Création, conception, production et commercialisation : le monde merveilleux de la création ludique
(18-08-2020, 11:43)la queue en airain a écrit :
(18-08-2020, 10:44)Egill a écrit : revenir à une fantasy plus "contes de fées" (sans pour autant tomber dans un truc édulcoré culcul la praline, la nuance c'est possible!), ça apporterait beaucoup de fraîcheur. Mais faudrait que ce soit bien fait.
Tu es plus furries ou fées ?

Si tu aimes les poils tu as Burrow & Badgers https://burrowsandbadgers.com/
Le système est miam et l'univers, dans le trip anthropomachin est bien fait. Avec une gamme de gurines qui a une patte, si j'ose dire.
Si tu les préfères glabres, tu as les fées d'Arcworlde https://www.warploqueminiatures.com/

Y a des trucs sympas, dans l'univers d'Arcwolde.

L'autre, j'ai en effet du mal avec le trip anthropomachin... Je sais pas, y a vraiment un truc qui me plait pas (c'est con, parce qu'à Alkemy par exemple, la faction qui m'attirerait le plus ce sont les chats orientaux là, mais le délire animaux humanisés me plait vraiment pas (et pas qu'en fig.... j'ai jamais accroché à De capes et de crocs à cause de ça).

après, quand je parlais de "contes de fées", c'est juste un univers où y a pas que des trucs trotrodark genre monstres plus ou moins tentaculeux partout, que des gros guerriers badass (plus ou moins en grosse armure) ou des brutes qui ressemblent plus à des tas de muscles qu'à des humanoöides, des dieux "darkisés" artificiellement, bref, ce qu'on trouve dans 80% de ce qui sort. C'est ce qui ne m'a pas convaincu (outre les fig vraiment pas à la hauteur) dans Conquest: les elfes y sont malsains et méchants, les nordiques très brutaux et musculeux....etc, etc. Ces poncifs en mode "si c'est dark et violent, c'est badass, si c'est badass, c'est classe" j'avoue vraiment arriver à saturation.

Revenir à une fantasy un poil plus bucolique et qui se prend moins au sérieux quoi.... Mais sans pourtant tomber dans un extrême inverse (parce que bon, c'est aussi cool parfois ces poncifs): nuance, équilibre, subtilité, savant dosage, tout ça...
Répondre
En même temps, pour un jeu de pitou, le badass, c'est la vie.
Tu devrais ptet renifler les mix JdR/Gurines, pour le coup. Tu auras forcément plus de nuances (comme GW a pu en avoir avant "La Grande Bascule" tataaanj !).

le squat
sinon WFB2-3 ça se prend pas au sérieux...
Répondre
(18-08-2020, 09:05)latribuneludique a écrit : C'est tout à fait vrai mais je suis persuadé que malgré tout ces joueurs sont un minimum influencés par l'univers, ne serait-ce que l'esthétique générale d'une armée (qui est forcément liée a minima avec le fluff).
C'est justement ça le plus important et de loin, le côté visuel du "fluff" plus que le background écrit. Si on vend des figs, alors les figs doivent être au centre du truc ça me semble assez évident.
Ecrire un univers "super intéressant" si derrière tu sors des figurines quelconques ça sert à rien du tout, ça rendra pas les figs plus sexy (exemple les figs King of War). Au contraire quand tu as une esthétique forte, des figs avec de la personnalité, ok une bonne histoire derrière c'est toujours un plus bien entendu mais si on prend les Nighthaunts de GW par exemple il y a pas besoin de connaître/s'intéresser à leur histoire pour que l'armée parle.
Répondre
(18-08-2020, 13:16)Jackard a écrit :
(18-08-2020, 09:05)latribuneludique a écrit : C'est tout à fait vrai mais je suis persuadé que malgré tout ces joueurs sont un minimum influencés par l'univers, ne serait-ce que l'esthétique générale d'une armée (qui est forcément liée a minima avec le fluff).
C'est justement ça le plus important et de loin, le côté visuel du "fluff" plus que le background écrit. Si on vend des figs, alors les figs doivent être au centre du truc ça me semble assez évident.
Ecrire un univers "super intéressant" si derrière tu sors des figurines quelconques ça sert à rien du tout, ça rendra pas les figs plus sexy (exemple les figs King of War). Au contraire quand tu as une esthétique forte, des figs avec de la personnalité, ok une bonne histoire derrière c'est toujours un plus bien entendu mais si on prend les Nighthaunts de GW par exemple il y a pas besoin de connaître/s'intéresser à leur histoire pour que l'armée parle.


Pour moi les deux sont intrinsèquement liés. Même si tu ne les publies pas, c'est de développer un univers sur le papier qui va t'amener à avoir des concepts et des visuels forts. C'est aussi le bagage des concepteurs. Chez GW, des mecs comme Blanche ou Godwin ont clairement de sacrés références, notamment en matière d'art (ça sert toujours quand tu cherches à définir un visuel...), d'Histoire, et d'univers fantasy/sf et plus généralement de pop culture. Ce sont ces références, qui passent aujourd'hui bien plus à travers les fig et les illu qu'à travers le texte, qui font la force des univers GW (même AOS qui en a également hérité, de ce bagage).

Bref, un visuel fort, ça sort pas de nulle part, c'est le contexte dans lequel il a été conçu qui lui donne de la force. Je prend encore GW en exemple, mais tu vois un elfe avec un heaume en forme d'obus, un nain avec une crête rouge ou un casque viking et une immense barbe, un chevalier avec d'immenses plumes, des armures ornementées style renaissance et des pourpoints à crevés, tu sais immédiatement de quel univers il s'agit. Et ces visuels, outre leur côté un peu outrancier (qui vient de délires liés au "bagage" dont je parlais) sont forts parce qu'ils s'inscrivent dans un contexte: c'est parce que y a toute l'histoire d'Ulthuan et la culture des hauts elfes que la fig correspondante a tant de personnalités, et que les éléments représentés font sens. Et cet univers est fort niveau visuels et ambiance grâce au "bagage" de leurs auteurs. Le Vieux monde est bourré de références historiques, culturelles, artistiques. AOS aussi d'ailleurs mais c'est encore trop peu développé et clair pour avoir la même force.

A contrario, l'exemple que tu cites, KOW, c'est l'exemple typique d'un fluff, un vrai, c'est à dire un vague enrobage superficiel qui sert juste à faire joli, et les figurines s'en ressentent (au-delà de leur qualité technique, la direction artistique n'est pas franchement très inspirée). D'ailleurs c'est pas pour rien que la plupart des gens jouent à KOW avec des fig GW.
Répondre
Ce qu'écrit Egill est bô.

On n'en revient sans cesse à cette alchimie qui, à mon avis, ne peut pas s'obtenir d'un claquement de doigts. Cela prend du temps et c'est certainement aussi pour cela que GW s'en sort mieux que la concurrence : cela fait plus de 30 ans qu'ils peaufinent leur truc, impossible de les rattraper sur ce point maintenant.

La question est : un nouvel entrant peut-il aujourd'hui prendre le temps de faire ce travail ? Difficile à mon avis si l'on a pas une grosse structure avec des moyens derrière et la possibilité de perdre un peu d'argent au début.
Répondre
Le joueur aussi doit s'investir, un super background, des figs magnifiques, mais non peintes ou à la truelle ça n'a plus aucund intérêt à mon avis.
Répondre
(18-08-2020, 16:07)latribuneludique a écrit : Ce qu'écrit Egill est bô.

On n'en revient sans cesse à cette alchimie qui, à mon avis, ne peut pas s'obtenir d'un claquement de doigts. Cela prend du temps et c'est certainement aussi pour cela que GW s'en sort mieux que la concurrence : cela fait plus de 30 ans qu'ils peaufinent leur truc, impossible de les rattraper sur ce point maintenant.

La question est : un nouvel entrant peut-il aujourd'hui prendre le temps de faire ce travail ? Difficile à mon avis si l'on a pas une grosse structure avec des moyens derrière et la possibilité de perdre un peu d'argent au début.

En fait je pense que c'est là que la différence va se faire. J'enfonce sans doute une porte ouverte mais je crois que les concurrents à GW peuvent et vont faire du fluff et du "autour du fluff" (illustrations, figurines thématiques, textes et nouvelles), par contre GW ne va pas faire de fluff: ils vont noyer sous le nouveau fluff. Et ça, aucun concurrent ne peut le suivre. Confused

Bon après heureusement y'a aucun besoin de trente livres, plusieurs éditions de JDR et plusieurs livres d'artworks pour apprécier un univers: il faut juste avoir assez de matière pour imaginer des histoires dedans! Tongue
Répondre
(18-08-2020, 18:38)Llenard a écrit : Bon après heureusement y'a aucun besoin de trente livres, plusieurs éditions de JDR et plusieurs livres d'artworks pour apprécier un univers: il faut juste avoir assez de matière pour imaginer des histoires dedans!

Je trouve que c'est un bon résumé de ce doit être un univers de jeu.
Répondre
(18-08-2020, 12:30)Egill a écrit : Y a des trucs sympas, dans l'univers d'Arcwolde.

L'autre, j'ai en effet du mal avec le trip anthropomachin... Je sais pas, y a vraiment un truc qui me plait pas (c'est con, parce qu'à Alkemy par exemple, la faction qui m'attirerait le plus ce sont les chats orientaux là, mais le délire animaux humanisés me plait vraiment pas (et pas qu'en fig.... j'ai jamais accroché à De capes et de crocs à cause de ça).

après, quand je parlais de "contes de fées", c'est juste un univers où y a pas que des trucs trotrodark genre monstres plus ou moins tentaculeux partout, que des gros guerriers badass (plus ou moins en grosse armure) ou des brutes qui ressemblent plus à des tas de muscles qu'à des humanoöides, des dieux "darkisés" artificiellement, bref, ce qu'on trouve dans 80% de ce qui sort. C'est ce qui ne m'a pas convaincu (outre les fig vraiment pas à la hauteur) dans Conquest: les elfes y sont malsains et méchants, les nordiques très brutaux et musculeux....etc, etc. Ces poncifs en mode "si c'est dark et violent, c'est badass, si c'est badass, c'est classe" j'avoue vraiment arriver à saturation.

Revenir à une fantasy un poil plus bucolique et qui se prend moins au sérieux quoi.... Mais sans pourtant tomber dans un extrême inverse (parce que bon, c'est aussi cool parfois ces poncifs): nuance, équilibre, subtilité, savant dosage, tout ça...

As-tu déjà essayé Moonstone (the wonderfully whimsical fantasy miniature game), @"Egill" ?
Ça correspondrait tout à fait à ce que tu recherches sur le plan de l'ambiance et de la direction artistique.
En plus le jeu est vraiment intéressant.
C'est de la toute petite escarmouche.
Répondre
Citation :J'ai été vraiment surpris par le fluff de l'univers de Warmahorde... je pense sans trop prendre de risque qu'il arrive juste derrière les univers GW en terme de quantité (pour moi il est un peu en retrait niveau qualitatif, avec des thèmes moins subtil que pour les univers GW).

Pour moi ça l'enterre et de loin. Mais c'est un avis personnel.

Citation :Mais oui, Warmahordes a (avait?) un sacré potentiel... mais effectivement ce côté "compet" ressortait vachement quand on s'intéressait au jeu, au point où ça bride pas mal la liberté au niveau modélisme (il faut LA fig officielle avec LA pose offcielle et gaffe à pas trop faire ce qu'on veut avec le socle des fois que ça modifierait la pose de la fig d'un micron dans un sens ou l'autre). Et ça pour moi c'est rédhibitoire.... même si avec des potes on peut facilement s'en affranchir, savoir qu'on a une collection de fig qu'une partie de la communauté de va pas accepter, je trouve ça vraiment répulsif, ça met comme une chape de plomb sur le délire.

Alors en fait, pas du tout. C'est un problème uniquement franco-français d'une frange plus royaliste que le roi. Je t'invite à regarder les armées primées sur les tournois américains, tu pourrais être surpris. Le SteamRoller (véritable bible du tournoyeux) a pour règle principale de laisser à l'organisateur le dernier mot. Du coup t'as des d'armées complètement folle aux USA.
Ton propos sur le socle est faux et démontre que tu n'as jamais joué au jeu .... puisque justement c'est le socle la référence dans les règles. C'est lui qui détermine le volume complet de ta figurine (ligne de vue objective contrairement à 40k qui est en subjectif). Du coup tu peux bien faire ce que tu veux dessus dès lors que tu respectes la taille de ce dernier.
Concernant la communauté qui refuse, à moins que tu veuille faire du tournoi d'envergure nationale .... t'aurais pas eu franchement de gros problèmes je pense ...

Citation :dommage que les fig, pas toujours à la hauteur, aient été vendues si chères aussi. A une époque, vraiment j'ai failli passer le cap. Pis vient le moment où la première commande arrive: à prix équivalent, moins de fig (enfin c'est de moins en moins vrai) et surtout bien moins fines (ouch la cape de Bradigus qui dépasse allègrement le demi centimètre d'épaisseur).

Y a à boire et à manger. Des références franchement dégueulasses, oui, mais pas que et loin de là. Pour le prix c'était cher. Mais t'avais pas non plus besoin de 150 figurines surtout en débutant avec tes potes. Un battlegroup, un warcaster, un solo, une unité et une UA tu t'en tirais pour 130 balles et déjà de quoi jouer tout en variant le gameplay de ton armée. Je parle même pas du marché de l'occasion. C'est sûr que si tu recherches direct la double liste 75pts pour faire du tournoi, ça va chiffrer plus ... menfin ...

PS : Bradigus perso je le trouve superbe, peu importe l'épaisseur de sa cape

[Image: Bradigus.jpg]
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Technique de production Archon Studio Moskito 9 1,575 05-05-2018, 08:26
Dernier message: KDJE

Atteindre :