une taille de 30 carnausaures réunis cote à cote vivent et s'entretuent au rythme des puissantes marées.


Quels mystéres cachent ces îles de la mort?


Ehrä


/ \


/ \


Mamekith / Laeh Ky-hin \ Tyar Aimth


\ /


\ /


\ /


Caor'haith


NAG'RA (La guerre absolue)


Tous les 24 ans les rayons warp provenant de l'oeil se font plus denses provoquant d'énormes cataclysmes sur toute la surface du globe, les volcans de Mamekith crachent constament des torents de laves obligeant un exode massif de populations exodites et orks.


Durant ce chaos, les forces de Niah'ra lancent une attaque d'une ampleur à chaque fois plus puissantes, et c'est toute la surface habitée du globe qui entre en guerre.


Les rayons warps providentiels donnent un énorme avantage au force chaotique et l'invoquation de plusieurs milliers de démons est rendu alors possible.


Yme-loc entre alors dans une phase de bombardement planétaire, tandis que tous les vaisseaux mondes voisins envoient leur troupes combattrent à coté de leur frêre exodite.


Profitant de cet assaut au dela des terres corrompues chaque continent s'allient, en envoyant les meilleurs de ses combattants et tentent un assaut regroupé et silmutané contre Laeh Ky-hin, ils doivent traverser les gouffres du desespoir.


Ceux qui y survivent s'attaquent ensuite à la carcasse du vaisseaux, mais depuis des millénaires aucun général n'a pu réellement inquiéter Niah'ra.


ANNEXE


-Populations Orks du monde:


Des tribus ork primitives vivent dans les jungles équatoriales de Mamekith, ceux-ci s'attaquent parfois au installations agricoles mais sont vites mis en déroute par les chevaliers dragons présent dans ce secteur. Il arrive parfois que des combats clandestins organisés en arènes voyent s'affronter des orks montés sur des squihooth géants face à des chevaliers dragon sur carnosaure ou équivalents. Une victoire dans de telle circonstance permet au chevalier dragon de monter en grade et d'être respecter par ses confrères.


Les îles de Tyar Aimth sont elles aussi peuplées par des tribus d'orks, mais celles ci sont vraissemblablement plus développés technologiquement car des épaves de sous marins d'origine peau vertes sont fréquement trouvés sur les cotes Caor'ainthienne. Sans doute les orks trop téméraires s'aventurent trop au sud de leur îles et n'arrivent pas à gérer les puissants courants marrins...Peut être cherchent-ils quelquechose qui les poussent à se sacrifier de la sorte.


-Astronomie


Le planéte n'a pas de satellite mais les vaisseaux monde Yme-loc et Utrangar lorsqu'ils reviennent fréquemment sont visibles depuis la terme ferme, on croirait alors qu'ils sont de petits astres gravitant autour de la planéte telle deux petites lunes.


Le trou noir que constitue L'oeil de la terreur est visible en partie quelques mois de l'année, c'est alors que ses rayons corrupteurs se font plus intenses et que certaines catastrophes surviennent.


Le système solaire est quasiment vide, et trois mondes morts cohabitents et gravitent avec Khor'ainth autour d'une étoile de faible intensité.


Rien de vraiment particulier concernant ces points, d'autres systèmes sont bien plus riches et intéressants sur celui la.


-Arlequin


De nombreuses troupes d'Arlequins sillonent les différentes cités des continents et vont mêmes parfois jusqu'à s'infiltrer au coeur des terres corrompues. Hélas du fait de leur faible nombre aucun d'entre eux n'a pu atteindre la chambre de l'effroi pour affronter la reine.


-Mutation des exodites autres que ceux suivant la ténébreuse.


Il arrivent parfois que certains enfants eldars nés durant les mois de rayonnement soient affectés par la magie corruptrice du warp, ceux ci majoritairement seront plus enclun à développer les pouvoirs psychiques latents de notre race.


D'autres encores sont trop corrompus des leur naissance, leur aspect physique est alors altérés et c'est avec regret que leur parent se doivent de mettre fin à leur jour des les premières heures de leur existence.


Il arrive parfois que certains mutants grandissent cachés au sein même de nos cités, ceux ci sont alors pourchassés et ceux qui arrivent à s'échapper trouvent refuge à Laeh Ky-hin, où leur espérance de vie ne dépassera pas l'année car ils se verront sacrifiés parmis la multitudes des armées de la reine.


-Théologie


Les peuples eldars survivants croyent toujours que leur dieux sont toujours vivants quelques part et que Slaanesh ne les a pas entiérement détruit.


Les cultes dominants de la planète sont ceux de Kurnous et de Vaul, bien qu'il est à noter que ce peuple est bien plus paillen en comparaison avec d'autres mondes exodites similaires.


On raconte que certains eldars non corrompus vénèrent en secret Niah'ra voyant en elle la véritable déesse de la planète. Ces cultes sont pourchassés parmis toutes les cités par un ordre spécial de chevaliers dragons, malheur à ceux qui auraient quelquechose à se reprocher devant eux.


Hisokh'A ambassadeur d'alaitoc en poste au royaume de Tyar Aimth

Répondre
#2

J'ai du le lire il y a longtemps, mais ça fait toujours du bien de lire des nouvelles sur les Eldars. Il manque un peu de sentiments, mais si tu en as d'autres, n'hésites surtout pas !


En ce qui me concerne, je vous concocte aussi quelque chose pour dans un mois ou deux maxi. ;-)

Répondre
#3

Bonjour,


Je passe sur les nombreuses fautes d'orthographe…


C'est effectivement un peu froid, un peu sec, mais il y a de la recherche, du contenu.


Par contre peux-tu nous expliquer l'adjectif "sublimique" ?


Eikanil

Répondre
#4

J'aime beaucoup , c'est très recherché , bravo .


Au plaisir de te relire !

Répondre


Atteindre :