Explosion Dans Lespace
#1
Un jour, j'ai lu que lorsque une explosion se produisait dans l'espaces, l'onde de choc ne s'arrêterait pas, avant avoir frapper assez d'objet pour complètement ralentir sa course, alors lorsque un vaisseau explose, ce qui doit arriver assez fréquemment, l'explosion serait t-elle dommageable pour l'Imperium.
Répondre
#2

<b>MOD ON</b>


Corrigé.

Répondre
#3

Citation :l'explosion serait t-elle dommageable pour l'Imperium.

Dommageable, oui et non.


Pour la Flotte impériale, oui. Parce que mine de rien des centaines de milliers d'éclats projetés dans toutes les directions vont impacter directement les vaisseaux aux alentours. Donc si les gros s'en fichent (blindage et boucliers), les chasseurs qui rodent autours vont prendre cher.


Pour le reste de l'Imperium, non.

Répondre
#4

faut voir ce qu'on appelle une explosion...


Pour la définition habituelle c'est une combustion soudaine et massive, à peu près.


Donc cette explosion là s'arrête très vite, puisque les réserves de combustibles dans un vaisseau sont limitées, et que le vide ne permet pas la propagation...


Et qui dit onde de choc, donc pas électromagnétique donc c'est une onde physique, qui doit se propager dans un espace réel contenant de la matière. Le vide en a pas, donc pas d'onde de choc.


C'est un peu "dans l'espace personne ne vous entends crier", puisque une onde de choc c'est à peu près un son (différence de pression qui se propage dans l'air)


Si maintenant c'est les débris dont tu parles, alors déjà beaucoup doivent se satelliser/aller dans les étoiles/sur planètes inutiles (gazeuse/aucun intérêt à terraformer pour l'imperium/...)


Et pour le reste, ben les restes doivent être assez petits pour cramer dans les atmosphères et se désagréger sans franchement de dégats...


Et les éventuels vaisseaux, ben ils sont assez petits pour passer entre les gouttes, et doivent de toute façon avoir assez de blindage pour percuter sans dommages des débris genre mini atéroïde (du coup je sais pas si ça a ce nom) donc pourquoi pas quelques poutrelles.


Et pour ce qui est plus gros, ça s'esquive.


Donc sauf cas particulier genre combat assez près d'une planète habitée, où des morceaux assez gros pourraient bien tomber et ne pas cramer totalement dans l'atmosphère, je pense pas que les dégâts soient terribles pour l'imperium.

Répondre
#5

Faut voir que s'en aller jusqu'au 40 000 millénaire la propagation des débris spatiaux est déjà un problème aujourd'hui seulement 50 après le début de la conquête spatiale.


Une petite image pour voir de quoi on parle exactement:


[Image: space-debris-1-580x410.jpg]


Maintenant, les différentes agences spatiales (NASA, ESA) ont déjà leur bureau charge de la chose et d'ici 10 ans il existera des solutions techniques a ce problème.


Pour en revenir a ta question donc, ce n'est sûrement pas un problème pour les raisons évoquées par mes collègues mais aussi parce qu’on facilement imaginer que quelque part l'Administratum (flanquée pour l'occasion de l'Adeptus Mechanicus?) possède les solutions aux problèmes et ce depuis l'origine de l'Imperium...

Répondre
#6

une explosion dans l'espace vide cause deux problèmes : l'onde de choc et les débris.


L'onde de choc est causée par la combustion rapide (quasi instantanée) de la matière et des gazs en cause, et va se dissiper très rapidement, parce qu'il n'y a pas d'atmosphère pour diffuser la surpression, qui est une question de pression par Cm². En se dilatant, la sphère de pression va augmenter sa surface en gardant la même pression, et donc diminuer jusqu'à disparaitre, (quelques dizaines ou centaines de KM d'effet pas plus). je simplifie bien sur ..


Les débris sont plus génant, parce qu'ils vont garder la même trajectoire et la même vitesse sur des centaines de millions de Km. En fait jusqu'à ce qu'ils soient captés par un champs de gravité ou qu'ils heurtent quelque chose. Donc soit ils percutent, se consument dans une atmosphère (ou dans l'orbite d'une étoile), ou se satellisent, soit ils filent dans le vide ad vitam eternam. La aussi les débris issus d'une même explosion se dispersent.


Selon leur masse et leur vitesse, ils représentent un danger plus ou moins grand pour ce qu'ils rencontrent. Mais les probabilités sont infinitésimales pour qu'un débris donné rencontre un vaisseau... Il y a beaucoup plus de débris de roc et de micro astéroides à trainer dans l'espace que de boulons et de bouts de vaisseaux détruits.


Les navires qui vont dans l'espace soit sont vulnérables et comptent sur la chance (la navette spatiale qui ne survivrait surement pas à un impact d'une mini météorite qui la traverserait de part en part) chance toute relative vu la très très faible probabilité, soit sont blindés pour parer un impact mineur. Les gros débris sont détectables et donc évitables. je pense à Starship troopers ou le navire évite un énorme astéroide plus gros que leur croiseur en le répérant 20 secondes avant l'impact.... des détecteurs de M.... et voila tout. Vu sa taille avec du bon matériel il aurait du être repéré bien avant)


Les débris satellisés autour de la terre n'ont pour la plupart ni une grosse masse, ni une grande vitesse, et on peu se permettre d'en heurter quelques uns sans dommages graves. Mais le risque existe pour la navette spatiale qui n'est pas vraiment blindée..


Donc si le risque existe mathématiquement, y voir un danger pour l'Impérium je ne vois pas en quoi plus pour l'Impérium que pour le reste de la galaxie. C'est un danger pour tout ce qui se balade dans l'espace, mais les boucliers sont la pour éliminer le problème, si même il se manifeste. (encore une fois, la collision d'un débris et d'un navire doit être ultra rare, sauf bien sur immédiatement après l'explosion et si on est assez près). Quand aux planètes habitables, il faudrait une malchance rare pour qu'un morceau suffisament gros tombe pile sur une zone vulnérable... Le planètes du système ou a eu lieu le combat/accident y sont bien sur davantage exposées. C'est un peu comme la chute de Mir, dont la plus grosse partie s'est consumée durant la pénétration, et le gros morceau du réacteur est tombé dans l'océan. Et si c'est le réacteur qui avant explosé, il ne serait pas resté de morceaux assez gros pour représenter un danger pour la Terre. Si la navette s'était trouvée à portée par contre, elle aurait pu être criblée de micro débris qui auraient pu l'endommager....


Un danger oui, mais il faut bien définir le mot "danger" ! Pour l'Impérium, en aucun cas.

Répondre
#7

Citation :une explosion dans l'espace vide cause deux problèmes : l'onde de choc et les débris.

Nop, aucun problème avec l'onde de choc dans l'espace.


Rappels physiques :


<b>Onde de choc</b>


L'onde de choc est, comme déjà indiqué, une onde sonore, mais très très forte. Il s'agit du déplacement d'une surpression à partir de la zone où il y a eu la surpression d'origine (une explosion par exemple). Il n'y pas beaucoup de déplacement de matière, mais la propagation d'une onde.


Vous pouvez tester dans votre baignoire avec de l'eau au fond, mettre du colorant d'un côté, et créer une vague dans la baignoire : le colorant ne va pas beaucoup bouger, mais la vague (l'onde) va traverser la baignoire. Un gif animé de wikipedia (article tsunami) pour illustrer la différence matière/onde :


[Image: Mouvement_dans_une_vague_en_eau_peu_profonde.gif]


Dans l'espace, faute de suffisamment de matière, l'onde ne peut pas se propager.


<b>L'"explosion"</b>


Pareil comme indiqué, une explosion c'est une très très forte pression dans un espace réduit. Classiquement ça vient d'une très forte élévation de température en un endroit, ce qui dilate (et créé au passage si besoin) les gaz dans un volume quais-constant. La "sphère" (pour faire simple) de forte pression va s'étendre, mais très rapidement devenir insignifiante. La taille max de la sphère va beaucoup dépendre de ce qui a explosé, donc de la quantité de matière en mettre en surpression.


<b>Les débris</b>


L'explosion va mettre en mouvement tout ce qui n'a pas été vaporisé, et va donc propulser dans tous les sens et à grande vitesse tout un tas de morceau de vaisseau et de gens. C'est la partie la plus dangereuse, même si ça va beaucoup dépendre de la taille du vaisseau qui va se les prendre, par rapport à la taille/vitesse des débris.


Ce que j'appelle explosion et les débris, c'est de la matière qui se met en mouvement, et faute de frottement qui va pouvoir aller très loin ( même si ça met très longtemps). Cependant tu as très rapidement un rapport nombre de debris/km² tellement faible, que ça n'aura pas d'impact notable. Il faut en plus ajouter deux facteurs :


1- Pour toutes les planètes à atmosphère, les débris vont se consumer et ne feront rien de méchant.


2- Il y a de grandes chances que les débris qui se baladent dans l'espace finissent par être captés par le champs gravitationnel d'un quelconque truc dans l'espace et finisse dans l'orbite de qqchose


Et pour le fun, on rappelle le temps que tout ça peut prendre pour arriver du lieu de combat à un autre : très long ^^°


Donc globalement, c'est un danger pour les vaisseaux proches, une gène pour le système dans lequel a lieu l'explosion si ça concerne des gros navires, et tous le reste s'en contrefout royalement ^^°

Répondre


Atteindre :