[solo futuriste] Five Parsec From Home

5 réponses, 1574 vues

Bonjour tout le monde,

Alors que je causais un peu de mon adaptation de ranger of shadow deep pour y faire rentrer l'univers de 40k, on m'a parlé de ce jeu qui a l'air plutôt intéressant et je cherche à en savoir un peu plus. Je sais que le Chat connais un peu (j'ai fais une recherche sur le forum et oui), donc je suis preneur d'avis.

Voilà le pitch du livre (dispo qu'en anglais) :
Citation :Rassemblez un équipage hétéroclite de pionniers galactiques et partez explorer les étoiles, trouver des emplois et, de temps en temps, engager-vous dans des combats de science-fiction pleins d'action !
Les batailles sont générées de manière procédurale avec d'énormes combinaisons d'ennemis, d'armes, de circonstances du champ de bataille et d'objectifs, qu'il s'agisse de combattre des rivaux ou de remplir des missions.

À chaque rencontre, vous gagnez de l'expérience et du butin, ce qui fait progresser votre équipage et votre histoire. Vous envoyez votre équipage chercher des contacts, faire du commerce, explorer la colonie, recruter des remplaçants ou améliorer leurs compétences.
  • Le jeu est jouable avec toutes les figurines que vous avez sous la main et ne nécessite qu'un petit nombre de figurines pour commencer, ce qui le rend idéal pour les joueurs de science-fiction expérimentés ou débutants. Tout ce dont vous avez besoin, c'est de quelques dés à six faces et de quelques dés à dix faces.
  • Livre cartonné de 184 pages en couleurs au format Royal (15,6 cm x 23,4 cm), parfait pour le jeu de table, avec de nombreuses illustrations en couleurs.
  • Un système rapide, conçu dès le départ pour le jeu en solo.
  • Une expérience de jeu de rôle et d'aventure avec des figurines.
  • Créez un large éventail de personnages, qu'ils soient humains, extraterrestres ou robots.
  • En matière de figurines - utilisez ce que vous avez.
  • Après chaque bataille, votre équipage peut mourir de ses blessures ou monter de niveau et trouver de nouveaux objets et informations.
  • Améliorez votre vaisseau avec des modules d'extension
  • Génération procédurale d'un large éventail de missions possibles, avec plus de 50 types d'ennemis.
  • Des tables aléatoires pour les villes, le commerce, les événements des personnages et les voyages en vaisseau.
  • 5 niveaux de difficulté et des missions super difficiles en zone noire et rouge.
  • Des options étendues pour les scénarios de Game Mastering, permettant de jouer des campagnes complexes de type RPG avec des intrigues de scénario connectées, des dangers environnementaux et des conflits entre factions.
  • Campagne solo narrative en 7 étapes.

Moi ça me parait miam, mais l'est-ce vraiment ?
C'est un jeu avec beaucoup de tableaux. Plein. De mémoire tu génères quasiment tout avec des tableaux.
Ce n'est pas une qualité ou un défaut en soi, tout dépend de ce que tu cherches.

J'avais trouvé le livre en pdf gratuit sur le site de l'éditeur il y a quelques temps. S'il y est toujours tu peux jeter un œil voir si ça te convient.

Différence de taille quand même : 5 parsecs est en anglais alors que RoSD est disponible en vf.
Simplement en me basant sur la lecture, RoSD semble plus léger. Là aussi ce n'est qu'une caractéristique, à voir ce qui prime pour toi.
Ça me semble en effet plus touffu, l'anglais ça reste à voir, sur ROSD il ne m'a pas posé problème, sur un jeu plus technique ça peut être une difficulté.
Je commence à aller un peu plus en profondeur dans la lecture du bouquin et il me donne une impression paradoxale :

- à la fois ça donne très très envie de s'y mettre parce qu'il y a un potentiel assez fou
- à la fois, pfffffffff, je suis un peu découragé par le nombre de jets à faire avant de résoudre la moindre chose.

Je vous la fait courte pour organiser une bataille, il faut :

- déterminer qui a donné la mission (1d10)
- vérifier s'il y a une prime bonus (1d10)
- déterminer le temps qu'on a pour faire la mission (1d10)
- Vérifier les conditions spéciales, dangers et autres (3 tests à  ou 8+ et 1d10 pour chaque test réussi)
- Déterminer le déploiement de la partie (1d100)
- déterminer l'élément notable (loot, documentation...) présent (1d100)
- déterminer l'objectif (1d10 qui varie selon le donneur d'ordre)
- déterminer la catégorie d'opposant (1d100 selon le donneur d'ordre)
- déterminer PRECISEMENT l'opposant (1d100)
- déterminer l'équipement de chaque opposant (1d6 pour les grouillots et 1d6 pour les chefs)
- S'il y a un perso spécial dans les opposant, le déterminer (1d100)

Voilà vous êtes prêts !  
Donc oui ça donne des choses très variées, mais disons qu'il faut s'y prendre à l'avance quoi.

A savoir que affronter un gang par exemple permettra de peut être se les mettre à dos en tant que Rival, plus on accumule de rivaux, plus ils peuvent nous attaquer, nous empêchant de remplir des missions. Et certains Patrons, donneur de missions, deviennent des Rivaux si on ne remplit pas leur mission, etc etc. 

Je continue mon exploration du système, finalement les règles de combats sont assez anecdotique, c'est vraiment tout le reste qui est passionnant.
C'est là qu'il faut une appli pour gérer le bouzin à ta place.
En plus c'est tellement simple à faire niveau code, c'est à la portée de n'importe quel gars qui sais rédiger quelques lignes de code. Le plus long c'est de "numériser" les tableaux du système.
Le problème c'est que si ont fait ça, plus personne n'a besoin d'acheter le bouquin, niveau copyright et respect du boulot c'est pas glop.

Il faudrait que l'éditeur lui même fasse ou commandite cette appli.
(Modification du message : 30-05-2022, 18:41 par Reldan.)
Roh cet assistanat : Jeter dédé, ça fait partie du plaisir.

Après, ya vraiment un "jeu dans le jeu", oui. Mais c'est la concaténation logique des jets liés au solo/tout aléatoire et de ceux liés à une campagne. Un jeu de campagne a déjà cette phase; on y alterne partie et gestion. Quitte à "jouer" ton jeu de gestion entre deux et tout préparer et alterner vraiment des séances au lieu de faire ça juste avant ou après la partie.
Là c'est alourdit par le côté aléatoire des parties et du solo, surtout chez la belette nordique. Leurs jeux ont souvent ce "défaut" : des pages de tableaux. Mais c'est aussi une des force : ça te fournit un support bien branlé à ton imagination. Si tu gères cette phase à part, tu peux partir sur la rédaction de la campagne, du flouffe ou l'ajout de détails à partir de tes jets et tu re retrouves ensuite à alterner avec la partie plus "résolution".
On est dans un jeu qui mélange les aspects gestions et tactique, finalement (un peu comme un certain KS aux pitous abominables mais en plus ouvert parce que tu as juste les tableaux et la moitié du boulot à faire).

Bref, comme d'autres jeux comme S&S, on a pas la prise en maion que propose des concurrents plus léchés mais plus de liberté. Cette partie de 5 parsecs/leagues/... elle n'est pas forcément pleinement intéressante pour certains qui voudrons l'occulter et la remplacer par une appli. Alors que d'autres pourraient s'en servir pour développer leur propre campagne; pas juste enchaîner les parties et avoir des effets chiffrés mais se lâcher dans leur propre narration.

le squat
qu'est ce que vous faites avec ce jeu ? il est plus pour moi, là