Bienvenue, Visiteur
Vous devez vous enregistrer avant de pouvoir poster.

Nom d’utilisateur
  

Mot de passe
  





Rechercher dans les forums

(Recherche avancée)

Utilisateurs en ligne
Il y a actuellement 142 utilisateurs connectés.
» 13 Membre(s) | 127 Visiteur(s)
Bing, Google, Camthalion, coyote, Cyrus33, Flo1091, GGG, Gil1975, hasdrubal, la queue en airain, Marduck, MrB, sakurazuka38, sgt_pepper, Sim

Derniers sujets
[Campagne / CdA] Pour que...
Forum : Saga, âge de la magie
Dernier message : hasdrubal
Il y a 1 minute
» Réponses : 20
» Affichages : 1,193
[CdA / Campagne - Fantasy...
Forum : Le Choix des armes
Dernier message : Cyrus33
Il y a 15 minutes
» Réponses : 237
» Affichages : 7,361
[CCCDAP aka CDCR] AuxRrHh
Forum : Necromunda
Dernier message : la queue en airain
Il y a 31 minutes
» Réponses : 30
» Affichages : 1,095
Joan of Arc by Mythic Gam...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : la queue en airain
Il y a 36 minutes
» Réponses : 177
» Affichages : 11,682
Batman par Monolith
Forum : Financements participatifs
Dernier message : sakurazuka38
Il y a 1 heure
» Réponses : 96
» Affichages : 3,855
Présentation DarkCastor
Forum : Paris
Dernier message : Le Lapin
Il y a 1 heure
» Réponses : 4
» Affichages : 40
Games Workshop : News
Forum : Nouveautés
Dernier message : Cyrus33
Il y a 1 heure
» Réponses : 1,885
» Affichages : 172,253
28-mag
Forum : Jeux et suppléments
Dernier message : Lucius Forge
Il y a 2 heures
» Réponses : 3
» Affichages : 52
[Vente] Infinity : Lots A...
Forum : Futur - Petites Annonces
Dernier message : DarkCastor
Il y a 2 heures
» Réponses : 2
» Affichages : 49
[KS] Khârn-Ages ! par TGC...
Forum : Financements participatifs
Dernier message : feldhorn
Il y a 2 heures
» Réponses : 126
» Affichages : 9,863

 
  Cherche histoire complete de Soc
Posté par : Visiteur - 06-04-2004, 10:58 - Forum : Warhammer Anciennes versions - Pas de réponse


Voila je voudrais faire jouer à mes PJ la campagne de SoC mais en jdr.

Et pour ca j'aurais besoin de savoir où trouver toute l'histoire de SoC (n'ayant acheter que peu de White Dwarf)

A la rigueur si qqn est prêt à me vendre ses white Dwarf je suis preneur

Imprimer cet élément

  Maroc
Posté par : Visiteur - 03-04-2004, 00:13 - Forum : Afrique, Moyen-Orient et Asie - Pas de réponse


J'habite au Maroc...

A Rabat ...

Je suis conscient que personne ne répondra jamais à ce post en me disant "MOI AUSSI !" ou "J'y viens pour un stage dans une semaine !" ... mais c'est juste pour la forme :)

De toute façon, dès que j'ai mon BAC (dans 3 mois modulo 1 an ... comprendra qui pourra ;)), je retourne en France ...

Volkmar le Sévère, qui inaugure là un post inutile que personne ne lira :)

Imprimer cet élément

  Nomostro
Posté par : Atorgael - 02-04-2004, 14:32 - Forum : Récits et Poésies - Pas de réponse


Alors voila j'avais une petite histoire en cours et je vous en fait donc profiter :

Voici donc les 4 premiers chapitres de cette formidable aventure de l'espaaaace (vous savez là où on ne vous entends pas crier)

+++++++++

<-1-CONTACT>

- Chef, je reçois un signal sur le canal d'urgence.

- Analyse prioritaire!

- signal de détresse confirmé chef.

- Informez le second, continuez l'analyse et ciblez l'origine.

En quelques secondes, la salle des opérations radio devint une véritable fourmilière, le signal radio capté avait réveillé les opérateurs de leur train-train, les informations et confirmations circulaient de poste en poste.

- Signal localisé à H082C01.00.

- Confirmation.

- Signal faible et ... incomplet, il manque des séquences d'identification.

- Très bien, continuez vos analyses et préparez un compte-rendu pour le second.

L'homme qui venait d'aboyer ces ordres était le chef de pont Renox, responsable de la salle des communication pour ce tour de garde.

Les données qui lui arrivaient en parallèle sur sa console étaient effectivement incomplètes, bien que le signal fut clair.

Quelques minutes plus tard, le second arriva sur le pont des communication.

- Chef votre rapport!

Le chef Renox se leva pour céder sa place au second qui d'un geste lui fit comprendre qu'il préférait rester debout et avoir les informations de la bouche même du chef.

- Nous avons capté un signal de détresse d'un vaisseau en difficulté, ces signaux sont clairs mais incomplets, il s'agit bien d'un vaisseau de la Flotte. Il se trouve approximativement à 82 heures de nous dans le cadran 1 et suivant notre cap.

- Une idée sur l'identité de ce vaisseau?

- Il pourrait s'agir du ... Nomostro.

- Bon sang, vous en êtes sûr chef.

- Oui capitaine.

- Faites parvenir vos compte rendu sur ma console en continu je vais voir le Pacha personnellement. Bon travail chef.

- Merci capitaine.

Le chef Renox s'autorisa à souffler une seconde après que le commandant en second soit sorti, nul doute que ce dernier allait avoir à annoncer une bien triste nouvelle au Pacha.

"Le colonel Baxter est demandé sur le pont principal...Le colonel Baxter est demandé sur le pont principal...Le colonel Baxter est demandé sur le pont principal..."

La voix monocorde et synthétique débitait cette annonce en boucle depuis 5 minutes quand le colonel Baxter et une partie de son état major se présentèrent sur le pont de commandement.

Déjà présents le commandant et son second ainsi qu'une foule de techniciens en pleine activité.

Le second discutait avec une multitude de techniciens alors que le commandant se tenait face à la baie vitrée le regard braqué sur un point dans l'infini de l'espace.

- Colonel Baxter au rapport commandant, que se passe-t-il ?

Le Pacha du transporteur Anaconda se retourna vers les nouveaux arrivants leur fit signe de prendre place autour de la table de conférence.

La femme d'habitude joviale avait la mine sombre et les traits creusés. Elle scruta le pont et ses occupants, son regard de glace se posant tour à tour sur le colonel et son second.

Ce dernier fit signe aux techniciens qui quittèrent la pièce prestement.

- Colonel je vous ai fait venir car nous allons avoir à gérer une situation de crise dans les prochains jours et je pense que vous aurez, vous et vos troupes, à y participer.

Je connais votre objectif principal, colonel, et je ferai tout pour que vos troupes soient sur zone en temps et en heure.

Nous venons de recevoir un message de détresse d'un vaisseau de transport de classe Galaxy, le Nomostro. Tout semble indiquer que ce bâtiment connaît de graves problèmes à son bord, mais nous ne parvenons pas à établir le contact. J'ai donc décidé d'aller au devant de ce vaisseau et de lui porter secours malgré l'urgence première de votre mission.

- Commandant, vous êtes seule maître à bord et si vous pouvez me garantir que nous ne manquerons pas la petite fête, je ne vois pas de problème majeur.

- Merci colonel, nous allons de plus sûrement avoir besoin de vos troupes pour aller sur le Nomostro afin de voir ce qui s'y passe et le cas échéant organiser l'évacuation. Je vous demanderai donc de prévoir une force d'intervention d'ici les prochaines 72 heures, nous aurons le vaisseau en visuel dans 70 heures, rendez vous à ce moment là.

- Vous pouvez disposer, le capitaine Sycop vous donnera les détails nécessaires. Merci Colonel.

Ainsi congédié, le colonel Baxter sortit en compagnie du second. Les techniciens entrèrent dans la pièce libérée pour prendre leurs ordres du commandant et l'activité sur le pont principal reprit sa frénésie.

- Qu'est-ce qui ce passe au juste capitaine, il me semble que le commandant Esquamar prend la chose très à coeur, je me trompe?

- Non colonel, le Nomostro n'est pas un vaisseau comme les autres pour le commandant, elle en était le second avant de prendre son commandement sur l'Anaconda, c'est de plus le vaisseau qui depuis plusieurs génération a vu passer tous les membres du clan Esquamar avant leur affectation.

- Laisser moi deviner, le commandant a de la famille là bas!

- Son neveu oui, il suit les traces de sa famille avec brio dit-on. - Très bien, je comprends mieux la situation. S'il s'est passé quelque chose là bas, le commandant aura à coeur de vouloir réparer une éventuelle erreur afin que la clan Esquamar ne soit pas mis en cause, je me trompe?

- Pas vraiment colonel.

- Et bien on va y aller et vous nettoyer tout ça, vous pouvez en assurer le commandant.

<-2-PREPARATIFS>

Trois jours plus tard, la force d'intervention du 67ème Walkyrie était prête, 2 Compagnies allaient être envoyées sur le Nomostro.

Pour ce jeune régiment, ces 2 compagnies représentaient beaucoup, presque un quart de l'effectif total, mais la situation semblait l'exiger.

Depuis quelques heures le Nomostro était en visuel sur tous les écrans de contrôle du pont principal et la vision de ce qu'était devenu le transporteur de la Flotte ne laissait rien présager de bon.

Si on pouvait reconnaître la structure générale d'un vaisseau de type Galaxy sur les 3/4 de sa coque, en revanche toute la partie avant était complètement déformée et un objet était même comme inséré dans la proue du vaisseau.

Cet objet de forme vaguement sphérique devait avoir percuté le vaisseau et s'y être littéralement incrusté.

Autour du point d'impact, la structure du Nomostro avait changée, des sortes de filaments courraient sur la coque pour pénétrer la structure à divers endroits, tentacules monstrueuses accrochées à sa proie.

Personne n'avait jamais vu cela auparavant, mais les Tyranides semblaient être à l'origine de cette monstruosité.

Les signaux en provenance du Nomostro étaient toujours de la même nature et aucune réponse aux messages n'avait été reçues.

Le commandant Esquamar avait réuni, en cette veille de l'envoi des troupes, le colonel Baxter et les officiers concernés ainsi que tous les chefs de pont de l'Anaconda.

La réunion durait depuis plus de 5 heures, chacun apportant son point de vue sur ce qu'allaient rencontrer les troupes impériales. En gros la situation ne semblait guère réjouissante.

Après l'impact initial qui avait du tuer une bonne partie de l'équipage et des passagers, les tyranides avaient certainement dû investir le vaisseau et tuer tous ceux qui se trouvaient à bord. La seule bonne nouvelle, et encore, c'est que les passagers du Nomostro n'étaient autre que le 251ème Cadien en route pour renforcer les troupes du colonel Baxter.

Ces hommes avaient dû donner du fil à retordre aux envahisseurs et il y avait une bonne chance de retrouver des survivants.

La meilleure preuve était le signal de détresse envoyé, signe que quelqu'un était sur le pont des communications.

Le chef Renox avait tout de même fait part de ses doutes quant à l'identité exacte de l'opérateur.

En effet, le signal n'avait pas varié d'un iota depuis le début de la réception, preuve qu'il était envoyé en automatique, mais alors pourquoi ne pas avoir programmé un message complet plutôt que ce message tronqué au 3/4.

le chef Renox avait donc fait part des doutes les plus sérieux mais sans pouvoir dire ce qui n'allait pas.

Une fois l'estimation de la situation terminée, les militaires prirent les choses en main et un plan d'attaque fut mis au point.

Les troupes impériales allaient faire leur entrée par l'arrière du bâtiment du coté des vastes hangars de stockage de matériels.

A partir de là, les troupes allaient remonter le plus loin possible vers l'avant et faire sortir tous ceux qu'elles pourraient éventuellement trouver.

Quatre barges d'abordage furent affrétées et les 2 compagnies prirent place à bord.

L'envoi des barges fut espacé d'une heure entre chaque, la 1ère compagnie du régiment avait prit place dans les deux premières transporteurs.

Composée des vétérans du 54ème Catachan, elle était la plus à même de repousser toute rencontre hostile et de prendre pied sur le bâtiment de la Flotte. La compagnie était dirigée par le commandant Mc Kee.

Le colonel Baxter se trouvait avec la 2ème Cie du régiment commandée par le capitaine Beholf.

Hommes et matériels était prêts et attendaient les signaux de départ.

Il avait été convenu que l'Anaconda resterait à proximité du Nomostro pendant quarante huit heures, au-delà et sans nouvelle de l'équipe de secours, la situation serait jugée critique et tout espoir de revoir sauveteurs et survivants abandonné.

Le Nomostro serait alors détruit par le Croiseur impérial "Juste Fureur", croiseur en route vers les deux transporteurs Galaxy depuis qu'on avait pu le contacter.

Les hommes du colonel Baxter connaissaient les enjeux et les règles, tous étaient prêt à ce sacrifice mais bien décidé à ramener à temps leur colonel en lieu sûr.

Ce dernier avait en effet pris la décision de les accompagner malgré une forte pression de son état-major.

Au final d'un rude entretien avec son état-major, le colonel avait finit par avoir gain de cause.

- Je ne laisserai pas mes hommes aller là où je ne pourrais pas les suivre. Avait-il dit en sortant.

<-3-ABORDAGE>

- Aigle 1 et Aigle 2 en route pour objectif.

- Aigle 3 et Aigle 4 préparez vous, H-50.

Les hauts parleur crachaient les communications entres les appareils et le contrôle pendant que les hommes sanglés sur leurs banc dans Aigle 3 s'occupaient à leur manière.

Certain vérifiaient leur équipement, d'autre priaient, les chefs d'escouades relisaient leurs instructions, bref chacun se trouvait une occupation pour ne pas trop penser aux combats à venir.

- Aigle 3 et Aigle 4 en route pour objectif.

Les grappins d'amarrage relâchèrent les barges dans un crissement de métal, l'allumage des réacteurs de poussée plaqua les hommes sur leur bancs, le voyage commençait.

- Aigle 1 et Aigle 2, nous arrivons sur objectif, rien à signaler de particulier.

- Aigle 1 en approche finale... contact... amarrage... ouverture des panneaux et Livraison en cours!

- Aigle 2 en approche finale... contact...ammar... Par l'Empereur c'est quoi ça! Aigle 1 décrochez! Décrochez!!

- Impossible Aigle 2 nous ...

- Aigle 2 à Aigles 3 et 4 : Aigle 1 vient d'être détruit par une sorte de tentacule, ça a jailli de l'intérieur de la coque pour venir le frapper de plein fouet. Le poste de pilotage a été touché et Aigle 1 est à la dérive. Je me dirige vers le point 2. Soyez prudent.

- Aigle 2 ici Aigle 3. Bien reçu. Nous continuons. et serons sur zone dans 45 minutes.

La nouvelle avait frappé les hommes durement, une centaine de leurs camarades venaient de périr dans ce drame, de plus le commandant Mc Kee se trouvait dans cette première vague.

Les visages se firent graves et les conversations baissèrent d'un cran, leur détermination s'en trouva renforcée, ils allaient faire payer ça très cher à leurs ennemis, quels qu'ils soient.

- Aigle 2 en approche finale... contact... amarrage... ouverture des panneaux. Tout se passe bien.

Cargaison à destination je me décroche et je reste en attente.

Après une heure d'approche les 2 barges restantes furent sur l'objectif.

- Aigle 3 en approche finale... contact... amarrage... ouverture des panneaux. Bonne chance Colonel.

- Aigle 4 en approche finale... contact... amarrage... ouverture des panneaux.

- Aigle 3 et 4 décrochage, nous restons en attente, rendez-vous dans 18 heures pour évacuation mon colonel. Tous les Aigles : silence radio!

Ce dernier message reçu sur la console com du colonel serait le dernier avant de longues heures venant de l'extérieur.

Basculant sur les coms tactiques, le colonel tenta de prendre contact avec le commandant Mc Kee, peut-être certains avaient-ils réussi à aborder le Nomostro avant la destruction de la barge.

Il n'obtint aucune réponse, son opérateur radio lui confirma d'un signe de tête que lui non plus ne recevait rien sur tous ces canaux.

Les hommes de la 2ème Cie avaient abordé le Nomostro par une salle de stockage. Tout semblait normal, les troupes de la 1ère Cie avaient sécurisé la zone avant de partir rejoindre le point 1, là où ils espéraient trouver des survivants de Aigle 1.

A part le peloton resté pour accueillir la 2ème vague, la 1ère Cie était donc déjà à l'intérieur du vaisseau.

Les premières escouades se dirigèrent vers les sas menant vers les longs couloirs du vaisseau. Chaque escouade avait son objectif.

Le premier objectif de la mission était de localiser d'éventuels survivants et de les ramener.

Le second était d'identifier les assaillants et de les détruire.

L'objectif des escouades accompagnant le colonel Baxter était de déterminer les causes de l'incident et d'en faire un rapport par tous les moyens possibles à l'Anaconda, une telle attaque ne devait pas se reproduire.

La compagnie se divisa en 3 groupes, le capitaine Beholf prenant la tête du groupe 2 fort de 150 soldats. Il avait pour mission de rechercher des survivants et les ramener en sécurité avant évacuation.

Le groupe 3, d'une cinquantaine d'hommes allait rester dans la zone d'arrivée avec le peloton de la 1ère Cie, ces 100 hommes veilleraient à ce que la zone d'évacuation reste sous le contrôle des impériaux jusqu'à ce que tout le monde soit évacué.

Le groupe 1, celui du colonel Baxter devait rejoindre le poste de pilotage et recueillir toutes les informations possibles. Avec ses 50 hommes, ce groupe devait rester le plus discret et le plus rapide possible dans l'exécution de la mission.

++++++++++++++++++

Si ça vous plait la suite bientot...

Imprimer cet élément

  Marne (51)
Posté par : Visiteur - 01-04-2004, 15:55 - Forum : Nord Est - Pas de réponse


Slt!

Je vois que l'on n'est très peu du nord-est de la France à jouer à des jeux de Figs (le seul???)

Bon voilà, je voulais savoir si il y avait des joueurs (où joueuses:D) dans la Marne ou les Ardennes.

Imprimer cet élément

  Le Grimoire d'Angelin
Posté par : Visiteur - 30-03-2004, 02:00 - Forum : Warhammer Anciennes versions - Pas de réponse


Bon alors là, je vous averti j'ai des tonnes de texte. J'avais écrit le début d'un roman mais mon fichier à buguer et j el'ai perdu. Heureusement je l'avais imprimé et je suis en train de le recopier. J'espère que ca vous plaira. Voilà une petite mise en bouche. Je mettrais la suite au fil d emon avancement.


Chapitre Premier : Les nomades.


Le soleil au dessus de la vallée illumine les contrées du Vieux Monde, il inon de de lumière les plaines de l’ouest. Le vent du sud fait trembler le feuillage des arbres, il souffle très fort aujourd’hui.

Sur la colline est dressé une tente verte en peau d’Orque. Quatre piquets solidement plantés dans le sol permettent à l’armature de résister aux intempéries. La peau d’Orque est très dure et la tente à beau être placée en hauteur, sur une colline, le vent s’écrase dessus comme il le ferait contre un mur de pierre.

Un vieil homme est avachi à l’interrieur de celle-ci, replié sur lui-même.

C’est un sorcier, on peu facilement le deviner en portant son attention sur les nombreuses bagues Elfiques qu’il porte aux doigts de sa main gauche. Il est vêtu d’un épais manteau vert kaki et d’une longue cape grise. Sa longue barbe blanche ébouriffée lui donne un air farfelu, mais n’importe quel être vivant dans le Vieux Monde sait que l’on ne juge pas un sorcier au vu de son apparence.

Les yeux plissés, un sorcier peut jeter des éclairs comme l apluie tombe du ciel. On ne dérange pas un sorcier sous peine de le fâcher, et de voir alors les vents magiques déferler autour de soi.

Le vieux sorcier tient un livre dont la couverture de cuir rouge sang est craquelée. C’est un vieux livre qu’il possède depuis de nombreuses années. Il tourne les pages lentement et marmonne quelques mots incompréhensible à l’intérieur de sa barbe. C’est un livre de magie blanche. Le sorcier apprends un énième sort de soin majeur, il reste très concentré dans sa lecture mais soudain quelqu’un, dehors, l’appelle :

« -Gulmani ! Gulmani ! Un chariot se dirige dans notre direction, ce sont des Hauts Elfes.

A l’appel de son nom, Gulmani sort la tête de son vieux grimoire et se frotte la barbe d’un air interrogateur, puis il referme le livre et prends bien soin de ne pas le laisser trop prêt de la bougie qui se consume petit à petit.

Il déplie sa maigre carcasse au dehors de la tente et le soleil lui brûle soudain les yeux. Gulmani venait de passer la nuit entière à lire des formules magiques et autres incantations. Il se penche et saisit son long chapeau pointu qu’il positionne sur sa tête.

En bas Gulmani aperçoit le chariot qui gravit doucement la colline. Deux silhouettes montent des coursiers Elfiques, ils se tiennent près de la charrette, elle-même tirée par quatre chevaux. Elle avance lentement à travers champ pour finalement s’arrêter devant le vieux sorcier humain.

Le compagnon du vieux sorcier est caché derrière un buisson de fougère attendant de voir ce qui pourrait se passer.

Dans le temps, les Elfes n’auraient pas attendu une seule seconde avant de sortir les épées de leurs fourreaux. En 1480, Humains et Elfes se livrèrent une guerre sans merci. Loin d’être une guerre raciale, les Elfes méprisaient les hommes pour leur ignorance et leur mesquinerie. L’Empereur Sigmar avait comme ambition d’apprendre les significations des runes Elfiques. De 1468 à 1479, l’alliance des deux peuple fut totale jusqu’au jour ou Sigmar voulu connaître davantage sur les secrets de fabrication des runes afin d emieu servir et protéger son peuple. Un secret conservé fièrement depuis des décennies par le peuple Elfique et le peuple Nain.

Les Seigneurs Elfes furent révoltés et ils coupèrent court aux agissements de leurs loyaux sujets avec les hommes. Suite à ces évènement, Les Elfes et les hommes furent ainsi divisé et bientôt une guerre éclata malgré les pourparlés. Sigmar du en recourir aux armes pour défendre son peuple. Des centaines et des milliers de gens trouvèrent la mort pour une simple mésentante.

Une guerre inutile qui fait aujourd’hui parti du passé.

Plus tard, les deux peuples se rendirent compte de leur erreur et les relations reprirent. Un pacte de paix fut sceller entre Sigmar et le seigneur Haut Elfe. Depuis ce temps là, la seule activité qui unie les deux peuple est le commerce.

La charrette s’arrête près du campement du sorcier. Les deux Hauts Elfes qui montent les chevaux sont vêtu de longues tuniques blanche et bleue prouvant leur appartenance à la milice royale de leur royaume, l’Ulthuan. Ils paraissent étonnés à la vue d’un sorcier humain sur les terres du royaume Elfique, cela est si rare…

Le plus jeune s’avance vers le vieil homme pour lui parler.

-Mon brave, que peut bien faire un sorcier de ta race en ces lieux ? interoge t-il.

Gulmani retire sa coiffe en signe de respect avant de répondre au jeune Elfe.

-Je ne suis que d epassage, entonne t-il.

-D’où viens tu vieil homme, reprends le jeune Elfe.

A cet instant Gulmani parait un peu gêné, il lève son doigt qu’il pointe en direction du sud.

-J’étais à Goudhéan, sur la terre de vos ancien, malheureusement la vie n’y est plus aussi présente qu’auparavant…

-Nous sommes au courrant…Les terres du sud ont étés envahies il y a quelques temps, nous ne pouvons plus rien y faire pour le moment, dit l’Elfe baissant la tête avant de saisir les rennes de sa monture. Maintenant qu’il sait que le sorcier revient de la terre des anciens, l’Elfe se doute bien que le vieil homme n’est pas seulement un sorcier mais qu’il est aussi un sage.

Il décide de quitter celui-ci et de reprendre sa route…

Il lève le bras et fait signe aux conducteurs de la charrette qu’ils peuvent continuer. Celle-ci commence à rouler et va maintenant attaquer la pente raide de la colline…

Le jeune Elfe adresse un dernier regard au sorcier puis il s’éclipse et rejoint ses compagnons de route sur le versant de la colline.

Le sorcier remet sa coiffe sur sa tête et regarde la charrette s’éloigner de l’autre coté de la colline. Le buisson à quelques mètres de lui se met à bouger.

Imprimer cet élément

  [mow] [arteria] Bataille Navale Au Nord De L'île
Posté par : latribuneludique - 29-03-2004, 15:12 - Forum : Man'O'War - Pas de réponse


Salut à tous,

Dans le cadre du projet d'Arteria, j'ai besoin qu'une bataille navale Man O'War opposant des Nains à n'importe quelle race de Warhammer soit jouée.

Le contexte de la bataille et les conditions de jeu sont disponibles dans la section [Rumeurs] du site d'Arteria...

http://perso.wanadoo.fr/bruntz/arteria/warhammer/

Merci pour votre aide.

Imprimer cet élément

  Gruben Vanther
Posté par : Visiteur - 27-03-2004, 02:12 - Forum : Warhammer Anciennes versions - Pas de réponse


Voilà un passage de l'enfance de Gruben Vanther, vaillant Capitaine qui mène les troupes de Talabheim au combat.


C'est légèrement inspiré de Jacqou le Croquand pour ce qui connaissent ce sublime roman/ film.


Biensur, il viendra une suite...mais pour le moment, voilà le début:


Le Capitaine Gruben se tenait seul dans la tente. Il serrait une image dans ses mains. C’était un portrait de sa mère. En le regardant, il se remémorait les souvenir de cette femme…C’était une dame à la silouhaite fine. Ses cheveux retombaient sur son visage quand elle se penchait pour nourrir les cochons de la ferme. Les yeux pétillant d’Aline avaient toujours reposé sur son fils avec affection. Quand, enfant, Gruben la regardait, les yeux de sa mère lui parlait : « Courage mon fils, un jour viendra ou tu quittera la misère qui nous entoure et ou tu deviendra un homme ». La rancœur envahit Gruben quant il se souvenait du soulèvement au cœur qui l’avait envahi au moment ou sa mère avait été emporté par la lame ensanglanté d’un revenant d’outre tombe…Gruben, bien qu’homme fort et courageux ne pu s’empêcher d’être prit d’un sentiment d’amertume, mais il se reprit aussitôt car la tache qui l’attendait au dehors était plus qu’importante.

Un jour comme tous les autres dans la petite province du Talabecland, Aline travaillait la terre en compagnie de son fils. Cette femme sculpter au caractère d’homme n’avait jamais rechigner devant la difficile tache de tenir une ferme. Une tâche normalement assignée aux hommes. Gruben était prêt d’elle, l’outil à la main, il bêchait férocement la terre avant de la soulever et de la retourner. Les rayons de soleil pourfendaient le crâne du jeune homme. La sueur due au travail coulait le long de son front jusqu’à sa bouche, lui laissant un goût salé sur les lèvres. Il sentit une main légère se poser sur son épaule.

-Gruben, allons mon fils, tu t’arrêtera bien une seconde pour boire un verre d’eau à la maison ?

-Sur maman, répondit Gruben lâchant sa pioche et emboîtant le pas à sa mère.

Ils traversèrent tout deux le champ saluant ça et là les pauvres bougres qui travaillait avec acharnement. Après avoir franchit le petit bois et traverser la rivière, ils entrèrent dans une petite maison de pierre. Celle-ci avait été construite par son père juste avant sa mort. Brunoi Vanther, le père de Gruben avait longtemps travaillé comme météyé pour le Comte de Talabheim. Il avait aussi et surtout travaillé comme berger pour le compte d’un riche fermier des environs. Ses journées avaient été les même pendant des années. Il partait, tous les matins avec son chien en direction de la ferme récupérer les moutons. Ensuite il allait garder les moutons sur les terres du Comte. Le soir, harassé de sa journée, il n’allait pas pour autant se coucher. Il prenait ses collets et partait dans la foret à proximité pour braconner. Quelques fois, le braconnage permettait à lui et sa famille d’acheter des sacs de farine dont Aline se servait pour faire du pain, quelques fois, il ne ramenait rien et il était souvent difficile au Vanther de manger à leur faim. Heureusement, ils connaissaient un noble qui était bon avec eux, William Nutingam, Capitaine de Talabheim. C’est lui-même qui était assis devant la table de bois quand Gruben et sa mère pénétrèrent dans la petite maison. Gruben fut surpris en le voyant mais son cœur fut pris d’enthousiasme.

-Monsieur Nutingam ! s’exclame t-il ! Quelle bonne surprise !

-Alors comment vas-tu mon petit Gruben ? demanda le Capitaine dévisageant le jeune homme de la tête aux pieds.

-Il va bien comme un jeune de quatorze ans monsieur Nutingam répondit Aline.

-Je vois ça ma chère Aline. On dirait qu’il a soif ce garçon…Le Capitaine saisit une bouteille de vin qu’il avait du emmener et en versa un peu dans un verre. Tiens, ça ne peu pas te faire de mal. Gruben se jeta sur le verre que lui tendait le Capitaine et le bu d’un trait. Il le reposa ensuite sur la table et s’essuya la bouche d’un revers de manche. Le Capitaine regardait le jeune garçon puis son regard se tourna vers sa mère.

-Aline, avez-vous parlé à Gruben de la raison de ma visite aujourd’hui ? demanda t-il. Gruben plongea ses yeux dans ceux de sa mère.

-Qu’en est-il maman ?

-Eh bien, Gruben, le Capitaine voudrait que tu l’accompagnes à Talabheim aujourd’hui. Je lui laisse le plaisir de t’annoncer ce qu’il attend de toi mais je suis sur que tu sera ravie. Le jeune homme se précipita vers le Capitaine et, excité comme une puce, le harcela de multiples questions.

-Holà mon garçon, chaque chose en son temps. Pour commencer, tu vas venir avec moi. Va t’habiller un peu…Tiens regarde. Le Capitaine désignait un baluchon posé sur une chaise. Gruben l’ouvrit et découvrit un veston de toile rouge et un pantalon blanc. Le jeune homme fit très vite le rapprochement. C’était les couleurs officielles de l’armée du Talabeicland. Il avait déjà vu plusieurs hommes d’arme porter ces couleurs. Le Capitaine avait cru bon de l’habiller ainsi. Dans la tête du jeune homme, les questions se bousculaient mais aucune réponse ne venait. Il se dit que le Capitaine lui apporterait des explications en temps voulu. Gruben monta à l’étage et en redescendit quelques minutes plus tard vêtu de ses nouveaux vêtements.

-Gruben, tu es magnifique, le flatta le Capitaine. Celui-ci se leva et embrassa Aline. Il demanda à Gruben de le suivre au dehors. Sur le pas de la porte, ils dirent au revoir à Aline et quelques minutes plus tard, ils chevauchaient, lui et le Capitaine vers la ville de Talabheim. A cet instant, Gruben ne se serait jamais douté que c’était la dernière fois qu’il voyait sa mère…

Imprimer cet élément

  Les Doctrines de la Garde Imperiale
Posté par : Visiteur - 26-03-2004, 23:31 - Forum : Garde Impériale - Pas de réponse


Specifique a la derniere vertion du codex GI, elle permettent de donner des capacité nombreuses et variées, depuis la possibilité de mettre une armée entiere en FeP jusqu'a lui donner un entrainement face a certains types d'extra-terrestres, en passant par les combattents des jungles ou de meilleurs armures.

Mais tout ca n'est pas gratuit, elles coutent chere en points pour la pluspart.

Donc la question de ce topic est: Quelles sont les doctrines interessantes?

Mon avis perso vous n'etes pas obligé de lire ce qui suis pour repondre au sujet
:

Organisations alternatives:

Elles sont gratuites et modifient completement la maniere de jouer la garde, ce qui peut etre interessant, surtout face a un adversaire non preparé.

- troupe aeroporté:

Une doctrine qui permet de jouer la garde tout a fait differament, de maniere "agressive" (si ce terme est autorisé pour parler de gardes imperiaux ).

A mon humble avis, si l'armée suis (comprenez: escouades de com avec fuseurs, sentinelles, escouades d'armes speciales, quelques tanks pour les premiers tours, cette techinque peut etre devastatrice, du fait qu'un adversaire non preparé ne s'y attendra pas. Mais peut on remporté une partie faite avec des listes optimiser pour gagner avec une telle strategie? A tester.

- Grenadiers:

Chouette, des bô Kasrkin en troupes... une doctrine bien sympa mais bon, je considere comme risquer de jouer avec des YdC comme troupe, car elle n'ont pas d'armes lourdes et sont peu nombreuses, ce qui fait perdre ses deux grands avantages a la garde...

- Troupe motorisées:

Doctrine a mon avis a reserver pour des parties de 2000 points ou plus, et qui peut etre tres interssante si l'on ne joue pas contre son adversaire regulier mais contres des adveraires nouveau (genre dans des tournois), car inversement les chimere se prendront de trop nombreux tir d'armes lourdes achetés exprés pour soit...

La quantités de blindés est assez dur a gerer pour un adveraire non preparé!

Competances

Elle rendent vos gars caustaud, discipliné, precis ou encore rapide, mais coutent des points pour la pluspart...

- Formation serré:

Ma preferé car l'une des rares qui ne coutent pas de points, cette competance est des plus agreable face a des adveraire qui se jetteront au corps a corps.

Bien sur, l'ideal serai quand meme de s'en passer et de s'aranger pour que l'adveraire n'atteigne jamais le CàC...

Mais lorsqu'il me reste une doctrine en rabe je prend celle là, pour la simple raison qu'elle ne coute rien.

- Durs a cuire:

Encore une doctrine utile en corps a corps, mais celle la coute des points.

A eviter, sauf si l'armée compte aller se battre (genre avec des troupes aeroportée, ou des veterants des mondes hostiles)

- Combattants endurcis:

+1 en CC, on aime, mais 15 points c'est cher payé... je verai ca dans une escouade QG optimisée pourle corps a corps, avec des veterants equipé d'armures carapaces et de deux armes de corps a corps, le tout dans une chimere, mais sinon, bof... (veterant des mondes hostiles et troupes aeroportée la encore mises a part)

- Commissaire independant:

Certe cette doctrine est gratuitte, mais en fait non, elle augmente le coup des commissaire de 10 points juste pour les detacher de leur escouade de com, ou ils sont a mon avis tres bien a leur place, donnant un coup de main au chef au corps a corps.

- Discipline de fer:

Voilaune doctrine comme on les aimes: peu chere (5 points par officier) et utile.

A donner a une escouade de com partie pour rester au milieux de plusieurs escouades d'infanteries histoire de les rendres plus fiables et de recuperer les restes apres une fuites.

- Vétérants:

Je crois qu'il vaudrai mieux attendre que je lance un topic sur l'unitée en elle meme pour parler de cette competance, vu que tout depend de ce qu'on pense de l'unitée en elle meme.

- Guerriers des jungles:

Utile si vous etes dans un terrain forestier, mais a eviter sinon.

- Infanterie legere:

Infiltration pour 10 points j'aime, ajoutez un des pour les terrain difficiles et c'est genial. Mais a quoi ca sere? Sur une escouade d'inf basique, je vois pas trop. A garder pour les fou qui tantent une garde axé corps a corps...

- Tireurs émérites:

Sans doute la meilleur doctrine payante de toutes, elle permet de relancer les 1 pour toucher, ce qui dans un escouade d'appui feu avec 3 bolters lourd represante un a deux des par tour quand meme!

A donner a toutes les escouades d'appuis feu/ d'armes anti char!

- Chasseur d'extra terrestre:

Chouette, on touche sur 3+ au CàC face a quelques armées.

Mais est ce utile?

Sur les tyty, je veux bien, ils arriveront de toute facon au CàC, donc autant etre pres a les acceuillir, mais face aux eldar et/ou orks, bof....... pour un QG axé CàC je supose oui.

Equipement speciaux

Ils sont super puissant, ils boostent tous vos guss, mais ils coutent horriblement chere, doivent etre donné a toute les escouade pouvant les avoir, et doivent etre representé sur toute les figurines...

- Inalateur chimique:

Mon preferé. D'abord par ce que c'est le seul que mes gardes d'acier peuvent avoir, certe, mais surtout par ce qu'il coutent 5 points de plus qu'une radio mais sont bien plus efficasse pour rendre vos gars indemoralisable!

En effet, avec un lieutenant dans les 12 pas, vos escouades feront toujours leurs testes avec un Cd de 8!

Pratique si on s'attend a subire de lourdes pertes.

- Cameleonine:

Une competance rendant vos soldat bien plus dur a tuer, car une sauvegarde de couvert passera souvant a 4+ inv.

Mais le fait de devoir donner ca a tout le monde coute chere pour faire survivre quelques bouclié vivant.

Je trouve que cette doctrine est tres bof, exepté si vous comptez faire avancer vos gardes a couvert pour engeger l'enemie au CàC.

- Armeure carapace:

Mes gardes ont une sauvgarde a 4! Ils ne creventplus au moindre coup de bolter!

Génial si vous affrontez des marines, cet equipement reste quand meme tres,tres chere: 20 points/esc!

Si vous comptez beaucoup sur vos troupes et qu'elles sont nécessaire a vos plant, allez y, mais si comme moi vous preferez les voirs mourir (du moins, les 8 qui n'ont qu'un fusil laser), oubliez.

- Amelioration cybernetique:

Une invu a 6... franchement, pour 20 points/esc, je prefere largement donner des carapace a mes tafiotes (et l'empreur sais que je ne le ferai jamais)!

- Arme de corps a corps:

Voila un equipement utile! Peu chere car non obligatoir pour tous, cela permet de rendre quelques unitées (disons, celle a qui vous avez donné combatant endurcis et que vous avez mise dans une chimere) des armes de corps a corps.

Pratique pour se faire une escouade qui viendra occuper l'ennemie au CàC dans les 3eme/4eme tours, et pas trop chere.

J'aime.

Voila, donc tout ca c'est bien sur mes avis perso, donc si vous en avez un different, que ce soit sur l'ensemble des doctrine ou sur une seule, s'hesitez pas a me laisser une reponce, qu'elle soit d'une ligne ou d'une dizaine de paragraphe.

Imprimer cet élément

  Parlez moi un peu de ce jeu
Posté par : Nicks - 26-03-2004, 00:45 - Forum : Warmaster - Pas de réponse


Salut,

J'hesite à me lancer dans ce jeu. Je trouve les figs vraiment sympa mais je ne connais rien au systeme.

Est-ce qu'un (ou plusieur) joueurs(s) acharne(s) ,) pourrai(en)t me dire comment ca marche: mouvement, jets pour toucher, etc... qu'est-ce que c'a apporte par rapport à warhammer??

Quel est aussi le budget à prevoir et de combien de socles de figs en moyenne il faut??

Voila, je pense que des vrai joueurs seront plus objectifs dans leurs commentaires.

Merci

Imprimer cet élément

  Club eskarmouch à Courson les Carrieres
Posté par : Visiteur - 25-03-2004, 18:54 - Forum : Centre - Pas de réponse


Comme il est d'usage je vais vous presenter notre club:

Nous somme situer dans le 89 a 25 km d'auxerre.

Nous nosu reunissons 1 fois pas moi le week end complet.

Nous somme 15 membres jouant a different jeux:

war battle

war 40k

confrontation

hybrid

RDD

mordheim

etc. en general tout les jeux de chez games.

L'inscription est 15 euros a l'année ou 4 euros par week end si vous ne desirer pas adherer a l'asso.

Nous fabriquons nos propres décors, nosu avont 3 peintre experimenter qui n'hesite pas a donner des conseil au plus faible en se reunissant a 4/5 sur une table.

Nosu penson organiser 3 a 4 torunois par an:

2 battle 1 confrontation (ou 2) et 1 de 40k si on peut.

Voila si vous desirer plus de renseignement n'hesiter pas a me contacter fabien89@free.fr ou vous rendre sur notre site:notre site ( un simple forum de discution et de rencontre)

fabien prez d'eskarmouch

Imprimer cet élément