Chaos Et Gawouine...
#1

D'après Warseer :




Citation :There are three types of Chaos Space Marine in the original Legions. Firstly, there are four unique Legions which chose (or were chosen!) by a single god. Each of these become utterly unique and examplars of the warriors of their god. The Death Guard were cursed and saved by Nurgle in the warp. The Thousands sons were destroyed and reborn by Ahriman's Rubric. The World Eaters created psychopathic, super-lobotomised warriors dedicated to Khorne. Fulgrinm of the Emperor's children was corrupted by Slaanesh and dragged his Legion down into the cult of pleasure.
Secondly, there were the Legions that never dedicated themselves to one patron and worship them all equally. Some of these warriors may even choose a single god as patron, and bear his mark, but this does not make them Plague Marines or Berzerkers any more than it does any later Renegades that have turned to Chaos adopting the Mark of a God.


Lastly there is the Black Legion who, having once been led by Horus and by nefarious means since, have learned the secrets of these transformations from the original four Legions. So while as a Legion they are not dedicated to a single god over an other, individuals may choose to have the mark of a gods or, going one stage even further, undergo the lobotomisation/ blessing of Nurgle/ rubric/ cult of pleasure initiation to turn them fully into a Noise Marine or whatever. The 'cult' Marines come from either the Black Legion or one of the original Four Cult Legions, and nowhere else.


The lack of a Mark of Tzeentch without being a 'Rubric Marine' is an oversight in the current Codex and highlights what has, in my opinion, been some inconsistent misrepresentation of the cults. We've been doing quite a bit of thinking about this and looking at the original background (pre-first Codex Choas even). The line that anyone can be a bezerker is an error – they really can't.
The Berzerkers were created by Angron during a particular time and blessed by Khorne.


This has been further exacerbated by later versions of the Codex blurring the lines between Marked Marines and Cult Marines, so that it is now unclear whether all Khorne-marked Marines are Berzerkers, for example.


On the other hand…



The 40K universe is intended to be large and inclusive. So while you may never see any official background detailing Berzerkers from anyone but the Black Legion and the World Eaters, anyone can create a story for their renegades that involves Fabius Bile, a retro-engineered World Eater, some rabbit kidneys, a ball of string and a transfiguration of some Astral Claws into Berzerkers so that you can include them in your army!


GAV

Donc en rouge, ce qui me semble être un début d'admission que le codex chaos V2 était un p'tit chouïa kikoolol ; en vert, bah, on reste cool et on n'égorgera pas les gens qui veulent faire ce qu'ils souhaitent...


Yohann, pititre qu'il lit Taran finalement ?

Répondre
#2

Citation :Donc en rouge, ce qui me semble être un début d'admission que le codex chaos V2 était un p'tit chouïa kikoolol ; en vert, bah, on reste cool et on n'égorgera pas les gens qui veulent faire ce qu'ils souhaitent...
Ou le sempiternel affrontement des deux cycles antagonistes :
- faire du neuf avec du vieux, moyen d'imposer sa marque et son influence interne sous couvert de fluffisme (déguiser le renouvellement commercial sous une évolution de l'historique), l'auteur est jugé selon les ventes à court terme ;


- l'illusion de l'historique (ou la relation au conformisme) : un univers ne peut être réécrit sous peine de perdre sa crédibilité et donc ses acquis, son impact. Ici se joue la vision à moyen terme.


A rapprocher de l'hyperréalisme en modélisme (soucieux d'ancrer la crédibilité par les détails) : la manip' par exemple d'ouvrir le barzerkisme à tout marine du chaos revient à dire que Jeanne d'Arc était protestante. C'est impensable en Histoire, ce fut pensé dans 40k, pour favoriser un "tout se vaut", un "tout est possible" chez les joueurs, tant qu'ils achètent du métal et du plastique (et auxquels on ne pouvait officiellement reprocher de ne plus lire les codex, même si ça compliquait, codex réduits d'ailleurs pour ceci à quelques slogans (visuels) simples : marque de Khorne = berzerker = troupe de close).


Or, même si c'est évidemment tentateur notamment pour un (vieil) univers dont les grandes lignes se retrouvent même gratos sur wikipedia, on ne peut pas détacher le jeu de batailles fantastiques des historiques de celles-ci afin de simplement tendre à l' "idéal Playmobil" (l'historique se lit sur le playmobil, ce qui coûte évidemment moins cher à produire).


Le passage de GW à la commercialisation de masse a souvent fait perdre cette différence fondamentale quant au matériel, et contraintes, devant nécessairement être fournis pour l'incarnation.


Le paradoxe veut qu'on a ainsi perdu le sniper World Eater.


Et c'est ce qui m'épate toujours : l'autorisation. Le joueur est autorisé à faire ce qu'il veut de ce qu'il a acheté. Chez lui, ou en tournoi ? (c'est pas précisé). Selon le fluff, les grappes disponibles, qu'on lui vend ?


Tentez le sniper World Eater, et vous saurez jusqu'où va la repentance de Gav'.

Répondre
#3

Euh... Une chtit traduction pour les pauvres malheureux qui ont du mal avec l'anglais?


Ca a l'air intérréssant votre affaire ^^

Répondre
#4

TRADUCTION (pour une fois que c'est moi qui m'y colle ^^ )




Citation :Il y a trois types de Space Marins du Chaos dans les légions originelles. Premièrement, il y a 4 légions uniques qui ont choisi (ou été choisies) par un seul dieu. Chacune d'entre elles devinrent tout à fait uniques et exemplaires des guerriers de leur dieu. La Death Guard maudite et sauvée par Nurgle dans le warp. Les Thousand Sons ont été détruits puis revenus à la vie par le rubric (?) d'Ahriman. Les World Eaters ont créé le guerrier psychopathe et super lobotomisé dédié à c Khorne. Fulgrinm et les Emperor's Children ont été corrompus et a traîné sa légion dans le culte du plaisir.
Deuxièmement, Il y a des légions qui ne se sont jamais dédiés d'eux-mêmes à un seul dieu mais les adorent tous à part égales <i>(NDT : Khorne est quand même plus adulés que les 3 autres W4)</i>. Certains de ces guerriers peuvent avoir choisi un seul de ces dieux comme l'unique, et porter sa marque; mais cela ne fait pas plus d'eux des Marins de la Peste ou des Berzerkers que d'autres rénégats qui auraient changé de camps en adoptant la marque d'un des dieux.


Dernièrement il y a le cas de la Black Legion qui , une fois après avoir été menée par Horus et par des moyens scélérats, ont appris les secrets des transformations des quatres légions originelles. Ainsi alors qu'il ne s'agisse d'une légion qui ne s'est pas dédiée à un unique dieu plus qu'à un autres, des individus peuvent choisir de porter la marque d'un unique dieu, ou misant sur un autre procédé encore, et subir la lobotomisation / bénédiction de Nurgle / porter la marque de l'effacement (rubric)/ culte du plaisir pour devenir pleinement un Noise Marine ou autre. les marines du "culte" viennent autant de la Black Legion que d'une des 4 autres légions culteuse originelles (celles des What's 4), et de nul par ailleurs.


Le manque de la marque de Cui sans être un "Rubric Marine" <i>(la boîte vide ^^ )</i> est une inadvertance dans le codex actuel et accentue ce qui, à mon avis, la déclartation contradictoire des cultes. Nous avons beaucoup pensé à ceci et regardé dans le fluff original (avant même les premier codex du Chaos). Le fait que chacun peut devenir un Berzerker est une erreur - ils ne le peuvent vraiment pas.
Les Berzerkers ont été créés par Angron dans un moment particulier et bénis par Khorne.


Ceci a été encore plus aggravé par les version futures du codex SMC, brouillant encore plus les différences entre les marines de culte et les marines marqués, de sorte qu'il soit si peu claire de savoir si tous marqués de Khorne sont des Berzerkers ou pas, par exemple.


D'un autre côté...



L'univers de 40K est prévu pour être grand et inclusif. Ainsi alors quevous ne verrez jamais aucun fluff officiel détailler l'origine des Berzerkers d'ailleurs que de la Black Legion ou des World Eatter, n'importe qui peut créer une histoire pour leur propre rénégats impliquant Fabius Bile, un World Eater old school <i>(retro-engineered)</i>, quelques reins de lapins, une boule de corde et une transformation d'un Astral Claws en Berzerkers et de cette manière vous pouvez l'inclure dans votre armée


GAV

merci qui? :)


F.

Répondre
#5

<b>Mod Rabi:</b>


Le flood est interdit. Merci de respecter la Charte.


C'est du flood de remercier un type sympatique?


Bon pour revenir au point de BG:


Le fait que seul les World Eater soit berseks et que seule la Death Guard ai des marines de la peste me chiffone... Qu'aportent donc les dieux du Chaos à leurs adeptes? Les Berseks sont les combattant "élus/favoris/sacrés" de Khorne. Soit. Mais si un marine qui se voue à Khorne et ne peut pas espérer devenir bersek... Pourquoi se vout il à Khorne?

Répondre
#6

Citation :Mais si un marine qui se voue à Khorne et ne peut pas espérer devenir bersek... Pourquoi se voue-t-il à Khorne?

Amha, pour plusieurs raisons, toutes bêtes:


- S'il est sanguinaire, pourquoi choisirait-t-il Slaanesh ou Tzeentsch? Mieux vaut prendre un dieu qui lui corresponde!


- Il ne peut pas devenir Berserk? Bah, de toute façon, il n'aspire qu'à devenir prince démon ^^.


- Il n'y a pas QUE des Berserk chez les khorneux.

Répondre
#7

Pour le coup je trouve ça mieux qu'un berserk puisse être ailleurs que dans les WE, même si ces derniers furent les premiers et les originaux....


M'enfin bon :p


Au passage, dans Déluge d'Acier, il n'est pas fait mention d'un gars qui est sur le point de virer berserk ? (celui qui prend une demoiselle en esclavage)

Répondre
#8

Citation :Au passage, dans Déluge d'Acier, il n'est pas fait mention d'un gars qui est sur le point de virer berserk ? (celui qui prend une demoiselle en esclavage)

Non, c'est son armure qui est affiliée a Khorne (une sorte d'armure possédée quoi), qui lui parle fort dans sa tête et l'incite à être trotro méchant...

Répondre


Atteindre :