Origine De La Théorie De Création Des Dieux
#1

Juste comme ca en passant, le principe qui préside à la création des dieux dans le warp (des êtres pensent massivement a quelque chose, et par agglomération, ca apparait dans le warp, et ca fait un dieu), que je trouve être une foutu bonne idée, c'es vraiment de GW, ou c'est un truc super bateau qu'on retrouve dans 300 sources avant que Jonhson et Chambers pondent ca. (j'ai quand même du mal a croire en la première option, sachant que tout le reste est repompé...)


Je suis peut être un ingénu total sur le coup, mais je vois pas d'ou ca sort avant eux.


Voila, c'est plus de la culture générale que du background, donc peut être à déplacer dans tout et n'importe quoi.

Répondre
#2
Tu devrais lire "Et l'Homme Créa Un Dieu" de Herbert. Il doit y avoir pas mal d'autre bouquins ou cela se passe plus ou moins de la même manière.
Répondre
#3


Ya des grosses traces de Leiber dans les univers GW (principalement son gros truc Lankhmar) avec entre autre le concept de dieux-agglomérats de vénérations dont la puissance varie en fonction de leurs adorateurs, mais aussi quelques morceaux de skavens par exemple.


le squat


c'est un mouste-ride de toute façon tellement c'est con

Répondre
#4

Dans l'univers Midkémia de R.E. Feist ( les chroniques de Krondor), les dieux les plus important du panthéon tel Ishap ou Ar-Indar sont morts pendant les guerres du chaos.


La prière constante des fidèles leurs permettront de renaître.

Répondre
#5
Il y a aussi Terry Pratchett et les annales du disques ondes: "les petits dieux" entre autres.
Répondre
#6

Et la serie "la rose du prophete" de Weis et Hickman, ou la puissance disponible de chacun des 20 dieux dépends directement du nombre de croyants, et puis les chroniques de la lune noire, (la BD), ou les prières alimentent directement une sorte de gros générateur, dans lequel les pretres puisent pour faire des miracles...


C'est pas neuf comme idée... mais elle reste bonne.

Répondre
#7


Oui, c'est un poncif réutilisé mais il serait intéressant d'en voir la base, l'origine. Quelqu'un a plus vieux que Leiber dans ce genre de trucs (années trentes à soixantes, de tête, en fonction de la nouvelle) ?


le squat


curieux

Répondre
#8

Plotin, IIIème siècle après Jésus-Christ, qui a énoncé la théorie de l'Un, principe divin résultant de l'union des âmes...


Mais en tant que néo-platonicien, il a pompé des trucs aux Chrétiens et aux Juifs d'Alexandrie ainsi qu'à Platon.


Yohann, j'crois que j'tape dans le très vieux là...

Répondre
#9

Globalement, donc, c'est la théorie des égrégores, encore vivace de nos jours (un peu le principe des divinités des Drashans dans Lanfeust de Troy, d'ailleurs).


Suffit de chercher "égrégores", voilà.

Répondre


Atteindre :