Le Fluff d'Age of Sigmar, les bases

31 réponses, 6767 vues

Une récente discussion dans les news mettait en exergue le fait que le fluff d'AoS semble difficile à aborder vu de loin ou du moins pour qui ne se tape pas un certain volume de lecture.

Il m'est donc venu l'idée d'en faire un résumé plus ou moins abordable même par ceux qui ne suivent pas le jeu et/ou l'univers. Notez qu'il faut quand même avoir quelques notions de l'ancien fluff WHB pour les personnages car je ne vais pas refaire l'historique de Nagash, Alarielle ou Sigmar ici.

1/ Le monde-qui-fut

C'est facile, c'est le Vieux Monde de WHB. Pour ceux qui ont manqué le dernier épisode de la Fin des Temps, tout a pété, le Chaos a gagné, le monde a explosé, holocauste total, rideau.

Mais... le noyau de ce monde fut projeté dans l'espace et le temps avec Sigmar (le dieu de l'Empire donc) accroché dessus comme une moule à un chalutier russe. Il finit par rencontrer un dragon magique (le grand Drac, pas Falkor) avec qui il se lie d'amitié. Le dit dragon lui montre alors les Huit Royaumes, un par vent de magie comme on appelait çà dans le monde-qui-fut. Ces royaumes sont le coeur du fluff d'AoS.

Le Royaume du Feu, Aqshy
Le Royaume de la Vie, Ghyran
Le Royaume de la Mort, Shyish
Le Royaume du Métal, Chamon
Le Royaume de l'Ombre, Ulgu
Le Royaume de la Lumière, Hysh
Le Royaume des Bêtes, Ghur
Le Royaume des Cieux, Azyr

Le truc important à comprendre à ce stade est que chaque Royaume est une sorte de "monde" (plat ou sphérique, c'est en débat) et que chacun d'entre eux est aussi grand, complexe et touffu que le Monde-qui-fut. C'est sans doute l'un des points qui rend l'univers AoS si complexe, il n'y a pas un univers mais huit (voire 9 cfr plus avant).

2/ L'Age des Mythes

Tandis qu'il jouait le touriste avec son nouveau copain totoro le grand Drac, Sigmar retrouva dans les Huit Royaumes des restes des dieux du Monde-qui-fut, qui avaient subsistés dans ces royaumes magiques. Il remit donc sur pied deux dieux nains, Grungi et Grimnir mais aussi Nagash, Gorkamorka et quelques copains elfiques certains promus pour l'occasion au rang de dieux (Tyrion, Teclis, Malerion, Alarielle). Et tout ce petit monde s'attela a récréer au sein des Huit Royaumes des cités, des sociétés, de la culture, du commerce, bref, la vie quoi (enfin bon concernant les réalisations de Nagash, on se comprend hein). Et chacun s'installa là où il se sentait bien :

Grimnir se pose dans le Royaume du Feu, Aqshy, pour taquiner la salamandre géante.
Alarielle, évidemment, prend racine dans le Royaume de la Vie, Ghyran.
Sans surprise, le Royaume de la Mort, Shyish accueille Nagash.
Personne ne s'étonnera en sachant que Grungni, dieu de la Forge, s'établi dans le Royaume du Métal, Chamon
Ce qu'il restait de Malérion avait trouvé refuge dans le Royaume de l'Ombre, Ulgu
Le Royaume de la Lumière, Hysh fut pris en charge par Tyrion et Teclis.
Le Royaume des Bêtes, Ghur fut sans grande surprise le lieu où Gorkamorka posa ses pénates.
Enfin, Sigmar se réserva le Royaume des Cieux, Azyr

Evidemment, tout çà ne se passe pas sans mal, chacun tente de tirer la couverture à lui et Sigmar passe son temps à arbitrer les tensions entre les dieux. Mais l'un dans l'autre, vivants et dieux prospérèrent et durant cet âge d'or, d'innombrables cités, merveilles et civilisations furent bâties. De nombreuses portes permettaient le passage d'un royaume à un autre, le commerce était florissant et les différentes races coexistaient de manière acceptable (autrement dit elles se mettaient sur la gueule de manière virile mais correcte, un peu comme le rugby).

Jusqu'au jour où le Chaos décida de s'inviter à la fête.

3/ L'Age du Chaos

Les trois dieux du Chaos*, fort mécontent de ne pas avoir reçu leur carton d'invitation à la pendaison de crémaillère sigmarite décidèrent de foutre le boxon dans le bazar et de se refaire une deuxième fin des temps (concept trouvé par Tzeentch, çà le fait encore rire aujourd'hui). Même si les trois dieux s'attaquèrent tous aux huit royaumes, des tendances se dégagent en fonction des intérêts et affinités de chacun :

Le Royaume du Feu, Aqshy fut l'objet de toutes les attentions de Khorne .
Le Royaume de la Vie, Ghyran fut sans surprise avidement envahi par Nurgle
Le Royaume de la Mort, Shyish est attaqué par des forces combinés Khorne-Nurgle
Le Royaume du Métal, Chamon intéressa beaucoup Tzeentch
Le Royaume de l'Ombre, Ulgu concentra lui aussi les attention de Tzeentch.
Le Royaume de la Lumière, Hysh fut noyauté par les disciples de Slaanesh (décidément, les elfes n'apprendront jamais de leurs erreurs)
Le Royaume des Bêtes, Ghur se trouva être un terrain de jeu idéal pour les amis de Khorne.
Le Royaume des Cieux, Azyr fut le seul royaume a ne pas être envahi par le Chaos, Sigmar déclarant "pas de çà chez moi !" avant de fermer la porte.

Aux huit royaumes mortels il convient donc désormais d'ajouter le royaume du Chaos, neuvième royaume un peu à part avec ses quatre zones dédiées aux dieux du Chaos même si le quartier de Slaanesh est un peu à l'abandon depuis que la patronne s'est faite emprisonner chez les elfes.

Résultat des courses, l'âge d'or, c'est fini, les royaumes sont dévastés, le panthéon de Sigmar se déchire, c'est chacun pour soi et ... chacun pour soi. Le Chaos triomphe partout ou presque et papy Sigmar ferme les portes d'Azyr pour ruminer son échec tandis qu'Archaon, toujours au service des dieux du Chaos, frime comme c'est pas permis.

*J'ai oublié de vous dire : Slaanesh est sur le banc de pénalité depuis quelques millénaires après une indigestion d'âmes lors de la Fin des Temps. Et comme les dieux elfes en ont profités pour l'emprisonner et lui faire recracher des âmes elfiques, il n'est plus aussi présent dans le fluff AoS. Mais cela ne l'empêche pas de conserver un fan-club vivace.

4/ L'Age de Sigmar

Les plus futés auront noté que c'est le nom du jeu et donc oui, on arrive au bout des bases du fluff là.

Sigmar rumine donc sa défaite et se dit que non, c'est pas possible, faut faire quelque chose là. Il parvient à récupérer les âmes de tous les grands guerriers qui avaient péri lors de l'Age du Chaos (et même avant) et les réincarna dans des corps quasi-parfait tout en les dotant des meilleures armes et armures du cru. Petite touche finale : les mecs seront immortels, l'âme revenant à chaque décès chez papy Sigmar pour être réinjectée dans un nouveau corps (c'est très écolo comme concept quand on y pense).

Et donc Sigmar balance ses hordes de guerriers suréquipés et survitaminés sur les 7 autres royaumes afin de mettre une rouste aux chaoteux. Et plonge les royaumes dans une guerre sans fin. Les autres dieux retrouvent un peu de mordant même si le "chacun pour soi" reste plus ou moins la règle. Nagash surtout, s'éloigne définitivement de Sigmar quand il découvre que les Stormcast ne meurent pas et ne tombent donc jamais dans sa besace (çà ne le fait pas rire et on le comprend).

Bienvenue dans Age of Sigmar.

(la suite et les avancées de l'Age de Sigmar depuis 2016 un jour, si j'ai le temps parce que là vous avez les bases pour comprendre le truc quand même)

5/ Les factions

L'univers d'AoS est composé de nombreux peuples, eux-mêmes regroupées au sein de quatre grandes Alliances :

L'Ordre rassemble les peuples qui combattent le Chaos et sont plus ou moins alliés à Sigmar. Insistons sur le "plus ou moins" car nombre d'entre eux n'ont en réalité que des objectifs souvent communs avec papy Sigmar et ne partagent pas une alliance formelle et permanente. Actuellement, neufs factions sont membres de l'Ordre :

- Les Stormcast Eternals, les marsouins de Sigmar en armure dorée qui inondent le net depuis 5 ans.
- Cities of Sigmar, une faction un peu fourre-tout dans laquelle GW a rassemblé d'anciennes ref de figurines dans un melting-pot d'humains, de nains et d'elfes de tous horizons.
- Kharadron Overlords, des nains commerçants qui construisent des dirigeables blindés.
- Les Fyreslayers, héritiers des tueurs nains d'autrefois qui se battent walpé avec de grandes crêtes oranges sur la tête
- Les Idoneth Deepkin, des elfes marins créés par Teclis mais qui n'ont pas vraiment donné satisfaction à leur créateur.
- Lumineth Realm-lords, le second essai de Teclis, héritiers du style des Haut Elfes d'Ulthuan d'autrefois... arrogance incluse.
- Daughter of Khaine, Morathi et son fiston ont relancés le culte de Khaine, enfin ils ont fait semblant attendu que ce dernier n'existe plus.
- Sylvaneth, les ex-dryades et hommes-arbres, les elfes sylvains en moins. Alarielle s'est fâchée avec les elfes donc maintenant elle ne vit plus qu'avec ses potes Groot.
- Seraphons, ex-habitants de Lustrie reconvertis dans le rôle de "démons de l'Ordre" parce qu'il n'y a pas de raison que seuls les dieux du chaos aient des démons après tout.

Le Chaos, ennemi principal de l'Ordre et qui ne rêve que d'asservir l'ensemble des huit Royaumes. Les quatre dieux du Chaos ainsi que les Skavens, les humains voués aux chaos et les hommes-bêtes s'y retrouvent.

- Blades of Khorne, les hordes du dieu du sang, démons comme mortels
- Disciples of Tzeentch, même principe de mix démons / mortels (même si les mortels sont ici peu présents)
- Maggotkin of Nurgle, toujours la même chanson, des troupes démoniaques et mortelles mélangées.
- Hedonites of Slaanesh, pareil et ce n'est pas parce que la patronne ne répond plus au téléphone qu'ils sont inactifs.
- Slaves to Darkness, les troupes d'Archaon composées d'humains voués au Chaos (ex-guerriers du Chaos WHB)
- Beast of Chaos, les hommes-bêtes, dragons ogors et autres centigors, bref, la ménagerie à poils et plumes du Chaos.
- Les Skavens qui sont un peu les sous-traitants usuels du Chaos

La Mort, tous plus ou moins aux ordres de Nagash. On y trouve quatre factions :

- Nighthaunt, la faction des fantômes qui était présente dans la dernière corebox (et dans les trucs Hachette actuellement en vente)
- Les Soulbight Gravelord, les armées dirigées par les vampires (plusieurs dynasties existantes) et qui regroupent les morts-vivants classiques (squelettes, zombies, etc)
- Flesh-eater Courts, une lignée de vampire qui a dégénérer au dernier point et qui dirige des armées de goules.
- Ossiarch Bonereapers, une création plus récente de golem d'os, sorte de super-squelettes au service de Nagash (genre il était jaloux des guerriers d'elite de papy ?)

La Destruction enfin, qui regroupe les races ne prenant parti pour aucun camp en particulier et se contentent des plaisirs simples de la guerre et de la destruction.

- Gloomspite Gitz, nos anciens amis gobelins de la nuit et trolls remis au goût du jour.
- Ogor Mawtribes, les ogres versions AoS
- Orruk Warclans, des super orques-noirs en armure mais aussi nos bons vieux orsques sauvages, le tout remixé façon AoS
- Sons of Behemat, les géants et les géants XXL. Bêtes, méchants et violents.
(Modification du message : 18-06-2021, 11:44 par Alias.)
Une petite précision : la guerre contre les chaoteux a commencé bien avant l'Âge du Chaos. Wink
Concrètement l'Âge du Chaos démarre quand l'alliance des dieux de l'ordre (Nagash inclus) se casse la gueule au cours de la guerre et que Sigmar, faute de soutien (hormis celui de Grungni), est contraint de se retrancher dans le royaume d'Azyr en fermant les portes.
À partir de là, il n'y a plus du tout de front uni contre les chaoteux et les armées des puissances de la Ruine ont le champ libre pour saccager et consumer tous les royaumes mortels (sauf Azyr).
(Modification du message : 02-06-2021, 21:51 par le Golem qui rêve.)
(02-06-2021, 21:51)le Golem qui rêve a écrit : Une petite précision : la guerre contre les chaoteux a commencé bien avant l'Âge du Chaos. Wink
Concrètement l'Âge du Chaos démarre quand l'alliance des dieux de l'ordre (Nagash inclus) se casse la gueule au cours de la guerre et que Sigmar, faute de soutien (hormis celui de Grungni), est contraint de se retrancher dans le royaume d'Azyr en fermant les portes.
À partir de là, il n'y a plus du tout de front uni contre les chaoteux et les armées des puissances de la Ruine ont le champ libre pour saccager et consumer tous les royaumes mortels (sauf Azyr).

Durant l'âge des mythes, il y avait certes déjà des micro-incursion du Chaos mais dans l'ensemble cela restait un âge dominé par le panthéon de Sigmar. GW fait quand même une nette distinction entre l'Age des Mythes (Panthéon de Sigmar plus ou moins uni, âge d'or et tout çà) et l'Age du Chaos (démons partout, guerre, fin du Panthéon).

Pour situer le début de l'âge du Chaos, je cite GW qui le place exactement au début des invasions démoniaques et non au cours de la guerre contre les démons lorsque le panthéon de Sigmar explose.

"Le royaume du Chaos vomit des légions de démons si nombreuses que les armées de leurs adversaires semblaient minuscules [...] les civilisations furent assiégées les unes après les autres. Ainsi commença l'Age du Chaos".
(Modification du message : 02-06-2021, 22:03 par Alias.)
Très intéressant merci ça permet de mieux comprendre ces changements (n'ayant rien suivi du changement de battle à aos).
Super initiative. Plus qu'un lien a balancer la prochaine fois qu'on lira "le fluff AOs n'a ni queue ni tête on y comprend rien".

Un topo sur les factions et les grandes alliances pourraient le faire aussi (je m'y collerai si j'ai le temps).

Citation :avoir quelques notions de l'ancien fluff WHB pour les personnages car je ne vais pas refaire l'historique de Nagash, Alarielle ou Sigmar ici

Franchement même pas. le "Monde qui fût" n'existe plus, et on peut tout à fait appréhender les dieux d'AOS sans forcémment connaître leur histoire dans le Vieux Monde.

Citation :Très intéressant merci ça permet de mieux comprendre ces changements (n'ayant rien suivi du changement de battle à aos).

faut vraiment le voir comme un nouvel univers. Ils l'ont inscrits dans la continuité du Vieux Monde, mais ça aurait pu ne pas.
Oui c'est ça! Je n'étais pas spécialement attaché à l'ancien honnêtement (on joue la campagne impériale en jdr) l'essentiel était de pouvoir réutiliser mes vieilles armées. Je trouve le nouveau très riche finalement.
Allez j'me lance pour les factions. Mais j'ai envie de le faire d'un point de vue fluff plus que du point de vue du jeu (en gros, par race plutôt que vraiment par faction, vous me direz ce que vous en pensez).

Le principe des grandes alliances:

A AOS, les différentes factions qui composent l'univers sont regroupées en quatre grandes alliances: le chaos, la mort, la destruction et l'ordre. Ces "alliances" regroupent des cultures et races très disparates qui partagent des intérêts communs qui s'opposent à ceux des autres, mais ne sont pas des groupes rigides ou unifiés. Des membres d'une même race (surtout les humains en fait) peuvent se retrouver dans différentes alliances en fonction de sa culture.

Je commence avec l'ordre (avec quelques nuances pour les humains). Il faut prendre garde à ne pas confondre la notion "d'ordre" avec la notion de "bien". Les factions de l'ordre sont celles qui, pour perdurer, doivent s'assurer qu'un certain ordre cosmique fait de même. Ils sont donc naturellement opposés aux autres alliances. Mais ils sont composés de races et de cultures très diverses et nuancées.

Les humains (alliance: potentiellement toutes, mais surtout ordre et chaos):
Les humains sont apparus dans les 8 royaumes à l'aube de l'âge des mythes. Primitifs à l'origine, Sigmar leur a apporté la civilisation et le progrès (et leur a piqué leur pétrôle... euh non je me trompe d'univers). Ils sont, comme dans beaucoup d'univers de fantasy, les plus répandus des mortels et ont des cultures très diversifiées: c'est pour cela que je les met à part. J'en distinguerait trois "types" (il peut y avoir autant de caractéristiques physiques que dans notre propre monde sinon plus) culturels:

- Les azyrites sont aujourd'hui la principale civilisation humaine des royaumes (les autres ayant en grande partie été détruites). A la fois héritiers des civilisations de l'âge des mythes et de la civilisation s'Azyr durant l'âge du chaos (qui put survivre car Azyr ne fut pas touché par l'invasion), ils se caractérisent par une culture médiévalo- baroque que l'on retrouve chez les Stormcast (les persos de Cursed City en donnent une bonne image) et vivent généralement dans d'immenses cités. A l'époque d'Age of Sigmar, des cités semblables ont été réimplantées dans tous les royaumes, et elles regroupent autant de ces humains que des groupes culturels s'étant réfugiés à Azyr pendant l'âge du chaos.

- Les habitants des royaumes: aussi diversifiées et uniques que les inombrables lieux des royaumes. Nombre de civilisations ont prospéré durant l'âge des mythes et ont fondé d'innombrables cultures.... dont la plupart ont été détruites par le chaos. Mais il en reste quelques-unes, que ce soit des tribus primitives ou des civilisations ayant survécu à l'âge du chaos. On a des illustrations de sortes de Chaman dans le livre de base qui donnent une idée de leur apparence.

- les chaotiques: humains passés au chaos de gré ou de force et servant les dieux du chaos... majoritaires en dehors d'Azyr et des cités de Sigmar: ambiance mad max/hate (le JDP) garanti. Warcry donne de bons échantillons de ces gens là.

Les elfes (grande alliance: ordre):

Deux groupes:

- les elfes "communs", rares mais qui peuplaient l'ensemble des royaumes. Ils se sont réfugié pour la plupart à Azyr pendant l'âge du chaos et vivent aujourd'hui dans les cités de Sigmar. Ils sont assez cosmopolites du fait qu'ils sont le résultats de l'exode de tas de groupes très différents.

- Les elfes "sauvés": Lors de la fin du monde qui fut, Slaanesh a dévoré les âmes de la majorité des elfes. Lors de l'âge des mythes, les dieux elfiques (les deux dieux jumeaux de la lumière et les dieux de l'ombre) sont parvenus à emprisonner Slaanesh et à lui faire régurgiter beaucoup de ces âmes. Traumatisées et souvent brisées, ces âmes donnèrent naissance à diverses races elfiques étranges dont

1) les Idoneth, elfes "ratés" s'étant réfugiés dans les profondeurs des océans où leur magie leur a permis de créer une étrange civilisation sous marine. la plupart naissent sans âmes et ils sont ainsi obligé de faire des raids sur les cotes pour voler des âmes et survivre.

2) les umbraneth, elfes des ombres d'Ulgu dont on ne sait pour l'instant pas grand chose

3) Les elfes monstrueux de Morathi, demi déesse au corps de serpent, qui dominent un culte dédié à Khaine dirigé par cette dernière (composé également d'elfes "communs", que des femmes)

4) Les Lumineth: des elfes vivant à Hyish sous l'égide des dieux jumeaux Tyrion et Teclis. Ce sont des mages puissants vivant en harmonie avec les esprits élémentaires du royaume tout en ayant développé une culture complexe et raffinée, en quête d'harmonie et d'illumination mais souvent trompés par leur orgueil et leurs émotions qui ont failli les mener à leur destruction.

Les nains:

Plusieurs groupes:

- les dépossédés: nains traditionnels vivant autrefois dans des cités montagnardes partout dans les royaumes. Ils ont été détruits lors de l'âge du chaos et les survivants vivent maintenant dans les cités de Sigmar auprès des humains et des elfes.

- Les Kharadrons overlord: se sont enfuis dans les cieux pour échapper au chaos et sont parvenus à inventer une civilisation "aérienne" en "minant" des nuages de Chamon (royaume du métal) pour en extraire une substance leur ayant permis de développer une technologie unique et étonnante. Ce sont des marchands capitalistes inspirés de l'époque victorienne.

- Les Fyreslayers: adeptes de Grungni, leur dieu guerrier qui s'est sacrifié en affrontant la mère des salamandre de feu au début des temps, ils vivent dans des forteresses au sein de volcans et cherchent l'ur-or, un métal mythique censé être les restes éparpillés de leur dieu. Ce sont de redoutables combattants qui se vendent comme mercennaires.

Les Sylvaneth (grande alliance: ordre):
Esprits de la nature et de la vie incarnés dans d'étranges corps de bois et d'énergie aux apparences très diverses. Ils sont les enfants d'Alarielle la déesse de la vie et sont les gardiens des sites sacrés et de la nature. Ils ont été décimés lors de l'invasion du royaume de la vie par Nurgle, dieu du chaos de la décrépitude et des épidémies, mais avec l'aide de Sigmar pansent leurs plaies et contre attaquent férocement.

Les Eternels (grande alliance: ordre):

Ce sont des créations du dieu de l'ordre et des cieux Sigmar, le dieu roi d'Azyr. Ils ont été conçus comme arme ultime contre le chaos et sont constitués des âmes de héros dérobées à la mort et reforgées en y mêlant la puissance divine de Sigmar et du royaume des cieux. Ce sont ainsi des sortes de guerriers angéliques engoncés dans d'énormes armures et aux capacités surhumaines et dont Sigmar se sert depuis la guerre des portes pour lancer une vaste contre attaque contre le chaos et reconquérir les royaumes. Quand ils sont tués, leur âme est à nouveau récupérée et reforgée et ils peuvent ainsi continuer le combat, mais ils perdent peu à peu leur humanité dans le processus.

Les Séraphons (grande alliance: ordre):

Ils sont des êtres mystiques à l'apparence d'hommes lézards, ils vivent dans le vide spatial d'Azyr (Azyr est le royaume des cieux composées de différents planétoïdes dont les orbites et la disposition sont pleins de symboles mystiques) dans leurs pyramides volantes. Enigmatiques, ils sont menés par les Slaans, d'anciens sages à la puissance colossale et maîtrisant la magie comme personne. Ils interviennent de façon énigmatique dans les royaumes et sont des ennemis jurés du chaos.

Je crois que j'ai fait le tour de l'ordre (à ne surtout pas confondre avec "les gentils" encore une fois.
Je fais un aparté mais en me relisant (à la recherche de fautes d'orthographe), je me suis dit "mais euh.. y'a pas mal similitudes avec 40k en fait".

AoS : Un groupe de dieux s'unit pour (re)créer un univers bien propre, une ère de prospérité mais quand même sous la domination d'un patriarche qui fait sa loi et qui impose sa vision aux autres dieux.
40k : Un groupe surhumains perçus comme des demi-dieux par beaucoup s'unit pour (re)créer un univers bien propre, une ère de prospérité mais quand même sous la domination d'un patriarche qui fait sa loi et qui impose sa vision à ses fils.

AoS : Le Chaos vient foutre la merde et on passe à deux doigts de la catastrophe. Le camp de base du vieux papy (Azyr) est assiégé.
40k : Le Chaos vient foutre la merde et on passe à deux doigts de la catastrophe. Le camp de base du vieux papy (Terra) est assiégé.

AoS : Le patron contre-attaque mais reste sur son trône et envoie ses guerriers d'élite se battre contre le Chaos et tout le reste. Il file son arme à un champion pour aller cogner du vilain.
40k : Le patron contre-attaque mais reste sur son trône (pas le choix) et envoie ses guerriers d'élite (et les pas d'élite, les femmes, les enfants, tout ce qu'il a sous la main) se battre contre le Chaos et tout le reste. Il file son arme à un champion (Gulli) pour aller cogner du vilain.

Alors évidemment, je prend les points de ressemblance et on peut trouver aussi beaucoup de différences. Mais le parrallèle Sigmar / Empereur me paraît assez flagrant quand on s'y arrête. Finalement, çà n'a rien d'étonnant, les auteurs d'AoS ont dû, ne serait-ce qu'inconsciemment, être influencés par 40k.
Je pense qu il n y a rien d inconscient.
Il suffit de regarder les sigmarines hein...
La filiation me semble même assumée, en interne il n y a pas de plagiat.
Comment expliquer ce manque d originalité, paresse intellectuelle des auteurs, du public, rationalisation des concepts ou des produits ?
Vous avez deux heures !
Je trouve au contraire que c'est un raccourci assez grossier désolé ^^