[La Chute de Kazad Lok] Prologue I
#1
[Image: acier_malepierre_01-51d55a4.jpg]

Samedi dernier mon armée du Chaos a affronté l'armée impériale d'Olrick pour écrire un premier prologue de la Chute de Kazad Lok, le Codex Lugdunum 2019 qui aura lieu les 16 et 17 mars prochains.

Encore un village abandonné. Rien qui ne puisse fournir un bon exutoire. Chevauchant à la tête de son armée, Skultalr commençait à regretter d'avoir quitté Wielstadt sur un coup de tête. Mais il devenait à fou à tourner en rond dans l'ancienne cité de l'Empire, attendant que Vytor le Corrompu daigne quitter les sous-sols où il cachait son précieux Bâton de Jade pour enfin reprendre la guerre.
Skultalr était un guerrier du nord, un champion des Puissances de la Ruine. Il n'était pas fait pour tenir les murailles d'une ville mais pour les réduire en pièces et massacrer tous ceux qui se cachaient derrière ! Alors il avait rassemblé une vaste horde d'hommes-bêtes dont il appréciait l'agressivité et, accompagné de sa garde personnelle formée des membres de son clan, il était parti piller la région.
Il était conscient qu'il avait poussé un peu trop à l'Ouest, vers Bel Port toujours tenue par les ennemis du Chaos, et que sa horde avait été repérée par des éclaireurs à cheval. Mais les couards de l'Empire et de Bretonnie ne sortaient plus guère de leur forteresse, ils savaient que leur fin approchait.
Le sourire que Skultalr affichait à cette pensée disparut soudain pour faire place à la surprise. Dans la plaine qui s'ouvrait à la sortie du village s'étendait une vaste armée impériale en ordre de bataille.
La surprise céda à son tour la place à un sentiment de satisfaction. Ces fous voulaient certainement abréger le temps qu'il leur restait à vivre et ils lui fourniraient une bonne distraction.
Mais à aucun moment ne lui vint à l'esprit que les forces impériales s'étaient déployées là depuis un long moment, attendant avec patience l'arrivée de leur proie : un lieutenant de Vytor le Corrompu, un homme connaissant tout de Wielstadt, de ses défenses et de l'endroit où était caché le Bâton de Jade...



[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_01-55948f2.jpg]
Avant le début de la bataille, discussion décontractée
entre Diégo (président du club du KRAC) et Olrick

La horde du Chaos dirigée par Skultalr affronta l'armée impériale du général Siegfried Olrick aux alentours du petit village Bretonnien de Notre Dame d'Ardière, à l'est de Bel Port.

Alertées par ses éclaireurs, les forces impériales s'étaient déployées pour bloquer le passage aux hommes-bêtes et guerriers du Chaos : le centre du dispositif était tenu par l'infanterie soutenue par deux batteries de canons tandis que chaque flanc était constitué deux escadrons de Chevaliers et d'un de Pistoliers. Le plan du général Olrick semblait assez clair : tenir le centre en bombardant l'ennemi de boulets de canon tandis que la cavalerie se rabattrait sur les ailes.
Bien que peu réputé pour sa subtilité, Skultalr avait opté pour un plan assez similaire : plusieurs hardes d'hommes-bêtes (une infanterie sacrifiable à ses yeux) tenaient le centre avec un certain nombre de Bêtes de Nurgle destinées à attirer le feu de l'artillerie impériale, le flanc gauche était constitué de puissants Guerriers du Chaos chargés de prendre le village Bretonnien accompagné de deux hardes de Centigores. Sur le flanc droit se trouvait la force de frappe de la horde, avec deux unités de Chars et une de terrifiants Chevaliers du Chaos !

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_02-5595df8.jpg]
Les deux armées se font face !

Sans surprise, les serviteurs des Puissances de la Ruine prirent l'initiative. Au centre, les Hommes-Bêtes et les Bêtes de Nurgle se portèrent au-devant de l'ennemi. Les artilleurs impériaux ouvrirent le feu sur les créatures de Nurgle dont plusieurs furent fauchées. Certaines crurent que ces gros ballons en métal était un appel à jouer et se ruèrent joyeusement vers les deux batteries. En deux temps trois mouvements, les Bêtes de Nurgle atteignirent les canons sur lesquels elles sautèrent avec entrain, écrasant le bois et les os sous leur poids. Une batterie fut mise hors de combat tandis que l'autre survécut miraculeusement grâce à l'intervention des hallebardiers chargés de leur protection.

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_03-5595e09.jpg]

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_04-5595e1f.jpg]
Les Bêtes de Nurgle veulent jouer avec les canons impériaux !

Sur le flanc droit du Chaos, la cavalerie lourde des deux camps manœuvrait pour prendre l'autre de vitesse. Dirigée par un Grand Immonde manifestement plus habile au corps à corps qu'à donner des ordres, la cavalerie du Chaos mit du temps à dépasser la colline qui lui faisait face. Les cavaliers impériaux quant à eux s'avancèrent fièrement et réussirent même à repousser, sans pour autant lui occasionner de pertes irrémédiables, une bande de harpies qui cherchaient une bonne position pour charger l'infanterie ennemie de flanc. Cela mit cependant les chevaliers impériaux à portée de charge de plusieurs hardes d'Hommes-Bêtes qui, soutenues par un Enfant du Chaos, réussirent à détruire une unité et à semer la confusion dans une autre. Cela permit à la cavalerie lourde du Chaos de se mettre enfin en branle et de lancer une charge implacable qui massacra chevaliers et pistoliers jusqu'aux derniers.

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_05-5595e43.jpg]
La cavalerie lourde du Chaos prend position sur une colline

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_06-5595e47.jpg]
Ralentis après avoir chassé des harpies, les cavaliers impériaux
 sont pris à partie par des hardes d'hommes-bêtes !

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_07-5595e4d.jpg]
Les chevaliers et pistoliers sont finalement submergés par les serviteurs du Chaos...

[Image: 20190105_chute_ka...ue_i_16.-5595edc.jpg]

De l'autre côté du champ de bataille, les affrontements se concentrèrent autour et dans Notre Dame d'Ardière. Les Centigores galopèrent au devant de la cavalerie impériale en tentant de la surprendre sur le flanc. Mais les hommes-bêtes avaient vu trop court et ils furent eux-mêmes contournés par les chevaliers et pistoliers impériaux avant d'être rapidement massacrés.

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_08-5595e55.jpg]
Le reste de la cavalerie impériale contourne un piton rocheux...

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_09-5595e5b.jpg]
Des Centigores tentent de les prendre de vitesse !

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_10-5595e5f.jpg]

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_11-5595e65.jpg]
Les Hommes-Bêtes sont finalement pris à leur propre piège
et massacrés par les Chevaliers du Loup Blanc...

[Image: 20190105_chute_ka...ue_i_17.-5596d65.jpg]
Détail de l'action :
Dans un premier temps les Centigor tentent de prendre les impériaux par surprise mais le deuxième ordre de charge échoue...
Puis les Hommes-Bêtes sont finalement eux-mêmes contournés par la cavalerie impériale qui les charge de flanc !

Leur sacrifice n'avait cependant pas été vain car pendant ce temps le Chaos remportait les combats dans Notre Dame d'Ardière. Plusieurs régiments de Hallebardiers et d'Arbalétriers qui avaient pénétré dans le village avait vu leur progression stoppée nette par la présence des Guerriers du Chaos de l'autre côté de la rue principale. Trop occupés par cette sinistre menace, il furent pris par surprise par l'assaut de plusieurs hardes d'Hommes-Bêtes et d'un Enfant du Chaos (NdA : Erreur de ma part, l'Enfant du Chaos n'aurait pas du pouvoir charger une unité en défense dans un terrain difficile) et les survivants durent battre en retraite précipitamment.
Ainsi lorsque la cavalerie impériale s'engagea dans l'artère principale du village après avoir massacré les Centigores, elle fut accueillie par un mur d'acier formé par les Guerriers du Chaos et promptement détruite. Seuls les Pistoliers parvinrent à s'enfuir et s'attelèrent à chasser les Bêtes de Nurgle survivantes qui batifolaient à l'arrière des lignes du Chaos.

[Image: 20190105_chute_ka...ue_i_13.-5595e7b.jpg]
Les régiments de Hallebardiers sont interceptés par les
hardes d'Hommes-Bêtes dans Notre Dame d'Ardière

[Image: 20190105_chute_ka...gue_i_12-5595e6b.jpg]
Les Guerriers du Chaos mettent la cavalerie impériale en déroute...

La situation était critique pour l'Empire qui avait perdu toute sa cavalerie. Cependant le général Olrick ne s'était pas résigné à la défaite et l'infanterie serra les rangs au centre, autour de la dernière batterie de canons, pour tenter de résister à l'assaut final lancé par l'ennemi. Skultalr décida de porter le coup décisif sur son flanc gauche. Pendant que le dernières Harpies s'abattaient sur la batterie de canons survivante, les régiments de Guerriers du Chaos sortirent de Notre Dame d'Ardière pour s'élancer sur les hallebardiers de l'Empire. L'élite des combattants de la horde était rendue encore plus dangereuse par la magie impie invoquée par des démons mineurs de Nurgle et par la présence du Grand Immonde qui avait quitté le flanc droit pour se joindre à la curée. Malgré leur courage, les soldats impériaux ne faisaient pas le poids et le flanc droit de l'Empire s'effondra, forçant Olrick à sonner la retraite...

[Image: 20190105_chute_ka...ue_i_14.-5595e94.jpg]
Privée de cavalerie, l'armée de l'Empire serre les rangs !

[Image: 20190105_chute_ka...ue_i_15.-5595ea3.jpg]
Les Guerriers du Chaos se préparent à lancer l'assaut final...

Juché sur les restes d'un canon, le bras en sang, le général Siegfried Olrick braillait ses ordres aux troupes afin qu'elles battent en retraite en bon ordre. Plusieurs régiments de hallebardiers avaient formé une dernière ligne défensive pour tenter de contenir les hordes du Chaos mais leur sacrifice ne ferait pas gagner beaucoup de temps, il était urgent de quitter le champ de bataille rapidement.
L'officier impérial fut rejoint par Reinhard Werich, le sorcier de l'armée qui avait passé une bonne partie de son temps à lancer des boules de feu dévastatrices sur les hardes d'Hommes-Bêtes.

- Dites-moi que tout cela n'a pas été fait en vain, dit le général d'une voix épuisée. Dites-moi que vous avez réussi à entrer dans la tête du chef de cette horde de malheur !

Werich soupira.

- J'ai réussi à capter plusieurs de ses pensées au cours de la bataille, Siegfried. Rien de très précis, juste des images fugaces de Vytor le Corrompu en contemplation devant le Bâton de Jade dans une immense grotte. L'artefact est bien à Wielstadt, dans les sous-sols de la cité mais c'est tout ce que j'ai pu voir.

- C'est peu mais c'est déjà mieux que rien. Espérons que les autres auront plus de chance que nous...


Un grand merci à Olrick de m'avoir rejoint au Crazy Orc pour cette première partie Warmaster (première partie tout court en fait) de l'année ! C'est toujours un plaisir de guerroyer contre lui et cette partie n'a pas fait exception. D'autant plus qu'il a eu l'amabilité de ne faire que de mauvais jets de dés, aussi bien au niveau des ordres (jets de commandement médiocres) que des corps à corps (attaques et sauvegardes catastrophiques). A contrario je bénéficiais d'une sacré chance avec des jets de commandement passant au meilleur moment (à une ou deux exceptions près) et surtout des stats monstrueuses au corps à corps (c'est simple, j'ai dû tourner autour des 70 à 80% de réussite en attaque ! OO ).
Malgré ces handicaps, Olrick s'est particulièrement bien battu car je suis loin d'avoir remporté la bataille facilement. Ses chevaliers m'ont donné du fil à retordre du côté de Notre Dame d'Ardière et son unité de pistoliers, qui se baladait dans mon dos pour massacrer les unités de chiens du Chaos (Bêtes de Nurgle) que je tentais soigneusement de faire survivre pour préserver mon point de rupture, a été une sacrée épine dans le pied.
La bataille a été amusante (c'est facile à dire quand on l'a emporté ceci dit ^^) et plutôt simple à gérer à quelques points de règle près.
Nous avons testé une règle optionnelle permettant d'effectuer un demi-mouvement après le premier ordre raté et j'ai trouvé cela très sympa. Faut continuer à tester mais je pense l'autoriser au Codex Lugdunum 2019.

Je suis aussi assez content de l'aspect visuel de mon armée du Chaos : il n'y avait pratiquement plus de figurines peintes à la truelle et tout de suite c'est plus agréable à contempler.
Je dois cependant encore travailler un peu pour habiller un peu mieux ma table : je pense pas forcément à des décors impactant le jeu mais plus à des éléments d'ambiance à placer ici ou là pour éviter les grandes zones vides.

D'un point de vue narratif, cette bataille illustre les tentatives du Dernier Conseil pour obtenir des informations sur la localisation exacte du Bâton de Jade. Cela impactera directement la narration du Codex Lugdunum 2019 si l'Ordre ne parvient pas à obtenir plus d'indices... Wink

Prochain prologue en février si tout se passe bien !
La Tribune Ludique
Blog d'un joueur Lyonnais
Répondre
#2
C'est très sympa merci pour le partage!
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [wm] La Saga De Kazad Lok latribuneludique 0 1,550 Il y a moins de 1 minute
Dernier message:
  [tmg] Champions Du Chaos & Kazad Lok latribuneludique 0 1,678 Il y a moins de 1 minute
Dernier message:

Atteindre :