Warhammer, un sous texte?

55 réponses, 13210 vues

Le pourcentage de cons restant stable depuis l'aube de l'humanité, le nombre s'accroît forcément avec l'augmentation de la population mondiale.
Malheureusement, avec les réseaux sociaux, ils sont plus visibles.


Ceci dit on est toujours le con de quelqu'un...
(22-07-2021, 14:02)Egill a écrit : Je tombe vite fait sur une video sur les inspi historiques 40K (du peu que j'en ai vu pas des plus pertinentes), et dans les 3 premiers commentaires dessous je lis ça:



"Warhammer 40k reste pour moi le meilleur univers de SF, tant c'est une ode envers l'Humanité."

Mais... comment...



Désolé, j'y arrive pas mais fallait que j'en parle!

Putain, décidément les gens me font flipper.

Ce pourrait il que ce commentaire de vidéo soit chargé d'ironie? Parce que c'est surtout l'impression que cela me donne. En effet, l'univers de 40k est une ode envers les penchants malsains et auto destructeurs de l'Humanité.
(24-07-2021, 10:53)Xavierovitch a écrit : Ce pourrait il que ce commentaire de vidéo soit chargé d'ironie? Parce que c'est surtout l'impression que cela me donne. En effet, l'univers de 40k est une ode envers les penchants malsains et auto destructeurs de l'Humanité.

Alors, en vrai tu serais surpris... j'en ai rencontré beaucoup (trop) qui aiment l'univers de 40K au premier degré malheureusement. ^^'
Je comprendrai que l'on puisse aimer l'univers de starship troopers (livre et film) mais celui de 40k est tellement caricatural. Mais j'imagine que les types qui prennent ce type d'univers au premier degré font parti de ceux qui sont persuadé qu'ils auraient été un grand seigneur féodal si ils avaient vécus au Moyen Age.
Par curiosité intellectuelle, je m'étais inscrit (temporairement, hein...) sur des groupes facebook bien droitiers bas du front avec un compte poubelle suite à une conversation avec un collègue psychiatre qui m'avait dit que oui, il y était effectivement fait beaucoup allusion à la gamme. Entre autre chose...

J'ai été surpris du nombre de références directes à W40k (uniquement l'Imperium) y compris sur les groupes en apparence les plus sérieux. Elles ne semblaient étonner personne ce qui laisse penser que les gens possédaient bien en majorité les références. Les mêmes loulous sont évidemment fan du moyen-âge, des vikings et de Nietzsche...on parle bien du 'moyen âge' à la D&D/Hollywood, des vikings version casques à corne/barbares de la Norsca et du Nietzsche prémâché, mal digéré qu'ils ne semblaient pas avoir lu dans le texte (ou alors j'ai lu un homonyme parfait Wink ).
Ils avaient tous les mêmes refs et centre d'intérêt en fait, à la citation près.
J'imagine que c'est surtout l'idéologie belliqueuse et autoritariste leur parlent très fort. Bien entendu, l'ironie n'était pas du tout perçue.

Un aspect intriguant du truc c'est qu'ils n'ont pas récupéré d'autres oeuvres de la même période (années 80/2000 A.D) qui en apparence partagent des valeurs compatibles avec 40K lu au tout premier degré. Par exemple pas d'allusion à Judge Dredd, Marshal Law, etc...

Barrière de la langue (beaucoup de ces comics n'ont jamais été traduits en français) ?
La satire est tellement grosse que même eux la perçoivent ?

Aucune idée.
(Modification du message : 24-07-2021, 18:37 par Jalikoud.)
En fait je pense que dans ce cas là c est une réappropriation pour beaucoup, ils savent que c'est n'imp mais ils se font plaisir, c'est un exutoire foutraque. Globalement quand on est dans ces groupe gloubiboulga de références c'est qu'on a à faire à des guignols. Les durs rejetteront à mon avis des références hollywoodiennes ou de jeux vidéos degenerants la jeunesse.
Citation :Je comprendrai que l'on puisse aimer l'univers de starship troopers (livre et film) mais celui de 40k est tellement caricatural.

Beeen...

Starship Troopers l'est quand même aussi pas mal je trouve... ^^'

Bon 40K c'est quand même une autre limonade, je vous l'accorde... Pis déjà il y a des gros robots géants... Donc c'est pluss'mieux XD

Serviteur,

Morikun
J'ai bien précisé "livre et film", parce que le bouquin n'est absolument pas un pamphlet contre la dictature militaire, au contraire, Heinlein y développe sa vision d'une société humaine où le don de soi à la défense de l'humanité permet de créer un corps de citoyen conscient de ses responsabilités. Verhoeven n'utilise qu'une partie du bouquin pour réaliser le film, mais il l'utilise pour dénoncer le militarisme de la politique américaine de l'époque.

Mais, au moins, ces deux œuvres veulent avoir une portée politique. 40K n'est qu'un univers potache créé pour permettre de grosses bastons le week-end entre copains et vendre des figurines. D'où mon étonnement d'arriver à prendre cet univers au premier degré tant il est caricatural. Il n'y a pas longtemps je suis tombé sur FB sur une vidéo où des joueurs d'airsoft se font un délire 40k, le commissaire portait un véritable uniforme de la Wehrmacht, cela m'a fait tiquer sur l'instant. Personnellement, je m'imagine mal acheter ce type de costume pour faire des jeux où je tire sur mes congénères, et pourtant je ne suis pas outré devant les figurines peintes pour les jeux de figs historiques. Mais, pour avoir traîner dans le milieu du paintball d'un peu loin, je sais qu'il y a des groupes de joueurs un peu énervés et qui aiment bien la reconstitution historique. Bizarrement, c'est plus souvent l'uniforme allemand qui est choisi que le français de 1940.
Tout ça n'engage que moi, oeuf corse, mais ya plein d'exemples pour étayer :
(25-07-2021, 12:48)Xavierovitch a écrit : Mais, au moins, ces deux œuvres veulent avoir une portée politique. 40K n'est qu'un univers potache
C'est effectivement probablement pas le même type d'engagement que les mecs suscités mais les univers GW n'étaient/ ne sont pas exempt d'idées et d'engagements même si comme chez Verhoeven, ça passe pas mal par le biais du second degré et de l'humour.
Je fais une différenciation temporelle dans ma phrase parce que tout simplement, c'était plus prégnant pour les lecteurs et inhérent à la "culture d'entreprise" à une époque où la boiste était plus petite. On a quand même quelques exemples de réflexion amusantes-mais-pas-que dans les 80's chez GW et des références à la politique de l'époque (en même temps avec Maggie, une bande de potaches était à la fête côté blaguounettes). Yavait certes beaucoup d'humour, mais les mecs étaient des glaouiches élevés entre autres au 2000AD donc ils ne se gênaient pas forcément pour poser des avis plus ou moins voilés au milieu des textes.
Au tournant des 90, entre la "fusion" récente avec Citadel et la visibilité plus importante de la marque, GW a grossi et à la fois pouvait ptet moins se permettre ce genre de choses mais aussi a fais le pari d'une politique commerciale moins niche-dans-la-niche pour grossir. Les univers se sont assagis sont devenus plus consensuels et accessibles et le sous-texte a été remplacé par de la violence bête et méchante et des petits crânes partout (bref beaucoup moins grimdark et gothique tout en affirmant l'être plus puisque dans les premières années les mecs ne cherchaient pas forcément ce titre mais leurs idées l'étaient souvent).
Du coup, depuis, les auteurs ont moins les coudées franches pour laisser traîner ce genre de blagues dans des bouquins à la PI de plus en plus maîtrisée, contrôlée et lissée, mais on trouve encore des références à des vieux trucs ou des clins de zoeil. Et les univers en eux-mêmes s'y prêtent encore par ce côté ironie grandiloquente, caricature et humour potache que tu relèves.

Alleï, à la louche vite fait, sans exemple spécifique mais plus pour leur description générale, je relèverais les slanns, les castes dirigeantes de l'empire et la bretonnie, les stormboyz orks, l'imperium, les illuminatis comme sources de miroirs déformants politiques ou sociétaux. Entre autres.

En revanche, je voulais souligner que j'aime bien ta vision d'Heinlein, on dirait un anarchiste-militariste, c'est assez drôle et pas déconnant.

le squat
whoush
(Modification du message : 25-07-2021, 17:15 par la queue en airain.)
Citation :Mais, au moins, ces deux œuvres veulent avoir une portée politique. 40K n'est qu'un univers potache créé pour permettre de grosses bastons le week-end entre copains et vendre des figurines.

Pourquoi 40k aurait moins de portée politique / philosophique qu'un Starship Troopers ou même un Nietzsche ? Il y a des thèmes forts abordés. Qu'ils soient bien traités est un autre sujet évidemment.

L'important d'un élément culturel c'est comment il est utiliser, comment tu l'abordes et qu'est ce que tu en fais. Je peux te citer des dizaines d'oeuvres qui n'ont pas vraiment de propos et qui ne cherchent pas à en avoir. Et pour autant ça peut en dire long sur beaucoup de choses : Pourquoi ces oeuvres sont réalisés, pourquoi elles sont regardées et dans quel but ....

Et parmi celle-ci, il y en a des bien moins "engagée" que 40k sur pleins de sujets.